Entretien de François Asselineau dans le JT d’Antenne Réunion

Print Friendly, PDF & Email

Entretien de François Asselineau dans le JT d’Antenne Réunion le 29/06/2015.

François Asselineau, le président de l’Union Populaire Républicaine, s’est exprimé en direct dans le Journal télévisé d’Antenne Réunion.

François Asselineau, le président de l’UPR, s’est exprimé après le week-end tendu en Europe et la menace de la Grèce pouvant quitter l’Euro dans les prochains jours.

Il donne son opinion : « Je voterais pour sortir de l’Euro. Je tiens à souligner que les propos qui viennent d’être tenus par Manuel Valls sont alarmistes. Le véritable problème est d’y rester. On a divisé par deux ou trois les retraites des personnes âgées. »

François Asselineau ajoute : « Le vrai scénario catastrophe est de rester dans l’Euro. Le véritable risque est que dans deux ou trois ans, la Grèce se portera mieux que maintenant. Et c’est ça que les partisans acharnés de la construction européenne veulent empêcher la Grèce de montrer au public. »

Le président de l’Union populaire républicaine continue : « Il y a eu de très nombreux exemples de monnaie plurinationales, elles ont toujours explosé. Cette situation ne va pas pouvoir durer. »

Au sujet du coût de la crise pour la France : « Elle risque de coûter des milliards d’euros parce que nous avons investis 150 milliards d’euros. »

François Asselineau affirme que la situation pourrait s’empirer : « Après la Grèce, il va y avoir les problèmes de l’Espagne, du Portugal et de l’Italie. Il faudrait arrêter les frais. De mois en mois, il y a des plans de sauvetage. Il faut que nous sortirons de l’Euro. »

Quant à son parti, François Asselineau déclare : « Nous avons 83 adhérents à l’île de La Réunion. Il faut que la France soit plus présente en Outre-Mer. Et sortir de l’Union européenne nous permettra d’augmenter les aides. »

Antenne Réunion est une chaîne de télévision généraliste commerciale locale privée diffusée dans tout le département de La Réunion. Elle a été autorisée par le CSA à émettre à partir du 2 mars 1990, ce qui a mis fin au monopole public de RFO sur la télévision généraliste gratuite à La Réunion.

À partir de 1992, la chaîne a émis 3h15 par jour, puis 12h par jour à partir de 1994. Corrélativement, son audience n’a pas cessé d’augmenter. Elle a alors passé des accords de partenariat avec TF1 pour l’achat de programmes, puis avec M6 et Eurosport.

Après une période difficile en 1998, Antenne Réunion est devenue aujourd’hui la chaîne préférée des Réunionnais et leader en termes d’audience, devant RFO. Dans aucun autre territoire français d’outre-mer, une chaîne privée n’est parvenue à dépasser le service public.

Je rappelle que la Réunion compte 840 000 habitants, et qu’elle se classe ainsi au 25e rang des départements français par l’importance de sa population.

J’ai été « l’invité politique » d’Antenne Réunion, le lundi 29 juin, dans son Journal télévisé très regardé de la mi-journée, « le 12h30 ». À l’occasion de ma dernière journée dans l’île avant mon retour en métropole, la chaîne généraliste a souhaité m’interroger à la fois sur la situation en Grèce et sur le bilan que je tire pour l’UPR de ma tournée dans l’Océan Indien (Réunion et Mayotte).

Aidez-nous ! Partagez :