Les comptes des partis politiques démasquent leurs mensonges

Aidez-nous ! Partagez :

Dans cette vidéo enregistrée le 13 janvier à Paris, François Asselineau analyse les comptes des partis politiques suite à la récente publication au Journal Officiel des comptes des partis politiques français par la CNCCFP pour l’année 2014.

Ces comptes sont irréfutables puisqu’ils ont nécessairement été supervisés par un expert-comptable, puis validés par deux cabinets différents de commissaires aux comptes, puis validés par les services de la CNCCFP.

L’examen de ces comptes est édifiant puisqu’il permet de démasquer les mensonges de prétendus « brillants gestionnaires » de l’UMP/LR ou de l’UDI, qui sont en faillite et qui ne survivent que par la bonne volonté des banques…

Cet examen permet aussi de se faire une idée sur le nombre réel d’adhérents des partis politiques : on y découvre notamment que le nombre d’adhérents de DLF est de l’ordre de 2800 à 3000, environ 5 fois moins que le nombre annoncé sans vergogne par M. Dupont-Aignan.