L’UPR est le seul mouvement politique en France qui publie en temps réel
le nombre de ses adhérents

Les responsables de l’UPR

Madame Isabelle NINVIRTH

Déléguée départementale de la Charente-Maritime (et référente locale)

Lui écrire

Je suis mère de famille ayant élevé quatre enfants. Tous ont maintenant quitté la maison après avoir réussi leurs études. Nos trois filles sont respectivement juriste, infirmière et opticienne et notre fils est informaticien. Julie est adhérente et souhaite participer aux législatives comme candidates en 2017. Elle était également, ainsi que Florie, inscrite sur les listes pour les élections régionales 2015.
Après une formation en comptabilité, gestion et finance, j'ai exercé une activité professionnelle pendant vingt ans pour l'essentiel dans des petites et moyennes industries (agro-alimentaire, aéro-thermique ou du plastique) et dans le commerce.
Mes principales fonctions ont été celles de responsable de services comptables : Comptabilité générale, auxiliaires fournisseurs, trésorerie, mais surtout clients avec une spécialisation de Credit-Manager où je tenais également le service des litiges et du contentieux. Par l'intermédiaire du système des filiales, j'ai travaillé pour de grands groupes internationaux comme Poulain, SnyderGeneral Corporation ou l'Israélien Elco. A chaque fois, j'ai dû créer le service, établir les procédures et assurer la formation et le suivi des équipes.
J'ai cessé d'exercer mon métier dans la gestion en 2004 pour m'occuper de nos enfants à la difficile période des orientations en lycée. Je me suis alors consacrée professionnellement au tourisme dans une activité de gestion de
locations saisonnières, que je poursuis actuellement. En 2010, j'ai repris mes études à l'Université de Droit pendant deux ans.

Souhaitant offrir un avenir heureux à mes enfants, je n'ai pas d'autre combat à mener, aujourd'hui, que celui de tout faire pour permettre à François Asselineau d'être le Président de la France et des français. Pour cela, je ferai tout mon possible afin de permettre aux français d'entendre ses analyses, de comprendre qu'il n'y a pas de fatalité et que le peuple doit se redresser pour sauver notre pays.

J'ai découvert les analyses de François Asselineau au printemps 2014 sur Youtube, à un moment où je pensais la France perdue sans personne compétente pour sauver la situation. J'ai, à ce moment, repris espoir dans la possibilité de voir sauver le pays de façon pacifiste et sereine par des solutions concrètes à notre portée. De son côté, mon mari, exerçant dans la finance, était fort de convictions politiques marquées, même s'il n'avait jamais adhéré à aucun parti politique. Au moment de la crise grecque, se trouvant dans un état d'incompréhension totale, je lui ai parlé de l'analyse visionnaire qu'en avait faite François Asselineau six mois plutôt et je lui ai montré les conférences de Vincent Brousseau. Nous avons passé nos 2 semaines de vacances à visionner, les unes après les autres, toutes les conférences de François Asselineau. Mi-juillet, mon mari me proposait d'adhérer à l'UPR.
En septembre, à l'invitation d'Ulysse Alix, que je ne remercierai jamais assez d'avoir pris contact avec moi, nous avons participé à notre première réunion mensuelle de l'UPR. Dés le mois d'octobre 2015, j'aidais Ulysse et Antoine à recruter les candidats pour former les listes pour les élections régionales.

Back to Top