4. Pour soutenir la construction européenne, la commission européenne veut officiellement procéder à une « relecture de l’histoire » dans le domaine de l’éducation et de l’information

Revenir ainsi au discours réellement prononcé par Victor Hugo révèle à quel point la « relecture de l’histoire » que la Commission de Bruxelles appelle régulièrement de ses vœux est en marche.

Viviane REDINGDiscours : « Vers une histoire européenne »

Intervention de Madame Viviane REDING,
Commissaire européenne chargée de l’Education et de la
Culture, dans le cadre du colloque organisé par
l’Association internationale des musées d’histoire à
Luxembourg,
le 5 mai 2000.

Extraits :

Viviane REDING
« Mesdames, Messieurs,
C’est avec un plaisir tout particulier que j’ai accepté votre invitation à prendre part à ce colloque sur l’histoire européenne, sujet au cœur du projet Euroclio et de l’Association internationale des musées d’histoire.

Je souhaite profiter de cette occasion pour exprimer une conviction profonde : je suis persuadée que la construction de l’Europe prendra de plus en plus appui sur une relecture et une compréhension nouvelle de son histoire […] pour mieux répondre aux détracteurs (ils sont malheureusement encore nombreux …) de la coopération européenne.
[…]
Cette relecture de l’histoire européenne doit être entreprise non seulement dans le cadre des actions communautaires en faveur de la culture mais également dans d’autres programmes d’encouragement, par exemple dans le domaine de l’éducation, de la recherche ou de la société de l’information -je pense ici aux nouveaux outils de communication- compte tenu de la cohérence et de la complémentarité nécessaires entre les différents programmes communautaires »