Guerre contre le terrorisme : Lavage de cerveau dès la prime enfance

Print Friendly, PDF & Email

Lavage de cerveau dès la prime enfance : le service public de la télévision française diffuse depuis 2 ans un dessin animé pour enseigner aux enfants ce qu’est la « lutte contre le terrorisme ». édifiant !

« France TV Éducation » est une filiale de « France Télévisions », société nationale de programme qui gère les activités de la télévision publique en France, de la production à la diffusion. Les activités de cette société sont financées en partie par la redevance audiovisuelle, acquittée par tous les Français possédant une télévision. À cet égard, « France Télévisions » a théoriquement une obligation de neutralité politique.

Le slogan de « France TV Éducation » est : « Cultiver l’envie d’apprendre ». Cette chaîne « éducative » est censée éduquer les jeunes Français, notamment par la diffusion de petits dessins animés quotidiens de 1’40 » s’intégrant dans une série intitulée « 1 jour 1 question ». Le public visé est celui de la petite enfance, en-dessous de 12 ans.

Depuis 2 ans (26 septembre 2014), « France TV Éducation » diffuse en ligne un dessin animé destiné à ce public enfantin sur le thème « COMMENT LES PAYS LUTTENT CONTRE LE TERRORISME ».

Le générique de début indique que ce dessin animé est censé répondre à une question posée par un certain « Dean », âgé de « 10 ans ». Il vise explicitement le public des élèves de CE1.

Ce petit film d’animation vaut le coup d’œil.

1) il ne dit pas un mot des interventions militaires américaines et otaniennes en Afghanistan, en Irak, en Libye et en Syrie, ni des centaines de milliers de morts civils que ces coalitions occidentales y ont provoqués.

2) il ne dit pas un mot des commanditaires qui ont décidé de créer, de financer et d’armer Al Qaeda puis Daesh.

3) en revanche, ce petit dessin animé pour enfants insiste bien sur le rôle protecteur…. des États-Unis et… de l’Arabie saoudite pour nous protéger du terrorisme de l’État islamique !

4) il assure aussi la promotion de l’action du gouvernement français, qui est présenté comme préparant une loi qui va assurer notre sécurité.

5) enfin, il se conclut par l’annonce que la lutte contre le terrorisme passe par la surveillance d’Internet et qu’elle ne doit pas se dérouler seulement au Moyen-Orient, mais aussi en France.

—–

Voici le verbatim exhaustif et précis de ce petit film d’animation, qu’une voix guillerette et presque enjouée explique ainsi à nos enfants de moins de 12 ans :

« COMMENT LES PAYS LUTTENT CONTRE LE TERRORISME ?
Depuis quelques mois, une organisation terroriste appelée ‘‘État islamique’’ devient de plus en plus menaçante.
Cette organisation mène une guerre féroce au Moyen-Orient et elle a déjà conquis une partie importante de deux pays : l’Irak et la Syrie.
Comment peut-on faire pour les arrêter ?
Une quarantaine de pays mobilisés par les États-Unis ont décidé de réagir et d’unir leurs forces en formant une coalition.
Ce groupe comprend entre autres des pays européens comme la France ou la Grande Bretagne, mais aussi des pays du Moyen-Orient comme l’Arabie saoudite.
Il s’agit de montrer que de nombreux pays du monde ont décidé de s’allier contre cette menace terroriste.
Certains pays comme les États-Unis et la France ont commencé à bombarder les combattants de l’État islamique, en Irak.
La plupart des autres pays ne participent pas à des opérations militaires mais, comme l’Allemagne ou l’Italie, ils fournissent des armes pour combattre les terroristes.
Des pays comme l’Arabie saoudite donnent aussi de l’argent aux organisations humanitaires pour aider les populations persécutées par l’État islamique.
Mais ces terroristes sont parfois des Français, partis en Irak et en Syrie pour aller faire la guerre
Le gouvernement français vient donc de préparer une loi pour mieux repérer ces personnes et les empêcher de quitter notre territoire.
Cette loi prévoit aussi une surveillance renforcée des sites Internet français qui encouragent les terroristes.
La lutte contre le terrorisme ne se déroule donc pas seulement au Moyen-Orient, mais aussi chez nous.
Tu te poses des questions ?
Nous, on y répond. ».

Commentaires

Comme tout un chacun peut le constater, les auteurs de ce dessin animé censé « éduquer » des enfants de 8 à 10 ans :

a)- font la promotion de la description mensongère de la réalité décidée par Washington et l’OTAN,

b)- ignorent, ou ne veulent pas savoir, ou cachent sciemment, quelles sont les origines et les commanditaires du « terrorisme islamiste » que j’ai rappelés, toutes sources à l’appui, dans mon précédent article,

c)- assurent la publicité de la politique du gouvernement français totalement sous la coupe de Washington,

d)- justifient par avance toutes les mesures restrictives de nos libertés publiques.

——

Ce dessin animé, réalisé et diffusé par une chaîne de télévision publique financée par le contribuable, pourrait être perçu par certains comme une anecdote ou une broutille. Le percevoir ainsi serait faire preuve d’une grave insouciance. J’y vois pour ma part un nouveau symptôme de la dérive extrêmement inquiétante des dirigeants français sous contrôle euro-atlantiste.

Je rappelle en effet que, dans un pays civilisé et démocratique, des productions télévisuelles destinées aux enfants de moins de 12 ans n’ont pas à exposer à un public, aussi innocent et vulnérable, des pseudo-analyses sur les problèmes politiques contemporains.

C’est encore plus inadmissible si la production en question est réalisée par une entreprise publique sous contrôle gouvernemental, censée être un service public apolitique.

C’est encore plus intolérable s’il s’agit de sujets extrêmement graves, meurtriers et polémiques, qui touchent à la guerre et à la mort.

Et c’est carrément scandaleux lorsque cette production présente une version complètement déformée de la réalité et qu’elle justifie – avec une voix presque enjouée – les bombardements américains et français en Syrie qui provoquent, au même moment, des morts civils par milliers.

Conclusion

En présentant un dessin animé sur « La lutte contre le terrorisme » aussi mal informé, tendancieux et belliciste que celui examiné ici, « France TV Éducation » n’est absolument pas dans son rôle. Il s’agirait plutôt de « France TV Propagande » pour la jeunesse.

Cibler les enfants de moins de 12 ans pour les endoctriner, et les enrôler dans une vision politique manifestement guerrière, a toujours été l’une des caractéristiques des régimes dictatoriaux et totalitaires.

Aidez-nous ! Partagez :