Suspension de la livraison des Mistral à la Russie : L’abjecte servilité de François Hollande à l’égard de Washington

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min
Aidez-nous ! Partagez :

Suspension de la livraison des navires Mistral à la Russie ; l’abjecte servilité  de François Hollande  à l’égard de Washington fait au moins un heureux : Zbigniew Brzezinski !

La suspension de la livraison des Mistral à la Russie est une décision scandaleuse à tous les égards :

  • parce qu’il n’y a aucune raison de ne pas honorer un contrat militaire dûment – et chèrement – payé par la Russie, pays avec lequel la France entretient des relations diplomatiques, n’est pas en guerre, et pays contre lequel l’ONU n’a pris aucune mesure d’embargo ;
  • parce que ce refus de livraison de navires, dont la construction est à peu près achevée, va provoquer une tension très vive entre Paris et Moscou, ce qui va contribuer à faire disparaître la voix et le rôle de la France sur la scène diplomatique mondiale ;
  • parce que cette trahison d’un partenaire commercial va terriblement nuire aux exportations de l’industrie militaire française : qui voudra encore acheter des armements français, réputés de qualité mais très chers, si la France refuse de les livrer au premier coup de sonnette de Washington ?
  • parce que ce sabordage d’un nouveau pan de notre industrie militaire va mettre à mal une industrie déjà mal en point, dont dépend pourtant de façon cruciale ce qui nous reste d’indépendance nationale ;
  • parce que cela va provoquer une nouvelle hémorragie d’emplois industriels qualifiés en France ;
  • parce que la Russie va probablement traîner la France devant un tribunal commercial arbitral pour violation d’un contrat ; ce qui risque de faire condamner notre pays, donc les contribuables, à payer des pénalités très lourdes, de plusieurs centaines de millions d’euros ;
  • parce que cette décision confirme de façon éclatante que l’actuel locataire de l’Élysée [ cet « homme qui ment tout le temps » selon le témoignage de première main d’Arnaud Montebourg, son ministre de l’économie il y a encore dix jours ] n’est qu’une pathétique marionnette, totalement aux mains de Washington ;
  • parce que François Hollande fait honte à une écrasante majorité de Français et fait de la France un objet de dégoût pour 80% des peuples du monde.

Ce désastre trouve ce soir sa photo symbole : c’est le scan du tweet posté il y a quelques minutes par Zbigniew Brzezinski à l’annonce de cette nouvelle pantalonnade de l’amant de Julie Gayet.

Capture d’écran 2014-09-04 à 08.01.29

Le théoricien du « Grand Échiquier », le conseiller géostratégique de plusieurs présidents américains, le prophète de malheur qui a proposé de faire perdre à la Russie son statut de grande puissance en lui arrachant l’Ukraine, n’a trouvé que 3 mots à dire : « Vive la France ! ». Et en français dans le texte.

On ne saurait trouver un message plus cinglant, plus « 3e degré », plus ironique et plus méprisant à l’encontre de la patrie de Charles de Gaulle que ces 3 mots de français. Zbigniew Brzezinski savoure son triomphe (provisoire) dans cette suprême humiliation de notre pays.

Cette nouvelle gifle doit être, pour nous tous, l’occasion de nous rassembler de façon encore plus déterminée au sein de l’UPR. Non seulement pour chasser Hollande et ses clones du pouvoir en 2017, mais aussi pour extirper la France de l’UE et de l’OTAN qui sont en train de nous détruire impitoyablement.

Il n’y a pas de combat politique plus décisif et plus urgent.


NOTA : L’UPR a déjà évoqué plusieurs fois la question de la livraison des Mistral à la Russie :