Débat sur L’avenir de l’Europe, organisé par Débattre en Sorbonne – François Asselineau face à Philippe Jurgensen

Télécharger en PDF
Lecture : 2 min
Aidez-nous ! Partagez :

1/2-François ASSELINEAU vs Philippe JURGENSEN… par olivier-frisky
Lecteur audio :

Télécharger le MP3 2014/02/05 UPR Debat sur l_avenir de l_Europe François Asselineau face à Philippe Jurgensen débattre en Sorbonne La vidéo est visible ici

Ce débat qui s’est déroulé le 5 février 2014, a été organisé par l’association Débattre en Sorbonne.

L’association a choisi deux invités :

D’un côté Philippe Jurgensen : ancien élève de l’ENA

Inspecteur général des finances en retraite, actuellement Président de la branche française de la Ligue européenne de Coopération Économique (LECE), organisation visant à promouvoir l’intégration économique en Europe. Philippe Jurgensen dispose d’une notice Wikipedia en français : http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Jurgensen

de l’autre côté François Asselineau

Ancien élève de l’ENA, Inspecteur général des finances, Président fondateur de l’Union Populaire Républicaine (UPR).

deux Inspecteurs généraux des finances

C’est la première fois que sont invités à débattre deux Inspecteurs généraux des finances, tous deux anciens élèves de l’ENA, ayant des parcours professionnels présentant quelques similitudes, et qui ont néanmoins des idées diamétralement opposées sur la construction européenne. L’association « Débattre en Sorbonne », qui s’attache à offrir aux étudiants un débat de qualité sur le devenir de l’Union Européenne, avait prévu que le débat soit articulé autour de deux questions principales : 1)  La première question concerne la solution du fédéralisme. On entend, en effet, souvent dire que la solution aux difficultés qui frappent l’Union Européenne et plus particulièrement la zone euro, serait, pour les États membres, de s’acheminer vers un fédéralisme européen. Dans une Europe à 28, la solution fédérale est-elle techniquement possible et est-elle souhaitable ? 2) La deuxième question concerne l’avenir de l’euro. À l’épreuve de la crise, certains économistes prédisent, depuis quelques années déjà, que l’euro s’effondrera. Il n’en a pourtant rien été à ce jour. Doit-on toujours s’attendre à des bouleversements d’ordre monétaire majeurs dans les années à venir ? Quelle est la vraisemblance de la création d’un euro à plusieurs vitesses ou bien d’une explosion de l’euro ?