Sarkozy se paye les services d’une agence de pub spécialisée dans la communication Internet

Print Friendly, PDF & Email

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/29/les-contours-de-la-campagne-web-de-m-sarkozy-se-precisent_1634140_1471069.html
Pour en savoir davantage sur l’agence Emakina : http://www.strategies.fr/actualites/agences/166923W/emakina-fr-mobilisee-par-l-ump.html

À noter que cette agence Emakina compte la Commission européenne parmi ses clients. Notamment la Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation de la Commission européenne, pour laquelle elle a réalisé un clip futuriste que l’on dirait tout droit sorti d’un film américain à très gros budget : http://www.emakina.fr/work/projects/projectDetail.cfm?projectId=347

Précisons qu’il fallait au moins un clip de cette nature pour camoufler le désastre dans lequel la construction européenne et ses coupes sombres budgétaires tous azimuts sont en train de plonger l’ensemble de la Recherche en Europe, en particulier en France.

L’agence Emakina a donc un grand talent pour faire prendre des vessies pour des lanternes. Probablement est-ce cela qui a séduit les équipes de Sarkozy. Apprêtons-nous donc à voir des clips vidéos imités de séries américaines – et facturés des centaines de milliers d’euros – qui vont présenter aux Français le candidat Sarkozy sous les traits d’un héros hollywoodien. Bien entendu sans parler de contenu.

Jusqu’à quand les responsables politiques pourront-ils impunément prendre les Français pour des imbéciles ?

Il n’y a sans doute rien de « choquant » à avoir recours à un conseil en communication…. si l’on en a les moyens (lesquels sont en l’occurrence largement financés par les contribuables).

Mais le problème, avec les équipes de Sarkozy (comme d’ailleurs les équipes de Hollande, Bayrou et d’autres encore), c’est que la com’ représente l’essentiel, sinon l’intégralité, du « programme ».

C’est un contenant sans contenu, comme un de ces flacons de parfum aux formes très soignées, serti dans un emballage luxueux, mais qui ne contient que des fragrances artificielles sous forme d’aldéhydes.

Regardez le clip vidéo de cette agence Emakina, qui a été conçu pour la Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation de la Commission européenne, et dont je vous redonne le lien : http://www.emakina.fr/work/projects/projectDetail.cfm?projectId=347

C’est du beau travail, cela capte l’attention, c’est esthétiquement parfait. Mais il n’y a aucun argument rationnel dedans, rien qui puisse témoigner en faveur de l’UE. Et pour cause ! L’état de la recherche en Europe est de plus en plus préoccupant, malgré les « programmes européens » de recherche dont on nous annonce monts et merveilles depuis 12 ans.

Je rappelle à cet égard que la « stratégie de Lisbonne », qui a été décidée au Conseil européen de Lisbonne de mars 2000 par les 15 États membres de l’UE de l’époque, visait à faire de l’Union européenne « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde d’ici à 2010 », notamment grâce à un effort majeur sur la recherche. Douze ans après, l’UE et plus encore la zone euro sont devenues très exactement le contraire : la zone économique la moins compétitive et la moins dynamique du monde.

Dans ces conditions, le clip vidéo de l’agence Emakina qui vante les réussites de la Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation de la Commission européenne est ni plus ni moins qu’une opération de lavage de cerveau, fondée sur un mensonge.

Il est symptomatique que Sarkozy ait recours à une telle officine pour présenter son programme.

Aidez-nous ! Partagez :