Une tournure dramatique pour l’industrie française !

Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

MÊME LE FIGARO EST DÉSORMAIS OBLIGÉ DE LE RECONNAÎTRE, AU VU DES DERNIÈRES STATISTIQUES DISPONIBLES

Cette fois, ce n’est pas moi qui le dis, c’est le Figaro Économie. L’indice PMI des directeurs d’achat manufacturier français, établi par l’agence Markit, a chuté à 42,6 points en septembre (contre 46 points en août), atteignant son plus bas niveau depuis 41 mois.

Le journal de la famille Dassault reconnaît ainsi :

– que la situation de l’industrie manufacturière française prend « une tournure dramatique »,

– que nous assistons désormais à un « effondrement de l’appareil industriel »,

– que la France enregistre des suppressions d’emplois record (« Le taux de contraction de l’emploi est au plus haut depuis 34 mois, les suppressions de postes s’accélérant tant dans l’industrie manufacturière que dans le secteur des services »)

– que même les prestataires de services se disent pessimistes quant à leur perspective d’activité à 12 mois.

– que nous entrons directement en récession ( «la faiblesse des dernières données PMI semble annoncer une contraction du PIB français au troisième trimestre 2012» ).

– et que les prévisions des économistes laissent augurer que la situation va empirer.

[Source : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/09/20/20002-20120920ARTFIG00473-l-industrie-francaise-s-effondre-en-septembre.php]

CONCLUSION 

Comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, les dirigeants européistes, en France comme en Grèce, comme en Espagne, comme au Portugal, comme en Italie, comme aux Pays-Bas, comme en Allemagne, se rendent coupables de non-assistance à peuples en danger.

La sortie de l’euro et de l’UE devient une urgence absolue si l’on ne veut pas continuer à foncer dans le gouffre.

Aidez-nous ! Partagez :