Université d’automne de l’UPR les 18-19 et 20 octobre 2013 à La Ferme de Meslay (à Parçay-Meslay – Tours)

Télécharger en PDF
Lecture : 19 min
Aidez-nous ! Partagez :

ferme-meslayL’Université d’Automne de l’UPR commencera le vendredi 18 octobre à 19h00 et s’achèvera le dimanche 20 octobre à midi

Elle se tiendra à la Ferme de Meslay, dans la proximité immédiate de Tours (Indre-et-Loire).

Ce lieu de réunion a été choisi en fonction de plusieurs facteurs :

  • la nécessité de trouver un très bel endroit dans un environnement champêtre, afin de donner un certain relief à cet événement annuel tout en favorisant la convivialité ;
  • le souci de retenir un lieu qui favorise géographiquement les adhérents du nord et de l’ouest de la France, lesquels avaient été défavorisés par le choix de l’université de 2012 à Annecy (et réciproquement) ;
  • la simplicité d’accès ;
  • un coût abordable.

La Ferme de Meslay est très simple d’accès : située à 7 km du centre ville de Tours, à une heure de Paris par TGV, elle se trouve à moins d’un kilomètre de la sortie n°19 (« Tours Nord ») de l’autoroute A 10 et de l’autoroute A 28. Il suffit de suivre « Grange de Meslay » à la sortie de l’autoroute.

Le lieu est magnifique : au cœur de la campagne tourangelle, Meslay est l’une des plus anciennes fermes fortifiées de France. Bâtie au temps des cathédrales (XIIIe siècle), elle abrite en son centre une grange médiévale de 1.500 m², où se tiendront l’essentiel de nos activités.

ferme-mesley-upr934004_10151924378567612_119697080_n 1013529_10151924380057612_30750525_n1233523_10151924394462612_1469001618_nPour toutes précisions, consulter le site : http://www.meslay.com/

Le programme prévisionnel est celui présenté ci-après.
Comme le précise son intitulé, ce programme est encore susceptible d’éventuels ajustements mineurs.

PROGRAMME PRÉVISIONNEL

VENDREDI 18 OCTOBRE 2013

19h00 – 20h30 : Accueil des participants.
Buffet debout (tarif modique : vente de sandwichs et de boissons)
20h30 : conférence inédite de François Asselineau :
« L’EUROPE, C’EST LA GUERRE »

Débat avec le public.
Fin de soirée conviviale.
Stand boutique disponible.

76816_10151924392982612_1266751724_n
SAMEDI 19 OCTOBRE 2013

9h30 à 13h00 : 2 tables rondes successives sur les questions de défense et de géostratégie
09h30-11h00: table ronde « L’ÉTAT DES LIEUX DE LA DÉFENSE FRANÇAISE« 

Participants confirmés à ce jour :

Général (E.R.) Henri Pinard-Legry, président de l’Association de Soutien de l’Armée Française (ASAF).

Né en 1949, marié, 3 enfants, le général Henri Pinard Legry a été reçu à Saint-Cyr en 1969. Il a été nommé général de brigade en 1999 et a quitté à sa demande le service actif en 2002 pour raisons personnelles.

 À sa sortie d’école, il choisit l’infanterie puis est affecté, pendant trois ans, dans les forces françaises en Allemagne. Il rejoint ensuite la Légion étrangère qu’il sert en France et en Afrique pendant 11 ans, comme chef de section, officier adjoint et commandant de compagnie (1975 – 1982), chef de bureau opérations (1988 – 1990) et chef de corps (1993 – 1995). Il participe également à la formation des élèves officiers à Coëtquidan pendant deux ans (1982 – 1984).

Il assume enfin, au sein de l’administration centrale, les fonctions de chef du bureau presse du SIRPA de l’armée de terre (1990 – 1993) et sert ensuite à la direction du renseignement militaire (DRM) (1996 – 2000) où il aura la responsabilité de la sous-direction exploitation. Au cours de ces deux affectations, il sert respectivement en Arabie Saoudite dans le cadre de l’opération Daguet et en Bosnie.

Breveté parachutiste et instructeur commando, il est également breveté de l’École supérieure de guerre (100e promotion 1986 – 1988) et auditeur de la 45e session du Centre des Hautes Études Militaires (CHEM) et de la 48e session de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN) (1995 – 1996). Il est en outre titulaire d’un DEA d’histoire militaire et études de défense (université Paul Valéry de Montpellier).

Le général Pinard Legry est officier de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite. Délégué général des associations de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (2007 2010), il est depuis 2009 président de l’Association de Soutien de l’Armée Française (ASAF).

Très critique sur les évolutions actuelles, le Général Pinard-Legry abordera, au cours de la table ronde, les questions essentielles du Livre blanc et de la Loi de programmation militaire, dont les contraintes budgétaires sont en train de mettre en péril les capacités militaires de la France.

Henri Pinard-Legry-asaf

  • Nicole Vilboux (Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste de l’OTAN et des États-Unis)

Nicole Vilboux est Docteur en science politique (relations internationales) de l’Université Paris I et titulaire d’un DEA en Relations Internationales, option Stratégie, de l’Université Paris I. Elle a exercé les fonctions d’ingénieur d’études au Centre de relations internationales et de stratégie (Paris I) de 2000 à 2002, puis de chargée d’études à Eurocrise (Eurodécision-AIS) de 2002 à 2005.

Elle est chargée d’enseignement à l’École des Hautes Études Internationales (cours sur la politique extérieure américaine) et à l’Institut Catholique de Paris (deux cours de Master, sur la politique de sécurité et les théories des relations internationales).

Nicole Vilboux a publié plusieurs ouvrages, et notamment : « Préemption ou prévention – Un débat d’aujourd’hui », Paris, Economica, 2007, « La sécurité de l’Europe et les relations transtlantiques au seuil du XXIè siècle », Bruxelles, Bruylant, 2003 , et « Les stratégies de puissance américaines », Paris, Ellipses, 2002.

559861_10151943661302612_1874561725_n

 

11h00-11h30: pause
45472_10151943797912612_1119412267_a

11h30-13h00: table ronde « SITUATION GÉOPOLITIQUE ET PLACE DE LA FRANCE DANS LE MONDE »

Participants confirmés à ce jour :

  • Pierre Levy

Ancien syndicaliste dans une grande entreprise, ancien journaliste au journal L’Humanité, rédacteur en chef de Bastille-République-Nation (BRN), spécialiste des questions européennes. Il est également l’auteur d’un roman d’anticipation politique ironique intitulé « L’insurrection ».

arton3542-25840

  • Jean-Jacques Patry (Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste de l’Afrique)Jean-Jacques Patry est docteur en droit public et en sciences politiques de l’université Paris-Panthéon-Sorbonne (1993). Il est actuellement chargé de mission à la Fondation pour la recherche stratégique, après avoir occupé les fonctions de directeur du Centre européen de recherche opérationnelle militaire. Il assure également la fonction de conseiller politique auprès de l’État-major Interarmées de Force et d’Entrainement (EMIA-FE).Il a successivement occupé les fonctions de conseiller politique du commandant en second de la SFOR en Bosnie-Herzégovine (2001-2002), de directeur de recherche à l’Institut des relations internationales et stratégiques (1999-2000), de conseiller civil auprès du Commandement de la Doctrine et l’enseignement militaire supérieur de l’armée de Terre (1997-1998) et de l’État-major de l’armée de Terre (1997-1996). Il fut adjoint au chargé de mission auprès du ministre de la défense (1989-1996).Il assure la direction du master « Géopolitique et sécurité internationale » à la Faculté des sciences sociales et économiques de l’Institut Catholique de Paris. Il enseigne depuis de nombreuses années au Centre d’études diplomatique et stratégique de Paris.Jean-Jacques Patry fut aussi Visiting Scholar au John M. Olin Center for Strategic Studies de l’université de Harvard (1994-1995) sous la direction du Professeur Samuel P. HUNTINGTON, le célèbre auteur du « Choc des Civilisations ».Officier de réserve breveté d’état-major, il a servi dans l’artillerie et les troupes héliportées avant d’être affecté dans l’infanterie. Il a participé aux opérations au Kosovo (forces spéciales – Psyop), puis comme conseiller politique dans différents exercices interalliés de l’OTAN, de l’Union européenne et bilatéraux.526938_10151943646962612_1266598759_n
  • Nicole Vilboux (Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste de l’OTAN et des États-Unis)

13h00 – 14h00 : Buffet debout (tarif modique : vente de sandwichs)

556554_10151924396612612_1982389859_a

14h30 – 16h00 : Table ronde sur l’économie : « Y A-T-IL UNE VIE AVEC L’EURO ? Y A-T-IL UNE VIE APRÈS L’EURO ? » 

Participants confirmés à ce jour :

  • François Asselineau, président de l’UPR
  • Olivier Berruyer, Actuaire et analyste financier, animateur du blog « Les crises », Olivier Berruyer est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment  « Stop ! Tirons les leçons de la crise » ou « Les faits sont têtus. »

599347_10151943724922612_1731874827_n

  • Philippe Murer, professeur de finance vacataire à la Sorbonne, président du « Manifeste pour un débat sur le libre-échange »et membre du Forum démocratique.

552744_10151943609552612_104646970_n

  • Animation par Charles-Henri Gallois, Référent temporaire de l’UPR-58, Cadre financier dans un grand groupe français, auteur d’articles sur l’euro.

16h00 – 16h30 : Pause.

1174741_10151943793442612_302640396_a

16h30 – 18h30 : Table ronde : Origines et objectifs de la construction européenne
Participants confirmés à ce jour :

  • Annie Lacroix-Riz

Ancienne élève de l’école normale supérieure (Sèvres), élève de Pierre Vilar, agrégée d’histoire, docteur ès lettres, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris VII – Denis Diderot, Annie Lacroix-Riz est spécialiste des relations internationales dans la première moitié du XXe siècle. Ses travaux portent sur l’histoire politique, économique et sociale de la Troisième République et de Vichy, sur la période de la Collaboration dans l’Europe occupée par les nazis, sur les relations entre le Vatican et le Reich ainsi que la stratégie des élites politiques et économiques françaises avant et après la Seconde Guerre mondiale. Elle est également connue pour son engagement communiste au « Pôle de renaissance communiste en France » (PRCF), gardien de l’orthodoxie marxiste et en rupture complète avec le Parti communiste français.

Annie Lacroix-Riz a publié de nombreux ouvrages, dont plusieurs ont connu un certain retentissement et ont provoqué des polémiques, et notamment « Industriels et banquiers français sous l’Occupation : la collaboration économique avec le Reich et Vichy », Paris, Armand Colin, coll. « Références » Histoire, 1999, « Le Choix de la défaite : les élites françaises dans les années 1930« , Paris, Armand Colin, 2006, ou encore « L’intégration européenne de la France : La tutelle de l’Allemagne et des États-Unis », Paris, Le Temps des cerises, 2007.

  • 1379440_10151943606802612_841489594_n 602086_10151943709337612_2075290147_nJean Bricmont, Professeur de physique théorique à l’université catholique de Louvain, membre de l’Académie royale de Belgique, est notamment l’auteur du livre Impérialisme humanitaire : Droits de l’homme, droit d’ingérence, droit du plus fort ?

1378269_10151943608352612_285782403_n

  • John Laughland

Docteur en philosophie de l’Université d’Oxford, ancien lecteur à la Sorbonne et à l’Institut d’Études Politiques de Paris, John Laughland est un journaliste britannique eurocritique qui a publié des articles dans de nombreux journaux prestigieux du monde anglo-saxon comme le Guardian, le Mail on Sunday, le Sunday Telegraph, le Wall Street Journal, le National Review, etc. Parfaitement francophone, il est depuis 2008 le Directeur de l’Institut de la Démocratie et de la Coopération à Paris et chercheur au Centre pour l’Histoire de l’Europe centrale à la Sorbonne (Paris – IV).

En 1997, John Laughland a publié un livre retentissant au Royaume-Uni : The Tainted Source: The Undemocratic Origins of the European Idea » dans lequel il analyse les affinités idéologiques de l’Union européenne avec le fascisme, le nazisme et le communisme. Ce titre, dont la bonne traduction en français serait La Source Corrompue, ou Les Origines antidémocratiques de l’idée européenne a paru en France ches François-Xavier de Guibert sous un titre curieusement éloigné de la puissance du titre original : La Liberté des nations, essai sur les fondements de la société politique et sur leurs destruction par l’Europe

1374257_10151943617152612_757205366_n 600844_10151943728047612_317672994_n
19h00 – 20h30 : Dîner des participants (repas chaud : tarif modique)

557176_10151924393377612_739608508_n
En soirée, à partir de 20h30 : Présentation (avec vidéo projection) par François Asselineau :  « LES PARTIS POLITIQUES RESPECTENT-ILS L’INTELLIGENCE DES FRANÇAIS ? »

Débat avec le public.
Fin de soirée conviviale.
Stand boutique disponible.

1234642_10151924392492612_1461229511_n
DIMANCHE 20 OCTOBRE 2013

09h30 – 12h00 : Ateliers de travail pour la préparation des élections européennes de 2014

L’objet de cette matinée sera :

  • a) de procéder à une information sur la préparation des élections européennes
  • b) d’opérer une présélection des adhérents et adhérentes de l’UPR disposés à être candidat titulaire et candidat suppléant dans l’une des 8 grandes circonscriptions électorales inter-régionales.

1233518_10151924391847612_635462389_n

Après une présentation générale au public des modalités des élections et des candidatures, les participants seront conviés à se répartir en 7 (ou 8) ateliers, correspondant aux 7 (ou 8 avec l’Outre-mer) grandes circonscriptions inter-régionales de l’élection.

Les responsables de l’UPR des zones géographiques correspondantes recueilleront les candidatures pour faire partie de l’une des listes et s’entretiendront avec tous ceux qui le souhaitent.

(Ils pourront aussi profiter de l’occasion pour nouer des contacts avec les personnes qui se déclareraient éventuellement volontaires pour se charger des fonctions de Délégué départemental dans les départements où nous n’avons pas encore de responsable).

Les 7 (ou 8) ateliers seront les suivants :

  1. Atelier Nord-Ouest (Basse-Normandie, Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Picardie) : 10 postes de députés à pourvoir, donc 20 candidats à sélectionner (10 titulaires et 10 suppléants), à parité (10 hommes, 10 femmes)
  2. Atelier Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes), 9 postes de députés à pourvoir, donc 18 candidats à sélectionner (9 titulaires et 9 suppléants), à parité
  3. Atelier Est (Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Lorraine), 9 postes de députés à pourvoir, donc 18 candidats à sélectionner (9 titulaires et 9 suppléants), à parité
  4. Atelier Massif central-Centre (Auvergne, Centre, Limousin), 5 postes de députés à pourvoir, donc 10 candidats à sélectionner (5 titulaires et 5 suppléants), à parité
  5. Atelier Sud-Ouest (Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées), 10 postes de députés à pourvoir, donc 20 candidats à sélectionner (10 titulaires et 10 suppléants), à parité
  6. Atelier Sud-Est (Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes), 13 postes de députés à pourvoir, donc 26 candidats à sélectionner (13 titulaires et 13 suppléants), à parité
  7. Île-de-France, 13 postes de députés à pourvoir, donc 26 candidats à sélectionner (13 titulaires et 13 suppléants), à parité

[sous réserve : Atelier Outre-Mer, 3 postes de députés à pourvoir, donc 6 candidats à sélectionner (3 titulaires et 3 suppléants), à parité]

12h30 : Fin de l’université

1235522_10151924395122612_501573544_n

MODALITÉS DE PARTICIPATION A L’UNIVERSITÉ D’AUTOMNE DE L’UPR

L’Université d’Automne de l’UPR – dont ce sera la 2ème édition – est ouverte à tous : adhérents de l’UPR, sympathisants ou simples curieux.

Un droit d’entrée est demandé, afin de contribuer au financement de l’opération.

Ce droit d’entrée est perçu de façon forfaitaire une seule fois et est valable pour toute la durée de l’université, du vendredi 18 octobre à partir de 19h00 au dimanche 20 octobre à 12h30. La participation à une partie seulement de l’université n’entraîne aucune réduction du droit d’entrée.

Les droits d’entrée à l’université sont fixés comme suit :

  • Non-adhérents : 25 € / personne
  • Non-adhérents à faibles ressources : étudiants, chômeurs, minimum vieillesse (sur présentation obligatoire des pièces justificatives) : 15 €
  • Moins de 18 ans : gratuit
  • Adhérents de l’UPR à jour de cotisation : 15 €
  • Adhérents de l’UPR à jour de cotisation mais à faibles ressources : étudiants, chômeurs, minimum vieillesse (sur présentation obligatoire des pièces justificatives) : 10 €

La réservation à l’université n’est pas obligatoire.

Elle nous est cependant très utile pour calibrer au mieux les besoins en repas et boissons. En outre, et en cas d’extrême affluence, les personnes ayant réservé auraient la priorité d’accès.

Pour faire une réservation, merci de bine vouloir vous inscrire au plus vite via ce formulaire : https://www.upr.fr/vos-avis/index.php/survey/index/sid/813463/newtest/Y/lang/fr pour toutes autres questions  merci d’écrire à  annie.lavert@mac.com

Tous les participants devront faire leur affaire de leur transport et de leur hébergement.

Il est recommandé aux participants d’organiser des covoiturages. Un certain nombre de nos Délégués départementaux ont prévu d’organiser aussi des covoiturages. Les adhérents de l’UPR sont invités à se rapprocher de leur délégué départemental.

Il est recommandé aux participants de procéder à leurs réservations de chambres au plus tôt.

Une liste d’hôtels bon marché (de type Formule 1), de chambres d’hôtes, de terrains de camping et d’hébergements collectifs situés dans les environs est disponible ici.

Les prix commencent au tarif imbattable de 19 € pour les 2 nuits en hébergement collectif.

Des repas et des boissons seront disponibles sur place à des tarifs spécialement étudiés. Ils restent bien entendu facultatifs.

1383278_10151943799952612_1121910300_n