NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE = Sélection du 16 au 22 octobre 2017.

Télécharger en PDF
Lecture : 14 min
Print Friendly, PDF & Email

Sélection de la semaine

Au moins 276 morts et blessés dans un attentat au camion piégé à Mogadiscio, capitale de la Somalie. La Tour Eiffel ne s’est par contre pas allumée aux couleurs de la Somalie pour commémorer les victimes, comme elle a pu le faire pour d’autres attentats : certaines vies valent-elles moins que d’autres ?

Source : France Info (15 octobre)

Santé

Des physiciens ont avancé pour mieux comprendre la dyslexie

Peut-être pas une révolution, mais au moins des avancées encourageantes ! Les physiciens de l’université Rennes 1 espèrent que cette nouvelle compréhension des causes de la dyslexie va permettre de mieux la traiter, grâce à une nouvelle approche.

Source : Ouest France (17 octobre)

France

Problème sur la qualité de l’eau

Le modèle européen d’agriculture productiviste, imposé par l’article 39 du TFUE, entraîne une dégradation de la qualité de l’eau potable en France. Ainsi, la moitié des cours d’eau et un tiers des nappes phréatiques sont contaminés par un niveau de pesticides trop élevé.

Source : L’Obs (17 octobre)

Le nouveau contrôle technique auto, renforcé et plus cher

En vertu d’une directive européenne, le contrôle technique va évoluer. Cet examen obligatoire va sanctionner plus sévèrement un certain nombre de défaillances et coûter plus cher aux automobilistes.

Source : Le Figaro (20 octobre)

Quels liens entre Microsoft et le ministère des armées ?

Une sénatrice demande la mise en place d’une commission d’enquête sur l’attribution en toute discrétion du marché entre le ministère des armées et Microsoft, entreprise américaine notoirement connue pour sa collaboration avec la NSA.

Source : Numerama (18 octobre)

230 gares de villes moyennes bientôt plus desservies par le TGV

Encore une fois, les objectifs de rentabilité prennent le pas sur la notion de service public. La mise en concurrence des services publics, c’est maintenant, et c’est l’article 106 alinéa 2 du TFUE.

Source : Europe 1 (17 octobre)

Expulser tous les condamnés étrangers sans papiers, une mesure contraire au droit européen

Quelle que puisse être l’opinion majoritaire des Français sur cette question, la France n’est décidément plus la maîtresse de sa politique migratoire. Là comme ailleurs, les programmes des partis politiques sur l’immigration n’ont pas de sens tant que nous sommes dans l’UE.

Source : Le Monde (16 octobre)

Le PS licencie une soixantaine de salariés

Soit plus de la moitié de ses salariés. Le PS est-il à plaindre alors qu’il a si bien contribué au déclin de la France et de sa souveraineté, comme s’y sont d’ailleurs appliqués tous les derniers gouvernements ?

Source : Actu Orange (17 octobre)

France – Abandons industriels

L’État abandonne définitivement Alstom

Le gouvernement a choisi de ne pas acheter les actions d’Alstom que Bouygues lui avait prêtées lors du bradage à l’américain General Electric. Ce faisant, la France accepte de perdre toute influence sur Alstom, et l’indépendance nationale en matière énergétique et militaire qui va avec.

Source : Boursorama (18 octobre) 

Meurthe-et-Moselle : la cristallerie Baccarat passe sous pavillon chinois

Encore un saccage industriel, avec la vente de cette magnifique industrie, bénéficiaire, employant 500 personnes, à un repreneur chinois (FFC). Il y a tout lieu de craindre que l’étape suivante ne soit une délocalisation du site de production. Ceci pourrait pourtant être empêché, si nous sortions de l’UE, et dénoncions l’article 63 du TFUE qui interdit le contrôle des mouvements de capitaux.

Source : Le Parisien (20 octobre)

Tupperware ferme son usine d’Indre-et-Loire et supprime 235 postes

La firme possédait 4 usines en Europe. Mais, dans une Europe concurrentielle sans frontière et offerte au moins-disant salarial et social, c’est encore une fois celle qui est installée en France qui ferme.

Source : Valeurs actuelles (19 octobre)

Centrales nucléaires : la tuyauterie de 29 réacteurs rongée par la rouille

Conséquence : les pompes d’eau froide pourraient ne pas fonctionner en cas de catastrophe naturelle, et ne rempliraient plus leur rôle de refroidissement des réacteurs nucléaires. L’abandon de l’idée de service public va-t-elle à terme nous mener à une catastrophe nucléaire ?

Source : Reuters (16 octobre)

France – Macronades

Macron, le Maire, des Robin des bois à l’envers

Le gouvernement compte redonner 400 millions d’euros aux 1000 Français les plus riches, c’est-à-dire autant que les économies réalisées avec la suppression de 5 euros d’APL.

Source : Maríanne (18 octobre)

L’amiral Rogel rétrogradé dans la hiérarchie élyséenne

Du jamais vu : le chef d’état-major particulier du président de la République a été rétrogradé de la 2e à la 3e place dans l’ordre protocolaire. Encore un fait du prince qui n’a pas dû apprécier qu’on lui dise ses quatre vérités.

Source : Le Point (18 octobre)

Une note sanitaire de l’Élysée, diffusée aux journalistes devant suivre Emmanuel Macron en Guyane, provoque l’indignation

Décidément, Macron  a un problème avec l’Outre-mer ! Après ses propos scandaleux sur les Comoriens qui meurent en tentant de rallier Mayotte par la mer, après avoir qualifiée « d’expatriée » une Française métropolitaine vivant en Guadeloupe, après avoir qualifié la Guyane « d’île », après avoir gravement sous-estimé les ravages de l’ouragan Irma à Saint-Martin, Macron a laissé le service de communication de l’Élysée diffuser des informations totalement fausses sur la situation sanitaire en Guyane où il se rend.

Cette note, publiée par le quotidien France-Guyane, prévient les destinataires que « la Guyane est actuellement touchée par l’épidémie de virus Zika », alors que la préfecture de Guyane a annoncé la fin de cette épidémie le 18 octobre 2016. La note recommande en outre « d’éviter de consommer de l’eau du robinet, glaçons, légumes crus, poissons, œufs dont vous ne connaissez pas la provenance et des viandes insuffisamment cuites » ou encore « d’éviter tout contact avec les animaux ». La stigmatisation dont souffre souvent la Guyane émane ici du plus haut niveau de l’État.

Source : Jean-Marc Morandini (19 octobre)

L’Élysée envisage de commémorer Mai 68

Daniel Cohn-Bendit, tête de pont de ce mouvement est associé à la réflexion. Mai 68 est encore chargé d’émotion pour beaucoup : via cette commémoration, voilà notre président qui remet un sujet clivant sur la table. Et cela d’autant plus que la personnalité de Cohn-Bendit et le rôle joué par les États-Unis dans le déclenchement et la propagation de Mai-68 sont sujets à bien des interrogations. Pendant ce temps, les usines continuent de fermer, l’État de s’endetter, les Français de s’appauvrir, les grands lobbies financiers de prospérer.

Source : Le Point (20 octobre)

France – Frasques de la République en Marche

Matignon tente d’extirper la ministre Agnès Buzyn d’un embarrassant conflit d’intérêts

Le Premier ministre a tenté d’extirper sa ministre de la santé d’un embarrassant conflit d’intérêts. Le mari de la ministre, Yves Levy, est directeur de l’Inserm et est vent debout contre les Instituts hospitalo-universitaires (IHU), concurrents de l’Inserm. Avec ses moyens ministériels, Mme Buzyn a ainsi cherché à priver les IHU de personnalité morale, avant d’être freinée par le Premier ministre.
Source : Marianne (19 octobre)

Claire O’Petit, députée LREM, condamnée en appel

Du fait de ses fautes de gestion, la députée macroniste a été condamnée avec interdiction de diriger, gérer, administrer ou contrôler directement ou indirectement toute entreprise commerciale ou artisanale.

Source : Paris Normandie (20 octobre)

La complaisance de la Justice envers Richard Ferrand, président du groupe LREM

Justice rendue ? Au grand dam du Canard enchaîné, le procureur a décidé de ne pas voir les éléments à charge et de classer l’affaire.

Source : Valeurs actuelles (18 octobre)

Europe

Tusk veut 13 sommets en 2 ans pour réformer l’UE

Rien que ça ! Le président du Conseil européen veut-il parvenir à quelques accords oraux pour la forme ? Ou bien à une réforme des traités européens ? Il doit pourtant se douter qu’un nouveau compromis entre 27 intérêts nationaux divergents est quasi-impossible… sans parler du problème de la ratification, alors que les “non”  français et néerlandais au référendum de 2005 ont laissé des traces. À moins qu’il ne pense à un passage en force faisant fi de toute démocratie, du même acabit que pour le CETA ?

Source : Euractiv (18 octobre)

Vétusté et risque d’accident nucléaire en Ukraine

L’Ukraine, au bord de la faillite, n’investit pas dans ses centrales nucléaires. Des analystes estiment à 80% la probabilité d’accident grave dans le pays d’ici 2020.

Source : L’Express (17 octobre)

La Pologne refuse 9,2 milliards de dollars du FMI

Grâce aux succès économiques du pays, la Pologne a refusé de réemprunter auprès du FMI. Il est vrai que la Pologne est bénéficiaire nette de fonds européens et que la directive des travailleurs détachés lui bénéficie pleinement.

Source : Insolentiae (16 octobre)

L’économie grecque était en récession en 2016

Les estimations de la Commission et du FMI sont – une nouvelle fois – démenties par les faits. Bien entendu, nul ne remet en cause la politique de destruction sociale tous azimuts du gouvernement de « gauche radicale » d’Alexis Tsipras, naguère l’ami de Jean-Luc Mélenchon.

Source : Boursorama (17 octobre)

80 banquiers condamnés à de la prison en Espagne

Ils sont coupables de fraude, de faux en écritures, de s’être attribués des millions d’euros d’indemnités et d’augmentations de salaire injustifiées, ou d’avoir utilisé une carte de crédit de la banque pour payer des dépenses privées.

Source : L’Express (19 octobre)

Monde

Venezuela : nette victoire de Maduro aux élections régionales

Le parti du président Maduro a remporté 17 des 23 États du Venezuela : de quoi rasseoir sa légitimité après les secousses qu’a connues le pays récemment.

Source : 7sur7 (16 octobre)

Syrie : les États-Unis reconnaissent le recours aux armes chimiques par les terroristes

Le prétendu recours aux armes chimiques par le gouvernement syrien était pourtant l’excuse trouvée par les occidentaux pour demander l’éviction de Bachar el-Assad ! Le temps montre donc que l’utilisation de ces armes interdites était plutôt à chercher du côté des opposants à Assad, entre autres chez le front Al-Nosra. On attend, entre autres, les excuses de François Hollande et de Laurent Fabius…

Source : Sputnik news (20 octobre)

 

La Russie va lancer sa propre monnaie virtuelle, le CryptoRouble

Après Dubaï, la Russie suit la tendance en lançant sa crypto-monnaie officielle. Même si elle souhaitait imiter la Russie, la France n’aurait pas l’autorisation de la BCE de concurrencer l’euro.

Source : Numerama (16 octobre)

 

Publications UPR de la semaine

  • En s’indignant que Mélenchon plagie Asselineau, un député “En marche” reconnaît implicitement la percée des analyses d’Asselineau et de l’UPR sur la scène politique française
  • L’UPR vient de franchir le cap des 29000 adhérents
  • Entretien d’actualité n°51 – jugeons l’UE avec ses retombées : industrielle, sociale et environnementale
  • Zone euro : la divergence des soldes Target s’accroît inexorablement entre l’Allemagne et l’Italie

 

La sélection de la semaine est à partager massivement ! Vos retours sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr .

Aidez-nous ! Partagez :