Droit de réponse de l’UPR en réaction à un article paru sur le site d’information Rue 89

Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

Dans l’article intitulé « Égalité & Réconciliation : enquête sur un vivier du FN » publié sur le site Internet Rue89 le 9 mai 2012, la façon dont sont mentionnés François Asselineau et le parti politique qu’il préside – l’Union Populaire Républicaine – peut laisser penser que ceux-ci pourraient avoir des liens avec l’association Égalité & Réconciliation ou avec le Front National.

Or, il n’en est rien, nous n’entretenons aucune relation avec ces organisations.
L’UPR critique même vigoureusement le FN (voir cet article ou celui-ci, par exemple) et nous avons eu aussi l’occasion de dénoncer l’attitude d’Alain Soral, notamment pour son soutien officiel à Marine Le Pen et au parti que celle-ci a hérité de son père. M. Soral a d’ailleurs copieusement insulté François Asselineau à plusieurs reprises sur Internet.

Nous tenons également à signaler qu’il aurait été judicieux d’un point de vue journalistique que les auteurs nous contactent dans le cadre de leur enquête pour que l’UPR puisse exprimer son point de vue. En l’état actuel des choses, nous ne savons même pas si le Kévin dont il est question dans l’article est vraiment un adhérent de l’UPR.

Si les auteurs souhaitent étudier de près l’UPR, nous les encourageons à consulter les analyses et articles disponibles sur notre site Internet.
Ils peuvent aussi évidemment interviewer des adhérents de notre mouvement. Ils constateront bien vite qu’il n’était pas légitime de juxtaposer en laissant planer l’ambiguïté le nom de l’UPR avec ceux d’E&R et du FN.

Le Bureau national de l’UPR

http://www.rue89.com/2012/05/14/droit-de-reponse-de-lupr-de-francois-asselineau-232172

Aidez-nous ! Partagez :