Plusieurs médias russes dénoncent le soutien de l’occident aux terroristes du « califat islamique »

Download PDF
Lecture : 4 min

Plusieurs médias russes dénoncent le soutien de l’occident aux terroristes du « califat islamique », qui sont désormais « à deux doigts de posséder des armes de destruction massive ».

Reprenant une analyse du très sérieux quotidien Nezavissimaïa Gazeta, l’agence de presse russe RIA NOVOSTI vient de dénoncer à son tour le fait que les terroristes du prétendu « Califat islamique » EIIL bénéficient en réalité d’un soutien financier, matériel et militaire pratiquement illimité du Qatar, et indirectement des États-Unis et de l’UE.

Après avoir rappelé que « les organisations terroristes islamistes, comme Al-Qaïda ou les talibans, ont été créés par la CIA, le Pentagone et le département d’État », les médias russes soulignent,  « qu’avec le consentement silencieux, voire parfois le soutien direct de Washington et de ses alliés occidentaux et régionaux, le terrorisme international se répand sur la planète, représentant une menace toujours plus importante pour l’humanité. »

Les médias russes attirent ainsi l’attention de l’opinion publique mondiale, précisions à l’appui, sur le fait que les terroristes du prétendu « califat islamique » sont désormais « à deux doigts de posséder des armes de destruction massive ». Ils auraient notamment mis la main sur le missile R-17 d’origine soviétique en Syrie, sur 40 kg de matériaux radioactifs et sur certains composants pour fabriquer des armes chimiques en Irak.

On note par ailleurs la réponse extrêmement molle de Washington et de Bruxelles contre cette menace très sérieuse. Ils font semblant d’aller bombarder quelques positions des terroristes de l’EEIL ici ou là, mais ces actions pour rire n’empêchent nullement le prétendu « Califat islamique » de progresser. C’est désormais la capitale de l’Irak, Bagdad, qui est directement menacée.

Concrètement, les euro-atlantistes préfèrent s’attaquer… à la Russie ! Quant à François Hollande, il continue de déshonorer la France et sa fonction en se comportant comme d’habitude en parfait larbin de Washington.

Au même moment, une photographie très embarrassante pour les « Docteurs Folamour » euro-atlantistes commence à circuler sur Internet. Parue le 31 mai 2013 comme illustration d’un article de l’Américain Travis Thornton publié sur United Liberty, on y voit des chefs militaires et politiques de la rébellion syrienne, et le Sénateur américain John McCain (à droite) fixer du regard un homme habillé en noir (à gauche). Ce dernier, barbe taillée et main droite sur le genou ne serait autre que le fameux Abou Bakr Al-Baghdadi, « Calife autoproclamé » de l’État Islamique après la chute de Mossoul.

CONCLUSION

Encore une fois, l’UPR tient à appeler l’attention des Français avec la plus grande solennité sur l’extrême dangerosité de notre appartenance à l’Union européenne et à l’OTAN.

Sous couvert de nous garantir la paix, la prétendue « construction européenne » fait au contraire le jeu des théoriciens euro-atlantistes du « Choc des civilisations ». Ceux-ci ont créé de toutes pièces et financent les forces les plus obscurantistes de l’islamisme, qu’elles font officiellement mine de combattre. Ce double jeu, d’une perversité extrême, s’inscrit dans la « logique » démentielle d’un embrasement planétaire.

En gardant le silence sur cette stratégie délibérée, et désormais avérée, des forces euro-atlantistes, et en assurant le conditionnement mental de l’opinion publique française, les grands médias français s’en font les complices criminels.