Marine Le Pen vient de s’approprier de façon éhontée un dossier de l’UPR sur France 2, en allant même jusqu’à imprimer nos photos et se les approprier

Télécharger en PDF
Lecture : 5 min
Print Friendly, PDF & Email

1544478_10152384413517612_4342390122839154339_n

Mme Le Pen, invitée une nouvelle fois royalement par la télévision française pour salir toute idée de sortir de l’UE en l’assimilant à des idées d’extrême droite, a eu le culot – ce 10 avril au soir – de s’approprier le dossier de l’UPR sur l’Autre Europe, que nous avions mis en ligne depuis plusieurs années, très exactement le 9 octobre 2012 : https://www.upr.fr/dossiers-de-fond/autre-europe

Mme Le Pen est allée jusqu’à imprimer les photos de notre dossier en enlevant sciemment toute référence à l’UPR, et de les montrer à l’écran, en reprenant évidemment le contenu de l’article à son compte.

Marine Le Pen fait son marché à l'UPR

Le nom du dossier apparait clairement sur le document : Recette pour neutraliser la colère des Français : la promesse de l’Autre Europe depuis un tiers de siècle

Le nom du dossier apparait clairement sur le document : Recette pour neutraliser la colère des Français : la promesse de l’Autre Europe depuis un tiers de siècle

Le passage de l’émission en question est à revoir ici à partir de 1h05′.

Ce vol de dossier est d’autant plus scandaleux que Mme Le Pen :

  • a) d’une part n’a pas montré le passage de notre dossier dans lequel nous montrons que M. Le Pen et Gollnisch proposaient eux-mêmes en 2006 de ne pas sortir de l’euro et de bâtir une autre Europe (Dépêche AFP du 16 juin 2006 intitulée « Le Front national cherche à nuancer son discours sur l’Europe »)

ces citations prouvent que MM. Le Pen et Gollnisch militaient eux aussi, en 2006, pour une "Autre Europe" et pour rester dans l'euro !

ces citations prouvent que MM. Le Pen et Gollnisch militaient eux aussi, en 2006, pour une "Autre Europe" et pour rester dans l'euro !
Mme Le Pen n’est pas seulement une voleuse, mais aussi une menteuse : elle s’est bien gardée de présenter au public de la télévision ces deux photos et les citations correspondantes qui figurent dans notre dossier du 9 octobre 2012 qu’elle a par ailleurs plagié sans vergogne. Et pour cause ! ces citations prouvent que MM. Le Pen et Gollnisch militaient eux aussi, en 2006, pour une « Autre Europe » et pour rester dans l’euro !

  • b) d’autre part continue de proposer elle-même… une Autre Europe en 2014 !

Non seulement le FN ne propose absolument pas de sortir de l’UE par l’article 50 du TUE (il propose seulement de « rénégocier les traités »), mais le FNJ (Front National de la Jeunesse) vient de lancer le mouvement « YEAH » (Young European Alliance for Hope, en américain, s’il vous plaît !) dans le but de fédérer les mouvements de jeunes d’extrême droite islamophobes à travers toute l’Europe.  http://www.lefigaro.fr/politique/2014/04/02/01002-20140402ARTFIG00271-julien-rochedy-fn-nous-lancons-un-mouvement-de-jeunes-patriotes-le-yeah.php

CONCLUSION

Plusieurs de nos militants avaient déjà vu M. Philippot, du FN, venir se cacher derrière un pilier pour prendre en note mes analyses lors de la réunion du « Forum démocratique » du lundi 8 octobre 2012 à Paris. On l’avait souvent entendu par la suite plagier purement et simplement mes idées à la radio, tout en prenant grand soin de les salir en les assimilant à des idées d’extrême droite sans aucun lien avec l’UPR.

Mais ce soir, le vol et le plagiat vont plus loin puisqu’il y a carrément photocopies de nos dossiers et appropriation publique – et déformation mensongère – à la télévision par Mme Le Pen.

  • L’UPR a donc décidé de saisir dès demain France 2 pour obtenir un droit de réponse.
  • En parallèle, nos juristes étudient les voies de droit pour attaquer Mme Le Pen pour plagiat.

Le FN a beau avoir changé de président, en remplaçant le père par la fille, il reste un parti de repris de justice et de pilleurs qui pourrissent la critique de l’UE et salissent délibérément la question de la souveraineté et du patriotisme. L’UPR est le seul parti à dénoncer le rôle véritable de cet épouvantail consentant au service du système. Heureusement, de plus en plus de Français, grâce à Internet, s’en rendent compte.

François Asselineau

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :