La notice Wikipédia de François Asselineau est désormais disponible en langues grecque et arabe

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min

WIKIPEDIA-UPR La notice Wikipédia de François Asselineau est déjà disponible :

  1. en anglais : http://en.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau
  2. en allemand : http://de.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau
  3. en espéranto : http://eo.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau
  4. en espagnol : http://es.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau
  5. en japonais : http://ja.wikipedia.org/wiki/フランソワ・アスリノー
  6. en roumain : http://ro.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau
  7. en russe : http://ru.wikipedia.org/wiki/Франсуа_Асэлино
  8. et en tchèque : https://cs.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau 

    Depuis ce 14 avril 2014, elle est également disponible dans une 9e et une 10e langue :

  9. en arabe : http://ar.wikipedia.org/wiki/فرانسوا_أسلينو Il ne s’agit cependant que d’une notice très brève, qui mériterait d’être étoffée par des éléments de biographie plus détaillés.
  10. et en grec : https://el.wikipedia.org/wiki/Φρανσουά_Ασελινώ

Ceux qui s’étonneraient de ne pas les trouver en langue française doivent savoir que les notices Wikipédia sur François Asselineau et sur l’UPR ont été l’une et l’autre censurées sur Wikipédia français depuis fin 2007 par plusieurs « gestionnaires » anonymes, dont l’un agissant sous le pseudonyme de « Docteur Cosmos ».

Cachés derrière leur anonymat, ces « gestionnaires » ont jugé que l’UPR n’était « pas représentative ». Depuis plus de 6 ans, toute tentative de republier ces deux notices en français est supprimée dans les instants qui suivent.

Rappelons que Wikipédia français a pourtant ouvert grand ses colonnes, sitôt après leur création : – au « Parti du Plaisir » et à a fondatrice « Cindy Lee » dont le programme présidentiel en 2012 consistait à exhiber ses seins nus sur les marchés devant les caméras, – à Denis Payre, fondateur en 2013 du parti ultra-européiste « Nous citoyens », qui ne s’est jamais présenté à la moindre élection, qui n’a aucun élu, n’a jamais publié de livre et n’a aucun programme, – à « Nouvelle donne », parti européiste « de gauche et de centre gauche » lancé le 28 novembre 2013 par Pierre Larrouturou, par ailleurs membre du PS, qui ne s’est jamais présenté à la moindre élection, qui n’a ni aucun élu, et qui n’a pas de programme précis.

Rappelons enfin que la censure systématique des notices sur François Asselineau et sur l’UPR par Wikipédia français intervient alors même :

– que l’UPR s’est présentée à l’élection législative du Lot-et-Garonne, où son score, certes modeste, a néanmoins été supérieur au cumul des 3 scores du Parti Pirate (qui a une notice Wikipédia français), du Parti Libertarien et de l’Alliance Royale (qui a une notice Wikipédia français) ;

– que l’UPR a dépassé le cap des 4630 adhérents (c’est-à-dire beaucoup plus que des partis médiatisés) et que la croissance de ce nombre accélère ;

– que les vidéos des conférences et entretiens de François Asselineau dépassent plus de 3 000 000 visionnages en cumulé ;

– et que notre site Internet www.upr.fr est désormais solidement implanté comme étant le 2e site le plus consulté de tous les partis politiques de France (source : Alexa Ranking avril 2014)

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :