Des marionnettes, rien que des marionnettes

Download PDF
Lecture : 4 min

Un adhérent vient de me signaler que Canal + s’est livré, il y a quelques semaines, à une comparaison édifiante entre les discours de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault sur leur « vision du monde ».

Cette comparaison est ici :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

Elle est terriblement édifiante.

Comme on le comprend, ni le président de la République ni le Premier ministre n’ont la moindre idée personnelle. Tout est rédigé par les bureaux du Quai d’Orsay, qui reprennent en boucle ce qu’ils devaient déjà sortir pour Nicolas Sarkozy et François Fillon.

On notera d’ailleurs qu’ils récitent l’un et l’autre le même catéchisme sur le « terrorisme » comme clé de compréhension du monde et comme principale menace contre la France…

Que les responsables français soient à ce point dépourvus de toute réflexion libre et conforme à nos intérêts nationaux est réellement pénible à voir. Quelle déchéance !

Et pourquoi cela ? Parce que nos pseudo-dirigeants politiques n’ont pas été choisis en fonction de leur expérience professionnelle, ni de leur connaissance du monde, ni de leur réflexion géostratégique, ni de leurs éminentes qualités d’homme d’État.

Non :

  • nos pseudo-dirigeants politiques ont été présélectionnés par l’oligarchie en fonction de leur docilité à la pensée euro-atlantiste ; c’est elle qui leur ouvre ou leur ferme les portes des médias de masse pour les faire élire ou les écarter ;
  • ils sont ensuite entraînés, comme des bouchons de liège sur l’océan, dans des agendas frénétiques et vertigineux (sommets européens, G8, G20, rencontres bilatérales, déplacements en province, discours, interviews, etc.) qui les empêchent d’avoir le moindre temps pour prendre de la distance et réfléchir posément ; au lieu de dire « NON ! », ils obéissent à cette translation/exhibition permanente de leur vide réflexif d’un coin à l’autre de la planète.
  • ce ne sont donc plus que des « Claire Chazal » en costume sombre, qui n’ont plus que le pouvoir de lire leurs textes papier ou leurs téléprompteurs. C’est ce que j’explique notamment, photos à l’appui, dans ma conférence « LA TROMPERIE UNIVERSELLE ».

CONCLUSION

Cette vidéo de Canal + sur nos deux têtes de l’exécutif qui ânonnent tous les impératifs géopolitiques américains, en prenant de faux airs inspirés comme de mauvais acteurs, est réellement pathétique.

Elle fait penser à cette formidable description que de Gaulle donnait à Peyrefitte de la politique américaine vis-à-vis des dirigeants du monde entier :

« La politique de Roosevelt, c’était exactement celle qu’ont aujourd’hui les Américains dans le sud-est asiatique. Ils ne peuvent pas en imaginer d’autre. Des marionnettes, c’est ça qu’ils veulent en face d’eux. »

Charles de Gaulle, Palais de l’Élysée, 17 juin 1964
Extrait de C’était De Gaulle, Alain Peyrefitte, Fayard, 1997, t.2, page 54