Quand l’euro fort pénalise les entreprises françaises

Print Friendly, PDF & Email

Les entreprises tricolores doivent à nouveau composer avec un euro fort, supérieur à 1,40 dollar. Qu’est ce que cela implique ? Explication de François Asselineau avec l’exemple du secteur automobile.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :