Quand l’UPR s’invite sans prévenir dans un débat organisé par Arte et Bernard-Henri Lévy

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min
Print Friendly, PDF & Email

L’UPR S’INVITE SANS PRÉVENIR DANS UN DÉBAT, FERMÉ AU GRAND PUBLIC, ORGANISÉ PAR BERNARD-HENRI LÉVY POUR LA CHAÎNE « ARTE » SUR LE THÈME « L’EUROPE OU LE CHAOS »

arte_europe_bhl_upr

C’était lundi 28 janvier dernier.

Tout avait été prévu pour que le débat organisé par Bernard-Henri Lévy pour la chaîne de télévision ARTE se passe dans les meilleures conditions de propagande possible :

  • la chaîne de télévision ARTE était évidemment toute acquise à « BHL » puisque le « philosophe milliardaire » est le président de son conseil de surveillance.
  • le thème choisi – « L’EUROPE OU LE CHAOS » – reflétait bien les préoccupations des responsables euro-atlantistes du moment : orchestrer une campagne de terreur et d’intimidation pour faire croire aux Français que vouloir sortir de l’Union européenne serait l’équivalent de l’Apocalypse – probablement du retour d’Adolf Hitler au pouvoir
  • les organisateurs avaient retenu le cadre très chic – et très cher – du Théâtre du Rond Point (près des Champs-Élysées), dans les beaux quartiers de la capitale.
  • les intervenants sur scène étaient, bien sûr…, tous d’ardents partisans de la construction européenne, histoire que le « débat » soit parfaitement cadré et ne donne lieu à aucune mauvaise surprise.
  • les organisateurs avaient même déniché deux étudiantes espagnoles prêtes à venir témoigner en français de leur foi européiste devant l’assistance toute acquise à cette grand-messe.
  • pour être certain que tout soit bien verrouillé, cette assistance avait par ailleurs été soigneusement filtrée. Pour participer à ce pseudo-« débat », filmé et enregistré, il fallait montrer patte blanche ; seules les personnes ayant une invitation en bonne et due forme avaient le droit d’accéder à l’intérieur du Théâtre, le grand public n’étant pas souhaité…


En dépit de toutes ces précautions, l’UPR a été le grain de sable qui a fait dérailler la soirée.

Une équipe composée d’Érick Mary, Délégué national chargé du militantisme, de Jérémy Touchard, Délégué pour le XVIIIe arrondissement de Paris, et de Kamel Bessaha, est en effet parvenue à se faufiler à l’intérieur de l’établissement grâce à des sympathisants anonymes de l’UPR.

bhl_upr_mary


DÉSTABILISÉ PAR LES QUESTIONS D’ÉRIC MARY, « BHL » JOUE L’ESQUIVE.

ET REFUSE DE RÉPONDRE À LA PROPOSITION DE DÉBAT AVEC FRANÇOIS ASSELINEAU

À l’issue de la grand-messe, Érick Mary a posé, très poliment, des questions qui ont surpris l’assistance et déstabilisé BHL.

Comme le révèle la vidéo dont nous donnons ici le lien (et qui reprend la majeure partie de l’échange), « BHL » s’est lancé dans une logorrhée pour tenter de cacher son embarras face à ces questions imprévues.

Il a bien entendu agité le spectre du IIIe Reich, mais il a néanmoins laissé échapper que la construction européenne était une « utopie » qui pouvait fort bien se désintégrer et il a également reconnu qu’il faudrait en effet organiser des débats vrais, avec de vrais opposants.

Lorsque Érick Mary lui a demandé expressément s’il accepterait de débattre avec François Asselineau (à 7’35 » sur la vidéo ci-dessous), le « philosophe-débatteur » ayant table ouverte dans les médias a cependant jugé prudent d’esquiver et de répondre à côté….

L’affaire est donc à suivre : nous allons demander maintenant officiellement un débat public entre « FA » et « BHL ».

Un grand bravo à Érick, Jérémy et Kamel pour leur militantisme intelligent, courtois et tenace.

La vidéo est visible ici :

Source : http://videos.arte.tv/fr/videos/europe-ou-chaos-le-debat-filme–7295890.html

Bureau National de l’UPR – 3 février 2012

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :