Retour sur une escroquerie politique : Celui qui promet constamment « On lâche rien ! » a justement « tout lâché » au soir du 1er tour de la Présidentielle

Print Friendly, PDF & Email

melenchon-on-lache-rienJean-Luc Mélenchon prend constamment des poses de matamore en jurant qu’il ne « lâchera rien ». Avant le 1er tour de la présidentielle, il avait d’ailleurs promis à ses électeurs qu’il forcerait François Hollande à tenir compte de leurs votes.
Ce n’était qu’une promesse bidon. Dès 20h37, le soir même du 1er tour, il annonça son désistement SANS CONDITIONS pour le candidat du PS « afin de battre Sarkozy ». Alors qu’il aurait pu exiger de François Hollande la promesse publique, par exemple, d’organiser un référendum sur le TSCG – que le candidat du PS avait « promis » de renégocier – Mélenchon n’a strictement rien demandé.

Derrière ses airs de tribun à grande gueule dans les meetings ou les émissions de télé, Mélenchon est en réalité un Tartuffe de première grandeur : toute son action consiste à attirer à lui la colère des électeurs de gauche pour la neutraliser et les amener à voter, au moment décisif, pour le candidat dit « de gauche » sélectionné par l’oligarchie euro-atlantiste.

Notre militant Cyril Carbonnel nous rafraîchit la mémoire avec une petite vidéo :

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :