François Asselineau sera interrogé sur l’Union Européenne par TRT WORLD, la télévision nationale Turque

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min
Print Friendly, PDF & Email

Nous avons été approchés par les journalistes basés à Londres de la chaîne de télévision nationale turque TRT WORLD.

La Radio-télévision de Turquie (en turc « Türkiye Radyo Televizyon Kurumu », souvent abrégé en TRT) est une société de télédiffusion diffusant ses programmes essentiellement en Turquie et dans plusieurs autres pays à minorités turques. Elle diffuse ses programmes en turc, en kurde (pour TRT Kurdî) et en arabe (pour TRT Al Arabiya). Elle possède actuellement 13 chaînes de télévision et 6 radios.

Actuellement, les programmes de TRT sont visibles sur tout le territoire de la Turquie. De plus, les Turcs d’Europe peuvent regarder ces chaînes par l’intermédiaire du satellite Türksat.

La société possède 13 chaînes de télévision, qui sont TRT 1, TRT Haber, TRT 3, TRT 4, TRT-TÜRK, TRT GAP, TRT Cocuk, TRT Anadolu, TRT Avaz, TRT Müzik, TRT Belgesel, TRT Al Arabiya et TRT 6 ainsi que 6 radios qui sont Radyo 1, Radyo 3, Radyo 4, TRT FM et Türkiye’nin sesi qui diffusent en 27 langues dans le monde entier et s’adressent principalement aux turcophones.

———————–

Les journalistes turcs de TRT WORLD basés à Londres ont repéré l’existence de l’UPR comme un mouvement politique en pleine croissance en France et développant des analyses de qualité.

Ce sont eux qui ont pris l’initiative de solliciter un entretien qui sera filmé ce soir à Paris. L’objet de cet entretien consistera à recueillir mes analyses sur la construction européenne (nous essaierons bien entendu de mettre en ligne cet entretien dès qu’il sera disponible).

Cette demande n’est sans doute pas sans lien avec les événements survenus en Turquie depuis la mi-juillet, et notamment la tentative déjouée de coup d’État, ainsi que le brutal refroidissement des relations entre Ankara et Washington et rapprochement entre Ankara et Moscou qui lui ont fait suite.

———————————————————————

Conclusion : la notoriété internationale de l’UPR est en pleine croissance.

 

Cette demande d’entretien avec la télévision nationale turque est à comparer avec l’absence de tout journaliste et de tout média lors de ma réunion publique de rentrée à Saintes (Charente-Maritime) samedi 10 septembre.

Alors que l’assistance a atteint plus de 200 personnes – ce qui est un événement pour une ville de 25 000 habitants -, aucun des médias contactés n’a jugé bon de faire le déplacement pour couvrir l’événement, alors que la presse quotidienne régionale consacre parfois des articles entiers avec photographie pour des réunions associatives de 20 personnes.

 

François Asselineau

12 septembre 2016

14344684_10154561680012612_7183150457615971095_n

Enregistrer

Enregistrer

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :