Mistral pour la Russie : L’UPR demande au gouvernement français de cesser d’être le larbin de Washington et d’honorer enfin la signature de la France

Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

navires mistral russes

L’UPR demande au gouvernement français de cesser d’être le larbin de Washington et d’honorer enfin la signature de la France en livrant à la Russie les navires Mistral bloqués dans le port de Saint-Nazaire.

L’UPR demande au gouvernement français d’honorer la signature de la France en livrant à la Russie les navires Mistral bloqués dans le port de Saint-Nazaire. Outre qu’il serait totalement injustifié d’un point de vue politique, le non-respect de cette obligation contractuelle entraînerait d’énormes pénalités financières pour la France, et ruinerait encore davantage son crédit à l’étranger, déjà très largement entamé.

Comme aux pires moments de la IVe République agonisante, le président de la République et le gouvernement préfèrent se vautrer dans la soumission aux diktats venus de Washington – quitte à précipiter la France dans un conflit avec la Russie – plutôt que de défendre les intérêts de l’industrie et du peuple français.

Cerise sur le gâteau, les atermoiements de cette équipe de pieds nickelés, qui fait honte à 90% des Français, durent depuis plus de 8 mois.

Dès le mois de mars 2014, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait en effet envisagé l’annulation de la vente des navires Mistral à la Russie afin d’obéir au claquement de doigts du gouvernement américain.

L’UPR avait alors réclamé la démission de Laurent Fabius qui a multiplié, depuis son entrée en fonction, les fautes diplomatiques de débutant et les erreurs de jugement les plus graves.

Alter ego de Laurent Fabius à droite, le repris de justice Alain Juppé s’est également opposé à la vente des Mistral à la Russie.

Ces deux anciens Premiers ministres recyclés au Quai d’Orsay, l’un issu de la gauche, l’autre de la droite, personnifient de façon éclatante la déchéance de l’élite dirigeante européiste.

Maintenant, c’en est assez.

Ne pas livrer les Mistral à la Russie serait un acte de haute trahison.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :