Communiqué de presse = François Asselineau est en Nouvelle-Calédonie du 23 septembre au 6 octobre, pour prendre part à la campagne de la consultation sur l’indépendance du 4 novembre.

Télécharger en PDF
Lecture : 7 min

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’UNION POPULAIRE RÉPUBLICAINE

= Dimanche 23 septembre 2018 =

François Asselineau, candidat du « Frexit » à l’élection présidentielle de 2017 et président de l’Union populaire républicaine (UPR), est en Nouvelle-Calédonie entre le 23 septembre et le 6 octobre, pour prendre part à la campagne de la consultation sur l’indépendance qui aura lieu le 4 novembre.

Ce séjour de deux semaines lui permettra de venir à la rencontre de la société néo-calédonienne – qu’il connait déjà bien pour avoir séjourné plusieurs mois au début de sa carrière professionnelle en Nouvelle-Calédonie – et de s’entretenir avec des représentants de l’ensemble de ses composantes.

Il défendra sa vision du maintien de la Nouvelle-Calédonie comme un territoire autonome, bénéficiant de la protection et de la solidarité d’une République française redevenue indépendante.

Il expliquera les bienfaits concrets que la sortie de la France de l’Union européenne et de l’euro (auquel le franc pacifique est liée par un rapport fixe) apportera aussi à l’économie calédonienne et aux Calédoniens.

En dehors de M. Wauquiez qui a effectué un voyage rapide de 5 jours en Nouvelle-Calédonie début septembre, François Asselineau est le seul dirigeant d’un parti politique d’ampleur nationale à se rendre sur place pour participer à la campagne sur cette consultation électorale, alors que ce scrutin est capital pour l’avenir de nos compatriotes néo-Calédoniens et pour l’avenir de la place de la France dans la zone Asie-Pacifique.

 

Ni M. Mélenchon de France insoumise, ni M. Castaner de La République en marche, ni Mme Le Pen du FN rebaptisé RN, ni M. Dupont-Aignan de DLF n’ont jugé utile de se rendre en Nouvelle-Calédonie à cette occasion.

 

1) Présence de l’UPR en Nouvelle-Calédonie  

L’UPR compte 134 adhérents en Nouvelle-Calédonie au 22 septembre 2018, et plus de 31 940 au plan national. Michel Hanocque est le délégué territorial de l’UPR en Nouvelle-Calédonie.

Au premier tour de l’élection présidentielle de 2017, François Asselineau a rassemblé 2,41 % des suffrages exprimés en Nouvelle-Calédonie (2 098 voix), un score plus de deux fois supérieur à celui qu’il a obtenu au plan national, de 0,92 %.

 

2)   Programme prévisionnel de François Asselineau en Nouvelle-Calédonie


Lundi 24 septembre : Nouméa

En ce jour férié en Calédonie, participation aux commémorations officielles autour du Mwâ Kââ de l’établissement de la France en Nouvelle-Calédonie

18h00 : rencontre avec un journaliste NCI / la Dépêche.nc,  dans un salon de l’Amirauté.

 

Mardi 25 septembre : Nouméa

Matinée : succession d’interviews dans différents médias :

  • 7h30 : invité de la matinale de Radio Rythme Bleu, avec Elisabeth Nouar
  • 9h00 : interview avec L’hebdomadaire gratuit « Demain Nc »,
  • 10h30 : interview avec la rédactrice en chef de l’hebdomadaire « Actu.nc »

14h30 : visite du centre culturel Jean-Marie Tjibaou et du chemin kanak

16h30 : rencontre avec Mme Martine Cornaille, présidente de « Ensemble Pour La Planète »

17h30 : café citoyen au « French Café » à l’anse Vata, ouvert à tout public, au cours duquel François Asselineau présentera sa vision du futur de la Nouvelle-Calédonie et répondra à toutes les questions, y compris sur la situation politique, économique et sociale métropolitaine.

 

Mercredi 26 septembre : Nouméa

  • En journée : rendez-vous politiques
  • 18h00 : conférence de François Asselineau à la Casa del Sol sur le thème « Peut-on encore avoir confiance dans la politique ? » (Conférence gratuite ouverte à tous)

 

Jeudi 27 au Samedi 29 septembre : déplacement dans les trois îles Loyauté (Maré, Lifou et Ouvéa)

  • Rencontre avec M. Néko Hnepeune, président de la province des îles Loyauté.
  • Rencontre avec des chefs coutumiers

 

Dimanche 30 septembre : Nouméa

  • Matinée : tractage et visite du marché de Nouméa à Port Moselle
  • 11h30 : Journée « UPR Nouvelle-Calédonie » pour tous les adhérents de l’UPR, avec discours de François Asselineau autour d’un barbecue convivial

 

Lundi 1er octobre : Nouméa

  • Matinée : interview avec un journaliste des Nouvelles Calédoniennes
  • En journée : rendez-vous politiques ( rendez-vous confirmé avec le groupe des Républicains Calédoniens au Congrès)
  • 18h00 : conférence de François Asselineau (probablement dans le cadre de l’Université populaire au lycée Blaise Pascal)

 

Mardi 2 octobre : La Foa

  • Matinée : rencontre avec des représentants de la Chambre d’agriculture et des agriculteurs,
  • Puis visite d’une exploitation agricole utilisant la permaculture.
  • Déjeuner avec le grand chef Bergé Kawa à la tribu de Petit Couli (qui avait déjà reçu François Asselineau, jeune inspecteur des finances, en 1987, lorsque le futur président de l’UPR avait effectué une mission d’inspection sur les problèmes fonciers en Nouvelle-Calédonie)
  • Dîner avec les représentants du collectif de Gouaro Déva, qui regroupe plusieurs associations de la région de Bourail et des autorités coutumières, et qui dénonce les pollutions récurrentes et les atteintes à l’environnement du littoral, et le peu de considération et d’écoute des collectivités.

 

Mercredi 3 octobre : Pouembout

  • 10h00 : rencontre avec le maire, M. Roby Courtot, qui avait parrainé la candidature de François Asselineau à l’élection présidentielle de 2017
  • Fin de matinée : arrivée à Koné, rencontre avec M. Paul Néaoutyne, président de la Province Nord
  • Après-midi : visite de l’usine de nickel KNS (dite « usine du nord ») puis entretien avec les journalistes de Calédonia-TV
  • 18h00 : conférence de François Asselineau dans la salle Au-Pitiri sur le thème « Quel avenir pour la Nouvelle-Calédonie ? » (Conférence gratuite ouverte à tous)

 

Jeudi 4 octobre : Touho puis Nouméa

  • 10h00 : rencontre avec le maire, M. Alphonse Poinine, qui avait lui aussi parrainé la candidature de François Asselineau à l’élection présidentielle de 2017
  • Déjeuner à Poindimié
  • 18h00 : conférence à Nouméa (Casa del Sol) de François Asselineau sur le thème « Quel avenir pour la Nouvelle-Calédonie ? »(Conférence gratuite ouverte à tous)

 

Vendredi 5 octobre : Yaté et le sud

Déplacement à Yaté (grand sud) et rencontre avec les élus locaux et les chefs coutumiers.

 

Samedi 6 octobre : Ducos / Nouméa

  • 9h00 : conférence de presse de François Asselineau sur le bilan de son séjour en Nouvelle-Calédonie au restaurant « L’annexe » en centre ville
  • 10h30 : tractage et visite du marché « broussard » à Ducos
  • 12h00 : pot et coutume de départ pour Tokyo

 

NOTA : François Asselineau poursuivra son voyage par un séjour au Japon au cours duquel il rencontrera nos adhérents et la communauté française installée au Japon, la presse japonaise, et prononcera une conférence à l’université Waseda de Tokyo et une conférence à l’université de Kyoto. (Le programme sera diffusé dans les prochains jours)

 

Contacts médias :

En Nouvelle-Calédonie : Michel Hanocque  (687) 259167  hanocquemichel@yahoo.fr

En France métropolitaine : 06 72 02 57 34  presse@upr.fr

 

 

François Asselineau, Président de l’Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :