À propos du RIF de Paul-Marie Couteaux

Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

Réponse à un internaute qui nous interrogeait sur le RIF :

Le RIF ?

– groupuscule souverainiste annonçant des centaines d’adhérents mais ne comptant pas plus de 50 adhérents actifs, dont la moyenne d’âge est particulièrement élevée.

– Président : Paul-Marie Couteaux, ex-chevènementiste, ex-pasquaien, ex-villiériste, ex-DLR-iste, et désormais lepéniste, journaliste à Radio Courtoisie, ayant été 2 fois député européen sans jamais y faire le moindre bruit.

– Président d’honneur : M. Jean-Paul Bled, par ailleurs membre du CONSEIL D’ADMINISTRATION de la FONDATION COUDENHOVE KALERGI, association viennoise tenue par la famille de Habsbourg qui milite pour une Europe unie sur le modèle de Charles Quint. [Information sensationnelle révélée fin 2006 par Pierre Hillard, toutes preuves à l’appui].

– Caractéristiques :

Ce sont celles de tous les groupuscules souverainistes :
— le RIF fustige constamment l’Europe,
— mais il refuse tout aussi constamment de proposer d’en sortir pour de bon ; le RIF respecte l’omerta sur l’article 50 du TUE ;
— le RIF refuse d’expliquer le rôle joué par les États-Unis dans la construction européenne ;
— le RIF approuve le bien-fondé de l’idée de « construire l’Europe » ;
— le RIF propose bien entendu une « Autre Europe » (« l’Europe des nations » en l’occurrence).
— le RIF se complaît dans toutes les « combinaziones » politiques possibles. Depuis quelques mois, le RIF a fait alliance avec le FN (c’est le mariage de la puce avec l’éléphant), avec pour objectif essentiel d’obtenir l’investiture du FN aux législatives 2012 pour M. Couteaux et Bournazel (secrétaire général du RIF), et/ou une place éligible sur les listes du FN aux européennes de 2014. Il est en effet très important pour M. Couteaux d’obtenir un 3ème mandat européen car cela lui ouvrira droit à une retraite en or massif.

Le seul mouvement politique que combat réellement le RIF, c’est l’UPR.

Aidez-nous ! Partagez :