L’UPR est le seul mouvement politique en France qui publie en temps réel
le nombre de ses adhérents

Les responsables de l’UPR

Monsieur David PAUCHET

Délégué régional PACA

Lui écrire

Originaire de Lorraine où j’ai vécu vingt ans, mes études m’ont amené à obtenir les diplômes d’ingénieur de Supélec et KTH (Stockholm). Installé depuis 2005 sur la Côte d’Azur, je suis actuellement ingénieur dans le domaine de l’informatique. Marié, j'ai deux jeunes enfants.
 
Mon engagement extraprofessionnel est motivé par des idéaux de justice et de vérité, la première n’étant pas possible sans la seconde : on ne peut lutter véritablement contre les injustices et la misère que si l’on en comprend les causes profondes.
 
Je me suis investi pendant 10 ans dans une association de solidarité internationale, indigné – selon l’expression de Stéphane Hessel - que puissent encore exister au XXI siècle une telle pauvreté dans le monde, et que la faim persiste. Je me suis donc formé, et ai aidé à sensibiliser la population à divers sujets tels que la défense des droits civils et politiques, économiques, sociaux et culturels, la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, les paradis fiscaux et judiciaires, l’accès aux ressources, les problématiques d’accaparement, les migrants, etc.
 
Tous ces sujets sont éminemment politiques... mais il est bien difficile de faire entendre la voix des plus faibles quand les rouages de la démocratie sont bloqués…
 
Il m’est donc apparu évident que l’action politique était nécessaire pour porter une solidarité avec les autres peuples du monde, mais aussi pour préserver le modèle social français et enrayer le déclin profond dans laquelle notre pays est engagé.
 
Mon parcours politique correspond à un cheminement, avançant pas a pas pour comprendre quels sont les leviers qui agissent sur la situation du pays. Fuyant les grands partis qui accumulent les affaires judiciaires, et se passent le pouvoir d’élection en élection dans une logique carriériste, j’ai été naturellement porté à écouter ce que proposaient les autres partis.
 
Après avoir été initialement intéressé par les discours de François Bayrou (sur la nécessité de traiter le problème de la dette, sujet tabou en 2007) puis de Jean-Luc Mélenchon (critiques acerbes sur le modèle de société et la mauvaise redistribution des richesses), j'ai après coup compris les pièges de ces discours:
- d'une part, la dette est un instrument de contrôle des peuples ("qui paye commande"), et un programme d'austérité mène au désastre récessif que l'on voit en Grèce
- d'autre part, les critiques sur le modèle ultralibéral de la société ne servent à rien, si n'est pas remise en cause l'appartenance de la France à l'UE, dont les traités portent en plein ce modèle ultralibéral et tellement contraire au modèle français
 
C’est donc en 2014 que j’ai découvert la conférence « Qui gouverne la France et l’Europe » de François Asselineau. Cette conférence, dure à digérer dans un premier temps tellement elle prend le contre-pied d’opinions que l’on nous ancre dans la tête dès le plus jeune âge, permet d'avoir les clefs de compréhension de la construction européenne, ainsi que de l'actualité politique française et européenne.
 
Dès lors, je me suis attaché à faire connaître les analyses de François Asselineau et de l’UPR, d’abord autour de moi, puis en prenant les rênes de l'UPR Alpes-Maritimes, puis celles de l'UPR PACA. Nous avons les clefs de la reconstruction de notre pays, et celle-ci passe impérativement par la sortie de l'Union européenne, de l'euro et de l'OTAN.

Back to Top