BFMTV publie une triple énormité dans son analyse sur l’Union européenne… et tout le monde s’en fout

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min
Print Friendly, PDF & Email

Sur son site en ligne, BFMTV a publié le 1er juillet 2019 à 12H54 un article intitulé « Nominations aux postes-clés de l’Union européenne: pourquoi ça coince. »
Dans cet article développant une analyse à prétention d’expertise, on peut lire une TRIPLE énormité :

« Pour comprendre ce conflit larvé paralysant plus largement les négociations, il faut en revenir au projet initial. A l’origine, le PPE voulait voir son chef actuel, Manfred MANN, devenir président de la Commission européenne en lieu et place de Jean-Claude Juncker. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes conservateurs d’autant plus que Manfred MANN était l’homme d’Angela Merkel. Mais loin de faire l’unanimité, et retoquée notamment par la France, la candidature de Manfred MANN a volé en éclats et si l’on parle encore de lui, ce n’est plus que pour un éventuel mandat de président du Parlement européen. »

Le journaliste Robin Verner, signataire de cet article, a donc tout simplement confondu, et à 3 reprises :

Manfred Weber, chef du PPE, le plus grand parti au parlement européen, qui fait la Une de la presse internationale ces jours-ci, du fait du refus de Macron de le voir devenir président de la Commission européenne ;

avec Manfred Mann, qui fut un groupe de rock britannique formé en 1962 à Londres à partir du nom de Manfred Mann, claviériste et fondateur du groupe. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Manfred_Mann)

———————————————
COMMENTAIRES
« Errare humanum est, perseverare diabolicum »
———————————————
Bien sûr l’erreur est humaine.

Cependant, il est remarquable de constater que cette erreur « kolossale » – survenue TROIS FOIS dans le même article et sur un sujet qui concernait tout précisément le choix de responsables et les conflits de personnes ! – n’a toujours pas été corrigée au moment où ces lignes sont écrites, le 2 juillet à 17h54, soit 29 heures après la mise en ligne !

Cela signifie :

soit qu’il n’y a pas de relecteur à BFMTV pour relire les articles publiés…

soit qu’il y en a un mais qu’il n’a pas vu lui-même l’erreur…

et en toute hypothèse qu’aucun lecteur de BFMTV (et pas même un responsable de la communication du gouvernement !) n’a informé la chaîne de télévision de cette erreur. De fait, il n’y a aucun commentaire publié en-dessous de cet article….

Cette péripétie n’est bien sûr qu’un détail pas grave en soi, mais elle en dit long sur la situation de la France.

Elle confirme, s’il en était besoin, que derrière les grandes proclamations d’intérêt des « Européens convaincus » et derrière les soupirs énamourés des Tartuffe adorateurs du « couple franco-allemand », aucun observateur du monde politique, médiatique, économique, et aucun lecteur de BFMTV ne porte un intérêt sérieux aux institutions européennes et au couple franco-allemand.

Dès que cela sort de « Macron-Merkel » et que c’est un tout petit peu plus technique, plus personne n’y fait attention sauf quelques experts dans quelques ministères….

Bref tout le monde s’en fout !

Rarement dans l’Histoire on aura vu un grand peuple comme le peuple français remettre son destin pendant aussi longtemps à une classe politique et médiatique qui l’entraîne à la ruine au nom d’une idéologie dans laquelle elle ne croit pas elle-même.

——————-
La triple erreur est toujours visible sur le site de BFMTV le 2 juillet 2019 à 17h54 : https://www.bfmtv.com/international/nominations-aux-postes-cles-de-l-union-europeenne-pourquoi-ca-coince-1723265.html

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :