Assassinat de Jo Cox et Brexit : la mise en garde prémonitoire de François Asselineau

Print Friendly, PDF & Email

Extrait de l’entretien de François Asselineau sur Radio Sputnik le 9 juin 2016, publiée le 10 juin.
Dans cet entretien, François Asselineau mettait en garde contre le risque qu’il se passe au Royaume-Uni la même chose qu’en Suède.

Malheureusement cette mise en garde s’est révélée tragiquement exacte et prémonitoire.

– Suède – 12 Septembre 2003: assassinat d’Ana Lindh championne du camp Pro-euro, trois jours avant le référendum pour ou contre l’Euro

– Royaume-Uni – 16 juin 2016: assassinat de Jo Cox, championne du camp pro-UE, sept jours avant le référendum pour ou contre le Brexit.

Comme en Suède il y a 13 ans, cet assassinat est aussitôt médiatisé et vient bouleverser les derniers jours du référendum, au moment où tous les sondages donnent le référendum perdu pour le camp européiste.

Jo-cox-brexit-suede-ana-lindh-euro

On notera que l’une des premières personnalités à réagir à l’assassinat de Jo Cox a été John Kerry, secrétaire d’État américain, qui s’est inquiété d’une « attaque contre tous ceux qui croient à la démocratie »….

Comme en Suède il y a 13 ans, il est probable que, dans les prochains jours, des sondages miraculeux fassent état d’un soudain renversement de tendance et d’une victoire possible des européistes « par respect pour la défunte »…

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur ce qui s’est passé en Suède en 2003, F.Asselineau explique en avril 2011 – il y a 5 ans – comment les européistes étaient « passé à la phase 7 : l’exploitation indécente, incroyable d’un assassinat totalement inattendu.»

Cela peut s’écouter ici, à partir de 22’25 » (mais la captation vidéo n’est pas parfaite ).

Aidez-nous ! Partagez :