L’UPR est le seul mouvement politique en France qui publie en temps réel
le nombre de ses adhérents

Choisissez votre mode d’adhésion

En adhérant ou en effectuant un don à l’UPR, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. La somme annuelle des cotisations et dons versés aux partis politiques est plafonnée à 7 500 € par an. Le reçu vous sera envoyé au mois de mai de l’année N+1.

Pour une adhésion à 60€, vous avez droit à une réduction fiscale de 39,60€. Votre adhésion vous coûte, au final, 20,40€

 

Par Internet

Payer avec votre carte bancaire.
Le paiement étant immédiat, sécurisé, et sans erreur possible de retranscription, c’est de loin le mode de paiement que nous recommandons.
Compte tenu du fait que l’UPR fonctionne peu de salariés, ce mode de paiement nous simplifie beaucoup la tâche.

Adhérer en ligne maintenant !

Par chèque

Pour adhérer par chèque, veuillez imprimer, remplir et envoyer le bulletin d’adhésion ci-dessous accompagné de votre règlement (à l’ordre de l’AFUPR) à l’adresse suivante :
AFUPR – 15, rue Erard – 75012 Paris

Télécharger le bulletin d’adhésion icon-pdf

Note : les chèques réceptionnés au delà du 22 décembre seront encaissés en 2017 et ouvriront droit à une réduction fiscale pour les revenus 2017 à payer en 2018.

Conformément à la loi du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique, tout don de personne morale (association, entreprise, SCI, compte professionnel de professions libérales ou de commerçants…) est interdit.

Les dons consentis et les cotisations versées en qualité d’adhérent d’un ou de plusieurs partis politiques par une personne physique dûment identifiée à une ou plusieurs associations agréées en qualité d’association de financement ou à un ou plusieurs mandataires financiers d’un ou de plusieurs partis politiques ne peuvent annuellement excéder 7 500 euros.

Les personnes morales à l’exception des partis ou groupements politiques ne peuvent contribuer au financement des partis ou groupements politiques, ni en consentant des dons, sous quelque forme que ce soit, à leurs associations de financement ou à leurs mandataires financiers, ni en leur fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués.

Ceux qui ont versé des dons à un ou plusieurs partis politiques en violation de l’article 11-4 sont punis d’une amende de 3 750 euros et d’un an d’emprisonnement.

Back to Top