La Marseillaise est-elle raciste ?

Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

Rouget de Lisle composant la Marseillaise.Ce tableau fut peint par Auguste PINELLI (1823-1890) vers 1880, lorsque fut décidée la Première Fête Nationale. Tableau appartenant aux collections du Musée de la Révolution Française à Vizille (Isère)

Je saisis l’occasion du 14 Juillet pour revenir sur l’une des désinformations habituelles de la propagande euro-atlantiste, celle qui consiste à affirmer que les paroles de la Marseillaise seraient racistes au motif qu’elles parlent de « sang impur ».

L’objectif sous-jacent de ce débat est bien entendu, encore et toujours, de faire honte aux Français, de les dégoûter de leur propre histoire, d’anéantir chez eux toute volonté de souveraineté et d’indépendance nationale…..

Et tout cela pour quoi ? Pour mieux les asservir à l’Union européenne et à l’empire euro-atlantiste, dont la vision géopolitique du monde (le « Choc des Civilisations ») est précisément la plus raciste qui soit, puisqu’elle prétend faire un distinguo fondamentale entre les pays blancs d’Europe et d’Amérique du Nord et le reste du monde !

Pour remettre les choses au point, je me permets de suggérer à mes lecteurs de visionner (ou re-visionner) cet extrait tiré de ma longue conférence sur l’Histoire de France :

Comme ils le découvriront, Non, La Marseillaise n’est pas raciste. C’est en revanche un formidable chant de libération nationale contre toutes les forces réactionnaires de l’Europe coalisée – déjà ! – pour écraser la souveraineté nationale conquise par le peuple français.

François ASSELINEAU

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :