Joignez l'utile à l'agréable, offrez-vous les objets de la boutique UPR !
Visitez la Boutique UPR
Le compte à rebours du Brexit - 31 janvier 2020.
jours
7
9
heures
0
8
minutes
4
0
secondes
2
1
Temps restant officiellement avant la sortie du Royaume-Uni de l'UE
L’UPR est le seul mouvement politique en France qui publie en temps réel
le nombre de ses adhérents

Courrier des lecteurs

Retrouvez ci-dessous quelques messages de nos adhérents et sympathisants.
Nous les remercions chaleureusement.

Vous aussi vous souhaitez nous écrire ?
Contactez-nous

Bonsoir M. ASSELINEAU,
je suis attentivement votre démarche concernant l'orientation donnée à votre campagne pour les élections Européennes du 26 mai prochain.
Je partage complètement votre vision mais il y a un sujet sur lequel ( je crois) vous ne donnez pas beaucoup de détails c'est celui qui traite de l'immigration.
Quelle est la politique que vous souhaitez mettre en œuvre dans le cas d'une arrivée aux commandes ( dans l'UE dans un premier temps et ensuite pour les élections françaises qui suivront ?)
Merci d'avance de votre réponse.
Cordialement,
Par Michel (Yvelines) (05/05/2019)
Cher Président,

Je vous ai vu durant le débat avec les autres candidats le 4 avril.
Tout d'abord, je veux réitérer ici mon soutien et ma fierté de faire partie de l'UPR depuis plus de 4 ans maintenant.

Vous avez été brillantissime et admirable.
Vous avez une prescience fantastique, une compréhension et une intelligence hors du commun.

Encore bravo, et vous pouvez compter sur le soutien de mon mari et de moi-même.

Avec mes remerciements,
Très cordialement

Par Cécile (08/04/2019)
Bonjour,

J'apprécie depuis très longtemps vos interventions et vos conférences. Je vous ai découvert lors de votre passage chez Taddei CE Soir ou jamais. Je n'ai jamais
entendu un homme politique aussi brillant et intéressant que vous.

Vous êtes un fervent défenseur de la sortie de l'Europe et de l'Euro et je comprends
très bien votre position.

Cependant les arguments pour sortir de l'Euro sont inaudibles pour les français.

N'y aurait il pas un moyen de leur donner des explications concrètes sur l'augmentation
du cout de la vie qui est lié entre autre à l'euro. Mais aussi nous donner des explications
sur l'augmentation de la dette qui se monte à plus de 2000 md d'euro.

Je vous laisse ci dessous le travail d'un internaute qui explique très bien ce que l'on
faisait avec un billet de 50 Francs il y a + de 20 ans et ce que l'on fait aujourd'hui
avec 50 euro.

Tout ce travail prend beaucoup de temps, mais il est clair que vos idées progressent
il n'y a qu'à voir et entendre les gilets jaunes et de tout cela je m'en réjouis d'avance.

je suis persuadé que vous avez un très grand avenir dans ce pays.

Bien cordialement,

Par Jérôme, Morbihan (19/01/2019)
Bonjour à tous et à M. ASSELINEAU

Je suis adhèrent de l'UPR depuis déc. 2016.
Dans la vidéo : la haute trahison du traité d'Aix La Chapelle, l'article 3 contient une phrase pour le moins inquiétante, à l'heure des MANIFESTATIONS des Gilets Jaunes :

Les 2 états approfondissent leur coopération en matière de << sécurité intérieure >>.

TOUT LAISSE PENSER que les FORCES de l'ordre ALLEMANDES vont pouvoir venir renforcer les forces de l'ordre française au prétexte de la SECURITE INTERIEURE française ! ! ! (et vis versa … )

Je suis IMPATIENT d'ENTENDRE une analyse approfondie de ce très INQUIETANT article 3, par M. ASSELINEAU.

Merci, très cordialement.
Par Denys, Seine-Saint-Denis (19/01/2019)
Sujet : DGJPLP

Je viens de voir la première émission faite par votre mouvement POUR les GJ : un seul mot : BRAVO !!!
De la pédagogie (non pas à la Macron, qui n'est que mensonge et enfumage) par les GJ
pour les GJ (et plus, je l'espère).

Continuez ; çà, c'est la bonne voie, me semble-t-il pour éduquer INTELLIGEMMENT et SIMPLEMENT en politique le mouvement. A force d'avoir eu le crâne bourré par les media officiels, je crains que le bon sens ne suffise pas pour sortir de cette tyrannie qui date de plus de 40 ans… depuis l'après-guerre en réalité.

Cordialement,
Par Isabelle (18/01/2019)
Monsieur Asselineau,bonjour!
Merci de vos messages,vidéos'et autres propositions(destitution du Président,gouvernement,dissolution du Parlement,sortie de l'Union Economique Européenne…)
Ce matin,regardant votre vidéo de candidat à la présidentielle,j'ai donc listé,selon le Rapport des grandes orientations économiques européennes:baisse de l'ISF,gel du SMIC,réforme du Code du Travail,Baisse Assurance Chomâge….
Merci,tout cela est précieux,veuillez continuer,je vous prie.
Quant à ma personne,je suis défait, déprimé,songeant seulement à "sauver ma peau"ayant tout de même élevé six enfants.
A une prochaine.
Par Régis, Tarn-et-Garonne (18/01/2019)
Je vous ai écouté maintes fois, en particulier un jour où sur une chaîne TV on a coupé votre dernière phrase pour passer à la météo, ce qui m'a exaspérée.

Là ce qui m'a décidée à m'adhérer ce furent vos vœux 2019, sans langue de bois concernant Castaner et toute de sympathie envers les gilets jaunes.

Soyez remercié !
Par Odile (04/01/2019)
Bonjour Monsieur Asselineau

Juste pour vous signaler que je n'ai plus voté depuis 1988; et que votre positionnement pendant la dernière campagne présidentielle et votre détermination depuis, m'a fait changer d'avis.

Je viens d’adhérer ce jour à votre parti et j'ai fait les démarches nécessaire pour obtenir ma nouvelle carte d’électeur afin de vous soutenir pour les prochaines élections.

Tenez le cap !

Cordialement.
Par Ludovic, Alpes de Haute-Provence (31/12/2018)
Bonjour,

Je voulais seulement vous faire part, que M. Asselineau me donne un sentiment d'une personne très intègre. Pour moi les Personnes qui briguent le poste de Président d'un pays doivent avoir un certain vécu et surtout aimer son peuple et agir on bon père de famille, et dans ce sens le protéger.
Je partage beaucoup de points avec M.Asselineau, et je pense qu'il aurait fait un bien meilleur Président que M. Macron.

bien à vous
Par Anonymous (26/12/2018)
Bonjour Monsieur,

J'admire vraiment ce que vous faites, vos prises de paroles sont très intéressantes. De plus je n'ai jamais vraiment pris plaisir à écouter des hommes politiques, Mais vous m'avez ouvert mes yeux sur ce qui se passe vraiment.

J'aimerais vous aidez à transmettre ce message afin d'ouvrir les yeux aux gens qui ne se rendent pas encore compte vers quel monde nous nous dirigeons.

Comment peut on s'engager auprès de votre mouvement, j'aimerais vraiment participer à des conférences, devenir une partie prenantes de l'UPR.

En espérant que vous me lisiez,

Je vous souhaite une agréable journée, et vous transmet toute mon admiration, continuez dans la voie de l'honnêteté et cela va payer.

Cordialement,
Par Paul - Ille-et-Vilaine (26/12/2018)
M. François Asselineau,

Je me retrouve enfin en osmose avec des idées que je voyais perdues à jamais au train ou vont les choses. J'espère seulement que vous "arriverez" à temps avant le point de non retour pour mon pays, le notre : celui de la Liberté.
Je crois que vous êtes le futur président qu'il nous faut, qui aura à la fois du poids sur la scène politique mondiale et les compétences pour remettre l'économie du pays à flot, d'une part grâce à votre connaissance des nombreuses régions du monde où vos fonctions vous ont amené et d'autre part grâce à vos compétences économiques et financières acquises au long de votre carrière.
La connaissance approfondie de l'Histoire à laquelle vous vous référez vous permet de prendre les bonnes décisions en connaissance de cause. "Gouverner c'est prévoir" et je pense que vous répondez objectivement à cette maxime.
Nous voulons un homme intègre, qui porte haut de grandes idées, des idées saines, des idées vraies.
Cet homme c’est vous.

Je vous envoie ce message pour vous encourager, vous soutenir dans ce parcours difficile et vous remercier pour votre dévouement. Car je mesure, de mon coté, la difficulté à convaincre l’entourage souvent lobotomisé ou rendu complètement apathique par l’UE. Quelle tâche ardue !
Par Jean-Louis - Hauts-de-Seine (26/12/2018)
Bonjour M Asselineau

Merci pour vos analyses d'une clarté incontestable.

Lorsque je regarde vos vidéos ou interventions via les médias, je réalise qu'il y a enfin une personne qui nous donne un rayon de lumière et surtout un discours sans mensonges avec bienveillance pour nous tous. Mr Macron à négligé aussi les Français de l'étranger ô combien nombreux.

Au plaisir de vous lire
Par Sylvie (05/12/2018)
Lettre à M. François ASSELINEAU :

------

Cher François ASSELINEAU,

Vous nous aidez !

Je vous ai découvert peu avant les dernieres élections présidentielles et j'ai immédiatement été frappée par l'immense clarté de vos interventions.

Je n'ai jamais adhéré à un quelconque parti politique et n'avais absolument pas l'intention de le faire.

Et pourtant ! Voila que j'ai fait le saut !

Il est vraiment heureux que nous puissions vous entendre sur le web...

Je ne peux que vous dire : continuez, continuez, continuez... car tel est mon souhait, tel est notre souhait.

Grâce à vous, nous ouvrons les yeux sur des problematiques bien souvent cachées et rectifions par la même occasion celles des nombreuses informations fausses qui nous parviennent.

Vous souhaitant à vous et à l'UPR tout le meilleurs,

Une adhérente fière de l'être.

Nathalie A.

------
Par Nathalie (05/12/2018)
Bonjour Monsieur,

je vous admire beaucoup et je trouve dommage qu'en ces temps de trouble on ne vous voit pas beaucoup à la télévision , ni dans les journaux .

Comment se fait il que l'on voit Mr Mélenchon de partout et que l'on parle pas de vous .

La France explose selon vos propre prévision . Je parle de vous à mes voisins et aucun ne vous connait .
Mr Asselineau montrez vous plus , dites la vérité sur ce gouvernement , ne restez pas dans l'ombre ou du moins soyez plus sous le feu des projecteurs .

Faites parlez de vous .

Merci de votre réponse .

Bien cordialement
Avec toute ma sympathie
Par Emmanuel (03/12/2018)
Monsieur,

je vous remercie pour votre attachement à nos valeurs républicaines. La procédure de destitution comme la motion de censure est quasi impossible vu le nombre de députés soumis à la cause de notre dictateur actuel.

Ne serait il pas judicieux de provoquer la destitution de chacun des députés en préalable ? je ne suis pas juriste y a t'il un moyen équivalent que le peuple pourrait engager en ce sens pour destituer ces députés qui trahissent la france ouvertement ?

je me doutais que notre démocratie était à l'agonie depuis des années mais je suis anéantis face au peu qu'il en reste aujourd'hui.

Notre société est à l'agonie.

Bien à vous
Par Sebastien (Pas-de-Calais) (03/12/2018)
Mr François Asselineau,

Le peuple est en train de réaliser petit à petit que le problème de fond est bien L’Europe.

Votre heure arrivera bientôt.

Bonne chance.
Par Tom (02/12/2018)
Bonjour,

Je viens de visionner le débat avec Emmanuel Todd puis la table ronde. Quelle qualité de débat ! Sur la forme et sur le fond. Sans parler de la qualité technique des vidéos. Vous êtes des pros !!

Grâce à l'UPR je crois à nouveau en la politique et en la possibilité d'un avenir différent et meilleur pour tous et pour la France. Un grand merci.

Et mes respects à M. Asselineau qui déborde d’énergie et de persévérance. Vous êtes formidable !
Sincères salutations.
Par Bruno (Mexico) (18/11/2018)
Bonjour,

Je viens juste vous remercier d'avoir mis en ligne la conférence sur l'Allemagne et son éventuelle sortie de l'euro. Je viens de l'écouter et je suis encore sous le choc de sa qualité et de la somme de connaissances qu'elle m'a apportées.

Évidemment, elle n'a pu répondre à la question, mais elle nous appris des tas de choses qui sont autant d'objets de réflexion.

Comment peut-on encore prétendre que nos universités ne sont pas à la hauteur lorsqu'on entend les exposés étonnants de clarté sur des sujets pourtant difficiles de M. Husson et de M. Cayla ? J'en reste bouche bée d'admiration.

A la différence des autres partis qui se contentent d'endoctriner, vous nous apprenez à penser, et nous ne pouvons le faire que grâce à la pensée des autres. Comme on me le disait dans les cours de philo, on ne pense pas tout seul, on a besoin de s'appuyer sur celle des autres qui, de plus, en savent beaucoup plus que nous.

Un grand merci à tous les participants et à l'UPR bien entendu.
Ne vous donnez pas la peine de répondre à ce message qui se veut seulement un témoignage de reconnaissance.

Bien cordialement à tous.
Par Jean-Pierre (Lyon) (17/11/2018)
Merci à vous Monsieur Asselineau de m'avoir permis de retrouver un espoir dans l'avenir.

Je ne suis qu'une simple Française comme tant d'autres mais j'ai au cœur la fierté de l'être.

En ce 11 Novembre 2018 je pense avec chagrin à toutes ces vies volées.

Dans l'attente de vous rencontrer bientôt dans la Marne et à Reims.
Par Evelyne (Marne) (11/11/2018)
Cher Monsieur Asselineau,

Même si je n'ai pas la faculté de soutenir votre action comme je le souhaiterais, étant un cadre juriste déclassé touchant le RSA en attendant sa retraite, je voulais vous exprimer la reconnaissance qui est la mienne.

J'ai repris ma carte d'électeur qui m'était tombée des mains, pour voter en 2019 des deux mains pour la liste de l'UPR.

Je suis un spectateur enthousiaste de vos vidéos, tant je sais que je partagerai vos avis et qu'ils me permettront d'argumenter les miens, ou bien encore que votre hauteur de vue me permettra de comprendre ce qui m'a échappé.

Ces heures de visionnage sont un enrichissement dont je vous sais un gré immense, et ayant encore un réseau d'amis et de parents, je n'ai de cesse que de répandre votre bonne nouvelle. Il existe un homme politique honnête, cultivé et volontaire dans ce pays que j'aime, et ce m'est un plaisir renouvelé à chacune de vos interventions.

Amicalement et respectueusement, je vous souhaite toutes les réussites auxquelles vous aspirez.

Par Francis (Seine-Maritime) (26/10/2018)
Je suppose que vous aurez les mêmes consultations « citoyennes européennes » en France (ce lien simplement pour info).

Etant belge, je ne peux malheureusement pas voter pour l’UPR, mais je vous soutiens depuis plusieurs années.

Merci pour votre inébranlable courage, merci de nous informer autrement et merci pour votre honnêteté !
Par Sarah (Belgique) (13/09/2018)
Bonsoir Monsieur Asselineau,

Nous approchons des élections communales et provinciales en Belgique. Une fois de plus, bien que le vote soit obligatoire, je ne m'y rendrai pas. Parce que le vote obligatoire est par essence même non démocratique puisqu'il oblige de voter pour des personnes qui ne me paraissent pas valables ou qui, si elles le sont, seront généralement mal vues et éloignées par des coalitions véreuses qui font tout pour maintenir leurs pratiques mafieuses.

Vous êtes bien placé pour le savoir. Ainsi, dans une commune, les électeurs peuvent clairement désavouer un parti qui par le jeu de coalitions, restera au pouvoir.

Je suis un assidu de vos articles et émissions et je riais en moi-même à l'idée de mettre à ma fenêtre une grande affiche de l'UPR où j'indiquerais en grand: Votez Asselineau, le seul politicien qui ne prend pas les électeurs pour des c...

Bonne chance, très sincèrement!
Par Louis - MEEFFE - Belgique (29/08/2018)
Je m aperçois que dès que Monsieur Asselineau fait une vidéo les compteurs montent en flêche.
Normal : les gens cherchent la vérité tous les jours.
Y en a marre de tous ces menteurs.
Les Français ont besoin d'être informés au jour le jour, çà devient tellement nauséabond ces politicards.
Merci d'être présent et j'espère de plus en plus fréquemment ET DE NOUS INFORMER DU DESSOUS DE LEUR MACHIAVELISME.
REVEILLEZ LE PEUPLE.
Par Monique, Morbihan (25/08/2018)
M. Le Président,

Je vous remercie d'avoir dévoilé la situation catastrophique de la DGFIP lors de votre dernière intervention.

Moi qui travaille dans une trésorerie de campagne, je peux vous confirmer que nous sommes aux abois en terme de personnel.

Les mesures envisagés par CAP 2022 reflètent une méconnaissance totale du terrain de M.Darmanin.
Chaque jour qui passe nous sommes un peu plus dénigrés, déshonorés, ridiculisés, dans notre travail…

M.Asselineau, n'en doutez pas vos idées soutenues par votre droiture sont sur le point de triompher!

Par Laurent, Pyrénées-orientales (25/08/2018)
Bonjour,

Je m’appelle André Lefebvre et je souhaiterais après mure réflexion adhérer à l’Union Populaire Républicaine que je suis avec intérêt depuis plusieurs mois. J’ai soutenu sans militantisme ni participation active la campagne de la France Insoumise et me suis rendu à cette évidence que cette dernière n’allait sûrement pas s’engager sur la voie d’un Frexit devenu une évidence pour moi. La question que je vous pose concerne mes publications sur ma page FB qui est en accès libre au public laquelle a pris au fil des mois différentes formes pour essayer d’accrocher les lecteurs et accroitre mon nombre d’abonnés. La forme est particulière, le fond est impitoyable envers ce que j’appelle l’instauration d’une dictature communautaire, bancaire et financière et je l’avoue je me moque ouvertement de l’actuel pouvoir comme de tous les contradictions d’une classe politique guignolesque qui ne fait plus rire personne.

Toutefois, comme cet exercice quotidien de loisir me tient à cœur, je ne voudrai pas qu’il rentre en contradiction avec un véritable militantisme au sein de votre parti. Mais ce n’est pas à moi d’en décider.

Par ailleurs, je ne suis pas une élite et mon profil dans la vraie vie n’a strictement rien d’intéressant, je suis juste une personne qui s’intéresse à la vie politique rien de plus.

Cordialement.

Par André (04/06/2018)
Cher Monsieur le Président,

Je me permets de vous indiquer une URL intéressante venant d'un media "mainstream" sur les résultats de la privatisation de la distribution de l'énergie.

https://finance.orange.fr/actualite-eco/article/les-fournisseurs-d-energie-epingles-pour-leurs-mauvaises-pratiques-CNT0000013xnQS.html

C'est une parfaite illustration de ce que vous avez répété maintes fois sur la question des services publics.

Privatiser l'énergie (produit hautement stratégique) est de toute façon une aberration.

Avec mon profond respect et mes sentiments bien cordiaux.

Par Philippe (Seine Maritime) (29/05/2018)
Madame, monsieur,

Je viens avec plaisir de voir la deuxième partie de l’entretient d’actualité 62.

Merci pour tout ces commentaires sur l’actualité c’est passionnant.

Je retrouve une analyse fine et me semble t’il objective que j’aime particulièrement. J’ai trouvé cette façon de faire pour la première fois dans l’émission géopolitique de arte intitulée « le dessous des cartes » proposée par Jean-Christophe Victor depuis 1990. Le style est assez proche de F Asselineau.

J’aimerai bien retrouver lors de ces entretiens de F.Asselineau des explications accompagnées de cartes (surtout quand il s’agit de sujet compliqué ou la géographie n’est pas aisée) comme le faisait J-C Victor.

Merci en tous cas pour le travail que vous faites.

Je vous partage tout mon soutien.

Par Emmanuel (Loire) (21/05/2018)
Bonjour Monsieur Asselineau

Merci pour tout ce que vos faites afin de nous ouvrir les yeux sur ce qu'est vraiment le projet politique européen. Je suis Belge et réside en Belgique. Il n'y a malheureusement pas de parti politique équivalant au vôtre en Belgique. J'ose espérer que le Frexit pourra faire bouger les choses ici ou du moins lancer le débat.

Comme vous le disiez dans un de vos débats, il y a comme un effet cliquet une fois que l'on a vu vos conférences. Merci encore à vous d'éveiller nos consciences et je suis convaincu que la vérité finira par apparaître au plus grand nombre tôt au tard.

Cordialement
Par Leonardo (Belgique) (10/05/2018)
Bonjour,

Je suis adhérent, j'étais présent lors de la manifestation du 1er Mai et M. Asselineau à annoncé l'adresse du nouveau siège dans le 11eme arrondissement.

Ma question est simple, je souhaite vous aider bénévolement mais hélas je ne sais pas qui contacter.

Mes compétences en informatique peuvent être utile, brassage Ethernet, installation du matériel, paramètres ou simplement mes bras et mes jambes.

N'hésitez pas.

Je suis disponible par téléphone ou mail.

Cordialement,

Par Driss (Val-d'Oise) (04/05/2018)
Je suis un ancien fonctionnaire de l'UE. (J'étais en fonction comme traducteur et ensuite comme responsable syndical).

Je vous suis depuis longtemps et j'admire l'essentiel de vos propos et je suis convaincu, tardivement, que ce n'était pas la bonne cause, bien au contraire.

Je souhaite vous apporter mon plein soutien moral.

Je crois qu'on est à la veille d'une dictature" souriante" et, bien que je comprenne que vous vous adressiez "à l'intelligence des Français", il faut comprendre que les médias travaillent "l'intelligence émotionnelle" ("Abandonner l' euro ? … Mon Dieu qu'arriverait-t-il à mon argent.."), et qui ne cherche pas tant la vérité que "c'est plausible".

Continuez le combat !
Fabio
Par Fabio (Bruxelles) (26/04/2018)
Bonjour,
J’ai regardé un documentaire diffuser sur la chaine LCP hier soir 01/04/18.
« Bande-annonce – Guerre fantôme : la vente d'Alstom à General Electric »

C’est avec stupéfaction que je me rends compte des conditions des lesquelles la Sté Alsthom à été vendue, je dirais plutôt braquée par les usa. Et ce sans dire un mot. Hollande se félicitant de cette soi-disant fusion. Mais c’est une honte de voir ça, ils ne rendent pas compte des conséquences que cela va entrainer. Notre dépendance pour les pièces détachées de nos centrales, de notre armement, c’est un scandale d’état. Comment, mais comment a-t-on pu laisser faire ça ?

Nous avons bradé toutes ces années d’ingénieries de recherches, de mise au point sans oublier que nous avons créé une Sté :
Alstom-Atomenergomas, avec la Russie notre partenaire et allier de toujours. Je n’arrive pas à réaliser cette erreur, l’attitude du gouvernement et de tous ces intervenants sont condamnables et je qualifierais ça de haute trahison.

Ils ne voient que leur intérêt personnel, ils n’ont même pas tenu compte des emplois que General Electric va supprimer.
Nous avons perdu un pan entier de notre industrie.

Cordialement.
Par Serge (Alpes-Maritimes) (02/04/2018)
Félicitations pour l'équipe vidéo, bon travail de mise en images et de mise en valeur des idées fondamentales et si justes de Monsieur ASSELINEAU, lors de ce 60ème entretien d'actualité.

Vous nous confortez à militer encore plus.

Merci pour l'espoir ensemble et force de la détermination pour le FREXIT !
Par J. (Ille et Vilaine) (01/04/2018)
Bonjour,

J'écris ce petit mot simplement pour remercier François Asselineau ainsi que tous les membres de l'UPR pour leur travail.

Le temps sont plus que troublés, mais des gens se tiennent toujours debout pour faire face et c'est le plus important.

Même si j'ai interrompu mon militantisme pour pouvoir me consacrer pleinement à la fin de mes études et à ma
future entrée dans le monde du travail, je suis fier d'être membre de ce mouvement et d'y avoir apporté ma petite
pierre. Ayant adhéré il y a 6 ans lorsque le mouvement comptait un peu plus de 2500 adhérents et peu de ressources financières, je mesure aujourd'hui le chemin parcouru.

Cela prouve qu'à partir de rien, on peut déplacer des montagnes, pour peu que l'on y mette l'ardeur nécessaire.

La connaissance que j'ai faite de l'UPR à l'automne 2012 a contribué à façonner la personne que je suis aujourd'hui et je suis donc reconnaissant.

Joyeux anniversaire à l'UPR !
Par Pierre (25/03/2018)
Madame, Monsieur,

Bravo pour cette revue de presse. Moi qui n'ait plus de télé et n'écoute plus la radio, cela me permet de rester informé.

Cordialement
Par Guillaume (13/03/2018)
Merci Monsieur ASSELINEAU pour ce que vous faite pour la France.
Chaque jour le présent confirme la véracité de votre message.

Dans un avenir très proche la vérité éclatera aux yeux de tous les Français.

Les tromperies, les mensonges, la perversité de nos dirigeants actuels et des médias qui les soutiennent
seront révélés.

La vérité vaincra et vous aurez été l'un des principaux instigateurs de cette "nouvelle France".

Pour tout cela , merci beaucoup M. ASSELINEAU

Par Gilbert (24/02/2018)
Bonjour à toute l'équipe,

Je pense que pour ma première inscription vous deviez être à 17 000 adhérents, je suis fier de voir la barre des 30 000 inscrits en 365 jours vous faites un travail formidable.

A?llez continuez à nous faire connaitre de façon brillante comme vous le faite Monsieur Asselineau vos actions sont nobles (car je n'ai pas envie de parlez de combat et encore moins de " il faut nous battre")

La route vers le sommet est toujours difficile mais comme dirait R.KIPLING(Tu sera un homme mon fils) dont voici le passage qui vous est dédiez cher Mr Asselineau ....à mes yeux vous êtes un "Homme".

".........

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaitre,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maitre,
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.
Par Olivier (Belgique) (12/02/2018)
Bonjour, je tenais à vous féliciter pour avoir dépassé la barre des 30 000 adhérents et j'en suis vraiment ravi .
Ouest-France en a même fait un sujet !
Bravo et continuez encore ; dépassons les 50 000 !!!
Par Daniel, Haute Garonne (11/02/2018)
Congratulations pour le franchissement du 30.000ème adhérent.
Mon épouse, qui a toujours retardé son adhésion alors qu'elle se régale des entretiens de questions/réponses, après le succès des adhérents -1, zéro et +1, m'a promis de tenter sa chance pour la médaille de bronze du 50.000ème adhérent.
Alors, en avant…
Par Richard, Paris (11/02/2018)
Bonsoir Monsieur ASSELINEAU,

Je suis un étranger d'origine, de nationalité camerounaise, et je suis étudiant en Master 2 depuis deux ans. Étant plus focalisé sur les grands médias de France (TF1, BFMTV, France2), ce n'est qu'à la dernière présidentielle française 2017 que j'ai pu vous connaître. Et pourtant, il ne m'a fallu vous écouter que trois à quatre fois pour comprendre que vous luttez pour une bonne cause.

Sincèrement, je n'ai pas compris comment quelqu'un comme vous a pu réaliser un score de 0.92% au premier tour ; jusqu'à ce que l'on me présente ce que les Français appellent le "vote utile".

Tout comme vous, je trouve ce vote "ridicule": c'est le peuple Français qui devrait décider qui est candidat favori et qui ne l'est pas, et non les médias.

En parlant des médias, je déplore énormément le fait qu'ils ne vous accordent pas suffisamment (ou pas) le temps de parole.

Je tiens donc à vous souhaiter beaucoup de courage. La marche de l'UPR sera peut-être encore plus difficile, mais je pense qu'avec beaucoup de courage et de persévérance vous réaliserez vos objectifs.

Souvenez-vous de l'histoire de Joseph fils de Jacob, dans l'Ancien Testament des Saintes Écritures (la Bible).

Souvenez-vous aussi, de la tentation de Jésus par le diable dans le désert : Évangile de Mathieu au Chapitre 4, du verset 1 au verset 11. Vous verrez qu'il est écrit aux versets 8, 9 et 10 : Le diable l'emmena encore sur une montagne, lui fit voir tous les royaumes du monde et leur splendeur, et lui dit :"Je te donnerai tout cela, si tu te mets à genoux devant moi pour m'adorer."

Alors Jésus lui dit : "Va t-en, Satan! Car l’Écriture déclare : "Adore le Seigneur ton Dieu et ne rends de culte qu'à lui seul." (Dans la Bible en français courant).

Par Joel Wilfried ( Essonne) (11/02/2018)
À l'attention de Monsieur ASSELINEAU,

Absolument convaincue de ma démarche, je suis heureuse de compter désormais parmi vos adhérents.

Je m'engage à m' efforcer de soutenir de la meilleure façon possible votre mouvement.

Je m'engage aussi à diffuser, le plus largement possible, les idées que vous défendez.

Salutations distinguées.

Par Geneviève (31/01/2018)
Bonjour à vous tous à l'UPR et bien le bonjour à votre Président.

Étant Belge, je suis, depuis des années, la progression de votre mouvement et la plus grande partie des interventions sur le Net de M. Asselineau.

Ne mettant plus aucun espoir en la politique belge, ni en l'UE et partageant la quasi-totalité des analyses du très grand homme qu'est votre président ; me reposant sur la possibilité d'une Belgique détruite par l'indépendantisme des Flamands et d'un possible "rattachisme" de la Wallonie à la France, j'aimerais savoir comment, habitant à Dinant (à deux pas de Givet), je pourrais pour le moins devenir adhérent de votre parti ou sympathisant et pour le mieux mener des actions sur Givet et alentours en vue des prochaines élections européennes et suivantes.

Car je pense que la seule issue à la crise actuelle pour tous les pays européens, c'est le Frexit.

Merci et bravo
Par Thierry (Dinant - Belgique) (25/01/2018)
Bonjour,

Je tiens à vous remercier et à vous féliciter pour la diversité de votre revue de presse qui grâce à vous, nous maintient l'esprit clair (et éclairé) loin de l'inondation totale à laquelle nous sommes soumis et réduisant notre esprit.

Je diffuse celle-ci à 4 de mes amis proches. Redonner du libre arbitre, de l'esprit critique, grâce à vous.

Cordialement
Par Jean-Louis (15/01/2018)
M. Asselineau

Je ne sais pas comment vous contacter mis à part les réseaux sociaux.

J'aimerais, dans la mesure du possible, vous inviter à manger, mais j aimerais qu'à ce repas ma belle famille soit présente, afin que vous vous présentiez à eux.

Ce qu'il se passe, mon beau père est l'ancien maire d'un petit village à qui il est impossible de faire entendre raison.

Grâce à sa qualité d'ancien maire, il pourrait convaincre certainement du monde par votre sérieux.

En fait, nous ne sommes pas loin de votre résidence dans le Morvan, donc je voulais par la même mêler l'utile à l'agréable.

Dans l'attente d'une réponse, je vous prie Monsieur Asselineau ou qui lira ce courrier, son équipe, de recevoir l'expression de mes sincères salutations.
Par Guillaume (Côte d'Or) (15/01/2018)
Félicitations monsieur asselineau pour votre débat sur Sud radio (sur la Chine).
J'ai même du ralentir mon allure en voiture pour l'écouter en entier, merci pour vos remarques éclairées !
Par Vincent (15/01/2018)
Merci encore Monsieur d'avoir offert de votre temps pour le redressement de la France durant la dernière élection présidentielle,

Vous étiez la personne la plus a même de guider le pays. Injustement évincé par un ignare avide d'argent et de prestige...

Je vous souhaite bon courage pour la suite.

Présentez vous de nouveau aux prochaines élections. Vous finirez par faire entendre raison aux Français a force de travail.
Par Alexandre (15/01/2018)
Chers amis,

Connaissez-vous les "décodeurs de l'Europe" ?

C'est un argumentaire qui se veut une réponse aux critiques de l'UE, fait par la Commission européenne.
Autant dire que c'est un festival de mauvaise foi et de techniques de communication qui volent parfois très bas.

C'est un document qui peut intéresser nos équipes actives.
Il existe en papier, je l'ai découvert sur le stand "Erasmus" à infosup à Toulouse en décembre dernier où j'accompagnais mes élèves de première. Le stand était vide de gens mais regorgeait de propagande à destination des jeunes.

https://ec.europa.eu/france/news/decodeurseurope_fr
Par Jean-Baptiste (15/01/2018)
Merci encore Monsieur d'avoir offert de votre temps pour le redressement de la France durant la dernière élection présidentielle, vous étiez la personne la plus a même de guider le pays.

Injustement évincé par un ignare avide d'argent et de prestige...

Je vous souhaite bon courage pour la suite.

Présentez vous de nouveaux aux prochaines élections.

Vous finirez par faire entendre raison aux Français a force de travail.
Par Alexandre (15/01/2018)
Chers amis de l’UPR bonjour et bienvenue en 2018 !

Merci pour la carte d'adhérent et le dépliant. Je ne manquerai pas d’en faire bon usage.

Meilleurs vœux pour la nouvelle année à l’UPR, à vous même et vos proches. Que la santé soit bien présente et fidèle !

Cordialement
Par Bertrand (13/01/2018)
M. Asselineau et toute l’équipe UPR je tiens à vous souhaiter le meilleur pour cette année et promets d'adhérer dès cette année au parti dans l'espoir de faire grossir les rangs des adhérant et parvenir a faire passer la barre des 30 000.

Cordialement
Par Jean-Pierre (12/01/2018)
POURQUOI ON VOUS VOIT SUR AUCUNE CHAINE DE TV ??
AUCUN Débat sur la sortie de l'euro ???
COMMENT PEUT-ON SORTIR DE L EURO??
Par Olivier (Orne) (09/01/2018)
B?onjour Monsieur Asselineau,

C'est mon mari qui m'a fait découvrir votre parti qui, je l'avoue, m'a ouvert les yeux sur la supercherie de nos hommes politiques et de leurs superviseurs d'outre-Atlantique. Nous essayons de convaincre nos proches en avançant les preuves et arguments que vous transmettez au travers de vos articles, analyses et conférences.
Soyez assuré de notre fidélité.
Bonnes fêtes de fin d'année.
Bien respectueusement.
Par Laure (Vaucluse) (30/12/2017)
Bonjour,

Je souhaite vivement adhérer à l'UPR après trois mois de mission de recherche sur une norme européenne qui, comme dirait Kant, m'a "réveillé de mon sommeil dogmatique".

Comment puis-je procéder ?

Respectueusement,

Par Marie (15/12/2017)
Bonjour, je suis un étudiant en licence 2 maths qui ne s'intéressait pas du tout à la politique jusqu'aux dernières élections présidentielles. Un ami à moi (maintenant adhérent à l'UPR) m'a parlé de l'UPR.

Depuis j'ai commencé à m'intéresser, au moins au contenu de l'UPR et de ses explications, surtout sur la supercherie et la dictature de l'Europe. L'UPR a été dès lors le parti qui selon moi décrit le mieux la situation (problème de l'UE) et propose le meilleur remède (sortir de l'UE). Je vous suis souvent et adhère à vos valeurs.

Auriez-vous s'il vous plaît des articles ou des ressources à me conseiller qui démentent la propagande selon laquelle le Royaume-Uni est perdante dans le Brexit (et donc qu'elle a eu tort de sortir de l'UE) ? C'est une information que je vois partout avec des arguments mais j'ai du mal à trouver des démentis.

Et cela en sachant que je ne connais pas grand chose en économie (pas plus qu'en politique d'ailleurs).

Je sais que vous saurez me conseiller au mieux.

Merci d'avance.
Par Laaurent (Puy-de-Dôme) (07/12/2017)
Bonjour,

Je suis interprète de conférence professionnel, l'allemand est ma langue de travail principale, dans la combinaison allemand<>français.

Bien que n'adhérant pas encore à l'UPR, je souhaite vous soutenir. Je vous propose de travailler gratuitement en tant qu'interprète et traducteur pour votre parti. N'hésitez pas à me contacter si vous avez à l'avenir un besoin dans ce sens.

Je suis également mobile et serais prêt à accompagner bénévolement vos délégations en pays germanophone le cas échéant.

Merci pour le splendide travail d'éducation populaire que vous accomplissez.

Bien cordialement,

Par X. (Paris) (29/11/2017)
Bonjour Monsieur Asselineau,

Je suis Belge, Bruxellois, 51 ans, marié, 2 enfants.

Je vous suis depuis pas mal de temps, en tout cas bien avant les élections présidentielles. Sachez que je ne pense pas que vous trouverez quelqu'un plus en phase avec vos idées que moi. Je me délecte de chacune de vos interventions.

J’ai une question que je développe ici en plusieurs sous-questions:

Si après les Anglais, un nouveau "gros" pays (pas sûr que ce serait le France…) devait activer le fameux article 50, pensez-vous que ce serait la construction Européenne qui s'effondrerait comme un château de carte ? Cette Europe aurait-elle un avenir sans l'Allemagne où la France ?

Je pense plus particulièrement à ma « petite Belgique » (dont tous les hommes politiques se comportent comme des toutous vis-à-vis de leurs Maitres du Berlaimont) Quelle est votre vision d'un petit état comme la Belgique qui n'a pour ainsi dire plus aucune industrie en propriété (en tout cas du côté Wallon). Les gouvernements successifs ayant tout vendu à d'autre pays (notamment la France…)

Ne pensez-vous pas que la Belgique en sortirait exsangue comme d'autres pays Méditerranéens ? Autrement dit La Belgique n’est-elle pas condamnée à rester un état Européen, n’ayant pas d’autre choix, comme l’a la France ?

Comment allez-vous réagir si un jour vous vous réveillez Belge ? Agirez-vous encore pareil ? Autrement dit, votre vision, je me répète, que je partage à 100% serait-elle encore valide dans le cas d’un autre pays que la France ?

En espérant que vous trouverez quelques secondes à me lire et peut-être me répondre, je vous souhaite un fructueux combat.

Bien à vous,
Par Thierry (Bruxelles) (28/11/2017)
Merci et bravo, Monsieur le président
pour votre prestation sur POLONY TY, l'enregistrement va bien me servir pour continuer a défendre vos idées pour le retour d'une FRANCE souveraine.
Par Jean-Yves (Ille-et-Vilaine) (25/11/2017)
Bonsoir Monsieur ASSELINEAU,

Je suis un simple breton de 80 ans, je n'ai pas fait de politique, mais ayant du temps libre actuellement, je regarde beaucoup vos discours et conférences sur You-Tube.

Aussi, je dois vous dire que je suis émerveillé par vos analyses et votre sagesse. Je ne rêve pour le peuple de la France que de votre arrivée à la tête de l'Etat. Je pense aussi que vous devriez faire plus de déplacements dans les départements, afin de mieux vous faire connaître, ainsi que la politique que vous mettrez en œuvre ,si vous êtes un jour élu Président.

Croyez que je suis outré, que vous n'ayez pas droit à la parole dans les grands médias, ni à la télévision.

Avez-vous un ou plusieurs représentants ou adhérents dans les Côtes d'Armor en Bretagne ?

J'adhérerai prochainement à votre mouvement.

Je vous remercie pour votre persévérance politique.

Par M. D. (Côtes d'Armor) (25/11/2017)
Bonjour M. ASSELINEAU,

Je vous adresse ce message pour vous remercier concernant votre engagement, votre travail sur l'éducation populaire et pour le ressenti positif que vous véhiculez concernant la politique à l'heure où la plupart des politiques justement sont décrédibilisés.

Avant la campagne présidentielle, je ne vous connaissais pas ou très peu, je vous avais rapidement entendu à la radio (rmc je crois chez M. BRUNET), et je m'étais dit "qu'est-ce que c'est que cet hurluberlu qui veut sortir de l'UE ?", excusez le langage familier.

Et pendant, la campagne, vous avez soulevé beaucoup de choses et j'ai ainsi pu creuser le sujet de l'UE, la liberté de circulation des capitaux, des personnes ou les référendum bafoués … éléments que je maîtrisais mais pour lesquels je n'avais aucun sens de l'analyse critique.

Alors je n'ai pas voté pour vous à la présidentielle (si elle avait lieu aujourd'hui je le ferais sans hésiter) mais aux législatives oui, ce qui peut paraître original, on appellera ça une prise de conscience. J'ai de plus en plus la certitude après de multiples recherches que les deux autres candidats que j’appréciais (Hamon et Mélenchon) sont des leurres.

Tout cela pour vous dire M. ASSELINEAU, que vous avez une énorme marge de progression. Non seulement vous vous êtes fait connaître mais vous êtes fédérateur. Autour de moi quand je parle de vous, il y a deux réactions : soit vous êtes vu de manière tout à fait chaleureuse (ce qui ne veut pas dire que ces gens vont forcément voter pour vous), soit vous êtes inconnu. Et c'est là que vous devez persévérer pour passer dans les médias car la télévision est encore (malheureusement) le média de masse le plus important.

Je n'ai pas encore adhéré à l'UPR mais je vais le faire et vais consacrer l'hiver qui nous attend à décortiquer vos conférences ainsi que d'autres sources d'informations que j'ai afin de gagner en conscience (notamment au niveau historique).

Continuez M. ASSELINEAU, persévérez, vous avez tous mes encouragements et je compte bien à mon échelle faire émerger le débat sur la pertinence de rester dans l'UE.

Bien à vous.
Par Frédéric B. (Haut-Rhin) (11/11/2017)
M. ASSELINEAU,

J’espère que vous trouvez le temps de lire ce mail, et d’y répondre, car j’imagine que votre emploi du temps est plutôt chargé.

Je suis L.V. actuellement en terminale S, et je vous ai découvert lors du débat en Avril dernier.

Tout d’abord, je vous écris ce mail, qui peut paraître un peu inutile, pour vous remercier pour les connaissances que vous m’avez apportées lors de vos conférences en particulier sur le général De Gaulle, que j’admire depuis mon enfance. La partie de son histoire concernant ses visites en Amérique du Sud et en URSS, et la reconnaissance de la Chine de Mao m’étaient totalement inconnus. Et surtout, je ne connaissais pas l’Union européenne, je n’ai jamais su ce qu’elle est réellement, ni comment elle est dirigée, et surtout comment elle dirige.

Cela fait un peu plus d’un an que je suis la politique, et que j’ai une envie croissante de m’engager dans un mouvement (j’ai d’ailleurs eu du mal à comprendre comment Macron avait pu avoir autant de sympathisants avant même d’avoir donné son programme).

Je me suis brièvement intéressé aux « 5 grands candidats », et le soir du débat, je vous ai découvert. J’étais alors dégouté par tous les candidats, et ce que vous disiez ne ressemblait en rien à ce que j’avais pu entendre avant. Vous ne me donniez pas l’impression d’être ce genre de candidats qui s’écoute parler. J’ai d’ailleurs conservé un de vos bulletins (en souvenir de l’élection). Puis j’ai commencé à tomber sur vos analyses, qui montraient votre expertise. Je pense que c’est chez vous que je vais « m’engager » dès que je le pourrai.

J’ai pour projet de faire une grande école de commerce (et pourquoi pas HEC), et je tenais à vous dire qu’en quelques semaines, vous êtes devenu un modèle pour moi, et j’espère avoir l’honneur de vous rencontrer un jour.

Cordialement,
Par L.V. (03/11/2017)
Bonsoir Monsieur ASSELINEAU
je suis fière de votre parcours de votre force.
Un jour les français vous écouteront car ce jour est déjà arrivé , moi je suis contre tout ces faux président qui prennes la politique pour un pour un coffre fort il n'ont aucune pitié de nous, ils sont la que pour nous enfoncer. Y en a marre.
Représentez vous et laissez moi vous aidée à convaincre les Français.
Je suis personne simple, je n'es pas fait de politique je n'ai même pas un bac 3 car cette vie ma pas permis de resté à l'école étudier, mais je suis une battante, une jeune entrepreneur et qui croit en vous et pour que mon espoir grandi ils nous faut un président comme vous Monsieur ASSELINEAU.
Je m'appelle L., j'ai 26 ans j'aimerais vraiment vous rencontré m'exprimer et vous écoutez, je ne demande rien. Mais juste ouvrir les yeux des français car je sais que vous pouvez nous aidée à réparer ce que ces faux présidents nous font subir .
Cordialement
Par L. (29/10/2017)
Cher Président, Cher François,

Voici la copie corrigée de la traduction suédoise de la CHARTE de l'UPR.

Toute la traduction a été corrigée et revue grâce à l'aide de Mme H., laquelle est une excellente journaliste suédoise que je connais bien.

J'ai encore revu tout le texte et je vous l'envoie en copie afin de remplacer celui que vous avez mis sur le web.

Je propose entre autre comme traduction de l'UPR de me pencher sur la traduction allemande. Le suédois étant une langue germanique.

Republikanska Folkunionen serait la dénomination à choisir. Ellle a l'avantage d'éviter le mot populaire lequel en suédois n'a pas le même attachement à sa racine latine "populus", mais relève plutôt de la popularité (d'une mode, d'une chanson ou d'une banalité quelconque) ce qui à mon avis jure avec les
propos très sérieux qui animent l'upr.

Je voudrais saisir l'occasion pour vous remercier de vos conférences les quelles pour moi sont autant de cours magistraux dans le maniement de la langue française. J'apprends à toutes vos interventions des nouveaux mots, ou de nouvelles expressions ou des tournures de phrases de cette belle langue française, laquelle est celle de Racine, de Molière et de Sophie Marceau.

En vous souhaitant bonne réception et un succès toujours grandissant.
Par Göran (27/10/2017)
Bonjour

Je suis adhérente depuis janvier 2017 sous le N°xxxx

Je suis assidue à vos vidéos très bien analysées et expliquées ; mais ce que je ne comprends toujours pas ; pourquoi vos analyses sur l'état de la FRANCE se font volées par les partis "France insoumise" de M. MELENCHON et FN de M. PHILIPPOT

Pourquoi ne pas condamner ces gens qui plagient les autres ?

Et les médias ne veulent toujours pas vous reconnaitre comme les plus populaires ; comme MACRON et les LR et INSOUMIS ,

Que faut il faire au niveau militants pour vous aider à être reconnu médiatiquement?
Merci de votre réponse par mail ou par vidéo ?
UNE MILITANTE U P R
CATHERINE
Par Catherine (22/10/2017)
Bonjour Monsieur Asselineau,
Je n’ai pas de question a vous poser.
Je tiens simplement a vous féliciter pour la pertinence de vos analyses et votre clairvoyance.
Bien cordialement,
Par Daniel B. (22/10/2017)
Bonjour,

Je souhaitais au terme de ces campagnes électorales de la présidentielle et des législatives adresser un message de sincères remerciements à toutes les équipes de l'UPR.

Comme l'indique notre président François Asselineau, même si les résultats des urnes furent en deçà de nos espérances collectives, tout le travail effectué par les personnes s'y étant dévouées germe actuellement dans la population. Je peux, à titre personnel, m'en rendre compte dans mon entourage.

Bien cordialement
Par Sylvain (18/06/2017)
Un grand monsieur, chantait jadis, "je sais qu'on ne sait jamais"…
Depuis ô combien d'années, je ne savais pas et surtout ne comprenais pas pourquoi ces politiciens en place perdaient systématiquement toute crédibilité aux fils des mandats.
Monsieur Asselineau, je vous ai écouté à Batz/Mer (44), suivi comme bon nombre d'internautes sur les réseaux.
J'ai discerné aujourd'hui ce mal qui gangrène notre magnifique pays.
Qu'il est bon de comprendre, mais qu'il est triste de se réveiller dans un abîme.
Permettez moi de vous écrire que vous avez fait un travail exceptionnel, acharné et authentique. Je vous en remercie mille fois, je suis aujourd'hui fort de répondre dans mon entourage sur des sujets géopolitiques. Sujets auxquels je n'y voyais ni queue ni tête, il y a peu …
Une "armée" de militants se forme dans les rangs, le parti grandit, peu importe les résultats des élections, seule la vérité est victorieuse et vous l'incarnez.
Recevez tous mes modestes mais sincères encouragements.
Merci à toute l'équipe de l'UPR, Quel spectacle ! Bravo !
Par Fabien (16/06/2017)
bonsoir président,

Je suis adhérant du parti depuis six mois grâce au délégué départemental du Tarn qui depuis est un ami proche. J'ai assisté au meeting de mars à Paris avec plusieurs adhérents du Tarn.

J'ai assisté également à votre meeting de Toulouse en compagnie de mon père âgé de 80 ans et de militants du Tarn. Nous avons affiché souvent tard dans la nuit pour les élections présidentielles et les législatives (j'étais moi même suppléant dans une circonscription), nous avons tractés sur les marchés. Les résultats ne sont pas au rendez vous, certes, et nous sommes déçus.

Sachez président que je vous accorde toute ma confiance et considération. Vous ne lâchez rien. Le contraire m'aurait déçu ! Vous pouvez compter sur mon implication pour promouvoir le parti.

Je tiens également par la présente à remercier tout le personnel de campagne et plus particulièrement notre délégué departemental Thierry Pons qui effectue un travail exceptionnel.

L'UPR se doit désormais d'être l'empêcheur de tourner en rond du système Macron ! Moi militant, je m'engage à respecter la charte et à m'investir au mieux de mes compétences pour libérer notre pays.
Par Laurent (16/06/2017)
Pour la première fois depuis que je suis en âge de voter, j'ai, face à moi un homme et un Mouvement politique cohérent et respectueux du pays dans lequel je vis, dont je suis originaire, et dont je suis fière.

Universitaire de formation (ethno-histoire ibéro-américaine), et très férue de littérature française, je souhaiterais apporter ma pierre à l'édifice de l'UPR, Mouvement en lequel je retrouve les valeurs qui ont toujours porté mes convictions.

Reconvertie en médecines dites "douces", je me consacre à la véritable santé des personnes tant sur le plan physique que psychologique (les blessures et les traumatismes physiques sont plus que nombreux aujourd'hui).

Seriez-vous intéressés par ma participation et si oui, dans quel domaine ?

Je vous remercie de remercier tout particulièrement Monsieur Asselineau tant pour ses conférences que son investissement humain, intellectuel, politique, etc. C'est un régal de suivre ses conférences.

J'apprécie tout particulièrement cette honnêteté intellectuelle avec laquelle il porte à la connaissance de chacun des informations trop souvent cachées aux "plus simples" soit le Peuple. C'est une preuve de Cœur pour la Nation et son Peuple. Qu'il en soit remercié.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer mes cordiales et sincères salutations.
Par Elisabeth (31/05/2017)
Monsieur le Président

Suite à votre intervention d'hier, j'ai regardé sur le site de HARRIS interactive sur lequel j'ai trouvé 2 sondages sur lesquels vous n'apparaissez pas, alors que le NPA et LO sont cités et en tète de liste.

Si vous ne les trouvez pas, je peux vous les faire parvenir par mail.

Je vous ai découvert en début d'année et suis un fervent adepte de votre vision de l’Europe,

J'ai 68 ans et je n'ai jamais connu la France dans l’état ou elle est en 2017.

J'espère que les électeurs voteront en masse pour vos candidats.
Par Alain (31/05/2017)
J'habite au Mozambique, je travaille au Congo (RDC) et je vous dis BRAVO !
Par Jean-Jacques (30/05/2017)
Bonjour Mr Asselineau, tout d'abord, je vous félicite pour votre travail que je trouve remarquable.

Etant Suisse résident en France et ne pouvant pas voter en France, je ne suis pas adhérant à l'UPR, mais je suis donateur. Pour la 1ere fois de ma vie j'aurai voulu pouvoir voter pour un politicien.

Encore une fois félicitations et continuez dans votre action
Par Bernard (22/05/2017)
Tout d'abord je voulais vous féliciter du parcours effectué, je vous suis depuis quelques mois déjà et je ne manque quasiment aucun des entretiens de Mr Asselineau sur Facebook, je trouve cela indispensable en 2017 de pouvoir s'adresser directement aux Français.

J'ai 26 ans et je suis opérateur graphique dans une chaine de télévision. Mon emploi du temps variant énormément en fonction des actualités sportives, j'ai donc pas mal de temps libre et j'aimerais l'utiliser pour aider l'UPR.

Si ma petite expérience ou mes petites mains peuvent être utile à l'UPR faites le moi savoir et je serais très heureux d'apporter mon aide.

Je ne suis malheureusement pas encore adhérent bien que je voterais maintenant toujours pour l'UPR.

Cordialement,
Par T. (20/05/2017)
Cher Monsieur, je découvre un peu tardivement votre parti. J'ai 44 ans et jamais je ne me suis senti oppressé par cette campagne d'élections présidentielles. Plus exactement, ce sont les médias qui tournaient autour de 5 candidats. Et bien entendu, je me suis laissé avoir, même si je suis heureux d'avoir voté blanc, car comme vous, je suis convaincu que Macron sera, à mon avis, le pire président de la 5ème République.
Etant demandeur d'emploi, je vais regarder les vidéos et lire les dossiers. J'ai vu quelques unes de vos vidéos sur YouTube et je partage votre avis.
Courage et bonne continuation. La France finira bien par se réveiller et se trouver un vrai chef !
Par Marc (12/05/2017)
Bonjour monsieur asselineau .
Je tiens d'abord à vous féliciter pour votre campagne , j'en ai appris plus sur la politique en 1 an sur ce qu'il se passe réellement en France.
Je suis de tout cœur avec vous pour la suite à bientôt .
Par Mohamed (26/04/2017)
Tout mon soutien à la campagne présidentielle de M. Asselineau, il est grand temps que la France retrouve tout son prestige, sa grandeur et sa position réelle d'autrefois dans le monde.

Vive la Nation et vive la République.

Bon courage
Par Guy (31/03/2017)
Monsieur Asselineau,

Je vous soutiens depuis très longtemps en tant que Française en Belgique, j'aimerai savoir si vous pensez à nos animaux en règle général,

Je sais que faites campagne pour être président et je pense honnêtement que j'aimerai que mon Président de la République se préoccupe aussi du sort des animaux, de la maltraitance animale, je ne vous demande pas si vous êtes végétarien, je pense que l'on peut aimer la viande et aussi avoir du respect pour les animaux même si on va les manger après. Ne pas les brimer, ne pas le maltraiter, c'est important;

Par Agnès (21/03/2017)
Bonjour Monsieur le Président,

Je regarde actuellement l'émission de divertissement nommée "on n'est pas couché". L'invité politique est Florian Philippot, il ne fait que reprendre vos termes sur la sortie de l'euro, sans expliquer comment y parvenir techniquement.

Concernant le Brexit, il utilise le même mot que vous, à savoir l'Apocalypse.

Vous avez l'avantage d'être l'original, le FN n'est que la copie. Pour les Français qui vous vous découvrent, ceux-ci auront des difficultés à discerner l’œuf de la poule.

Personnellement je veux vous voir à l’Élysée. Il va falloir vous battre contre ces copieurs et prouver aux Français, et je vous fais confiance, que vous êtes l'instigateur des idées qu'ils vous volent.

J'ai eu connaissance de votre conférence intitulée, "Qui gouverne la France" en 2009 ou 2010, je ne vote plus depuis ce jour.

Étant-donné que vous avez vos parrainages, je vais aller voter, pour vous, et si je calcule le nombre d'abstentionnistes comme moi, qui vous découvrent avec votre programme solide, alors théoriquement, un deuxième tour est inutile.

Excusez ma grossièreté, mais ça porte chance, vous êtes sur la bonne voie et je vous dis merde pour la suite.
Par Thibaud (Haute Vienne) (19/03/2017)
Bonjour Mr Asselineau, juste ce petit message afin de vous remercier. En effet grâce à tout votre travail et votre parcours vous obtenez enfin les parrainages nécessaires.

Tout cela redonne une fonction à ma carte d’électeur qui n'a pas servi depuis fort longtemps.

Veuillez compter sur mon soutien sans faille et bien entendu mon vote.

Bien cordialement
Par Stéphane (16/03/2017)
Bonjour monsieur Asselineau

J'ai 54 ans je suis médecin et mère de 5 enfants ( 25 à 34 ans ) et grand mère de 2 petits enfants.

Vous êtes le premier homme politique que j'écoute parler et que je comprends.

J'avais perdu confiance et étais désabusée, pensant que l'avenir de mes enfants et petits enfants serait très sombre, marqué par la précarité et le chaos.

Vous me redonnez confiance, j'ai pris une carte de membre de l'UPR et je milite auprès de mes proches.

C'est la première fois que je me sens représentée par un parti politique et que je me sens respectée en tant que citoyenne.

Je n'arrive pas à croire que des philosophes, des acteurs ou chanteurs engagés ne se lèvent pas pour vous encourager.

Je regarde chaque jour le compteur des membres augmenter et le réjouis de venir le 25 mars à Paris, c'est le premier meeting politique auquel j'assisterai de ma vie.

Bravo et merci pour votre courage, votre pédagogie et votre engagement.
Par Catherine (16/03/2017)
Bonjour,

Quand j'entends François Fillon dire qu'il est gaulliste. j'ai envie de lui dire : vous êtes un menteur.

Le seul gaulliste que j'ai pu rencontrer en tant que candidat à l'élection présidentielle c'est vous. Et c'est la raison pour laquelle j'adhère à votre parti politique.

Il y a 5 ans déjà j'adhèrai à vos idées mais ma raison et mon côté réaliste m'ont freiné à voter pour ce que vous représentez. A présent je pense que c'est le bon moment pour y croire. Vous êtes crédible dans vos propos cela n'a pas changé, ce qui change 5 ans après c'est "mais mince ça peut marcher, votre candidature a du poids c'est le moment !"

Voilà en somme quelques encouragements et félicitations.
Continuez comme ça, monsieur Asselineau.
Par Josué (13/03/2017)
Bonjour, ces modestes lignes pour dire à l'UPR que suis très fier de faire parti de ce mouvement politique. Le discours de déclaration de candidature de François Asselineau a été historique. Merci encore que notre parole soit entendue à travers vos déclarations.
Par Laurent (13/03/2017)
Félicitations à vous.

Nous avons envie d'être fiers de notre France, sans cette racaille politicienne qui viole le peuple, et ces médias corrompus jusqu'à leur propre honneur.

Vive la France.

Bravo à vous et à votre équipe !
Par Pascal (12/03/2017)
Cher Monsieur ASSELINEAU,

Je vous transmets mes plus vives et mes plus chaleureuses félicitations pour l’obtention des signatures.
Vous imaginez ma joie et celle de l’ensemble des militants de l’UPR !

Nous sommes tous avec vous et derrière vous. Vous êtes le seul candidat à avoir l’étoffe nécessaire pour briguer la magistrature suprême. Les autres ne vous arrivent même pas à la cheville, et pour cause !

Nous nous battrons tous, chacun à son niveau et selon ses possibilités, afin de rendre à notre FRANCE sa dignité.

Tous mes souhaits de réussite.
Par Moulay (Poitiers) (11/03/2017)
J'écoute pour la deuxième fois (et ce ne sera pas la dernière) votre discours d'hier, cher président, celui de la conférence de presse. Il est parfait ! Et bouleversant ! J'ai cru par moments entendre Charles de Gaulle. Et voilà déjà que tout ce qu'on en retient, c'est que vous êtes un souverainiste ! (Le Figaro)

Puis-je me permettre de vous donner un petit conseil, en toute modestie, car vous êtes le plus grand homme d'état de la France d'aujourd'hui, et l'un des plus grands de l'Europe entière ? Quand vous avez à répondre à des questions, il arrive que les mots ne suivent pas le mouvement de votre pensée. Ce serait bien de garder un moment le silence et de vous exprimer posément et calmement, ça n'en aurait que plus d'effet. Pas besoin de "comment dirais-je" ! 🙂

J'espère que vous me pardonnerez cette petite impertinence. Mais je pense aux nombreux étrangers (dont je fais partie) qui ne possèdent pas toujours une maîtrise suffisante de la langue française. Aidez-les à vous comprendre.

J'ai hâte de vous entendre lors de conférences de presse internationales avec le président russe, le président chinois, le président américain, sans oublier le président syrien, j'y tiens beaucoup. Vous allez être le premier agent de la paix dans le monde.

Encore une fois, toutes mes félicitations !

Vive l'U.P.R., vive son président, vive le président de la république française, et vive la France !
Par Daniel (Belgique) (11/03/2017)
Cher Président, Cher Monsieur Asselineau,

Merci infiniment de votre action relative à la communication des résultats de "parrainages" par l'instance qui se devait d'être irréprochable et ne l'est absolument pas.

Si la communication attendue demain du nouveau point de situation desdits parrainages n'est pas accompagnée d'une explication et aussi d'un message de bienveillance vis-à-vis notamment de ceux qui ont été indéniablement lésés, cela expose l'ensemble de la procédure de qualification à une nullité pouvant entrainer de fait un report des élections !

Si un tel scénario peut être imaginé, sa réalité entrainerait, de mon point de vue, une réaction de nature pré-révolutionnaire des citoyens, pouvant basculer dans une situation hors de contrôle.

Tenez bon !

Très chaleureusement,
Par Jean-Marc (Bas-Rhin) (06/03/2017)
Je suis un étranger, un de vos fans depuis 2015, je ne rate rien sur votre parti politique, je tiens à vous remercier pour votre droiture et votre quête de la vérité dans un monde, hélas contrôlé par la cupidité et le mensonge, je suis confiant quant à l'aboutissement de votre projet, à la fois, osé et salutaire pour la France.

J'admire votre courage et votre détermination à aller de l'avant, j'admire aussi vos partisans pour ce qu'ils font sur le terrain.

Bref je tiens à vous soutenir et à vous encourager. Merci pour vos conférences instructives.
Par Achour (05/03/2017)
Bonjour,

J'étais surprise et ravie de découvrir un partis comme le votre qui est le seul à proposer la sortie de l'Union européenne . C'est en effet grâce à mon entourage et aux réseaux sociaux que j'ai pu vous connaître. Les médias ne jouent visiblement pas leur rôle..

Je partage avec ferveur vos convictions. Merci à vous par votre courage et bonne volonté de mener ce combat qui témoigne beaucoup d'amour envers notre pays qui est la France et intérêt du peuple français.

À quand auront lieu vos prochaine conference en Île-de-France ? Je n'ais pas trouvé les informations sur votre site officiel. J'aimerai y assister.

Une étudiante qui se préoccupe de l'avenir de son pays

Respectueuses salutations
Par Claire (Seine-et-Marne) (05/03/2017)
Bonjour Monsieur Asselineau,

Je viens de prendre connaissance du message du Conseil constitutionnel.
J'étais très étonné de voir le chiffre 0 apparaître sur la liste le 3 mars.

Autant révolté que je sois, je garde mon calme et vous souhaite un grand courage.

De toute manière, vous saviez que la route serait difficile face à des gens qui, pour certains, font des choses inavouables pire que de voler de l'argent

Bon courage,
Par Franck (Haute Garonne) (04/03/2017)
Monsieur Asselineau,

Je suis vos interventions sur internet depuis pratiquement un an et, contrairement à un reproche qui vous serait fait parfois, je ne les trouve jamais trop longues ni ennuyeuses. J'apprécie tout particulièrement l'éclairage intelligent et intelligible que vous donnez au monde qui nous entoure et à ses évolutions. Vos explications, parfois très techniques, valorisent le citoyen responsable plutôt que le sujet pulsionnel.

Je ne sais pas si vous avez raison sur tous les points que vous soulevez quant à l'Europe, l'euro, l'OTAN, notre indépendance nationale, notre démocratie. La seule chose qui, normalement, devrait permettre de stabiliser mon jugement serait un débat contradictoire de vos idées par d'autres forces politiques. Je porte au discrédit de ces autres forces le simple fait qu'elles ne débattent pas de ces questions pourtant pertinentes.

Ce qui m'a finalement déterminé à adhérer, c'est le décompte des parrainages validés publié ce vendredi par le Conseil constitutionnel. Ce décompte fait apparaître 60 parrainages mardi et aucun parrainage supplémentaire vendredi. Statistiquement, c'est impossible: pareille aberration résulte nécessairement d'une volonté. J

'ai envisagé que vos parrains s'étaient concertés pour produire un effet d'impulsion. Ce n'est pas très crédible: les maires ne sont pas des plaisantins et de toute façon il y a l'aléa du délai postal. Les explications rapportées sur votre site sont plus convaincantes et tout à fait inquiétantes.

Par Jean-Pierre (04/03/2017)
Tenez bon François !

Par Samuel (Grenoble) (04/03/2017)
Monsieur,

Dans la situation politique catastrophique que nous traversons , j’ai suivi « en direct » sur le site du Conseil Constitutionnel la manière scandaleuse avec laquelle ont été traités les parrainages des élus de la République qui vous ont soutenu …

La situation est très grave.

Cet incident m’a conduit, (…et suivi par ma femme…) à prendre la décision de voter pour François ASSELINEAU pour les élections présidentielle et législatives en espérant vivement que votre parti y soit représenté. De plus pour vous témoigner toute ma sympathie je fais le modeste don de 50 euros pour soutenir votre action.

Cordialement,
Par Marc ( Charente-Maritime) (04/03/2017)
Bonjour , je vais des ce samedi adhérer à l'UPR et faire un dont puisque c'est déductible des impôts de ce pays …..

Je suis FA depuis 6 mois et je veux participer à l'histoire en marche .

Je trouve inadmissible que BFMtv étouffe la réalité sur le première publication du Conseil constitutionnel.
Si ce n' est pas un acte manqué de l'oligarchie puante en place….
Et pour être direct je souhaite très rapidement pouvoir participer à la communication via de l'affichage dans ma ville - Chambéry - sachant qu'il existe des militants ici. J ai déjà vu une affiche voire deux, bien placées, et je peux vous dire qu'en temps qu'artisan et ancien cadre technique en R&D, je peux mettre mon intelligence à profit pour placer idéalement des affiches et avoir un maximum d'exposition dans cette ville où les bouchons journaliers permettent de laisser son regard vagabonder sur des affiches même éphémères….

Ce sera un test aussi pour voir quels sont les contre-actions menées par les pro-Fillon Macron FN etc sur le terrain , comme arracher ces affiches ou les recouvrir…..

J'attendais cette deuxième publication du Conseil constitutionnel sereinement et force est de constater que jusqu'au dernier moment le mainstream oligarchique veut laisser sous cloche le phénomène UPR.

Dans toutes les guerres de communication, il faut prendre des décisions. Là, je ne pensais pas que nous vivions dans une véritable république bananière ; ça me révolte à un point !!

Par Y.E. ( Chambéry ) (04/03/2017)
Bonjour,

Ma question est de type économique.

Les stratégies se précisent, marine le pen, avec son délai de six mois avant référendum veut laisser le temps à la bce et à l' ue de terroriser les français, voire de les saigner, avec un calcul "à la tsipras" de se faire réélire avec les voies mondialistes.

Mais ce n' est je le crains pas le pire des scénarios.

Car le plus probable est qu' un candidat mondialiste arrive au pouvoir avec un programme qui consisterait à mettre la france au garde à vous derrière l' allemagne afin d' obtenir la mutualisation des dettes.

Ma question est la suivante:
Si cela devait arriver,sera-il encore possible de briser l' euro?
Risquerions-nous la guerre?
Quelqu' un a t-il déjà étudié un tel scénario?

J' en profite pour vous remercier pour ce que vous faites et vous enjoindre à garder les rangs serrés même dans le cas ou FA n' aurait pas ses signatures.

Je ne pensais pas ne jamais dire cela à un parti ou un politique mais vous êtes un réel espoir, même vu de suisse, ou nos referendum sont désormais régulièrement remis en question pour des raisons de conformité avec nos accords bilatéraux.

En vous félicitant pour votre élection future,
En remerciant FA pour son travail d' éducation spectaculaire
je vous adresse, amis français, mes meilleures salutations.
Par Adrien (Suisse) (24/02/2017)
Cher Mr Asselineau,

Je viens de procéder à mon inscription à l'UPR.

C'est la 1ère fois que je m'engage auprès d'un parti politique; j'ai 50 ans.

Je vous remercie des efforts que vous menez pour instruire vos concitoyens.

Je viens vers vous car vous me semblez être le meilleur rempart contre le Front National.

Vous êtes un homme de culture, je vous conseille l'émission en 2 volets sur les protestants de France (YouTube) si vous en avez le temps.

Bien cordialement
Par Yohan (21/02/2017)
Bonsoir Monsieur Asselineau.

Je vous découvre via un post sur le Figaro renvoyant à votre conférence de 2012 sur le thème "qui gouverne la France et l'Europe".

Je ne vais pas vous dire que vous m'avez convaincue, je le suis déjà. Vous avez élargi le champ de mes connaissances, ce que j'ai découvert m'a horrifiée. La trahison de De Gaulle par l'Allemagne, entre autres.

Ce que je ne comprends pas, c'est votre absence dans les médias.

Que comptez-vous faire pour faire connaître votre programme aux Français, même s'il reste peu de temps avant le premier tour.

La confusion dans laquelle se trouvent les Français pour choisir un président est une opportunité à saisir.

Cordialement,
Par Viviane (20/02/2017)
Je tiens à remercier M. ASSELINEAU pour son immense travail.et tout ce que j ai pu apprendre à travers ses conférences
Par Monique (14/02/2017)
Bonjour,

Il y aurait encore quelques mois, je ne serai pas allé voter car je savais très bien que les français se font mener en bateau depuis bien longtemps.

Ne cessant de tenter de comprendre ce qui m'entoure par la connaissance et la remise en question permanente de ce qu'on nous apprend, j'ai fini par m'intéresser à votre parti !

Je n'aurai jamais penser adhérer d'ailleurs à un parti mais vos conférences et votre recul sur le monde m'ont beaucoup apporté.

Ayant un métier et une vie de famille qui m'occupe beaucoup, je ne peux pas réellement m'investir pour le moment dans l'activité de notre parti (je suis devenu membre depuis peu !).

Néanmoins, dans un 1er temps, j'ai décidé d'imprimer plusieurs centaines (voir plus) de tracts au format A4 avec en recto l'affiche "sortir de "L'UE c'est possible" et en verso la double page "que se passe-t-il en France ?" Je les distribuerai régulièrement jusqu'à l'élection présidentielle dans mon village et dans les grandes communes où j'exerce (infirmier à domicile).

Enfin, je tenais à vous remercier et vous encourage à poursuivre vos conférences pour expliquer aux français de manière pédagogique pourquoi il est important de rester français !

Grâce à vous, je suis fier de d'être Français et cela sans aucune animosité envers les autres peuples qui composent les nations .

Amicalement.
Par Damien (Seine Maritime) (10/02/2017)
Bonjour,

N'ayant pas pour objectif de solliciter M. Asselineau directement au regard de son agenda qui doit être extrêmement chargé je vous envoie ce message ce message suivant en m'adressant à lui puisque je ne sais qui le lira.

N'étant pas actuellement adhérent à l'UPR mais vous suivant au travers du site et des vidéos qui sont légions sur youtube depuis 9 ou 10 mois je dois vous dire que pour une fois j'ai envie de m'investir a ma modeste mesure dans une action permettant de reprendre le contrôle de notre pays commun la France.

Je ne suis pas résident en métropole, je vis en Uruguay depuis 2008. J'ai assisté de loin a la longue descente aux enfers de la France sans trop me préoccuper de quoi que ce soit dans la mesure ou il fallait construire quelque chose de nouveau dans ce pays qui venait de m’accueillir.

En 2013 j'ai commencé a beaucoup m'informer sur l'histoire de France ainsi que sur la géopolitique par le biais de la multitudes de sites qui foisonnent sur le web. Travaillant en informatique depuis mon domicile j'ai eu la chance d'avoir énormément de temps paralléliser mon job et cette nouvelle passion qui m'expliquait les rouages de ce monde et la situation dans laquelle nous nous trouvions.

De fil en aiguille je suis un jour arrivé sur une de vos conférence et je dois avouer que j'ai été scotché (permettez-moi cette expression). J'ai suivi la progression du compteur sur le site de l'UPR le voyant chaque jour augmenter un peu plus j'ai dû me résoudre à regarder la réalité en face. Je n'étais pas le seul à penser que la France doit changer le logiciel qu'on lui a imposé parce que l'avenir de mes enfants est chaque jour un peu plus sombre.

Je suis à 13000 km de mon pays et à 52 ans il est plus que temps de remonter les manches et m'investir dans quelque chose de plus large que ma petite vie et ses tracas quotidiens. Je suis revenu 1 seul fois en France en 2016 pendant 1 semaine pour le mariage de ma fille, à cette époque l'idée de m'investir dans une cause pour aider à redresser la France, avait déjà fait son petit bonhomme de chemin.

J'ai profité de cette semaine pour énormément parler avec tous les gens que je croissait de la caissière de supermarché aux commerçants qui étaient étonné lorsque je disait que je vivais en Amérique du Sud. J'ai constaté a mon grand étonnement que personne ne savait rien de choses comme le TAFTA ou le fameux article 49.3.

Que ce soit nos jeunes ou nos moins jeunes, force est de constater que les méfaits de la télévision ont fait des ravages. J'ai pris contact avec des internautes qui avaient "liké" mon message lors de votre dernier passage en live sur facebook. J'ai discuté avec certains d'entre eux et en particulier Philippe V. qui est militant UPR de la Manche. Nous avons échangé jusqu'à ce que germe l'idée de fédérer les nombreux Français qui se trouvent en Uruguay pour les rallier à votre "combat" qui quelque part est aussi le nôtre.

Peut-être avez déjà une Antenne en Uruguay auprès de laquelle je pourrais me rapprocher? dans le cas contraire pourquoi ne pas la créer pilotée depuis la France ou le Brésil dans un premier temps pour éviter de commencer dans de l'à-peu-près ? Le premier tour arrivant dans peu de temps il faut être actif et efficace le plus vite possible.

Qu'en pensez-vous?

Cordialement
Par Arnaud (expatrié en Uruguay) (10/02/2017)
Monsieur Asselineau,

Après vous avoir découvert seul comme beaucoup d'autres sur internet il y a 3 mois, je suis maintenant avec mon épouse votre 15600eme adhérant, j'ai pris le temps de suivre vos conférences, vérifier certaines de vos affirmations, commandé le Paris Match #136 (maintenant introuvable sur EBay!) et commandé le livre des secrets si bien gardés :-).

Tout colle et se recolle, vos analyses sont justes et tellement inavouables aux yeux du grand public qui je le pense a souvent du mal a accepter que les dirigeants pour qui il votait, avaient tous des agendas doubles, et… on en vient a se demander si un seul des derniers présidents que nous avons subis ces trente dernières années a vraiment aimé notre chère et veille France…pied droit pied gauche ils nous ont tous emmenés d'un pas sur dans la même direction loin de nos racines et de notre souveraineté jadis notoire et il serait souhaitable que dans les manuels d'histoire la partie d'après guerre soit réédités au plus vite.

En d'autres temps obscurs, un grand homme nous appelait a résister sur les ondes depuis Londres, je vois en vous aujourd'hui un autre grand homme qui s'aidant des technologies du 21eme siècle nous appelle a s'unir et a résister au travers des ondes de l'internet.

Encore merci pour avoir créé ce magnifique mouvement plein d'espoir et bravo pour votre courage!
L'humanité la logique et le bon sens l'emporteront toujours sur la dictature et le chaos nous seront de plus en plus nombreux a vous soutenir.

A bientôt je l'espère cher Président.
Par Pierre (Pyrénées Atlantiques) (08/02/2017)
Je viens enfin de sauter le cap en adhérant à l'UPR. Je suis le 15578e adhérent, je n'ai plus qu'à recevoir la carte d'adhérent.

Je vous soutiens depuis la Dordogne et vous dis merci pour tout... merci pour notre beau pays la France.
Par Thibault (06/02/2017)
Je viens de prendre connaissance du livret "Programme de Libération. 20 points pour rétablir la démocratie", que je trouve vraiment formidablement bien fait.

Félicitations. Avez-vous encore des exemplaires imprimés ?

A mon humble avis ce serait une bonne idée de le mettre à jour avec quelques "nouveautés", inclure quelques cas d'applications comme suggéré dans mon précédent message (sous forme de FAQ en annexe par exemple), et faire imprimer ce livret en format "livre" avec une couverture un peu plus épaisse que les pages intérieures (la couverture existante est bien mais avec le logo du parti en gros à la place du micro cela serait encore mieux).

Si vous conservez la couleur en impression cela fait un objet TOUT A FAIT ATTRAYANT qui pourrait:

– être offert aux adhérents en échange de leur cotisation (ou bien si le cout est trop élevé, l'envoyer comme pièce attachée à votre e-mail de bienvenue)

– augmenter la visibilité de l'UPR par une présence en librairie, avec un ouvrage de qualité (permettez moi d'insister sur ce point)

– être vendu en librairie à un prix raisonnable (entre 10 et 15 euros, il n'aurait pas à rougir face aux autres ouvrages plus austères vendus 20 euros), ce qui pourrait rembourser peut-être les frais d'impression

– être utilisé comme objet promotionnel en rendez-vous face-à-face avec des élus, ou autres.

– être utilisé pour présenter le programme de l'UPR pour la présidentielle (tout du moins les grandes lignes du programme pour ne pas trop alourdir le document)

Je pense que les 4 cinquièmes du travail ont déjà été fait (voire plus), et que cela vaut vraiment le coup de le faire ré-imprimer si nécessaire.

Autre idée, en plus du "livre" qui à mon avis est une bonne idée: réaliser une version LIGHT d'une vingtaine de pages maxi qui serait envoyée à la douzaine aux nouveaux adhérents pour qu'ils en distribuent dans leur entourage familial, en guise d'outil de parrainage. Il ne faut pas négliger la viralité du buzz familial, qui avec un support adéquat peut être plus efficace qu'une campagne publicitaire.
bien à vous
Par Manuel (02/02/2017)
A l'attention de Mr Asselineau

Monsieur,
Depuis un bon mois, je m'intéresse à vous, votre politique, votre site, vos conférences et franchement je crois en ce que vous expliquez.
Par contre, ce que je ne comprends pas, vous vous présentez aux présidentielles, je regarde l'actualité, ce jour, sur 2 chaînes, TF1 et la 2, aucun d'eux ne parle de vous. Par contre extrême droite et extrême gauche font bel et bien partie du lot.
Comment peut-on parler de ces candidats alors qu'on ne sait même pas s'ils auront les signatures ?
Comment peut-on ignorer votre candidature, vous exclure ?
C'est cela leur démocratie ?
Je suis vraiment en colère.
Il y a bien du ménage à faire, tant au gouvernement que dans les médias.
Je voterai pour vous parce que c'est la seule issue pour sortir de cette galère, j'attends avec impatience que vous confirmiez que vous avez vos 500 signatures.

Cordialement
Par Joël (30/01/2017)
Bonjour,

Votre parti semble passionnant et plein d'espoir.

Enfin des hommes politiques que l'on comprend et qui paraissent cohérents !

Bravo à toute l'équipe !

Allez vous passer prochainement à Mâcon ? Ma femme et moi souhaiterions assister à une de vos conférences.

Merci pour votre réponse.

Dans l'attente,

Cordialement
Par Yannick (29/01/2017)
Bonjour, M Asselineau
tout d'abord je tiens a vous remercier d'avoir créer l' UPR. Il y a bien longtemps que je ne fais plus confiance au politique j'étais en plein désespoir, sans citer les partis a l'extrême droite !!
Je n'ai jamais adhéré a un parti sauf maintenant pour le votre et j'en suis fier d'en parler autour de moi.
Si je vous écris c'est comme vous l'avez peut être entendu par les médias, le site où je travaille est Whirlpool France ( groupe américain ) en Picardie, qui va fermer en juin 2018 pour aller se délocaliser en Pologne. Merci L'EUROPE !!
Ne devrions-nous pas être égaux dans l'Union européenne !? .
Je voudrais avoir votre avis sur la fermeture de notre usine et si il y aurait quelque chose a faire. J'approche de la cinquantaine. Comme les chiffres nous l'indique, il est peu probable que je retrouve du travail stable ( merci la nouvelle loi "El-connerie" !).
Malgré cela je reste positif et j'attends avec hâte les présidentielles pour vous voir comme président et redonner à la France sa vraie indépendance.
Merci d'avance pour votre réponse qui je l'espère pourra m'apporter une solution.
Par J. (25/01/2017)
Bonsoir M Asselineau,

Tout d'abord merci pour vos analyses que vous partager sur votre site internet, elles sont très intéressantes et permettent enfin de comprendre comment fonctionne notre système politique ainsi que l'Union européenne.

J’espère de tout cœur que vous aurez les parrainages nécessaires afin de vous présenter à l’élection présidentielle et si tel est le cas vous pouvez dés à présent comptez sur mon vote.

La France et le peuple français mérite de reprendre son destin en main,

Cordialement,
un anti européen convaincu.
Par Fabrice (14/01/2017)
Bonjour

J'ai découvert M. Asselineau grâce a youtube, mais j'avais déjà entendu parler de lui.

J'ai regardé bon nombre de ses interventions et meetings, plus j'en regardai et plus j'avais envie d'en voir d'autres. Aucun autre, je dis bien aucun, ne nous a expliqué ce que monsieur Asselineau nous a expliqué et démontrer sur l'eurocratie et toutes ses conséquence sur la stabilité du monde, et de plus sur la mise sous tutelle de notre pays.

J'ai 62 ans et depuis l'euro nous sombrons dans un abime sans fin, et pas un de ces autres bons a rien nous en sortira.
[...]
Bien cordialement
Par André (Pas de Calais) (14/01/2017)
Bon réveillon, Monsieur, et bravo pour cette année qui s'achève en beauté.
Par Nicolas (31/12/2016)
Cher François Asselineau,

Je suis fier d’être maintenant adhérent de l'Union Populaire Républicaine.

D’après les données relatées dans votre courriel de bienvenue, il semblerait que je sois le 14 401e adhérent de l'UPR et le 898e expatrié français, en ajoutant un 84ème pays (Haïti) à la liste.

Je place en vous beaucoup d'espoir pour mon pays. Travaillant à l’étranger depuis 12 ans, mon regard extérieur me donne une autre perspective quant aux causes qui plongent la France dans un enlisement chaque jour plus profond. Vous êtes à mon avis le seul prétendant a la magistrature suprême à pouvoir inverser la vapeur de ce navire dont le capitaine n'a plus d'effet sur la barre.

À mon tour, je vous remercie pour votre courage, engagement et dévotion dans votre combat pour redonner à la France sa souveraineté si lâchement abandonnée.

Veuillez agréer cher Monsieur mes salutations et remerciements les plus distinguées.

Mathieu.
Pétionville (faubourg de Port-au-Prince)
Par Mathieu (28/12/2016)
Je suis ravie de faire votre connaissance a travers de vos conférences par internet , je vous remercie pour votre sagesse et de m'éclairer dans ma démarche de vérité. Vos conférences confirment mon point de vue et mes soupçons depuis longtemps, je suis contente de découvrir que je ne suis pas la seule.

On est tous témoins de ce qui se passe au niveau international , les gens ne sont pas idiots, on peut pas nous mentir.

Ce qui me frappait, c'est que personne ne réagit depuis longtemps. Pourquoi ces individus manipulateurs et mafieux à l'échelle internationale n’ont pas été juges pour ses crimes contre l'humanité depuis longtemps ?

Je pense que la grande part des personnes autour de moi actuellement sont lobotomisées, avec la télévision que passe en boucle toujours les mêmes mensonges. Et ils sont incapables d'agir, le pire c'est que eux croient que c'est vrai alors qu'ils n'ont qu'une seule version.

La plus grande partie des personnes que je croise ici ne sont pas au courant que vous existez et pensent qu'il n'y a pas d'autres alternatives et par frustration vont s'adresser au FN.

Ils sont convaincus qu'il n'y a personne pour les représenter, beaucoup ont baissé les bras et préfèrent ne pas voter car cela dure depuis 40 ans. Ils pensent qu'ils sont seuls et qu'ils ne peuvent pas se battre contre le grand banditisme international organisé.

J'en avais marre de voir toujours à la télé les mêmes mensonges en boucle.
Depuis que je vous ai découvert je parle de l'UPR autour de moi
Certains vont me suivre.
Les autres ont peur et ils se disent déjà "non" par avance, sans essayer de comprendre et aller s'informer par internet.

Certains ont peur de ne plus recevoir de subventions, c'est avec cela que l'UE les tient, ils ont peur que tout s'écroule sous leurs pieds.

J'ai eu la chance de vous découvrir sur youtube a la suite de ma démarche de renseignements suite aux attentat terroristes de Nice. Car les autorités ne nous donnent pas de nouvelles ici aux victimes de Nice, je suis témoin de ce massacre car je me trouve sur le lieu. C'est un miracle si je suis en vie et je veut me battre pour la vérité.

Vous faites de conférences dans tout la France mais je n'ai pas vu une de vos conférences sur Nice. Est ce que il y a d'autres adhérents de la Union Populaire sur Nice ? J'aimerais les rencontrer pour les aider aux organisateurs un de vos conférences,

Je parle espagnol, anglais et italien.
J'ai regardé presque tous vos conférences par Internet, toutes sont importantes,
Par Viviana (26/12/2016)
Bonsoir

Je viens d'assister à votre conférence de Perpignan , grâce à S. *** qui m'en a informée.

Je viens de faire mon adhésion car je suis consciente depuis longtemps de l'urgence de sortir la France de l'UE, ayant déjà voté non lors du vote de Maastricht et des effets destructeurs de l'emprise américaine sur toutes nos valeurs.

Actuellement retraitée, j'étais kiné -ostéopathe engagée dans une voie de prévention et de respect de la vie dans tous les domaines. "Primum non nocere". Lanceur d'alerte dans le secteur santé et écologie mais aussi de la liberté , sans doute marquée par le vécu de mes parents qui ont fui la dictature franquiste.

J'ai pressenti la chute économique et culturelle de la France à la 1° élection de Mitterrand par les arguments qu'il a utilisés pour se faire élire, et j'ai vu la dictature se mettre en place quand Sarkozy est arrivé sans surprise. L'histoire a montré comment une dictature vient souvent après une période laxiste.

J'ai soutenu Pierre Rabhi et Jean Marc Governatori et j'ai voté blanc, mais là je trouve un candidat honnête, engagé pour la France et pas pour ses intérêts personnels, qui a une expérience et une culture digne de ce poste et surtout qui s'occupe de l'essentiel, de l'urgence, des bases sans lesquelles le reste ne peut exister. C'est pourquoi même si vous n'abordez pas l'écologie je voterais pour vous et je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour faire connaître l'UPR dans tout mon réseau.

J'ai un bureau à Perpignan [...] qui est actuellement vide car je l'ai mis à la vente. Je pourrais le mettre gracieusement à la disposition de l'UPR pendant la période de la campagne si vous en assumez juste les charges. Bien placé [...]. Mais actuellement je vais essayer de vous faire obtenir le parrainage du maire de *** ou j'habite, car c'est la priorité.

Je suis fière d'être à vos cotés sur ce chemin vers la liberté , la dignité et la souveraineté du peuple français.



Par Lucie (18/12/2016)
Merci pour votre courrier, suite à mon adhésion à votre mouvement.

C’est mon fils qui vit et travaille à Ottawa qui m’y a incité et je ne le regrette pas.

Bon courage et longue vie à votre mouvement.
Par François (13/12/2016)
Bonsoir Monsieur Asselineau,
Ce petit message pour vous remercier.
Vous êtes une source d'enseignements sans égal et un chemin vers la connaissance et l’éveil.
A chaque "web conférence" j'en apprends un peu plus.
Face à un monde qui tourne à l'envers, vous nous montrez la vraie voie.
Pour tout ceci, je vous hisse à la hauteur des grands maîtres de sagesse et de l'éveil.
Je continuerai à vous suivre et vous soutenir.
Merci de votre enseignement.
Très cordialement.
Par Mohamed (Pyrénées Atlantiques) (13/12/2016)
Je n'ai que de l'admiration pour Monsieur Asselineau. Je suis certain qu'il fera un vrai président et qu'il relèvera la France ! Et il est le seul à pouvoir le faire, aucun des politiques corrompus n'oserait se mesurer à lui devant les Français ! Ils en sont incapables, c'est pourquoi ils font tout pour le bloquer. Mais ça marchera pas car les Français commencent à comprendre leur jeu.
Par Hassen (07/12/2016)
Merci de m'adopter parmi vous !
j'ai 67 ans et c'est la première fois que je fais de la politique !
j'espère transmettre mon dynamisme a tous ces nouveaux adhérents !
je suis d'accord à 95 % avec notre président qui a le mot juste !
je vous ai transmis un bout de mon CV, j'attends de vos nouvelles et s'il existe un adhérent au près de chez moi !
bonne soirée
Par Francis (05/12/2016)
Vous pouvez comptez sur moi pour renouveler mon adhésion je le ferais comme l'année dernière le 25 décembre ( ceci est mon cadeau de noel que je me fais et le 25 c'est encore plus symbolique .....)

J'en profite pour remercier M. Asselineau pour sa contribution a élevé le débat politique en France pour toutes ses analyses tellement justes et intéressantes qu'il livre.

Ne changea rien aux entretiens d'actualité ils sont parfaits.

Je remercie également toute l'équipe de l'upr pour tout le travail que vous produisez afin de faire ce mouvement ce qu'il est aujourd'hui.

Je suis fier d'adhérer à ce mouvement et je n'hésite pas à le faire découvrir à autant de personnes que possible des que j'en ai l'occasion.

Mon métier, je suis artisan, avec toute la disponibilité qu'il me demande, m'empêche de m'impliquer plus dans ce mouvement mais à l'avenir j'essaierai d'être plus présent.

Bravo à vous
Par Rémi (24/11/2016)
Bonsoir,

C'est avec un immense plaisir que j'ai pris connaissance de votre mail ce jour.

Ayant travaillé une grande partie de ma vie professionnelle a l'export dans plus de soixante sept pays différents, cela m'a permis de me rentre compte avec plus d’acuité des grands problèmes que rencontre notre belle France. Ne faut il pas s’éloigner d'un grand tableau pour en apprécier au mieux sa grandeur ?

Étant en recherche (difficile) d'emploi, je participe pour l'instant avec mes petits moyens, en espérant pouvoir m'investir au sein de votre parti, de manière financière et personnelLE, dans un proche avenir, et cela me laisse pour l'instant toute latitude pour fédérer autour de votre nom, famille et amis.

Je tiens a vous assurer de tout mon soutien pour la réussite des idées qui nous animent.

Veuillez recevoir, monsieur, l’expression de mes sentiments distingués, et républicains.

Par Thierry (18/11/2016)
Monsieur Asselineau,

Je vous remercie de prendre ces initiatives pour protéger la France et ses sangs impurs, merci de nous éclairez de votre savoir et de votre pragmatisme.

Votre honnêteté et votre dévouement depuis 10 ans bientôt et un gage sans faille à mes yeux et cela me pousse à vous suivre et à partager les idées de l'union populaire républicaine autour de moi.

Continuez à faire ce que vous faite avec calme, méthode,sérénité, recul et clairvoyance comme vous le faite si bien afin de sortir le peuple français de cette impasse qu'est l'union européenne et ses rouages destructeurs.

Merci pour tout et de tout cœur

Par Arnaud B. (17/11/2016)
Bonjour Monsieur,
Bravo pour vos interventions ici et là, youtube, etc..
Merci de dire et redire que lors du referendum le peuple a voter NON et que la bande a zarko et Hollande (les industriels et banquiers) ont voler le vote du peuple cest une honte.
Dit le SVP qu'il on magouiller pour faire passer l'europe en force. Honteux
Merci je vous soutiens
Partage les videos au plus grand nombre, facebook et youtube
Cordialement
Par M. (17/11/2016)
Je vous remercie infiniment pour votre mail de bienvenue, pour l’existence concrète de l’UPR, pour votre présence et votre implication à toutes et tous dans ce puissant mouvement politique.

Je suis heureux que mon adhésion vienne s'agréger à toutes celles et ceux qui ont fait, qui font et feront preuve de discernement en optant pour l’UPR, le seul choix substantiel sur tout l’éventail de l’actuelle scène conjoncturelle politique française.

Partant du postulat que nous sommes toutes et tous éloigné(e)s du culte de la personnalité, je tiens simplement à saluer ceci : c’est une incroyable opportunité de croiser le parcours de vie de Monsieur Asselineau qui met sa verve pugnace et richement documentée, sa vista affutée de bretteur aguerri, son expertise académique de haut niveau et son engagement sans coup férir dans l’union du peuple pour rétablir la démocratie.

Avec son honnêteté intellectuelle caractérisée, il est manifestement capable d’adaptation et d’anticipation résultant d'une analyse clairvoyante afin de briguer le poste de Président de la République Française. Il m’apparaît être le seul candidat capable aussi de redonner à ce poste toute sa dimension stratégique de décision, et de permettre à la France de piloter une tactique cohérente à travers l’administration de ses postes souverains.

L’Union Populaire Républicaine porte un sérieux et une vision manifeste que je ne trouve dans aucun des programmes des autres partis politiques de France.

Là où il y a une volonté, il y a un chemin.

Par mon adhésion, je suis heureux de me joindre à vous pour aider cette volonté à percer et à gagner en 2017.

Avec l’expression de ma haute considération citoyenne.



Par Nicolas (15/11/2016)
Cher Mr Asselineau,

Bien que vous soyez, j' imagine, très occupé, il y a probablement des chances que vous lisiez les retours de vos adhérents personnellement ; du moins, je n'en serais pas surpris d'après ce que je comprends de vous semaine après semaine.

Je tenais à vous dire que je me délecte au plus haut point avec chacune de vos conférences et voulais vous exprimer toute ma gratitude pour ce que vous êtes en train de mettre en place.

Sincèrement, je n'ai jamais cru à aucun homme politique avant vous. Vous me redonnez l'espoir pour mon pays et même pour le monde. J'admire cette intelligence du cœur et cette transparence qui sont les vôtres et, laissez moi vous dire, Mr Asselineau, que je suis très fier d' avoir rejoint l'UPR.

Je ne lèverai pas des bannières, c'est sûr ; mais soyez certain que toutes mes meilleures pensées vont à ce que vous occupiez la place qui vous est due en 2017: représenter le peuple français et la France. Je ne manque cependant pas une occasion de parler de vous et de l'UPR et de l'immense espoir qu'il représente.

Avec toute ma gratitude réitérée et mes salutations de cœur.
Par Hervé (10/11/2016)
Bonjour Mr Asselineau,

Tout d'abord je tiens a vous remercier pour votre excellence, je ne suis pas adhérent mais je voterai pour L'UPR aux prochaines élections.

Je suis plus que satisfait de la déffaite de Clinton, mais surtout cette élection nous à tous bien démontrer a quel point tout ce système journalistique de propagande s'est planté en beauté!!!!!! quel bonheur!!!!!!!

J'espère vous voir sur les chaines TV avant la fin des élections françaises (que ces ordures de médias fassent leur travail de journalistes et non de partisans pour un monde sous le ton de l'arnaque permanente)

Je ne suis pas adhérant et je ne souhaite pas le devenir mais sachez que je vante votre travaille autour de moi et que déjà pas mal de personnes on choisis votre bulletins pour la prochaine échéance

Longue vie a vous Mr Asselineau , je vous souhaite de tout cœur la réussite dans l'intérêt de la France.
Par M.M. (Hauts-de-Seine) (09/11/2016)
Bonjour Monsieur Asselineau,

C'est la toute première fois de ma vie que j'adhère à un parti. C'est vous dire combien la politique me donnait des hauts le coeur.

Merci Monsieur Asselineau d'avoir pris à bras le corps cette mission gigantesque de nous redonner l'espoir de retrouver une France indépendante et souveraine.

Vous nous parlez régulièrement de ces pantins assoiffés d'argent et de pouvoir qui nous gouvernent, aussi, je me demande ce que vous allez bien pouvoir en faire lorsque vous serez élu Président de la République Française.

Même si on nous dépeint une société en déliquescence, j'ai pu observer que bien des personnes sont prêtes à retrouver les fondamentaux que sont la probité, le bon sens et la loyauté, et l'entraide. Pour cela il suffit de s'adresser à cette étincelle qui vit en eux.

Recevez Monsieur Asselineau, ma gratitude pour tout ce que vous faites.
Par Maria (08/11/2016)
Bonjour Monsieur Asselineau,

Ce n'est pas sans une certaine fierté suivie d 'une réelle émotion que j'ai lu votre message m'annonçant mon adhésion officielle à l'UPR.

Vous permettez aux Français de retrouver leur dignité d'être fier de son pays chargé d'histoire.
Je vous remercie ainsi que toute l'équipe qui vous accompagne.

Avec l'expression de mes sentiments respectueux.


Par Patrice (07/11/2016)
A l'attention de M. Francois ASSELINEAU

Cher Monsieur,

Je viens de procéder à l'adhésion. C'est un acte fort et impliquant.

Fort, parce qu'il matérialise la cassure avec le confortable prêt à penser européiste, progressivement inoculé et savamment entretenu, mais aussi la rupture avec soi-même.

Oui, il n'est pas facile de rompre avec ses convictions longuement forgées et collectivement partagées jusqu'à la prise de conscience, progressive et certaine, que l'on est dans l'erreur. Une remise en question douloureuse à laquelle vous avez grandement participé.

Aujourd'hui, je sais et vous remercie.

De votre lucidité et votre engagement à refuser l'inéluctable déclin de la France progressivement "digérée"par le monstre technocratique froid- irresponsable européen. Merci de votre dévouement.

Pour ma part,cadre retraité depuis 2011 et en pleine santé (intellectuelle et physique!) du secteur Emploi-Formation ,Recrutement - Reconversion, je peux apporter un certains nombre de services qui restent à définir.

Je transmettrai ultérieurement un CV pour me situer.

Vous souhaitant bonne réception du message, je vous adresse mes sentiments les meilleurs.
Par Georges (07/11/2016)
Bonjour Monsieur Asselineau

Je me présente en tant que citoyen français de 72 ans n'ayant jamais eu en ma possession une carte d'un parti politique. Comme de nombreux français suis-je été sympathisant de ce que je pensais juste dans le terme du mot "social" donc Socialiste. Je ne supporte pas l'injustice et l'oppression exercée sur le simple citoyen en l'occurrence français qui est une partie du peuple dans laquelle la démocratie doit être exprimée en toute souveraineté.
Pendant toute mon activité professionnelle j'étais trop préoccupé à celle-ci pour me penché sérieusement sur les dessous de la politique,s'il n'y avait ou pas "Anges ou démons" Aujourd'hui je me rends compte que je me suis trompé sur toute la ligne d'avoir eu à voter la plus part du temps pour des voyous et des profiteurs. Le mot "Socialiste ne veut pas dire comme je l'ai cru un moment comme "Partage juste des richesses dans l'équité des valeurs dues au travail dans l'intérêt du pays"
Me rendant compte du désastre dans lequel les politiques nous ont entraînés je ne vote depuis que par bulletin blanc. C'est lors d'une conférence de vous sur internet qui m'a attiré l'attention sur l'importance de vos connaissances en tous genres notamment sur l'histoire de France et de la finance mondiale par rapport à ce qui existe aujourd'hui sur notre pauvre planète. Je poursuis vos conférences avec un très grand intérêt et dans lesquelles je ressens l'espoir revenir. Enfin je crois redécouvrir avec vous un homme honnête, intègre et courageux qui aimait énormément son pays "La France", Je le nomme pas, vous le connaissez. Vous, Monsieur, à mon avis vous avez trop de connaissances et de savoir à partager avec nous et contrairement à beaucoup d'autres hommes politiques,pour nous mentir.
J'ai confiance en vous pour présider la France pour qu'elle soit gouvernée dans sa souveraineté nationale et dans l'intérêt du peuple en vraie démocratie.
C'est pourquoi je décide d'adhérer à l'UPR;
Merci de me conduire par mail à l'adresse UPR de la ville de Chartres, qui est la plus proche de mon domicile;

Respectueuses salutations
Par Rémy (06/11/2016)
Bonsoir Monsieur Asselineau ainsi qu à toute l' équipe !

C' est un immense plaisir d' avoir adhéré ce jour à l' UPR. En effet, je ne vote plus depuis belle lurette car je me suis aperçu à travers diverses recherches que la plupart des hommes et femmes de "premier plan" étaient des collabos soumis à l'empire mondialiste !

Cependant, je vous suis depuis environ 2 ans et vos discours et conférences tendent à défendre l'intérêt national.

Vous êtes le seul à soulever des dossiers brûlants ( construction européenne financée par la CIA, l'empire financier incarné notamment par Goldman Sachs, etc... ).

Vous avez su me convaincre en émettant des propos cohérents concernant la politique désastreuse de l' Union Européenne, des États-Unis ( OTAN ). Il y a tellement à dire...

En nous souhaitant bon vent, pour l'UPR et pour notre chère patrie !

Cordialement
Par Jérôme (01/11/2016)
Bonjour,

J'ai adhéré à l'UPR après avoir visionné vos conférences sur le web. J'ai été époustouflé par la clarté et l'utilité des informations inédites que vous nous faites partager.
J' imagine la somme de travail que cela représente. J'ai été prof.

Désormais il est clair que les "grands" médias de tv,radio et presse ne veulent pas jouer le jeu normal d'une démocratie plurielle.
A mon sens il est temps de "sortir du bois" cad montrer à la france entière le déni de démocratie dans lequel on tient la population.

Je me demande s'il n'est pas possible d'organiser une ou plusieurs manifestations à Paris pour faire connaitre l'UPR et ainsi faire pression sur les médias et la haute autorité de l'audio visuel afin de réparer cette injustice indigne de notre république .

Un citoyen raisonnable.
Par Eric (21/08/2016)
Bonjour,

Je suis tombé par hasard sur vous sur Youtube, et j'ai regardé attentavivement vos vidéos sur Youtube qui m'ont convaincues.

Vous êtes très clair dans vos arguments, d'autant plus que vous citez vos sources qui démontrent ce que vous dites.

J'ai constaté que vos contradicteurs sont vides d'arguments et m'ont l'air destabilisé face à vos arguments.

Il est anormal que vous n'avez pas accès aux chaînes tv et que vous puissiez débatre sur l'Union européenne et l'Euro.

J'avoue que cela m'étonne si nous sommes réellement en démocratie.

Alors, je me pose desquestions. Ont'ils des choses à nous cacher ?
Subissons-nous de la désinformation et de la propagande ?
Pourquoi est ce toujours les mêmes "experts" qui sont pour l'Union européenne qui sont invités sur les plateaux tv ?

Cela me rappelle quand les "experts" nous expliquaient en 1986 que le nuage radioactif ne toucherait pad la France.

Ce qui est sûr est que je vous soutiens et que je regarde vos vidéos.

Cordialement,
Par Roger (15/08/2016)
Bonjour Monsieur ASSELINEAU,

C'est un ami d'un ami, adhérent UPR, qui m'a fait connaitre votre mouvement il y a peu..
J'ai visionné une grande partie des vidéos disponibles sur votre site, perçu la pertinence
de vos analyses, les chiffres donnés, les preuves de vos assertions, et j'avoue être très
impressionné.
Je subodorais la malfaisance des Américains depuis longtemps, mais ma sympathie
pour le FN, auquel j'ai adhéré 2ans, n'avait pas suffit à me faire appréhender tout ce
"système" mis en place depuis 60 ans..
J'ai entièrement écouté les 5heures de votre profession de Foi en 2012 pour les
Présidentielles et je comprends mieux le malheur qui nous frappe, ainsi que les solutions
toujours possibles.(idem pour la "Tragédie de l'Euro")
En filigrane de votre discours on sent que vous aimez la France, et c'est si rare dans le
discours des politiques de tous bords !
Je vais donc adhérer à l' UPR et voir comment je pourrais aider le Mouvement dans mon
département...
A ce titre, je vais utiliser les liens disponibles sur le site.

Je vous prie d'accepter Monsieur Asselineau l'expression de ma plus sincère admiration
et je souhaite que vous puissiez gagner en notoriété rapidement.

Continuez SVP et frappez fort !!!!

Par Christian (04/08/2016)
Bonjour,

Serai- il possible de faire un don par prélèvement automatique mensuel à raison de 8€ ? Cette formule me conviendrait dans la mesure où mes revenus personnels sont extrêmement bas (AAH) et je veux vraiment soutenir mon parti. C'est important pour moi de savoir que je contribue, comme tout à chacun, au fonctionnement de l'UPR.
Question militantisme, je n'hésite pas à en parler autour de moi, et, beaucoup de personnes deviennent sympathisantes et d'autres adhérentes. Il s'agit souvent de personnes du corps médical qui m'entourent (médecins, kiné, infirmières,..). Nous échangeons les analyses et les conférences de M.François ASSELINEAU ce qui à chaque fois sont des moments privilégiés.
Certains de mes amis sont devenus adhérents après tel que je le suis devenue, en prenant le temps de la réflexion et les avoir amenés à une conférence et surtout lu le programme.
A notre parti qui monte, qui monte, qui monte.
Bien cordialement.
Par Isabelle (28/07/2016)
Bonjour, après avoir écouté quelques interview de Monsieur Asselineau, je me retrouve particulièrement intéressé à ce parti politique.
Moi qui avait décidé de ne plus jamais aller voter, me voila ravi.

J'ai 22ans, je m'appelle XXXX, je travaille depuis l'age de mes 19ans.

Je suis extrêmement attaché au fait de vouloir nationaliser les chaines publiques, ainsi que de ne pas intervenir dans des conflits qui ne nous regardent pas.

J'aimerai tout d'abord vous encourager,
puis vous demander:
-comment avoir plus d'information concernant votre parti ?
-comment participer activement a celui ci ? J'ai toujours été politisé. (ou tout du moins intéressé par la politique)

Bonne journée.
Par Laurent (27/07/2016)
Bien cher Monsieur Asselineau,

Puis je contribuer en monnaie sonnante à votre mouvement en temps que Belge ?

J'imagine que oui mais comme l'UPR est un parti politique, il y a probablement des règles.

Laissez la réponse à votre secrétaire tout en la, (le) saluant pour moi.

Il me plais de voir monter le nombre d’adhérents en temps réel sur votre site. Car chez vous, comme vous l'affirmer et à l'inverse de tous les autres partis, les comptes sont justes. Et je compte faire +1.

Je voulais aussi vous dire :

Belge et Bruxellois, Je suis scotché depuis une semaine devant vos interventions. You tube, TV et site officiel. Et comme je suis un brin monomaniaque, quand j'entends une musique qui me plais, je la réécoute. Plutôt 100 fois que 2. Car, avec vous, on voit « ENFIN » une lumière au bout du « noir tunnel » de l'escroquerie Européenne.

Prof de maths physique, je côtoie des adolescents de 15 à 20 ans. Et comme je suis largement plus âgé qu'eux (59 ans), on parle à l'occasion de géopolitique. Il me posent des questions. Vos vidéos vont m'être (leur être) d'une grande utilité. Car il ne sont pas idiots. On leur chante Europe mais eux voudraient entendre boulot. Mais la chanson, c'est stage chômage, stage chômage…à l'infini…avec, comme refrain, ce projet européen absurde que vous démontez pièce par pièce avec des faits irréfutables.

Leur prochain cours sera maths physique et ….UPR en « pousse café ». Je leur conseillerai en premier la vidéo histoire de la vente de l’Europe aux intérêts américains. L'un d'eux (17 ans)à est déjà très suspicieux à propos de ce traité transatlantique. Mais je n'ai pas votre culture et votre savoir et j'avais bien peu à lui offrir pour réflexion. Maintenant, avec votre site, j'ai du matériel.

La classe politique Française n'a aucune offre, Zéro. Comment m'as tu trouvé ce soir à la télé, chérie? C'est tout.

Vous avez une offre politique. Et malheureusement pour vos adversaires, elle tient la route. Vous les aurez tous, un par un, lentement et sûrement.
La politique du « Comment m'as tu trouvé ce soir à la télé, chérie ? » est périmé. La politique du CNR, pas encore. J'irai même jusqu'à dire que vous arrivez à un moment propice. Vous aurez très vite du grand vent dans les voiles.

Ils ont d'abord fait semblant de ne pas vous entendre. Malheureusement pour eux que vous avez des collaborateurs qui gèrent très bien l'internet. Ils font du beau boulot. Félicitez les de ma part. On vous entend donc très bien. Et c'est pas un misérable Aymeric Caron ou autre abruti du même acabit qui va arrêter une machine comme la votre.

J'ai été très touché lorsque vous avez dit «.. car je veux sauver mon pays » . Et mon petit doigt me dit que beaucoup d'autres téléspectateurs (y compris en Belgique) l'ont été comme moi. Un Sarkozy ou un Hollande s'essayeraient à ces mots si « simples et honnêtes » qu'on entendrait rire jusqu'au Zimbabwe.

Respectueusement Vôtre,
Par Benoit (27/07/2016)
Monsieur,

Après le visionnage de votre 30ème analyse de l'info parue le 18 juillet 2016, je ne puis dire qu'une chose: Pour la première fois de mon existence, je vais prendre ma carte électorale et voter. Vos paroles et votre colère sont le bon sens mêlés à l'état pur. Je pensais vous connaître depuis de longs mois maintenant, mais je constate en ces périodes d'attentat que votre faconde prend tout son sens. Votre rage n'a jamais été si puissante et légitime. Un homme comme vous ne peut pas décevoir. Pour la première fois, j'ai la foi politique.

Merci.
Par Christophe (26/07/2016)
Merci, grand merci pour ce que vous faites avec l'UPR et pour vos analyses. Merci pour votre courage et votre raison. Heureusement que l'UPR existe en ce moment sinon l'atmosphère serait par trop irrespirable (cf. la folie des médias et des politiques apres les attentats, notamment).
Bref, merci et bravo.
Par Bruno (26/07/2016)
Bonjour Monsieur ,

Je suis comme beaucoup un admirateur de votre travail,ou devrait je dire combat vu ce qu'il reste à faire.
De mon coté ,à mon humble niveau,mon travail consiste à faire comprendre au gens de mon entourage l'importance capitale de rejoindre l'UPR, je pense avoir fait un boulot convenable grâce à de petite réunion politique ou même de simple débat de comptoir comme on dit qui au final ont leurs intérêt.j'aimerais faire plus mais malheureusement si il est facile d'expliquer ce qu'il va mal en France, il est compliqué de rencontrer des gens qui veulent militer.

Mais je pense pouvoir apporter mon aide sur un point précis mais je manque de méthode, je suis assez proche du maire de mon village,et très proche du prochain et en réfléchissant je pense pouvoir aborder,grâce à des connaissances entre 4 et 6 maires des villages alentour.

Pouvez vous me conseiller sur la façon d'aborder le sujet du parrainage d'une façon efficace,en sachant que je suis déjà bien formé ( grâce à vous en partie)sur les questions Européenne ,l'économie ou l'oligarchie ,ce qui n'est pas le cas des élus du coin,socialistes la plupart, qui ne comprennent pas la situation.
Je vais vous raconter une anecdote afin que vous compreniez à quel point il faut que je choisisse mes mots pour parler avec ces élus.
J'ai déjà discuté avec Madame XXX ,maire de mon village , qui me faisait les gros yeux quand j'ai expliqué certains problèmes européens ,notamment sur la loi El Khomri qui vient de cette Europe, sa réponse à était qu'elle n'avait jamais entendu parler de ça, pourtant elle regardait souvent BFM Tv.

En bref , ce serait une fierté personnelle de pouvoir contribuer a l'ascension de l'UPR , un honneur immense de se dire le jour J que j'ai participé au sauvetage de mon pays.

Vive la France .
Par Yoann (03/07/2016)
Bravo pour les 11400 adhérents.
Je regarde le décompte régulièrement davantage que mon compte en banque! Je cite l'UPR autour de moi comme beaucoup d'ailleurs et sur les certains sites médiatiques qui vous censurent.
Continuez à nous informer avec votre lucidité, votre intelligence et votre humilité. Courage, le travail "paye".
Par Carole (03/07/2016)
Un grand bravo à vous et pour cette conférence ultra intéressante…("L'Europe, c'est la paiE!")

Tellement actuelle au lendemain du Brexit et aussi pour mieux comprendre toutes les réactions (ignobles) de tous ces européistes …

A voir impérativement par tous les français pour comprendre enfin la machine terrible de leur UE et la nécessité ô combien impérative d'en sortir! je pense depuis longtemps que cette UE est basée sur un fascisme véritable déni de démocratie. Juncker est président mais de quoi et de qui? au nom de quoi? Elu de personne, inconnu du grand public, il(s) décide(nt) entièrement de toute notre politique.

LEVONS-NOUS MAINTENANT CONTRE LE NAZISME ECONOMIQUE!

A quand le Frexit ?!!…

Bien à vous et CONTINUEZ!!!!
Par Inès (26/06/2016)
Bonjour Monsieur Asselineau!!
Je parle de vous depuis plus d'un an!! Depuis que je vous ai connu!!! J'espère que vous serez plus médiatisé que Mme Le Pen!!
Pour info j'ai répondu aux commentaires grâce à votre vidéo
Enorme arnaque de Marine Le Pen grillée par François Asselineau
Bien sûr j'ai été bloqué par facebook!!!
Bien à vous!
Par Steve (24/06/2016)
bonjour

j’ai apprécié votre conférence sur le “ le jour d’après “ je vous remercie pour vos chiffres

pouvez vous m’indiquer le nombre d adhérents ce jour de l’ UPR

je regarde pour devenir adhèrent pour la première fois de ma vie, de nouveau retraité, à un mouvement

cordialement
Par Jean-Louis (15/06/2016)
Pour renforcer les analyses toujours pertinentes et très documentées de F. Asselineau, j'ai trouvé sur le net cette entretien qui date de 2012 dans lequel l'un des responsable du petit journal Fakir (petit organe de gauche et dont le journaliste n'est ni plus ni moins que l'auteur du film controversé "Merci Patron") interroge un technocrate archi content de lui sur le programme imposé à Hollande et concocté par Bruxelles… en 2012 donc… le technocrate annonce déjà qu'Hollande aura à défaire le contrat de travail français… C'était donc bien préparé par Bruxelles et Hollande le met en place en mai 2016.
https://www.youtube.com/watch?v=V1Md1UlQcAg

Oui, nous devons sortir de l'Europe et de l'Euro et viiiiiite !
Salutations à toute l'équipe UPR
Par Séverine (05/06/2016)
Bonjour
Un grand merci a Monsieur Asselineau pour ces conférences et points presse sur internet
Si je n'étais deja adhérent je m'inscrirai et cotiserai rien que pour cela
Sincères remerciements
Par Philippe (24/05/2016)
Monsieur François Asselineau,

Je suis un de vos adhérents et j’ai à mon compteur déjà 70 tours autour de notre Soleil et en un moins d’un tour, grâce, à vos conférences j’ai compris beaucoup de choses de ma jeunesse et surtout de mon adolescence qui m’étaient restées longtemps très mystérieuses et incompréhensibles, merci pour votre lumière, et tous mes compliments pour votre excellent et indispensable travail.

Bien cordialement.
Par Guy (Rome) (02/05/2016)
Un grand MERCI et beaucoup de reconnaissance et d'estime de ma part pour des gens comme vous qui vous battez pour un monde bien meilleur que celui qui nous est proposé ……
Je voterai pour vous soyez en assuré.C'est très peu mais nous sommes une grande famille , ce serons toujours quelques voix de plus en vôtre faveur .?

Cordialement.
Par Jean-Luc (21/04/2016)
Monsieur, Madame,

Je vous écris afin de vous faire part de ma lassitude à entendre encore une fois un responsable politique connu et archi promu sur tout les médias passer sur votre antenne ce matin.
Je tenais à vous informer qu il existe d autre partis politique que vous ne classez sans doute pas partis les "grands" candidats qui existent et dont vous ne parlez jamais.
Je trouve honteux que l'Union Populaire Républicaine n ai jamais été invité à une de vos émission malgré ses 190 000 voix aux régionales et ses 11000 adhérents , alors que son programme et bien plus vaste , unique et démocratique que la majorité des autres partis.
J'espère très sincèrement que votre professionnalisme et votre déontologie journalistique vous amèneront à corriger cette injustice.
Je suivrai attentivement la liste de vos invités.

Cordialement
Par Guillaume (19/04/2016)
Bonjour,

Je tiens à vous féliciter pour l'oeuvre de pédagogie nationale salutaire que vous menez de main de maître. Je suis sérieux en disant cela.
Je suis difficile à épater, mais là chapeau bas.

J'imagine la somme de travail et d'investissement que cela représente, vous pouvez être fier de vous !
La France et l'Europe ont besoin de 1000 personnes de votre niveau d'érudition.

Merci encore et bonne continuation !
Par Jéremy (17/04/2016)
Bonjour Monsieur François Asselineau,

c'est beaucoup d'émotion pour moi d'écrire ce message et la raison en est très simple: je découvre à peine que j'aime mon pays, la France, que j'en suis fier, que ma fierté est sans borne (attention, cela a conduit à la colonisation, tout de même – mais tout est une question de mesure – au-delà de la dose, même le nectar devient poison, dit l'antique médecin). J'aime Proust. J'aime Char. J'aime Corot. J'aime Debussy. J'aime Racine. J'aime Truffaut.
J'aime aussi Descartes et de Gaulle, bien sûr.

Mais je suis un artiste, pas un homme de politique, pas un homme d'action. Ma vocation est ailleurs. Mais comment ne pas voir, à moins d'être aveugle, le rapport étroit entre la politique et l'art. Le Classicisme n'est-il pas l'oeuvre d'un roi? Le cinéma français n'est-il pas dépendant de "l'exception culturelle"? Et tant d'autres belles choses…
Je vais même plus loin: la sécurité sociale ne permet-elle pas à l'artiste (comme à tout citoyen exerçant une fonction au sein de l'ordre social) de survivre dans les périodes de creux?

J'aime la France, je la critique (mais précisément je la critique – rigoureusement – parce que je l'aime – je la critique parce que je veux l'améliorer, comme Orwell et Michéa veulent améliorer la gauche).
Vous l'aurez donc compris, je viens de la gauche. Ma sensibilité est du côté des opprimés, des oubliés du système capitaliste moderne violent comme jamais. Mais je sais bien que dans l'urgence, le CNR ne pouvait pas se permettre de laisser les gaullistes et les communistes se déchirer entre eux. Nous ne sommes aujourd'hui ni une province du 3ème Reich (lequel devait tout de même durer mille ans, cela laisse de l'espoir quant à la fragilité des systèmes soi-disant tout-puissants, et vous savez de quel côté de l'horizon pointe mon regard), ni encore tout à fait une province de l'Empire Américain. Grâce à de Gaulle et bien d'autres, nous avons réussi à nous frayer un chemin entre ces deux extrêmes, en refusant l'un après avoir détruit l'autre. Mais aujourd'hui, nous ne refusons plus l'Empire Américain, nous nous offrons pieds et poings liés à lui. C'est grave, tout autant que révoltant. Certains, comme vous, l'ont, heureusement, compris, et je ne vous en remercierai jamais assez.

Etes-vous un nouveau de Gaulle?
Qu'en sais-je?
Foutrement rien, je n'ai que 21 ans (majeur depuis quelques mois seulement…)
Mais j'aimerais tant croire en vous.
Le fascisme me fait si peur.
Ne nous décevez pas, s'il vous plaît.
Ne laissez pas le goût du pouvoir vous monter à la tête. Cela a tué tant de belles promesses. Le "refus de parvenir", cher à une certaine sensibilité anarchiste ("refus de parvenir", qui n'est pas refus d'accéder aux plus hauts postes de pouvoir, mais volonté d'y accéder dans l'espoir d'accomplir une mission pour une cause qui nous dépasse – en somme, être Président de la République Française, c'est humble – quand on le fait avec sérieux) a permis à des Thomas Sankara, à des Hugo Chavez et bien d'autres d'accomplir de profondes et belles choses.
Certains parmi eux en sont morts assassinés. Et alors? Quand on sert une cause, la mort devient une blague. C'est d'ailleurs là que commence la vraie vie, quand enfin on se met au service humblement et sérieusement d'une idée qui nous dépasse largement. C'est le cas pour tous les grands hommes: grands artistes, grands philosophes, grands hommes politiques, grands scientifiques, etc.

"La France a fait la France…" disait Michelet.

Bien à vous mon cher monsieur,
Par Alain (08/04/2016)
Cher Monsieur,

Je suis membre de l'UPR depuis l'an dernier et je suis toujours impatient d'écouter vos nouvelles interventions, la dernière en date étant une émission de télévision en Martinique, au cours de laquelle j'ai pu à nouveau constater l'absence de pertinence des questions du journaliste. Heureusement que vous étiez là pour élever le débat !

J'apprécie également vos conférences sur l'Histoire de France, ainsi que celles sur la Communauté Européenne. Je voudrais savoir si vous connaissez les conférences de Annie Lacroix-Riz quant aux véritables origines de cette institution. Si je me permets de vous les signaler, c'est parce qu'elle confirme tout à fait ce que vous en dites, dans une démarche d'historienne de profession qui a épluché les archives, et notamment celles qui se sont ouvertes au cours des dernières décennies. Certes très engagées politiquement, les conférences de Madame Lacroix-Riz n'en demeurent pas moins passionnantes à mon humble avis, et, à l'instar des-vôtres, elles sentent bon la sincérité, la passion et la compétence. J'ajouterais aussi : l'amour à l'endroit de la race humaine, quel que soit son représentant.

C'est aussi pour moi l'occasion de vous féliciter pour la qualité de votre travail dans la lutte très difficile contre le mensonge et l'ignorance.

Je vais participer ce mardi 5 avril à 18h à la première permanence de l'UPR à Tournon-sur-Rhône, en Ardèche. Les fourmis de l'UPR essaient aussi de transmettre le témoin !

Amicalement.

Agrégé d'anglais.
Par Christian (05/04/2016)
Chers amis,

Oui je dis bien amis.
Je suis belge et je cherche désespérément un parti comme le votre dans mon pays.
Pouvez vous me conseiller ?
Vous avez la vérité dans vos choix sur l'Otan et sur l'Europe.
Avec vous de tout cœur.
Merci.
Par Stéphane (Belgique) (01/04/2016)
En cette journée anniversaire (9 ans d'existence), je formule le souhait que l'UPR atteigne ses objectifs, et ce, dans l'intérêt de la France et de la démocratie.

Puissiez-vous obtenir vos 500 parrainages nécessaires à votre candidature à l'élection présidentielle.

Bonne fête anniversaire!
Par Jean (Belgique) (25/03/2016)
Bravo et merci Président pour votre long entretien sur KMT. Cela fait un bien fou de pouvoir vous écouter expliquer, démontrer dans un accueil attentif des 2 journalistes.
C'est magnifique de montrer aux médias de la métropole ce que peut être une interview politique, encore bravo et merci!
Par Evelyne (23/03/2016)
Bonjour Monsieur Asselineau,
J'ai visionné la vidéo de votre passage à l'émission "100% politik" de KMT Fort de France du 10 mars 2016.

Permettez-moi de vous féliciter pour avoir gardé votre sang-froid face à un interlocuteur (la personne plus âgée, dont le nom m'échappe, excusez-moi) faisant preuve d'une ignorance complète du contenu de votre programme, d'une mauvaise fois, voire d'une certaine bêtise, et c'est un euphémisme.
Il tournait, grossièrement, en dérision, tous vos arguments! Arguments étayés, pertinents, inattaquables.
Votre culture, votre mémoire et votre connaissance des dossiers vous ont permis de sortir indemne, grandi de cette émission, et de vous rendre éminemment crédible aux yeux de ceux qui vous découvrent.

Décidément, je constate que le traitement médiatique auquel vous, et l'UPR, êtes soumis, participe d'une entreprise de démolition plutôt que d'une mission d'information des citoyens-téléspectateurs, et ce, que vous vous trouviez en Martinique ou en France métropolitaine!

Tenez bon Monsieur Asselineau.

Cordialement,
Par Jean (23/03/2016)
Mesdames et messieurs de l'Equipe UPR,

merci pour cette information, c'est avec la même conviction que je ré-adhère à l'UPR, quand bien même nous ne serions pas dans la dynamique actuelle.

J'ai pris ma première adhésion en 2013 alors que j'étais étudiant, mes efforts ayant abouti je serais heureux de participer d'avantage à notre œuvre commune, dès lors que le rectorat m'aura versé mon salaire d'enseignant !

Je tire une modeste satisfaction d'avoir adhéré alors que nous n'étions "que" 2500 membres.

Bien à vous.
Par Jean-Baptiste (23/03/2016)
Bonjour,

Je viens de découvrir votre parti grasse à un lien dans un commentaire d'un article de l'humanité. Je ne suis pas membre de votre parti ( j'ai du mal a franchir ce cap) mais j' adhère à 100% a votre charte.

Dans plusieurs rubrique vous dites, à raison, que les médias ne vous donne pas la parole, pourquoi ne pas contacter la presse indépendante un petits journal du style Fakir qui relais les mêmes opinions que vous sur l' union européenne en diffusant les analyses des " économistes atterrés"? Il y a aussi la pétition contre la réforme du code du travail ou il est possible de laisser des messages ou l' on parle beaucoup du MEDEF et des politiques Français mais jamais ( pour ce que j'ai lu) de l' UE.

Voilà, peut être avez déjà pensé à tout ça et avez de bonnes raisons de ne pas le faire, ou peut être que je suis passé a coté sans le voir, dans cas contraire ça pourrai être des pistes pour que votre message ai plus de visibilité. En tout cas je vais vous faire connaitre dans tout mon entourage direct, car il faut que le pays ce sorte de ce merdier ça devient invivable et il serai bien pour une fois que ça ce fasse sans bain de sang.

Cordialement
Par Christophe (15/03/2016)
Bonjour,

Je souhaiterai participer activement au mouvement de l'UPR. Il me paraît urgent aujourd'hui de diffuser, enfin, "la bonne parole politique" de Mr Asselineau, à tous les français. J'ai 40 ans, et je n'ai jamais eu de carte d'électeur, car j'ai toujours compris (comme beaucoup de gens), d'une manière assez instinctive, mais aussi dans le vécu au quotidien, que les belles promesses et fausses préoccupations politiques ne correspondaient pas du tout à la vie réelle .

Je voudrais rencontrer un responsable de l'UPR, non-pas par internet, mais directement afin de discuter.
Je ne sais pas si à l'heure actuelle vous "disposez" d'un délégué pour le département Haute-Garonne ou Ariège ? Je me propose donc pour cette mission. Je peux également, comme je l'avais déjà proposé au moment de mon adhésion, de distribuer des tracts en boîtes aux lettres. Je pense surtout aux localités isolées (mais aussi les personnes âgées ?) où l'accès à internet n'est pas aussi répandu qu'en ville, il me semble.

Bien à vous,
Par Fabrice (15/03/2016)
Je voudrais bien aider. Je ne suis pas français. Je ne vis pas en France, même pas en Europe.
Vous avez raison et tout cela va à vau-l'eau. Un vrai désastre pour l'Europe et surtout pour la planète.
Je salue votre courage. Vos connaissances me fascinent. Surtout assortie d'une logique mathématique.
Que Dieu vous garde.
Par Anonyme (10/03/2016)
Monsieur François Asselineau

Je viens d'écouter avec attention votre conférence faite à Namur puis celle intitulée "le jour d'après " .
Je dois vous dire que je n'ai jamais adhéré à un parti politique car pour moi "parti" signifie morceau de quelque chose ,ce qui veut dire que l'on exclue les autres. Mais après avoir écouté vos conférences j'ai réellement compris que votre position n'est pas partisane et qu'il n'y a pas de teinte droite ou gauche . Vos analyses sont très factuelles, cartésiennes ,pleines de bon sens et surtout agrémentées de démonstrations et de preuves , elles m'ont convaincu.....d'où mon adhésion.
Je vais m'efforcer de divulguer les liens de vos conférences afin que le plus grand nombre puisse avoir une vision plus claire de l'Europe ( qui , il faut le dire, n'est qu'un club de copains....unis quand tout va bien, c'est à dire jamais , et qui tire la couverture a eux quand ça va mal...c'est à dire tout le temps ).

Bien cordialement.
Par Jean-Jacques (05/03/2016)
Monsieur François Asselineau
Je viens d'écouter avec attention votre conférence faite à Namur puis celle intitulée "le jour d'après " .
Je dois vous dire que je n'ai jamais adhéré à un parti politique car pour moi "parti" signifie morceau de quelque chose ,ce qui veut dire que l'on exclue les autres. Mais après avoir écouté vos conférences j'ai réellement compris que votre position n'est pas partisane et qu'il n'y a pas de teinte droite ou gauche . Vos analyses sont très factuelles, cartésiennes ,pleines de bon sens et surtout agrémentées de démonstrations et de preuves , elles m'ont convaincu.....d'où mon adhésion.
Je vais m'efforcer de divulguer les liens de vos conférences afin que le plus grand nombre puisse avoir une vision plus claire de l'Europe ( qui , il faut le dire, n'est qu'un club de copains....unis quand tout va bien, c'est à dire jamais , et qui tire la couverture a eux quand ça va mal...c'est à dire tout le temps )
Bien cordialement
Jean-Jacques
Par Jean-Jacques (05/03/2016)
Bonjour,

J'ai indiqué lors de mon inscription que je ne souhaitais pas intervenir au sein de l'UPR.
Toutefois ce choix est dû à ma thèse en cours, qui me prend beaucoup de temps comme vous vous en doutez.
Après une nuit de réflexion et d'insomnie, je souhaite vous informer qu'en fait j'aimerai distribuer des tractes de votre (de notre) parti aussi bien dans le centre historique de ma ville que dans les universités que je visite pour raison professionnel.
En fait, si je me suis enfin inscrit après avoir voté pour vous depuis 3 élections maintenant, c'est parce que je crois en vous et que je souhaite militer en votre nom au niveau local, même si je n'ai pas le temps de m'impliquer pleinement.

Avec mes plus sincères amitiés.
Par Tristan (28/02/2016)
Bonjour,

Habitant la Belgique, je suis attentif à vos conférences que je trouve très bien réalisées et très intéressantes.

Concernant votre commentaire sur la révolution américaine et l'épisode de la partie de thé, j'ai trouvé un article qui argumente que la révolution aurait plutôt été provoquée par un problème avec la banque d Angleterre (http://www.versdemain.org/articles/credit-social/sous-le-signe-de-l-abondance/item/l-histoire-du-controle-bancaire-aux-etats-unis).
Article que je trouve un peut trop radical quand même pour éliminer totalement le problème de la taxation.

Qu'en pensez vous ?
Quoi qu' il en soit je vous souhaite beaucoup de succès dans le futur.
Puissiez vous convaincre vos nombreux compatriotes de vous rejoindre dans votre mission de quitter cette Europe qui fait le bonheur des plus riches uniquement.

Mes Salutations Distinguées,
Par Jean-Louis (16/02/2016)
Bonjour Mr. Asselineau,

Tout d'abord, avant tout, je vous tire chapeau pour votre travail et votre dévouement pour attirer l'attention des Français sur la situation économique et géopolitique de ce grand pays. La France mérite beaucoup mieux… et surtout de rétablir de bonnes relations avec les autres nations ignorées par la cabale OTAN (monde arabe, Amérique du sud, Russie, Afrique, etc…).

Continuez votre combat et un jour vous serez entendu… le chemin est difficile et sinueux… mais rien n'est impossible.

Faut-il être Français pour adhérer à votre parti ?

Bien à vous cordialement,
Par Ben (29/01/2016)
Bonjour,

Je suis vos vidéos et vos conférences depuis un peu plus d'un an. Ce qui m'a attirée est la réalité et la justesse de vos analyses. Je sens aussi une honnêteté et un amour profond pour votre pays. Croyez mois je sais reconnaitre quelqu'un de sincère quand j'en vois un.
Je suis si loin de la France et je ne suis même pas française alors pourquoi est ce que j'ai décidée de soutenir avec une adhésion de soutien l'an dernier ?
ET bien parce que j'aimais la France avant et déteste ce que elle est devenue maintenant " vassaux de l’Amérique". Mon père est en partie élevé par un pasteur français. Donc parlant moi même le français je me sens proche de ce pays.
Je vis en Norvège depuis longtemps et comme vous le dites si bien dans vos analyses, c'est un pays qui se porte bien car il n'est pas dans l'union européenne et dans l'euro.
J'ai été très en retard dans le paiement de l'adhésion et complétement oubliée. Je vais continuer a aider ce parti et activer mon adhésion.
Si vous voulez venir faire une conférence en Norvège, moi et mon mari seront heureux de vous accueillir et vous donnez une chambre.
J'aimerais aussi participer a aider ce parti alors dites mois si je peux faire quelque chose.
Par Rhoda (26/01/2016)
Bonjour M. Asselineau,

Jamais je n'aurais imaginé (comment l'aurais-je pu?) qu'un jour je retrouverais, à 50 ans, un enthousiasme neuf pour la politique ! C'est pourquoi j'ai le devoir et la joie de vous en remercier du fond du coeur.
Après 30 années de vote socialiste auquel j'ai été inconditionnellement fidèle, j'ai commencé à ''mollir'' progressivement, puis à ne plus aller voter ces deux dernières années, ruminant donc un sentiment coupable de doute et de désintérêt…jusqu'au jour où mon fils Pierre, âgé de 20 ans, m'a dit qu'il y avait quelqu'un, sur internet, qui disait des choses complètement différentes et étonnantes, et surtout nouvelles. Lui, c'est une amie qui l'avait mis au parfum…
Et quel parfum ! Une musique surgie du fond des âges, du fond probablement de cet inconscient collectif français que je croyais avoir oublié, et qui me parlait par votre voix, dans votre conférence sur l'histoire de France.
Toutes les autres vidéos ont suivi, et je suis allée vous voir pour la première fois à Poitiers ce 22 janvier, date fondatrice pour moi.
Maintenant j'ai compris : non, l'Europe ça n'est pas cool, non ça n'est pas gentil, ça n'est pas moderne ! C'est une histoire d'impérialisme d'une banalité affligeante, et non ! ça n'est pas la liberté.
Après des décennies d'intoxication aux mantras europèistes, j'ai définitivement décroché et me voici à présent naturellement du nombre de vos sympathisants.
J'adhérerai, je le sais: ce sera la première fois. Le plus difficile – et je crois qu'en fait, c'est l'obstacle à franchir pour beaucoup de gens de ma génération à qui j'ai parlé de l'UPR– c'est de lâcher prise de cette identité que l'on s'est forgée; c'est d'accepter d'avoir été trompé, de tourner la page et d'aller de l'avant.
Merci du fond du cœur de m'avoir communiqué cette force, d'avoir renouvelé cet élan patriotique, et d'offrir aux Français qui ont encore des oreilles pour entendre le fruit de votre réflexion, de vos analyses irréfutables et proprement révolutionnaires !
Par Corinne (26/01/2016)
Monsieur,

En tant qu'adhérent à l'UPR, plus encore ou simplement en tant qu'homme, je suis toujours étonné par l'extraordinaire perspicacité de vos analyses. Si une Agatha Christie, moderne et française, devait écrire des romans politiques, on imagine très bien quelle pourrait être la source d'Inspiration de son personnage ! J'en deviens presque à considérer comme un crime réel l'ostracisation dont vous êtes l'objet.
Qui dit crime, dit coupable et punition…..
J’espère que vous aurez, in fine, raison, contre ceux dont une des ambitions majeures est le maintien de la crétinisation des esprits pour perdurer.
Cordialement,
Par Christophe (26/01/2016)
Bonjour,

Adhérent à l'UPR, je viens de prendre connaissance du dernier entretien d'actualités.

Que dire de plus, à part un grand bravo et un grand merci à M. Asselineau ! Dans un climat politique bien morose, vos convictions, vos prévisions, vos propositions nous permettent d'y voir un peu plus clair et"nous redonnent un peu d'espoir…

Ces entretiens devraient être prescrits par des médecins et remboursés par la Sécurité Sociale !
Surtout continuez, M. Asselineau…

Beaucoup de Français ne le savent pas (hélas…) mais notre pays a besoin de vous.
Par Jérôme (21/01/2016)
Bonsoir Monsieur

Je suis ravie d'avoir enfin trouvé l'organisation qui répond correctement aux très nombreuses questions que je me posais (et même à celles que je n'avais pas encore imaginées) et qui propose une voie souverainiste respectueuse de l'humanité, bien au-dessus de partis politiques extrêmement décevants.
Je n'ai pas beaucoup de temps actuellement mais il est possible que d'ici quelques mois je puisse en consacrer plus à notre projet et aux prochaines échéances à venir.
En attendant, je sèmerai la bonne parole autour de moi...

Bien cordialement
Par Anna (18/01/2016)
Je ne crois plus en la politique depuis 3 mois que je vous écoute, je retrouve un peu d espoir et du bon sens dans vos propos.
Continuez à nous poussez vers l'avant .
Merci pour tout.
Ne lâchez rien.
Par René (18/01/2016)
Bonsoir Monsieur le Président.

C'est avec une grande satisfaction que j'ai visualisé votre ultime point presse sur le site de l'UPR, vous voyant sourire car le mérite vous revient ainsi qu'à l'ensemble du bureau national et des équipes départementales, de l'ensemble des citoyens vous livrant toute la confiance nécessaire pour libérer nos esprits, nos terres, nos enfants.

Vous avez sans aucun doute toute l'expérience requise, l'écoute et surtout la bonté afin d'engendrer la France de demain avec l'aide du pouvoir citoyen dont la conscience est de jour en jour toujours plus grandissante.

Je vous voue personnellement une confiance absolue à ce propos, et, même si cela peut paraitre présomptueux, même si vous émettez certainement des doutes relatifs, toutefois justifiés à propos de votre proche destin, l'énergie humaine de la France vous propulsera d'un seul coup et d'un seul, à la tête de l’État Français, vous et nous, car vous êtes le seul à unifier, pour le meilleur, les forces de l'intelligence de notre pays selon les priorités évidentes, d'une part, et, d'autre part, selon le potentiel irréductible mit en œuvre par nous tous, sur le terrain des manœuvres ainsi que sur le terrain spirituel unique constituant notre Liberté commune indivisible.

Très cordialement.

Un adhérent.
Par Eric (18/01/2016)
Bonsoir Monsieur Asselineau,

Je voudrais vous apporter mon soutien ainsi qu´à votre équipe. Je suis vos vidéos et comprends de plus en plus les dérives de l´union européenne. L´histoire est également uns de mes hobbies et en comprenant vos vidéos, il m est facile de voir que l´histoire se répète même si elle ne prends pas toujours la même forme, ce qui la pire chose qui puisse arriver, car de cette façon , le peuple se fait escroqué , j irais bien plus loin, il sait d´un viol pur et simple de notre génération mais surtout de la prochaine et de la suivante.
Une blessure irrémédiable , organisée non pas face à un adversaire mais indirectement pas le biais d´un autre groupe.
on se cache et on savoure les résultats. Un assassinat à distance, d´une intelligence perfide
J´espère que l´UPR pourra continuer son envol et changer le destin de la France et que la réalité se propagera de personne à personne puis de groupe à un autre jusque´à former une puissante force aussi vite que possible.
Comment peut on se regarder dans un miroir , comment peut on regarder en face femmes et enfants quand on vend son propre pays, quand face à des milliers de personnes on peut affirmer que l´Europe c est le meilleur pour notre avenir.
Comment peut on affirmer qu´il faut continuer à faire des réformes pour retrouver un équilibre budgétaire quand ils savent très bien que c est faut et que le nombre de personnes qui basculent dans la misère augmentent de jour en jour C est de la haute trahison comme vous le dites. Ces hommes politiques sont malades.

Merci de continuer le combat et de vous hisser par votre franchise, votre courage, votre travail et votre énergie à la plus haute marche de notre nation.
Par Bruno (17/01/2016)
MERCI Président pour votre magnifique intervention que je découvre en ce premier jour de l'année 2016 !
A vous même et à toute l'équipe qui vous entoure, une très belle année pour l'UPR, ses adhérents et sympathisants et à toutes celles et ceux qui deviendront dans les mois à venir adhérents.
C'est ce que je souhaite très fort!
Belle et heureuse année à vous tous!
Par Evelyne (01/01/2016)
Bonjour Monsieur ASSELINEAU,

Je voudrais vous exprimer ma fierté d'avoir pris, ce soir, mon adhésion à votre parti. Je vous ai découvert lors des dernières élections régionales de décembre via votre profession de foi. C'est la première fois que je vote, en 27 ans, avec autant d'enthousiasme. Depuis, je parcours le site internet et regarde vos entretiens avec beaucoup d’intérêt.
J'ai 45 ans, marié depuis peu, famille recomposée. Je suis cadre à la SNCF, fils d'ouvrier et de mère au foyer. Mes parents m'ont appris le respect des personnes et des biens et transmis des valeurs d'honnêteté, de savoir vivre et de savoir être.
Enfin ! Pour la première fois, un homme politique me parle de ces valeurs.
Vous pouvez compter sur mon relayage auprès de mes proches, amis, collègues. J'ai convaincu ma femme de voter UPR aux prochaines élections. Je suis convaincu du bien fondé de vos idées.
Je voudrais vous adresser mes plus vifs remerciements pour vos éclairages et l'espoir que vous suscitez.
Recevez mes chaleureuses et cordiales salutations,
Par Lionel (28/12/2015)
Mon cher François,

Je me permet cette familiarité car je me sens chez moi, chez vous, c'est en naviguant sur le web pour ne plus regarder les fausses réalités du Monde dans lequel je vis, que je vous ai découvert, non comme Christophe Colomb avec l'Amérique, ce continent découvert avant lui . Et ce que j'ai vu ? Un homme à la bonhomie sympathique qui parle de pleins de choses, d'histoire, de politique, avec une voix pas du tout hystérique comme la plupart des politiques . J'ai fait stop, je me suis dis, j'aime ce mec, il dit ce que les autres ne disent , je suis né en France apatride en 1952 de parents immigrés après la révolution russe, naturalisé français à l'âge de 8 ans . Je me sens Français à 100 % pour le pays qui m'a tout donné, mon identité, mon travail etc.… J'ai fait l'Armée avec en sortie le grade de brigadier chef, et je me suis dis encore, ce gars parle de la France comme j'ai envie de l'entendre et qu'elle soit . Ce que j'ai connu, d'elle, dés mon enfance, l'instruction civique était une matière à l'école etc

Bref je fait un résumé :
J'aime ce que vous dites et mes oreilles entendent vos paroles que mon cerveau analyse et cette
fois, je vais faire partie pour la première fois de ma vie d'un parti, le vôtre, mais comme je n'ai aucun doute à ce que les adhérents augmentent de jour en jour, et étant d'origine russe je vais attendre à ce que le chiffre des adhérents atteigne 9998 pour accéder au 9999 ou avec un peu de chance au 10000 . Un peu comme le jeu de la roulette russe, mais cette fois pour ne pas détruire mon cerveau mais le rendre capable de résonner grâce à vos nombreuses interventions sur la réalité de notre Pays à tous : la France .
Mais dans tous les cas, François, j'adhère avec joie et avec un grand espoir à ce parti nouveau l'UPR que vous avez créez .
Futur adhérent 9999 ou 10000 ou 10001
Merci à vous François.
Par Alexandre (15/12/2015)
Je viens de prendre connaissance votre entretien d'actualité du 8/12.

Ayant passé beaucoup de temps à coller nos affiches électorales dans le valenciennois, il m'est arrivé de croiser une équipe de colleurs professionnels.

Je peux témoigner de ce que vous affirmez, à savoir que même LO a fait coller ses affiches, en tout cas dans le valenciennois. Ces colleurs collaient les affiches de : PCF, FN, LO, LR, DLF.

Détail croustillant : échangeant quelques mots avec les deux colleurs, l'un d'eux me dit avec fierté qu'ils collaient pour n'importe qui, et que, de toutes façons, lui-même n'aimait pas la république. J'ai pu constater ce que cela signifiait les jours suivants : les affiches étaient mal collées et donnant une image pitoyable de ces partis. Si cela a pu nous apporter quelques voix !
Par Laurent (11/12/2015)
je vous félicite pour votre ténacité, merci pour les vérités que vous divulgué, merci pour votre courage,merci pour ce nouveau souffle' et merci pour notre dignité a tous.
Par Bruno (08/12/2015)
Monsieur Asselineau,

nouvel adhérent à l'UPR, je tenais simplement à vous remercier d'exister !
Je n'ai jamais adhéré à un parti politique, et ne comptais a priori jamais le faire ..
Vous m'avez redonné l'espoir que le France puisse être de nouveau libre !

Je pense bien évidemment à la France libre de notre illustre et regretté général, qui doit d'ailleurs bien se retourner là où il est actuellement …
Avec tout mon soutien,
Par Maxime (29/11/2015)
Monsieur le Président,

Je me permets de vous apporter tout mon soutien dans ces moments difficiles car vos analyses exactes concernant la situation actuelle dans notre pays ne sont pas bien reçues par des personnes incapables de raisonner lucidement.
Une citation de Mark Twain bien d'actualité : " Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu'ils ont été trompés."

Très cordialement.
Par Raymond (19/11/2015)
Cher François Asselineau,

Je m'appelle Vincent, dirigeant d'une jeune entreprise de marketing
Je tenais à vous remercié de l'espoir que vous insufflez à mon avenir.
Éternelle fuyard de la politique et des bureaux de vote, car objectif sur la situation de notre triste démocratie, j'ai retrouvé en vous, l'envie de croire et celle d'aimer mon pays.
Je vois la France comme une mère souffrante et passive face à la maladie. Je l'ai toujours connu ainsi, et comme une personne que l'on aime et que l'on voit baisser les bras, j'ai fini par ne plus l'aimer.
Pardonnez-moi de voir en vous, l'antidote qui soignera cette maladie et merci de croire en mon plus grand respect pour vos analyses et votre bienveillance.
De plus, je souhaiterai tout naturellement devenir adhérant de l'UPR, mais ma situation de dirigeant d'une SARL en début de son premier exercice, ne me permet pas de me dégager de salaire et de ne prétendre à aucune aide. (c'est le jeu )
Seriez-vous prêt à accepter mon adhésion à 10€ en tant que demandeur d'emploi ?

Très respectueusement.
Par Vincent (18/11/2015)
Bonjour monsieur Asselineau,

et merci de votre courrier personnalisé. Je ne pense pas que vous lirez personnellement celui-ci car vous devez être extrêmement occupé surtout en ce moment bien évidemment. Mais peut-être vos assistants pourront vous faire part de quelque élément de l'histoire de mon adhésion si ça peut servir à cerner votre électorat.

Je ne me suis jamais intéressé de près à la politique, lors des dernières élections j'ai fait l'effort de lire tous les prospectus et j'ai trouvé que tout les programmes se ressemblaient, que tous étaient plutôt vagues et irrelevants, rien pour déclencher l'intérêt, encore moins la passion. Mais je ne me suis quand même pas abstenu et j'ai voté écolo, version la plus locale de l'éventail.

Puis est arrivé le feuilleton de la Grèce et j'ai espéré que Syriza allait vaincre la troïka. Mais il n'y avait pas d'infos sur ce qui se passait réellement. La rédaction d'Arte que je prenais pour assez objective continuait de faire croire à l'action décisive de F.H. en faveur de la Grèce (ce que je trouvais invraisemblable), puis ne réagissait visiblement pas à l'inexplicable trahison de Tsipras après son héroïque référendum.

Alors je suis allé chercher de l'info ailleurs en commençant par le site espagnol http://iniciativadebate.org ( en fait je suis domicilié en Espagne ) où j'ai entendu parler de Zoe Kostantopoulou, cadtm, attack, etc puis je me suis abonné à Mediapart.

Enfin le déclic a été la conférence de Sterdyniak des économistes atterrés (dans la salle juste en face de ma porte dans un village de 1200 habitants!!!) il regrettait les occasions perdues de mettre l'UE en crise grave pour la réformer (sans être nettement en faveur d'une sortie) mais pour moi tout était devenu très clair: il fallait tuer le monstre.
Cependant cela ne montrait pas la solution et visiblement personne ne l'avait, pendant ce temps Podemos faisait machine arrière toute.

C'est alors que je décidais de suivre un link paru répétitivement dans des commentaires de Mediapart, bien que la cible ne me paraissait pas du tout sympathique ressemblant par trop au sinistre RPR.
Mais là je restais sans voix, du coup j'ai suivi d'un trait la première moitié de la conférence de 5 heures, c'était incroyable: tout était là, les comment et les pourquoi de tout, la solution clefs en main, et expliquée magistralement par quelqu'un qui a la carrure, la compétence et la crédibilité pour la porter jusqu'au succès. Et pas une seule phrase en langue de bois!

Bravo pour cette initiative visionnaire, courageuse et opiniâtre qui à coup sûr fera date dans l'histoire de France.
Surtout prenez bien soin de vous, digne successeur tant attendu de notre valeureux Charles de Gaulle, le projet repose sur vos épaules, notre liberté est entre vos mains.

Mille fois MERCI.
Par Jean (16/11/2015)
Bonjour,

Merci à vous tous à l'Union Populaire Républicaine pour votre ténacité, votre travail, votre franchise politique pour la vérité.
Bien cordialement.
Par Xavier (16/11/2015)
Bonjour Monsieur Asselineau,

j'habite Bordeaux, et je suis adhérent à l'UPR.
Je suis venu vous écouter lors du meeting qui avait lieu dans ma ville le mois dernier. Je tenais à vous remercier personnellement pour votre action, vos analyses, et les efforts que vous consentez pour redonner un sens à l'engagement politique. Je n'ai pas pu rester jusqu'à la fin du meeting, et j'aurai voulu venir vous saluer pour vous dire que vos conférences en ligne étaient venues renforcées des sentiments et des convictions qui m'accompagnent depuis quelques années déjà.
Je vous suis gré d'avoir su, par votre talent rhétorique, unifier, clarifier et rendre accessible une pensée qui permet de dévoiler les mécanismes aliénants de la construction européenne, ses causes, et ses conséquences sur notre mode de vie, notre vision du monde.

Ce mail n'a donc pas d'autre but qu'un remerciement légitime et sincère.
Souhaitons que les français soient plus nombreux encore à nous rejoindre.
Par Loïc (01/11/2015)
Bonjour Monsieur le Président et merci de votre message,

Tout d’abord on tient moi et ma famille à saluer votre combat et la qualité vos présentations conférences et interventions médiatiques, malgré la censure et aussi de vous présenter mes excuses de ne pas avoir le verbe facile afin d’exprimer ce que j’ai sur le cœur,

Juste pour vous dire, que c’est nous qui sommes plus qu’honoré et aussi un devoir d’être à vos cotés et d’essayer d’apporter notre petite contribution citoyenne pour notre deuxième pays, la France qu’on aime tellement et on ne souhaite pas que ce beau pays part à la dérive.

Nous suivons votre mouvement moi et mes deux enfants Axxxx et Sxxxx, depuis plus de 2 ans, sans avoir rencontré aucune personne de votre mouvement et nous parlons au quotidien autour de nous et nous sensibilisons tout notre entourage à adhérer à l’UPR.

Nous avons décidé ce soir d’adhérer à votre mouvement que nous trouvons c’est le vrai projet non seulement pour la France et pour d’autre pays, soit au niveau programme, charte et valeurs humaines.

Nous souhaitons à notre mouvement maintenant que nous sommes adhérents, de tout cœur une grande réussite et on y croit dur comme fer que l’UPR c’est une chance pour la France pour ne pas dire la seule alternative.

Je tiens à vous dire aussi, que pour moi et ma famille, la France mérite un seul président qui est vous, et avec un vrai projet qui est celui de l’UPR.

Nous sommes avec vous de tout cœur

Milles merci de votre réponse et restons à votre disposition pour toute contribution dans nos possibilités, sachant que nous sommes conscient qu’il arrivera un jour où il faudra faire des sacrifices.
Par Mohamed (23/10/2015)
Monsieur,
Je tiens à vous manifester, d'une part, mes remerciements pour le remarquable travail pédagogique que vous effectuez pour légitimer votre action, et, d'autre part, mon soutien inconditionnel.

J'ai suivi la quasi totalité de vos interventions sur internet et, pour la première fois depuis longtemps, je vois une pensée structurée, cohérente et solidement argumentée, à mille lieues des commentaires affligeants, incolores, inodores et sans saveur, d'une classe politique exclusivement préoccupée par des jeux d'appareils visant à leur assurer un accès ou un maintien au pouvoir.

Il ne fait aucun doute – et il faut s'en réjouir – que la démagogie et le flou artistique entretenus par le Front National, qui n'est qu'un maillon utile du système, commence à se voir comme le nez au milieu de la figure.

Les deux blocs politiques monolithiques français partageant à la virgule près les mêmes idées européistes et refusant l'évidence (à savoir, depuis 10 ans, l'effondrement du rêve européen) ne nourrissent qu'un seul et triste fantasme, celui d'être confrontés au second tour des Présidentielles, en 2017, à la candidate probable du Front National. On sait que depuis les années 80 les conseillers élyséens y travaillent activement en ouvrant grand les portes des médias aux discours mécaniques, sans issue et sans lendemain de la SARL familiale Le Pen.

J'ai toujours voté PS … pardon, pour "Les Démocrates", autant singer les Etats Unis jusqu'au bout, devant Disney Channel et un Mc Do…

Mais depuis le référendum bafoué de 2005 j'avais décidé d'oublier le chemin des urnes tant la pauvreté de l'offre politique et les annonciateurs d'apocalypse en cas d'abandon du "machin" européen me lassaient au plus haut point.

N'importe quel élève du primaire est capable de comprendre qu'une décision unanime cohérente, à 28, est rigoureusement impossible. Que ne pas poser comme préalable à tout changement le retour à la souveraineté nationale et la sortie rapide de cette prison monétaire relève, soit de la bêtise, soit de l'inconscience.

Que ces "autres Europe" promises ne sont qu'escroqueries intellectuelles visant à noyer le poisson sans s'attaquer aux causes du malaise, à savoir les traités européens, pierres angulaires de cet édifice chancelant.

L'euro est une monnaie sacrificielle, les jeunes grecs, les jeunes italiens, les jeunes portugais, les jeunes français (dont les taux de chômage à deux chiffres dans certaines régions donnent le vertige) en paient aujourd'hui le prix fort.

La poursuite de cette aventure atlantiste relève du délire, mais la grande intoxication médiatique de "l'euro ou le chaos ?" commence, grâce à l'action d'hommes comme vous, à avoir du plomb dans l'aile. Je vous renouvelle donc mon soutien et mon amitié virtuelle car il est fort probable que vous me fassiez retrouver prochainement le chemin des urnes en Picardie.

Amicales salutations.
Par Frédéric (23/10/2015)
Bonjour
je souhaiterai adhérer à l'UPR et payer par virement bancaire car je ne possède pas de carte bleue. Est-ce possible ?

C'est la première fois que j'adhère à un parti politique (j'ai 49 ans). Je suis de la première génération, descendant de ceux qui ont été rapatriés d'Algérie en 1962.

Votre vision claire et objective partagée lors de vos débats sont des idées que je partage depuis de nombreuses années. Enfin quelqu'un (vous) ose dire la vérité.

Je suis heureux de constater qu'il existe une vraie alternative à tous les mensonges que l'on nous propose.
Dans l'attente de pouvoir adhérer je vous prie de croire monsieur à mon soutien le plus total.
Permettez moi monsieur de rajouter, Vive la France libre !
Par Jacques (15/10/2015)
Monsieur Asselineau,
Bravo Monsieur, vous n avez pas l´étoffe d´un héros mais l´étoffe d´un président. Je souhaite vivement qu l ´UPR face front aux graves dangers qui menacent la France mais aussi les autres pays de L Europe. Je n ai jamais fait de politique dans ma vie, ne m´y suis jamais intéressé , mais votre charisme et vos connaissance vous de vous un homme de valeur et de droiture , de la même ligné du Général de Gaule. Je parle de notre parti ici en Allemagne et espère y diffuser la vérité. Bon vent comme disent le bretons engagés dans une belle aventure. Meilleures salutationn – Kénavo
Par Michel (12/10/2015)
Monsieur,
J'ai 51 ans et je découvre vos idées, qui me plaisent beaucoup, je les trouvent cohérentes, honnêtes et "probablement", une sortie possible de ce que nous vivons,
Vous n avez pas le discours du Fn, Non.!
L'idée de sortir de l'euro et cette main mise de manipulations, des trusts américains et de leur politique,n'est connu que de ceux qui ont cette conscience,environ 40% savent !
Pour les autres, le lavage de cerveau à été nécessaire. et ça marche !

Pourquoi les grecs ne sont pas sortis de l'euro?, c'était un pays prospère avant, comme le Portugal,etc etc
Moi aussi, je ne comprends pas pourquoi les dirigeants des USA, ne sont pas poursuivis pour "crimes de guerre""crimes contre la paix", "crimes économiques",

l’Afghanistan, l'Irak, la Syrie, les pays sud américain, l’Afrique ou des milliers d'africains furent exploités, tués violées, torturés, les indiens qu'ils ont détruit !!

POURQUOI PERSONNE NE DIT RIEN ??????
(si vous savez comment faire, dites moi comment déposer une plainte contre eux)

Pour ma part, j'ai préféré quitter la France. il n y a pas d'issue ici, (pour le moment)
J 'avais dis non à l'euro, mais "ils" s'en foutent, j ai été obligé de fermer mon entreprise, le "soi disant "marché" européen", était "plus rentable"! Combien de simples artisans en France ont coulés?...alors que ça travaillait bien avant l'euro...
Des milliers...

La question:
Vous savez que si vous faites tout ce que vous espérez , déjà pour la France, mais aussi pour tout les peuples, des pays riches de culture, de l'humanité, des religions, la paix....
Vous allez déranger et vous vous mettez en travers de la politique destructrice des USA.
avec tout les pouvoirs que , même nos propres gouvernements ne maitrisent pas?,
Vous risquez votre peau?, ils n'hésiterons pas à vous descendre.
En êtes vous conscient?

Bonne chance, je vais me tenir au courant
Je souhaite que vous réussissiez.

Cordialement
Par Jean (12/10/2015)
M. Asselineau,

Je voudrai vous remercier personnellement pour l'espoir que vous avez fait renaître en moi depuis que je suis vos conférences et le site de l'UPR. Vous remerciez aussi pour vôtre email d'accueil au sein de l'UPR, adhésion que j'ai effectué ce matin.

En fermant mon poste de télé il y a environ cinq ans je me suis tourner vers une autre source d'information jusqu'à environ 6 mois je vous ai rencontré sur internet et je dois dire que ce fut révélateur. Bravo pour la connaissance de vos dossiers, pour vôtre charisme et bravo pour cette superbe intelligence qui fait que l'espoir de voir renaître nôtre France sur la scène internationale ainsi que dans le coeur des patriotes m'enchante profondément.
Par la même je voudrais porter à vôtre attention un fait troublant que vous connaissez peut être déjà. En observant de très près les lignes sur lequel nous écrivons la somme en lettre de nos carnets de chèque j'ai constaté à mon grand étonnement que ceci n'est pas un trait classique composé de points informatiques mais des caractères assemblés sans intervalles. En grossissant avec une loupe puissante (8 dicroïdes) j'ai pu en partie déchiffrer ce texte qui dit que: "L'europe ne se fera pas en une seul fois" ect ect !! ceci ne vous rappel rien? Ce qui me parait monstrueux c'est que chaque fois que je signe un chèque je ratifie le traité de Schuman et que malheureusement c'est la même chose pour tout un chacun.

Merci pour être le rassembleur du peuple France.
Avec tout mon dévouement.
Jean

PS: je demande toute vôtre indulgence pour toutes les fautes de français, les bancs d'écoles n'ont pas eu le temps d'user mes fonds de pantalons.
Par Jean (12/10/2015)
Bonjour Monsieur Asselineau,

Je me permets simplement de vous écrire ce mail pour vous apporter mon soutien et vous témoigner ma sympathie.
En effet, j'ai eu le plaisir de vous découvrir par le biais de mon beau-frère, il y a de cela 2 ans (à peu près).
Je vous ai bien-sur écouté et j'estime que vous êtes, à ce jour, le seul homme politique qui fait honneur à notre pays et à votre métier.
Car au-delà de votre programme, qui propose de vraies solutions concrètes, ce sont la morale et la dimension humaniste qui accompagnent vos propositions politiques qui m'inspirent.
Enfin un homme politique humain, intègre, juste et sincère??
Malheureusement… il est difficile de sortir de ce cliché qui n'en est pas un.
Vous savez, en tant que citoyen français converti à l'islam, j'apprécie vraiment votre travail de réconciliation nationale, votre volonté courageuse d'unir l'ensemble des citoyens de France dans leurs différences et leurs richesses.
A cet égard vous représentez (comme à de plus en plus de monde je m'en réjouis) la seule alternative heureuse, la seule chance politique pour notre pays. Enfin et surtout j'aime votre mouvement car tout cela me parait sincère et c'est pourquoi je tenais à vous le faire savoir en vous remerciant.
Par Michaël (11/10/2015)
Bonjour,

J'écris ce message de manière très spontané. Effectivement, j'écoute depuis 6 mois les conférences, révélations et autres vidéos de l'UPR et je dois dire que je n'ai jamais été aussi surpris et étonné de tout ce schmilblick politique et géopolitique. C'est à vrai dire la première fois que je découvre un point de vue tel que le vôtre.
Ayant 21 ans dorénavant et ancien élève issu de Bac Économique et social, je me rends compte que les prétendus connaissances acquises tout au long de mes formations et de mes expériences, s'inscrivent dans un modèle de pensée préconçu et formaté à l'idéologie d'une petite oligarchie. Grâce à vous je bénéficie ENFIN d'une ouverture d'esprit plus large et d'un apport de connaissances politique, économique et géopolitique plus détaillé, pour cela, je me dois de vous remercier du plus profond du cœur.
Bien entendu, j'essaie d'en parler autour de moi, mais cela n'est pas simple. Ces fantasmes autour de l'Europe font partie de nos schémas de pensée (dès notre éducation, nous sommes baignés dedans, pour peu qu'on s'y intéresse) et il est très dur de pensée que quelque chose d'autres existent "en dehors de notre cadre", de nos idées préconçues… Cela dit, je reste confiant à l'idée de changement et je le souhaite, c'est pourquoi je vous soutiens et essaie d'engager le plus de monde autour de moi vers l'UPR.
Vous l'aurez compris, ce message est avant tout spontané. Je ne vous demande rien en particulier mis à part poursuivre votre développement, qui je le souhaite, sera fructueux.

Amicalement,
Par Leonard (09/10/2015)
Bonjour,

Je suis adhérente à l'UPR depuis 3 ans et je me sens chaque jour plus fière d'avoir fait le bon choix. Mon sens de l'engagement en faveur du rétablissement de notre pays grandit lui aussi ainsi que ma soif d'informations fiables.
Je tiens à vous faire part de ce que j'ai lu tout récemment le livre "Ukraine – Pourquoi la France s'est trompée" de Xavier Moreau qui si j'ai bien compris était à l'université d'automne de cette année ( comme mentionné par François Asselineau dans sa vidéo Questions d'actualité du 30 Septembre dernier).
Ce livre est formidable et rétablit véritablement toute la vérité sur cette partie du monde dont on entend tellement parler, sans pour autant en connaitre grand chose. Grâce à ce livre que j'ai "avalé" en 4 jours je comprends le drame qui s'est joué là bas, et l'énormité de la désinformation médiatique que nous subissons, qui retourne (comme nous le savons malheureusement) la situation en particulier pour nous présenter la Russie à tort comme "les méchants". C'est une véritable entreprise de ré-écriture de l'Histoire que nous avons subi ces dernières années.

Je conseille à tout un chacun de lire ce livre et de le faire lire autour de soi : il peut tout à fait servir de preuve au slogan de rectification de la vérité de l'UPR : "l'Europe c'est la guerre" car oui, il faut le dire l'Europe a soutenu le nazisme en Ukraine et la France y a joué un piètre rôle bien en dessous de son rang; pendant que, par ailleurs, nous croulions sous les commémorations de la première et de la seconde guerre mondiale… en faisant comme si tout cela était derrière nous, figé dans le passé et dans l'Histoire avec ce soi disant devoir de mémoire bien déconnecté de l'actualité.
C'est tellement énorme et honteux, voilà pourquoi la France doit sortir de l'Europe au plus vite.

L'UPR est du côté de la vérité, c'est pourquoi elle réussira.
Par Pascale (05/10/2015)
Merci et bravo pour l'organisation de cette université:

– la qualité des interventions, et des échanges
– l'organisation des journées, logistique….
– la beauté du lieu qui a apparemment également inspiré le soleil !
Par Annie (28/09/2015)
Je reviens de nouveau ici vous écrire ma joie et ma fierté de voir le nombre d’adhérents augmenter dans une proportion super intéressante.

Vvive votre parti Mr Asselineau, mes salutations à toute votre équipe salutations.
Par Jean-Luc (21/09/2015)
Mr Asselineau,

La noblesse de votre cause, la ténacité de votre engagement, la clarté
de vos analyses, la justesse de vos pronostics dissiperaient le cynisme (ambiant) de tout esprit animé de bonne foi.
Même si votre discours cible les citoyens français, son essence est de portée universelle.
Je ne suis pas français de naissance même si j'eusse souhaité l'être.
Mais qu'à cela ne tienne, je le suis de coeur.
Je suis arménien de père, levantin de mère, égyptien de naissance.
J'ai passé la moitié de ma vie en Égypte pour ensuite émigrer au Canada (Québec) .
Ayant poursuivi mon éducation scolaire au Collège des Pères Jésuites au Caire,
et grâce au dédiement d'un professeur de français (Jésuite), j'ai fait la connaissance
des grands génies littéraires qu'a enfantés la nation française au fil des siècles.
Pascal, Montesquieu, Hugo, Saint-Exupéry, Malraux … ont marqué de leur sceaux indélébiles ma mémoire de jeune étudiant.
Une fois sur le continent nord américain, j'ai poursuivi ma vie professionnelle comme
tant d'autres immigrés sans jamais être trop loin de l'actualité politique en France.
Cela fait plus d'un an que je m'intéresse à vos articles, conférences et interventions
sur les questions d'actualité grâce au site UPR et à la ferveur d'une de vos adhérentes-sympatisantes.
J'aimerais m'inscrire en tant qu'adhérent à votre parti.
Ayant écouté votre entretien sur l'actualité datée du 27 Août 2015 et votre commentaire au sujet de l'étudiant qui a cotisé 10 euros et fait une donation de 2 euros, je propose le suivant:
Outre le montant de cotisation annuel, je fais un don supplémentaire équivalent
à la part de deux souscriptions qui pourraient servir a deux étudiants potentiels encore
inconnus, traversant peut-être une impasse financière mais désireux de sauter dans le train.
Je souhaite a tous les adhérents de l'UPR, avec à leur tête l’infatigable Francois Asselineau, de décupler leurs battements d'ailes afin que, par "Effet Papillon", les ondes de choc aillent déloger les vendus siégeant à la commission européenne, restaurer la démocratie française, et décapiter l'hydre du néo-libéralisme.
Allez-y a fond enfants de la patrie, soyez les pionniers de la Dé-construction Européenne.
Au demeurant, il faudrait reconnaître une vertu à l'article 63 du TFUE:
Il n'impose pas de restrictions à la libre circulation des idéaux entre les États membres et les pays tiers.
Par Richard (10/09/2015)
Adhérent depuis février 2015 je peux dire aujourd'hui que je sais pourquoi je suis venu à l'UPR. Les conférences très pédagogiques et toujours étayées par des faits vérifiés m'ont conforté dans cet engagement.

De sensibilité de gauche, j'ai grandi à l'ombre des hauts fourneaux lorrains des barons de l'acier sous la présidence du "grand Charles". En ce temps la France était écoutée. Elle pouvait même glisser des idées d'autonomie aux québecois et aller récupérer son or à New York avec la marine nationale… (ok 3 mois après nous était importé mai 68).

Mon 1er engagement politique fut dans le PS lorsque Barouin à la tribune de l'assemblée déclara que la gauche avait pris le pouvoir par effraction.

Je croyais à l'époque que la gauche se souciait des Français et la droite de la rentabilité de ses richesses privées. J'ai donc milité pour Hollande à la présidentielle !!! Son programme prévoyait la séparation des banques de dépôts et celles d'investissements, il se déclarait l'ennemi de la finance… à l'été 2012 je comprenais la tromperie. Nous n'avions pourtant pas voté pour une personne mais pour un programme! Je quittai ce parti de notables solfériniens et me rapprochait de Nouvelle Donne mais là aussi je comprenais son rôle d'absorbeur de voix de gauche comme sa volonté de rester dans le machin UE.

En découvrant l'UPR j'ai appris beaucoup d'éléments qui m'ont donné une vision plus claire des caps qu'avait traversé le pays ainsi que le marécage économique qui nous enlise. Il y a urgence à sortir de là et j'ai la sensation avec l'UPR de rejoindre la France Libre!
Et souvenons-nous, la France Libre a existé malgré l'occupation, les couvre-feux, les censures et même les exécutions…

Que la France reste le pays des Hommes debout avec l'UPR.

Par Fernand (06/09/2015)
Bonjour,
Je voulais juste vous dire que je viens de découvrir votre parti grasse Google.
Je suis soulagée de constater que la résistance politique à la décadence de mon pays s'organise enfin..Je salue votre courage à défendre des idées tout à fait subversives par les temps qui courent mais combien salutaires .
Par Nadine (24/08/2015)
Bonjour.
Quelques mots de félicitation a l'attention de Francois Asselineau que j'ai découvert sur le Web, et dont j'ai adore les conférences.
De bien belles démonstrations, de cinglantes analyses que je partage, du beau travail pour le moins. Enfin quelqu'un qui releve le niveau et qui mériterait, lui, la confiance des Français.
Expatrie depuis maintenant 10 ans la France me manque, et voir ce qu'elle devient me désole profondément.

Bon courage dans votre démarche, et au plaisir de vous rencontrer si vous fouliez le sol d'Ottawa.

Par Jean-François (19/08/2015)
Cher François,

Je me permets cette formule car je vous trouve très sympathique,
Je vous avais fait part de mon intérêt pour votre action libératrice de notre belle Nation.
Suite à votre conférence de la Réunion, vous avez abordé le sujet de l'euro avec entre autre son "VRP "Yves-Thibault de Silguy (un peu comme un plat avec sa sauce, l'euro avec Yves Thibeault de Silguy, indissociables)
je me souviens de cet homme qui dès lors qu'il tombait sur un contradicteur à l'euro affichait un visage très triste, avec des mots très moralisateurs et avec une pointe de reproches, des fois au bords de l'évanouissement quand il tombait sur des pointures " anti-euro "

Je ronge mon frein pour me joindre à vous, mais mes finances pour le moment ne me le permettent pas, soyez assuré de mon soutient absolu, notamment sur les réseaux sociaux, Yahoo entre autre (pseudo " ananas «)
D’ici 2017 vous pouvez compter sur mon adhésion.
Par Pierre (07/08/2015)
Bonjour M. Asselineau,

Je vous connais depuis peu et prends ces quelques minutes, afin de vous témoigner mon appréciation pour la très grande qualité des conférences que vous donnez; conférences filmées et disponibles en ligne.
J’ai rarement vu une personnalité publique connaître à ce point les sujets traités.

Bien que les vidéos soient souvent très longues et que je ne sois français que par mon ADN, lorsque je commence à en visionner une, je suis « scotché » à mon écran d’ordinateur jusqu’à la fin; quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit.

Je vous souhaite franc succès dans votre projet.
Par Benoit (Quebec) (04/08/2015)
Monsieur le Président,

Je me permets de vous présenter mes félicitations, notamment pour la qualité du site internet du parti. Néanmoins où y retrouve-t-on les paroles de notre hymne national ?

Anciennement professeur de français langue étrangère dans une université française, j'ai quitté la France à trente-six ans pour venir fonder un foyer au Brésil.

J'ai réalisé cette émigration avec envie et sans remords, et c'est au Brésil que j'ai découvert dans la population l'amour de la patrie et la très haute fierté de l'appartenance. J'ai ainsi compris ce qui avait été tué dans l'âme française.

Les Français ont honte d'eux-mêmes, follement.
Il m'a fallu recevoir l'émulation du Brésil pour apprendre à aimer mon premier pays, la France.

C'est l'inconscience d'être, l'étrange indifférence de la non-appartenance et le deuil morne et morose de la fierté de soi, l'oubli de la dignité, la perte d'identité, l'anonymat, la déshérence et l'incompréhension de son devenir, qui permettent aujourd'hui à notre jeunesse de sortir du pays sans émotion. Abasourdie.

Si l'Union populaire républicaine veut, comme il le faut, réussir, c'est cette torpeur qu'elle doit avant tout combattre. Nous mourrons d'avoir perdu notre honneur, c'est en recouvrant son honneur que peut-être la France se relèvera.

Chacun a besoin d'aimer sa bannière, de se reconnaître dans un chant et de se retrouver en ceux qui le chantent en chœur. Dans un patriotisme généreux et humaniste, non impérialiste et fier.

Que l'Union populaire républicaine sache nous redonner cet amour et cet honneur, et où elle ira, elle réussira.

Allons !
Par Patrice (29/07/2015)
Cher Monsieur ASSELINEAU,

Merci à vous pour la qualité de vos conférences, c'est un pur régal.
Je remercie également la personne (un ami très cher) qui m'a fait vous découvrir.
J'essaie de faire de mon mieux pour vous faire connaître.
Il m'a fallu du temps pour prendre ma décision de vous rejoindre, mais en voyant les événements actuels, les nouvelles lois répressifs soit disant pour la liberté d'expression, politique d'austérités, politique trans-atlantique, etc...j'ai décidé de franchir le pas.
C'est la première fois que j'adhère à un parti politique.
j'ai fait un don il y a quelques mois , hésitant sur le somme à vous adresser, et après réflexion, pourquoi pas 50 € en rapport avec l'article 50 du traité sur l’Union européenne. J'ai fait de même pour mon adhésion ce jour.
Je souhaite plein de réussite à ce Parti.

Bien cordialement
Par Karine (23/07/2015)
Cher Monsieur Asselineau,

Je viens de lire votre article sur les agriculteurs. Il me rappelle une chose ancienne qui s'est produite il y a près de 50 ans, en Belgique, au sud de Bruxelles, dans la région de Hoeilaart et d'Overijse (deux communes néerlandophones), où se trouvaient de nombreuses serres dans lesquelles se cultivait un excellent raisin. Hé bien, l'"Europe" de l'époque a proposé des primes substantielles à tous ces petits producteurs, autant de milliers de francs par serre qu'ils démoliraient. Ceci afin de ruiner définitivement ce genre de production. Et au profit de qui ? Au profit des intermédiaires qui importaient le raisin italien, lequel était loin d'avoir la même qualité mais était évidemment moins cher. Je me souviens qu'à l'époque (n'étant pas tombé de la dernière pluie) j'avais déjà été scandalisé par ces pratiques déloyales et maffieuses de ces truands en col blanc. Et vous voyez bien que ça continue, mais de façon décuplée…

C'est une petit histoire dont il n'est pas difficile de vérifier l'authenticité. J'ai moi-même récupéré des centaines de briques d'excellentes qualité qui servaient au soubassement de ces serres. Je les payais 1 franc la pièce…

Voilà, je pense que ceci pouvait vous intéresser.

Bonne continuation et en avant pour les 10 000 ! (adhérents, bien entendu).
Cordialement,
Par Daniel (22/07/2015)
Bonjour l'UPR.

Un petit message d'encouragement et pour exprimer (même si on le sait, c'est bien de le faire) ma satisfaction de faire partie de ce mouvement.

Étant plutôt de sensibilité de droite, c'est grâce à l'UPR que j'ai "découvert" que des gens qui aimaient la France, il y en avait dans toutes les familles politiques.

Les autres partis ont trop souvent la mauvaise habitude de faire croire à leurs militants qu'ils ont le monopole de l'amour de leur pays et que ceux d'en face ne veulent que lui nuire. Ce discours à la fois simpliste et faux, affligeant en réalité, est malheureusement dans la tête de beaucoup de nos concitoyens, et l'était dans la mienne jusqu'à ce que je découvre l'UPR où, justement, les mot "rassemblement" et "concorde" prennent tout leur sens. C'est là une des plus grandes joies d’être adhérent de ce mouvement: se retrouver en compagnie de personnes qui furent jadis des adversaires politiques et avec qui on chemine désormais sereinement, ensemble, vers un idéal partagé! Et forts de la conviction que tout français qui écoute avec curiosité nos présentations ne peut qu'y adhérer, nous sommes sans aucun doute plus solides que n'importe quel autre parti qui ne se développerait qu'en utilisant la discorde.

Je pense que c'est le sentiment de beaucoup d'entre nous.

A bientôt et continuez votre effort!
Par Marc (20/07/2015)
Je propose ma candidature pour figurer sur les listes UPR pour les élections régionales de décembre prochain en Ile-de-France.
Je suis pour l'instant sympathisant, mais souhaite devenir adhérent.

Vos allocutions enregistrées sur internet ont su nous convaincre moi et mes proches de la sincérité et de la pertinence de votre démarche et de votre mouvement.
Par Franck (17/07/2015)
Monsieur Asselineau,

Je suis assez stupéfait par votre clairvoyance très précoce sur Syriza.
Par espoir, je ne vous croyais qu'à moitié au début de leur élection en février, et encore moins au moment du référendum de juillet.
Mais vous avez raison sur toute la ligne.

Ceux qui disent comme Mélenchon que Tsipras avait un revolver sur la tempe au moment de signer me font penser à ma défunte grand-mère. Elle nous racontait que Pétain avait un revolver dans le dos quand il parlait à la radio, et qu'il fallait bien le soutenir etc…. Tsipras est un Pétain grec. Et Mélenchon un Tsipras français.

Beaucoup de Français de gauche comme moi doivent se sentir complètement trompés. Ce qui est positif est que la triste vérité a fini par éclater!
Par Vincent (16/07/2015)
Bonjour à M. ASSELINEAU et à toute l'équipe UPR,

pour la première fois de ma vie j'adhère à un parti politique.

Croyez bien que je fais cela après une mûre réflexion et après vous avoir suivi depuis déjà de nombreux mois (conférences et passages médias).
Votre approche concrète et étayée de la situation étant en parfait accord avec mes convictions et ma propre analyse.
Je suis tout comme vous révolté par la vassalisation et la mise en place d'une dictature euro-atlantiste de la finance exacerbée dans notre beau pays et au delà dans tous les pays sous je joug de l'antidémocratique UE .
L'UPR est le seul mouvement politique qui me semble cohérent dans l'analyse des engagements économiques et géopolitiques lamentables que les hommes politiques actuels continuent à prendre en notre nom. Alors qu'ils ne représentent rien puisqu'ils ne respectent pas la constitution et les référendums.

Je fais tout ce qu'il est possible déjà pour essayer d'ouvrir les yeux de mes proches afin de vous faire connaitre au mieux. Mais les réflexes pavloviens sont tenaces après tant d'années de propagande européiste sur les médias de masses.

Je vous souhaite M. ASSELINEAU et nous tous, résistants de l'UPR, la force et le courage nécessaire pour continuer ce combat qui redonne enfin de l'espoir au peuple. Car c'est un combat difficile mais au combien honorable.

Vive le peuple éclairé, Vive la FRANCE LIBRE. Vive l'UPR.
Par Jocelyn (16/07/2015)
Juste un grand merci.

Le boycott dont votre mouvement fait l'objet dans les médias traditionnels est une honte absolue au regard des prétentions morales soit-disant affichées par notre gouvernement.

J'ai découvert l'existence de l'UPR complètement par hasard, après une démarche personnelle de recherche d'information "objective" sur YouTube.

Je ne vote plus depuis des années, avec le malaise coupable de pas prendre part à ce qui est pourtant essentiel : la politique de notre pays. Mais voter pour qui ? A qui donner du crédit ?

Pas de carte d'électeur donc, et surtout pas de carte de parti ! tel était mon crédo.

Vous m'avez fait changer d'avis, et ouvert les yeux sur de nombreux sujets.

Merci encore donc, et mon soutient absolu à vous et votre équipe pour le travail pédagogique effectué, qui un jour, peut être, nous permettra à nouveau d'être fier d'être français.

J'ai 38 ans ce jour, j'adhèrerai à l'UPR en septembre 2015 pour une question de budget.
Par Benoit (15/07/2015)
Je voudrais vous félicitez pour l'énorme travail que vous faites en osant entreprendre se combat sachant d'avance l'effort qu'il y avait a fournir.
Vous saviez que les français était manipulé et que dans l'obscurité de leur ignorance ils ne voyaiant pas d'ou provenait le mal qu'ils subissaient devant ce spectacle alarmant vous avez décidé de les éclairaient par vos connaissance et non juste de les appeler à vous par des promesse comme le font la plupart.
Vous avez compris qu'il y avait tout un travail éducatif à faire afin que chacun ne soit plus aveuglé mais averti et clairvoyant sur les promesse de partisans de tout bord, à ce moment le changement se fera .
L'arbre auquel on a prit soin donne de bon fruit , la cueillette est pour bientôt Mr Asselineau.

Par Amine (13/07/2015)
Érudit, pédagogique, brillant, intelligent, clairvoyant, dévoué, courageux, honnête ...
voici quelques qualificatifs qu'incarne Mr Asselineau.

Lorsque autant de qualités sont réunies chez un homme qui se destine à la politique,
enfin peut surgir un immense espoir pour la France, les nations, le monde.

A l'image du général De Gaulle, il fait partie des trop rares grands hommes dont l'histoire fait don à l'humanité.

Mille merci.
Par Eric (15/06/2015)
Bonjour,

Ce courriel pour vous encourager. On peut constater que l'UPR prend une certaine assise dans ses interventions et propos. J'apprécie en particulier l'entretient mensuel de François Asselineau sur les sujets d'actualités. Cela permet de diffuser ses analyses dans le public et contribue très efficacement au développement du parti.

Par A.C (04/06/2015)
Madame, Monsieur,

Je m'appelle David, j'ai 24 ans, je suis étudiant en master d'Histoire Militaire/ Défense à l'Université Paris IV Sorbonne.
Ne sachant plus depuis quelques années où situer mes opinions personnelles gaullistes sur l'échiquier politique de notre pays et observant avec tristesse et effroi sa chute dans les tréfonds d'une crise profonde et d'un délitement de l'unité nationale, j'ai pris connaissance de votre parti sur internet un soir gris parisien d'avril 2015. Ayant lu votre profession de foi avec grand intérêt ainsi que votre argumentation politique proche de la mienne, j'ai décidé de venir vers vous afin de donner mon soutien à nos idées communes.

Je souhaiterais pouvoir passer au siège de l'UPR afin de pouvoir vous remettre mon adhésion au mouvement, aussi dans le but de pouvoir répondre à certaines interrogations pour mon implications dans votre mouvement. J'aurais donc voulu savoir si cela était possible, quand et où ?
Etant étudiant et préparant les concours à la fonction d'officier dans l'armée de Terre d'ici deux ans maximum, je sais que cet engagement devra être stoppé à mon entrée en tant que personnel militaire par le Code de Défense, article L4121-3. Néanmoins pendant le temps qu'il me reste en temps que civil, j'aimerais pouvoir aider votre mouvement.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, mes salutations les plus respectueuses.
Par David (17/05/2015)
Bonjour M. le Président,

Je m'appelle X.X, j'ai 20 ans, je suis actuellement élève à l’école des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP) dans le 19eme.
Je vous écris avec M.XXX, nous avons tous deux récemment adhéré à votre mouvement politique.
Avant toute chose, nous tenons à vous remercier pour votre courage politique, votre implication et la qualité pédagogique de vos conférences. Nous nous sommes en effet intéressés à vous par le biais de votre conférence sur l'histoire de France. Il nous a ensuite fallu peu de temps pour reconnaitre la pertinence de votre discours sur la situation désastreuse de la France et de l'Europe. Ainsi nous arrivons maintenant à traduire instantanément les discours éhontés des européistes.

Par ailleurs, nous nous sommes lancés dans une croisade pour vous faire connaitre, aussi bien dans notre entourage proche qu'à l'école par exemple. Nous tenons à vous dire que pour le moment, aucune personne, même convaincue par le projet européen, n'a été capable de réfuter vos analyses.
Nous nous sommes rendus compte que nous étions capables de comprendre le fonctionnement politico-économique, sans passer par les discours indigestes des grands médias. Nous avons maintenant une meilleure idée de ce qu'est et devrait être la politique.
Nous vous remercions encore pour nous avoir redonné espoir en la France et vous affirmons notre soutien.
En espérant que vous ne soyez plus seulement le président de l'UPR mais de toute la France, à bientôt.

PS pour les amateurs d'histoire : vous êtes le Vercingétorix des temps modernes.
Par BP (04/05/2015)
Bonjour M. le Président,

Je m'appelle André, j'ai 20 ans, je suis actuellement élève à l’école des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP) dans le 19eme.
Je vous écris avec M.XXX , nous avons tous deux récemment adhéré à votre mouvement politique.

Avant toute chose, nous tenons à vous remercier pour votre courage politique, votre implication et la qualité pédagogique de vos conférences. Nous nous sommes en effet intéressés à vous par le biais de votre conférence sur l'histoire de France. Il nous a ensuite fallu peu de temps pour reconnaitre la pertinence de votre discours sur la situation désastreuse de la France et de l'Europe. Ainsi nous arrivons maintenant à traduire instantanément les discours éhontés des européistes.

Par ailleurs, nous nous sommes lancés dans une croisade pour vous faire connaitre, aussi bien dans notre entourage proche qu'à l'école par exemple. Nous tenons à vous dire que pour le moment, aucune personne, même convaincue par le projet européen, n'a été capable de réfuter vos analyses.

Nous nous sommes rendus compte que nous étions capables de comprendre le fonctionnement politico-économique, sans passer par les discours indigestes des grands médias. Nous avons maintenant une meilleure idée de ce qu'est et devrait être la politique.

Nous vous remercions encore pour nous avoir redonné espoir en la France et vous affirmons notre soutien.
En espérant que vous ne soyez plus seulement le président de l'UPR mais de toute la France, à bientôt.

PS pour les amateurs d'histoire : vous êtes le Vercingétorix des temps modernes.
Par André (04/05/2015)
Bonjour Mr Asselineau,
on m'a parlé de votre site et de vous récemment et depuis je regarde une de vidéo-conférence par jour ( elle sont denses, je préfère prendre le temps pour ne pas tout mélanger).
Je vous écris ce message car je suis jeune, j'ai 25 ans, et malgré ma volonté d'aller voter ( c'est une valeur importante pour moi) j'étais de plus en pus résigné de la politique actuelle et lorsque je voyais des adhérents de mon âge dans certains parti politique, je riais à gorge déployé tellement je pensais que je ne serais jamais de ceux-la. Aucune figure politique ne me paraissait sincère et démocratique, dans son sens le plus basique, au service du peuple. Vous m'avez redonnez fois en la politique et je ne pensais pas cela possible, je vous remercie et j'espère vraiment que vous toucherez de nombreuses personnes. Vos conférences sont édifiantes. Continuez et ne vous découragez pas ! C'est un réel plaisir de voir quelqu'un qui se préoccupe du bien-être des français.
Par Antoine (14/04/2015)
Bonsoir Monsieur Asselineau, je me permets de vous remercier chaleureusement pour le communiqué de presse de l'upr concernant la nomination de Dmitriy Yarosh, ainsi que pour votre initiative de contacter les 577 députés concernant la motion de censure contre le gouvernement Français à son soutien au gouvernement de Kiev.
J'avais envoyé une lettre à François Hollande après l'abstention de la France au sujet de la résolution 154 de l'onu contre la glorification du nazisme, (on voit le résultat maintenant de la politique de l'autruche) et retourné le diplôme original d'ancien combattant de mon grand-père.
J'ai contacté quelques anciens combattants, l'histoire de les informer de la situation.
Et je vais immédiatement informer Boris Spiegel : le président de l'organisation 'un monde sans nazisme' de l'initiative de l'upr, il lui faudra peut-être une traduction des communiqués en Anglais ou en Russe pour la compréhension.
C'est à ce genre d'initiative que je peux mesurer que j'ai eu raison d'adhérer à l'upr, merci pour ce que vous faites.
Par Jean-Michel (10/04/2015)
Monsieur Asselineau ,

Je vais sur mes 45 ans , et franchement la politique ne m'a jamais convaincue .
Du reste je n'ai voter qu'une seul fois dans ma vie et pas pour l'homme politique mais pour changer celui qui etait en place (sarko). bien évidemment je partage pas non plus les idées de Hollande .
j'ai vue un grand nombre de vos conférence sur internet , et je tien a vous dire bravo .
vous êtes un tres bon pédagogue et vous avez fait naitre en moi un sentiment patriotique j usqu'a lors ignoré . Merci pour votre analyse fine et tres efficace , et merci de vous occuper de la France et de ces Français de manière positive . Je sent une réelle sincérité de votre part , et je vous souhaite le succès dans cette lourde tache .
Il faut changer les esprits complétement lobotomiser de nos concitoyen et faire bouger les choses .
vous pouvez comptait sur moi pour parler de vos idées.
je vous souhaite le meilleur
Par Ghislain (27/03/2015)
Monsieur,
Je suis issue d'une famille ancrée politiquement à droite, un membre de ma famille a été un proche collaborateur du Général De Gaulle, ce qui a participé à l'esprit Gaulliste dans lequel nous baignions. Je me rappelle avoir écouté petite fille, juchée sur les épaules de mon père, le discours en plein air du Général, dans mon département d'outre-mer, avec frissons et fierté même si je ne comprenais pas tout, et ceci par deux fois.
Il y a une quinzaine d'années, j'ai commencé à avoir des doutes sur les hommes politiques, leur capacité et leurs méthodes, à tel point que j'ai fini il y a dix ans par me tourner vers les verts, défenseurs à priori de notre belle planète ! pour finalement mettre un bulletin blanc dans l'urne à chaque élection.
Au hasard de mes recherches sur internet pour trouver des infos sur la réalité du monde, j'ai trouvé vos conférences. Et ho ! miracle ! Serait-ce le français que j'appelle de mes voeux depuis quelques années, un être respectueux de la France et de ses citoyens, un être qui parle franc, capable de se lever et de reprendre le flambeau de la liberté, de réveiller le peuple français, de lui redonner confiance pour l'amener à récupérer sa souveraineté et redonner à la France son charisme internationale ? J'ai fait comme d'autres, je vous ai écouté, j'ai cherché d'autres analyses sur les mêmes sujets, j'ai réfléchi et au bout de quelques mois je suis arrivée à la conclusion que vous incarniez, Monsieur, celui que j'espérais voir arriver.
Aussi, permettez moi de vous dire mon admiration pour votre courage à la création de l'UPR, pour votre abnégation à avoir renoncer à ce qui aurait pu être une fin de carrière très dorée, pour votre pugnacité malgré le parti pris des grands médias qui vous refusent leurs pages, pour votre dignité face au mépris apparent de la classe politique qui vous ignore et pour votre culture ; et vous dire aussi mes remerciements pour la qualité de vos analyses, la précision de vos sources et votre grande ouverture d'esprit face aux problèmes culturels et cultuels soulevés, pour ne pas dire initiés, par ceux dont les intentions sont inavouables.
Je viens d'adhérer à l'UPR avec beaucoup de conviction. Je vous souhaite ainsi qu'à notre parti, prospérité et succès, le plus rapidement possible pour notre pays et l'exemple qu'il sera pour d'autres, car le temps presse.
En espérant un jour vous rencontrer.
Par Dominique (27/03/2015)
Monsieur,

En rejoignant les rangs de votre jeune parti chaque militant, homme, femme, français de quelque horizon ou condition, s'élance dans l'inconnu par raison ou instinct. Il souhaite prendre part, le cœur vibrant, à l'un de ces sursauts de l'histoire par lesquels notre nation a forgé son exceptionnel destin. Nous sommes tous deux amoureux de notre pays et c'est bien la gravité de sa situation, de ce qui se joue jour après jour dans ses institutions, dans sa chair même qui nous oblige moralement à l'action.

Comme bien d'autres avant nous et plus encore après nous, nous répondons, à notre tour, à cet appel de l'histoire que vous avez lancé.

Dans les circonstances qui sont les nôtres, nous mettons dans cet acte d'adhésion toute la lourdeur de notre situation nationale. Situation qui pourrait susciter un grand désespoir dans notre génération si toute jeunesse n'allait pas avec un certain esprit du renouveau. Nous rappellerons ici les mots d'Albert Camus recevant le Nobel en 1957, « chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu'elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse ».

A cet instant précis de l'histoire ou le choix fait l'homme, nous voyons, comme vous, se dessiner un choix qui ne saurait plus tarder entre l’Europe fédérale et la sortie de l'union européenne. Ce choix nous engage en tant qu'homme, et plus encore en tant que nation.
Les raisons qui guident le combat politique dans lequel nous nous engageons sont les mêmes que celles de nos pères, l'honneur, le bon sens, et l’intérêt supérieur de la patrie.

L'honneur car nous sommes dépositaires d'une histoire plusieurs fois centenaire pour laquelle chaque génération de français a payé de sa sueur et de son sang et qu'il ne nous appartient pas d'en effacer l'ouvrage sous l'effet d'un renoncement collectif.

Le bon sens car nous ne voyons pas s'élever de nation européenne à même de défaire notre grande nation. Et qu'il ne peut y avoir d'Etat, fut il fédéral, sans nation.

L’intérêt supérieur de la patrie car depuis cinquante ans il se trame dans ces conciliabules européens une formidable conspiration visant à soustraire au peuple français toute la direction de son destin. Et plus encore parce que la politique menée est contraire à l’intérêt national.

C'est donc en notre nom mais pour une cause qui nous dépasse grandement que nous vous adressons toutes nos félicitations pour l'action que vous menez courageusement malgré la situation d'ostracisme médiatique et politique qui est celle de l'UPR.

Nous avons bon espoir d'aider, autant que faire se peut, à l’expansion de l'UPR dans les Yvelines et à Paris en prêtant notre concours aux équipes en place localement en vu notamment des régionales et des échéances futures.

Dans l'attente de vous rencontrer ou d'échanger avec vous équipes, nous vous prions d'agréer, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
Par Nicolas (26/03/2015)
Bonjour,

Je suis adhérente dans le Doubs, je viens de visionner la vidéo de M.Asselineau concernant les résultats des dernières élections et je vois que vous manquez de candidats pour les prochaines élections régionales.
Je suis donc partante pour représenter l'UPR.
Je suis actuellement au chômage et j'en profite pour m'informer sur votre site quotidiennement sur le marasme actuel de notre pays et de l'Europe en général.
C'est la première fois que j'adhère à un parti politique, mais il y a urgence !

Vous faites un travail remarquable dans vos analyses, et dans votre engagement si difficile.
Mes meilleures salutations et encouragements à tous.
Par Myriam (26/03/2015)
Monsieur.

Comme je l'avais fait lors du premier message que je vous avais adressé, je ne retiendrais guère longtemps votre attention. Mon email en effet, est peu de chose, et j'imagine à quel point le temps d'un chef de parti est précieux.

J'ai pris le temps, ces derniers mois, de vous découvrir plus en avant, d'écouter certaines de vos conférences, et vos réactions à l'actualité. En ce 25 mars, après vous avoir écouté commenter le résultat des élections départementales, je dois bien déclarer m'avouer séduit.

Le score de l'UPR reste modeste, c'est indéniable. Mais le fait que le parti, très peu connu du grand public, ne se situe qu'à quelques pourcents d'un parti comme le NPA, me semble prometteur. De même, si l'en en croit les chiffres, l'UPR a plus de trois fois plus d'adhérents que le parti de monsieur Besancenot.

J'ignore si l'UPR continuera à croitre d'une manière aussi vive dans les mois à venir, mais je ne peux que le souhaiter. Je ne vous cache pas avoir été très déçu depuis l'election de monsieur Hollande à la présidence, estimant qu'il faisait peu ou prou la politique de monsieur Sarkozy, quoiqu'avec une légère amélioration sur quelques questions sociales.
Cet état de fait m'avait conduit à songer au "tous pourris" et à comprendre les gens qui votent Front National dans un message de protestation et de volonté rapide de changement. La connaissance de ce parti, que je juge aussi inapte à diriger la France que l'UMP ou le PS, m'a évité de trop songer à voter pour eux.

Mais je restais gené, incapable de trouver un parti qui me correspondrait. Ce parti, monsieur Asselineau, je crois bien l'avoir trouvé.

Vous souhaitant une bonne fete d'anniversaire au nouveau siège du parti en ce 25 mars, veuillez recevoir, monsieur Asselineau, l'expression de mes salutations citoyennes.
Par Cyril (25/03/2015)
Monsieur Asselineau,

Merci pour toutes vos conférences elles sont passionnantes et d'un intérêt extrêmement important pour nous le peuple.
Bien que n'étant pas membre de l'UPR je suis prêt pour la première fois de ma vie à aider un parti politique, je suis à la disposition des membres de la région Nantaise pour coller des affiches distribuer des tracts et discuter si il le faut avec les personnes car je crois vous avoir bien compris (je le fais déjà un peu).
Ils pourront me contacter, ou merci de me donner la démarche à suivre j'ai vraiment envie de voir des affiches de l'UPR dans ma commune et alentour.
Merci à vous de sauver l'honneur

Cordialement
Par Michel (24/03/2015)
Bonjour François,

C'est avec une grande détermination que je viens d'adhérer au parti
de l'UPR. Je m'appelle Charles. J'aurai bientôt 38 ans, je suis fonctionnaire pour la commune d'xxxxxx (PS) et chargé de communication pour le compte de la municipalité. Je suis aussi l'heureux papa de deux filles.

Je crois bien avoir regardé l'ensemble de vos conférences et interventions vidéos ou radios depuis que le mouvement existe.
Je partage l'essentiel des analyses et idées qui y sont développées.
D'ailleurs, je ne manque pas d'en parler à mon entourage qu'il soit professionnel, amical ou familial depuis plusieurs années.

Je pense en effet que se sont les bonnes analyses et qu'elles permettent de comprendre le monde qui nous entoure avec une grille de lecture privilégiée, simple et unique, qu'aucun parti n'ose aborder ou discuter.

Il m'a fallu un certain temps pour prendre la décision de m'impliquer plus en avant sur le plan politique. Ceci ne sera certainement pas sans conséquence, aux vues des fonctions professionnelles que j'occupe à l'heure actuelle.
Peut-être me faudra t-il un moment donné, quitté ou tout du moins mettre entre parenthèses, mon activité professionnelle. Aujourd'hui ce n'est pas du tout une décision neutre pour moi et ma famille. Cela dit, comme beaucoup de personnes qui partagent les idées de ce mouvement, j'en ai assez d'entendre, de regarder et de "subir" ce pitoyable cirque médiatico-politico-économique qui nous est servi en permanence.

Je ressens aujourd'hui le désir d'informer, d'expliquer et de proposer aux différents citoyens qui composent notre nation qu'il existe une autre alternative politique que celle qui leur est imposée.

Je ressens aussi le besoin de passer à l'action, car sans action, toutes ces belles idées et propositions de changement ne seraient que de doux rêves.

Or, je ne souhaite pas rêver ma vie, mais bien vivre mes rêves.
Vivre dans une société plus humaine, plus collaborative, plus solidaire, plus respectueuse de tous les éléments qui la compose.

Il est tant pour moi d'agir en me rendant disponible et ainsi proposer avec l'UPR
cette alternative politique aux françaises et aux français.
Il est important qu'ils puissent trouver un réceptacle à leurs idées humanistes, fraternelles, égalitaires et de liberté sur lesquelles se fondent notre république et nos valeurs en tant que Français.

Si tel est le combat qu'il faille mener pour vivre dans un pays et pourquoi pas dans un monde, soyons fous, qui défende ces valeurs universelles, alors je vous prie de croire à mon engagement à vos cotés pour offrir cette opportunité à l'ensemble de nos concitoyens.

Dans l'attente de pouvoir nous rencontrer et porter ensemble ces convictions, analyses et propositions, je vous prie François de recevoir et d'accepter mon engagement à vos côtés.

Très amicalement,
Par Charles (24/03/2015)
Merci.

Oui, merci.

Grâce à l'UPR, ma quête de vérité et de probité en matière politique a, je crois, été accomplie.

Oh, je n'aurai de cesse d'avoir soif de vérité et de probité en la matière, mais j'ai le sentiment et la conviction que les analyses, la vision du monde, le projet et la volonté noble et farouche d'élever les consciences et de faire appel à l'intelligence de l'être humain, tout en la respectant profondément, sont ce que j'attendais depuis que j'ai commencé à m'intéresser à la Politique et sont en parfaite adéquation avec d'autres convictions, plus personnelles.

Il faut dire que depuis que je suis en âge de voter, mes choix politiques, je m'en suis rendu compte, ont évolué de telle façon qu'ils ont toujours cherché à s'approcher de plus en plus de la vérité.
Je me souviens que la première occasion qui s'est présentée à moi fut celle des élections européennes de 2009, où j'ai, naïvement (mais que voulez-vous, le jeune âge n'aide pas), voter pour EELV, cherchant à ce que la préservation de notre environnement soit une réelle préoccupation de nos décideurs. Je ne voyais que ça en EELV, et je n'avais pas pris la peine de m'interroger sur le "reste" des idées (au combien essentielles pourtant) de cette formation politique, qui aujourd'hui, me fait horreur. Ce premier vote est la seule exception, selon moi, à ce processus de recherche de la vérité.

Sans entrer dans le détail pour ne pas être trop long, j'ai par la suite compris qu'il y avait un problème avec l'Union Européenne et l'Euro et je commençais à être persuadé en moi-même que c'était une source majeure de nos problèmes.
Les analyses de Jean-Pierre Chevènement me semblaient être les plus justes de tout ce que j'avais entendu jusqu'alors. Mon goût pour l'histoire, et notamment celle de France, a sans doute aidé à ce que je me rapproche de ses idées car, même s'il ne va pas au fond des choses, l'homme est lettré et cultivé, ce qui est une espèce en quasi extinction dans le milieu politique français.
J'ai cru au discours d'Arnaud Montebourg, lors des primaires socialistes de 2011. Je lui ai apporté mon vote.
A la même période, j'ai découvert Nicolas Dupont-Aignan. Hollande ayant été adoubé par les médias, évinçant Montebourg, j'ai apporté ma voix à DLR aux élections présidentielles de 2012, bien qu'il y avait un sentiment de gêne persistant à chaque fois que je lisais les "analyses" de ce parti ou que j'écoutais les prises de paroles de son président. Par résignation probablement, j'ai voté pour DLR. Il faut dire que quand je voyais l'offre politique, c'était le moins pire. A la limite, si le MRC s'était présenté, j'aurais peut-être opté pour lui. Au second tour, j'ai refusé d'apporter mon soutien à deux menteurs et fossoyeurs de la démocratie et de la souveraineté des français, mais j'ai fait mon devoir de citoyen.
Mon soutien à DLR s'est affaibli ensuite au fil des mois.

En 2014, j'ai commencé à entendre parler de l'UPR par le biais d'internet, où il m'arrivait de regarder des vidéos liées à DLR. Je n'ai pas trop osé m'y intéresser car j'étais tombé sur des querelles entre militants des deux formations politiques. Néanmoins, l'UPR a commencé a attiré ma curiosité.
Mais les élections européennes de 2014 sont arrivées trop vite et j'ai apporté mon soutien, sans trop de conviction, à DLR, préférant attendre d'en savoir plus sur l'UPR avant de m'engager d'en quoi que ce soit.

Au cours de l'été 2014, suite au visionnage d'une ou deux conférences et à la lecture de quelques articles de l'UPR, le divorce avec DLR fut consommé car les masques étaient tombés (aussi, je ne supportais plus les coups médiatiques de NDA, qui m'accablaient tellement ils étaient… grotesques).

J'ai pris mon temps pour découvrir l'UPR et François Asselineau. Mais j'ai été fier de glisser des bulletins UPR aux élections départementales de 2015, même si personne ne se présentait dans mon canton.

Soyez assuré que je soutiendrai l'UPR, son président Monsieur Asselineau, et tous ses futurs candidats. Mon acte d'adhésion, le tout premier de ma (courte) vie, n'est que le commencement.

J'ai 23 ans, je viens de terminer mes études en contrôle de gestion il y a quelques mois. Je pars bientôt aux États-Unis, puis dans un pays en voie de développement, pour une mission humanitaire chrétienne, afin de lutter contre la pauvreté et les injustices. Ceci pendant 6 mois. Mais je vous suivrai depuis l'étranger et je serai de retour avant les élections régionales.

Encore merci !
Par Olivier (24/03/2015)
Bonjour Monsieur Asselineau

Je suis un nouvel adhérent et je vous dis merci pour toutes les analyses que vous faites et bravo pour la lettre envoyée à TV tours.
Ne baissez pas les bras car je suis persuadé que beaucoup de Français vous soutiendraient s'ils avaient connaissance de votre mouvement.
Je fais mon maximum pour vous faire connaître.
Je vous ai rencontré à Wancourt lors d'une conférence et je crois sincèrement que vous êtes le seul Homme d'état Français respectueux des citoyens et des institutions.

Bien cordialement
Par Jean-Marie (13/03/2015)
Bravo,

Pour votre détermination, pour votre travail ainsi que celui de votre équipe, vous êtes remarquables.

Vous m'avez redonné espoir en notre beau pays, vous êtes d'ailleurs son seul espoir.
Vous êtes le seul politicien crédible actuellement.

J'ai personnellement l'impression de vivre dans un régime totalitaire, (propagande, censure, secrets d'état inclus) et à mes yeux, vous êtes la nouvelle résistance.

Merci de dire la vérité, du moins, d'avoir des propos rationnels, objectifs, justes, vérifiés, de l'actualité, de l'Histoire, et de parler de nos vrais problèmes.

J'espère que nous sortirons de cette voie sans issus dans laquelle on nous entraine.

Je vous, nous, souhaite de réussir.

Courage,

Très Cordialement,
Par Xavier (09/03/2015)
Bonjour,

je viens d'adhérer avec les moyens du moment mais avec un grand plaisir.

Concernant les élections départementales, j'ai envie de voter pour l'UPR mais il me semble que l'UPR n'est pas représenté dans le département de l'Oise.

Existe t-il une autre alternative que celle de l'abstention, le vote blanc ne pouvant exercer une protestation efficace ?

Merci.
Salutations.
Par Luc (05/03/2015)
Bonjour,
Depuis plusieurs semaine je suis avec beaucoup d'attention toute les vidéos mis en ligne sur you tube que ce soit vos interventions ou celle de Vincent Brousseau.
votre capacité d'analyse votre dévouement a vouloir offrir aux français une autre idée de la politique loin de celle qu'offre les 3 principaux partis les plus connus m'ont convaincu que vous êtes l'homme de la situation.
je ne puis adhérer a votre parti compte tenu de ma situation professionnelle cela dit vous avez mon tout mon soutien.
cordialement
Par Bastien (26/02/2015)
Bonjour à tous,

Un message sans grande importance pour vous remercier, avec retard, d'avoir pris soin de nous envoyer nos cartes d'adhérents dans des enveloppes joliment timbrées : c'est tout d'abord un plaisir de recevoir du courrier qui ne contienne pas une facture ou un tiers prévisionnel; c'en est un autre de ne pas avoir à subir les timbres sans âme aux couleurs fades de l'U.E. ou (pire?) une Marianne aux allures de poupée Barbie.

Mon conjoint et moi avons adhéré à l'UPR l'an dernier et travaillons du mieux possible à la diffusion de la "bonne parole". Les personnes de conditions modestes – nos parents entre autres – sont souvent plus réceptives à votre programme car elles sont les plus exposées aux dégâts causés par la trahison européenne. Nos collègues, cadres et souvent issus de milieux plus bourgeois, sont plus difficiles à convaincre car moins sédentaires et encore préservés économiquement. Je crois que vous aviez fait une petite analyse de l'origine de vos adhérents et qu'elle avait confirmé que toutes les origines et situations socio-professionnelles étaient représentées. De notre côté, les classes moyennes et populaires sont nettement plus inspirées!

En tout cas, nous sommes ravis de constater chaque jour que le compteur prend des couleurs et apprécions particulièrement l'ergonomie de votre site, dont la clarté est en parfaite cohérence avec le discours de M. Asselineau : "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement. Et les mots pour le dire arrivent aisément". M. Asselineau incarne parfaitement ce dicton et ce fut un soulagement d'entendre à nouveau un homme digne de représenter notre pays. Nous sommes jeunes, et pourtant nostalgiques d'une époque que nous n'avons pas connue. Lorsque la jeune génération en vient à envier ses parents et grands-parents, c'est que quelque chose cloche, non?

Pour preuve, nous allons entamer l'Emmerdeur, film de 1973 avec Jacques Brel et Lino Ventura, afin de nous rafraîchir les idées : les billets de 100 francs, les Renault 12, les boucheries et poissonneries de quartier, la douceur de vivre…

Merci encore et longue vie à l'UPR.
Par Justine & Matthieu (26/02/2015)
J'ai bientôt 47 ans. A l'âge de 18 ans j'étais fier de pouvoir utiliser mon droit de vote mais au fil des ans cet engouement s'est vite estompé, me rendant compte que ça revenait toujours à "bonnet blanc et blanc bonnet", voir devoir choisir entre la peste et le choléra. Je suis donc devenu abstentionniste et le suis resté pendant plus de 20 ans. Lassé par la TV devenue "trash-TV" durant les années 90 après l'apparition de "la 5" et des autres chaines qui ont suivi, j'ai définitivement cessé de la regarder depuis 2000.

Toutefois je m'étais quand même rendu au bureau de vote pour le référendum de 2005, non pas que j'ai été foncièrement anti-UE, j'ai quand même voté NON comme 55% des français. Et c'est en 2008, lorsque la constitution européenne a été adoptée sans tenir compte du précédent référendum que j'ai été définitivement convaincu que la république française était devenue totalement bananière.

J'ai découvert l'UPR un peu par hasard au gré de rebonds sur Youtube début 2014 : un choc, une révélation !
Non pas que je vous prenne pour le messie, mais on a souvent la sensation de se faire prendre pour des imbéciles par notre classe dirigeante et grâce à vous j'ai pu enfin mettre des noms et des adjectifs précis sur ces sensations parfois confuses. Depuis j'ai dévoré la plupart de vos conférences ainsi que celles de vos "lieutenants" et j'ai la sensation de m'être énormément enrichi que ce soit sur le plan de la culture générale (grâce notamment à votre conférence sur l'histoire de France), de l'économie ou de la géopolitique européenne.

Je me suis fait violence fin 2014 : j'ai allumé la TV chez une amie pour regarder une émission de "crotte", mais uniquement pcq vous y aviez été invité, vous qui êtes habituellement black-listé par les grands médias. Certes je ne m'attendais pas à un miracle mais la diffusion de l'émission m'a profondément déçu, confirmant mon opinion acquise depuis longtemps sur le peu de valeur de la TV US-Française.

J'attends donc avec impatience ce jour où vous y serez invité EN DIRECT lors d'un vrai débat de fond, face aux ténors des partis politiques ultra-médiatisés (UMP, PS, FN, Verts, Front de Gauche et autres tocards). Mais combien de temps faudra t-il encore attendre pour que vos analyses puissent enfin toucher le plus grand nombre des moutons, ceux-là même qui ont un ordinateur connecté à internet et qui l'utilisent pour aller sur les sites de TF1, M6 ou autre BFM-TV ?

En attendant je parle bcp de vous aux gens que je rencontre dès lors qu'on aborde le sujet de la politique, et certains qui habitent en zones rurales m'ont fait part de difficultés à regarder vos conférences en ligne pour cause de débit internet trop faible. Ne pourriez-vous pas rendre toutes vos vidéos disponibles en téléchargement depuis votre site ? Cela permettrait de les faire plus facilement circuler via clés USB… Plus les gens vous entendront, et plus ils se rendront compte qu'on leur ment effrontément depuis bientôt un demi-siècle, que le FN n'est pas non plus la solution (car bcp se dirigent malheureusement vers lui par dépis), et qu'une autre voie est possible à partir de 2017.

Bien à vous, avec mon soutien et mes encouragements pour la suite
Par Philippe (19/02/2015)
Adhérent et militant actif, père de deux filles et déjà grand-père, petit-fils de résistant, attentionné et aussi attentif à l'évolution de votre parti que j'ai découvert sur internet lorsque j'étais plongé dans mes différentes recherches de vérité, je souhaiterais participer davantage à l'évolution de l'UPR.

Mes dernières actions militantes en date, sont entre le 29 décembre et le 5 janvier 6117 contacts dans toute la France, tous départements confondus, l'envoi de mails à tous les joueurs d'échecs français ou la distribution de plus de 5000 tracts sur ma commune, ayant aussi participé au dépouillement des votes aux européennes, moi qui n'avais jamais voté... Je souhaite surtout motiver les équipes sur le terrain et converser davantage, encourager via internet par exemple même si l'on sait tous que la cause nous pousse par réaction au pis-aller..Sur le plan professionnel, j'ai été responsable de magasin dans la grande distribution et aussi responsable commercial dans le cinéma et l'audiovisuel, 7 années aussi dans l'immobilier.
Enfin, je suis très sensible aussi aux questions économiques et souhaite voir le pays retrouver la santé au plus vite... Vous remerciant de tout coeur pour ce que vous faites pour sauver la France ! Voilà pour une brève présentation.

Cordiales salutations Upériennes.
Par Stéphane (16/02/2015)
Monsieur Asselineau,

Je tenais a vous remercier. L'offre politique actuelle étant d'une médiocrité à faire pâlir, les occasions de s'enthousiasmer pour un projet sont plutôt rares. Or c'est mon cas depuis que j'ai écouté avec attention plusieurs de vos prises de paroles et conférences vidéo. Je n'ai jamais eu auparavant la moindre envie de m'encarter à un parti quel qu'il soit, et l'UPR est le premier auquel j'envisage désormais sérieusement d'adhérer. Mes impressions depuis plusieurs semaines sont très bonnes, mais je ne connais pas encore tout votre programme et je prendrai ma décision à ce moment là.

En tous les cas, et c'est une donnée fondamentale pour moi, votre engagement me parait tout à fait sincère et fondé. L'immense majorité de la scène politique ne m'inspirant aucune confiance, c'est un grand compliment que je vous fais. Vos arguments, votre discours et la façon dont vous le défendez, me laissent penser que vos convictions sont claires, solides, et que votre intégrité est réelle. Par ailleurs votre parcours et votre connaissance des sujets économique, historique et géo politique prouvent que vous avez également la compétence, que n'ont tout simplement pas une bonne partie de la classe politique.

Enfin il me parait d'une importance capitale pour le fonctionnement de la démocratie que d'autres voix que celles qui nous rabâchent la même idéologie puissent se faire entendre, et que les électeurs aient véritablement le choix de la direction dans laquelle notre pays s'engage pour les prochaines années. L'UPR y contribue par son existence, et c'est pourquoi je vous faire part de mon soutien moral avant, peut-être, de contribuer plus activement à votre mouvement.

Sincères salutations.
Par Etienne (13/02/2015)
Juste un message de sympathie et d'encouragements à l'attention de votre action.
Je sillonne l'Europe du Nord une semaine sur 2 en tant qu'ingénieur commercial export (pour des produits de ce qu'il reste de notre beau savoir faire national, des vannes cryogéniques de belle facture) et suis à même de dresser un constat alarmant de la situation des nations soumises à l'euro. Et à l'inverse de la bonne santé économique et donc sociale politique et nationale de celles qui n'y sont pas soumises.
Groupons nous.
Par Michel (12/02/2015)
Bonjour,

En étant sur Youtube je suis tombé sur une vidéo présentant le programme de l'UPR et vous avez beaucoup de propositions qui m'intéressent.

Je me demande pourquoi vous êtes si peu présent a la télévision par exemple ?

Pourtant vous avez beaucoup de propositions qui sont du bon sens et que malheureusement le front national reprend en parti pour sa part.

Moi qui ai l'amour de la France, du drapeau, de notre hymne au coeur je ne comprend pas pourquoi un parti qui veut défendre la France et son peuple soit si censuré que ça, pourtant le front national (dont je n'ai pas vraiment confiance) est constamment invité !

J'espère qu'un jour l'UPR ne sera plus censuré parce que ça a l'air d'être un bon parti contrairement à ceux qui gèrent notre pays en ce moment.

Cordialement.
Par Jonathan (08/02/2015)
Je partage totalement toutes les idées de votre parti UPR. C'est pourquoi je vous souhaite de vous faire connaître et que les médias vous donnent accès à leur plateau télévisés. Après cela, je suis certain que vous rallierez un bon nombre de Français à votre cause.

Vous redonnez une lueur d'espoir aux français qui n'ont pas peur de dire la vérité.
Par Antoine (06/02/2015)
Bonjour,

j'ai 58 ans, franco-iranienne par mariage, j'ai travaillé 30 ans à Paris et suis arrivée dans le ****** en 2008.
Je suis veuve et ai encore un fils à charge de 15 ans je ne travaille plus.

Cela fait des années que j'ai conscience d'un sabotage depuis que j'ai rencontré l'UPR je suis ravie de constater que je ne suis pas paranoïaque vous m'avez vraiment aidée à tout comprendre.

jusque à ce jour je pensais que l'on ne pouvait rien faire.
je n'ai jamais adhéré a aucun parti politique donc aucune expérience, mais aujourd'hui j'ai envie de vous aider selon mes possibilités.

Merci M. Asselineau pour vos conférences magnifiques.
Par Marie (02/02/2015)
Bonjour cher Monsieur,

Ce message pour vous remercier infiniment pour vos conférences trouvées en vidéo sur Internet et notamment celle intitulée "Qui gouverne la France et l'Europe ? ".

Je les ai regardées et écoutées avec beaucoup d'attention et d'intérêt et ai appris ce que l'on nous cache tout en en vivant les conséquences douloureuses comme chacun de nous. Je vous félicite pour tout ce travail accompli en réalisant que vous êtes le seul à nous informer de cette guerre souterraine et pour cause.

Sachez que je les fais découvrir à mon entourage à qui je demande de les partager à leur tour.

Je suis moi-même dans le secteur de la musique qui n'est pas non plus épargné.

Avec toute ma respectueuse considération.
Par Rémy (31/01/2015)
Jicropa sa existe encore des français avec les yeux ouverts que dieu vous vient en aide pour que vous soyez président des français pour la liberté égalité fraternité je vous salue et j'en parle autour de moi ya encore de l'espoir pour la France
Par Aziz (26/01/2015)
Bonjour,

Un grand merci et un grand bravo pour cette intervention. Cela fait tellement de bien d'entendre des choses intelligentes et sensées.
Je suis très fier d'être membre de votre parti et suis certain que nous irons loin. C'est la seule voie qui s'offre à la France.

Meilleurs voeux à M. Asselineau et à l'UPR pour cette nouvelle année !

Bien cordialement
Par Guillaume (24/01/2015)
Bonjour,

J'ai longuement étudié sur votre programme politique et je tenais à vous faire part de tous mes encouragements .

Vos propos, Vos actions m’ont en effet permis de comprendre que vous vous battriez pour faire admettre la nécessité de vos connaissances à des simples citoyens comme moi. Je ne doute pas que vous allez œuvrer afin de prendre en compte de manière encore plus effective et plus juste la façon et la manière de vous faire connaitre .

Je suis heureux d’avoir enfin le sentiment que mes idées et problèmes sont compris par un homme politique qui a un véritable pouvoir décisionnaire.

Vous pourrez compter sur mon soutien, par ailleurs, je suis prés à vous représenter et faire en sorte de multiplié vos adhérents lors de mes réunions privés et également sur le terrain en respectant à la lettre votre programme bien sure.

Si j'obtiens votre accord et votre soutien , je pourrais alors avancé en toute confiance dans mes démarches les plus sincères .

En vous souhaitant de remporter les élections, je vous prie de bien vouloir agréer, Madame / Monsieur, l’expression de ma très haute considération.
Par Amar (23/01/2015)
Bonjour,

Je m'appelle Laurence, je suis actuellement assistante commerciale et ai comme diplôme, une thèse en droit privé. Je réside à Anglet dans le département des Pyrénées Atlantiques.

En synthèse : je m’intéresse depuis bien longtemps sur les "événements mondiaux" et ai depuis peu, eu l'envie d'aller chercher ds l'histoire les réponses à mes questionnements.
C'est ainsi que j'ai trouvé votre vidéo sur l'histoire de France. Elle est passionnante.

Je me suis livrée à une recherche sur votre personne et ai relevé (entre autre) que vous aviez fondé un parti l'UPR. Vous avez des idées auxquelles j'adhère depuis fort longtemps.

J'aurais aimé vous rencontrer, que vous vous produisiez dans le "département".

Cdlt,
Par Laurence (23/01/2015)
Bonjour,

Tout d'abord je tiens à vous féliciter pour l'analyse de la situation actuelle et vos préconisations afin de prendre la défense des Français.

J'envisage très sérieusement d'adhérer à votre parti mais avant j'aimerai rencontrer quelques uns de vos militants ou un responsable régional. Pourriez vous, s'il vous plait, m'orienter vers la réunion/permanence/conférence la plus proche de Bayonne (Aquitaine, 64)?

Merci et bon courage à tous!
Par Romain (21/01/2015)
Bonsoir,

j'adhère à l'UPR depuis 2013, mais avec une forte sensibilité de gauche, je regarde régulièrement ce que font le PRCF et le M'Pep (aujourd'hui PEP).

Le PEP vient de publier "Les dix points-clé du programme de libération nationale"
http://www.m-pep.org/Les-dix-points-cle-du-programme-de-liberation-nationale-et-de-justice-sociale

Le point numéro 2 de son programme énonce ce qui suis :

«Reconquérir la souveraineté de la France dans les domaines politique,
militaire et diplomatique, en sortant de l’Union européenne, de l’OTAN,
en démondialisant et en achevant la décolonisation dans les outre-mer
français, pour bâtir de nouvelles relations internationales fondées sur le
co-développement»

Ce qui m'a choqué c'est "la décolonisation dans les outre-mer
français".
J'ai ainsi laissé 2 messages/commentaires sur leur site en bas de ce manifeste :

18 octobre 21:50, par Aris-Caen
Cher PEP, qu’entendez-vous par "en achevant la décolonisation dans les outre-mer
français" ?
Je n'ai pas eu de réponse. Mon message suivant en date du 19 est celui-ci :

«M’PEP : "en achevant la décolonisation dans les outre-mer
français" ?

– décoloniser la Savoie aussi ?
– décoloniser la Bretagne ?
– décoloniser l’Alsace ?
– décoloniser le pays Basque ?
– décoloniser La Corse aussi ?
– décoloniser la Catalogne française encore ?
– décoloniser le Berry pourquoi pas ?

Le M’pep veut décoloniser les "ethnies" asservies ?
Alors le M’pep devrait proposer d’ethniciser ce qui reste de France aussi !
Le M’pep veut de nouvelles guerres d’Algérie partout ?
Je vous suis depuis 2ans et j’aime vraiment votre positionnement politique, mais si c’est pour en fin de compte la jouer trotskar, autant annoncer la couleur et militer pour la dissolution de la France et de son peuple., cela serais plus clair et honnête.
Je suis infiniment déçu !»

J'ai compris que le M'pep tient un double discours; universaliste à l'intérieur de l'hexagone et ethniciste à l'extérieur et que son merveilleux plan de redressement de la France ne comprend pas les "indigènes" qui devront se battre pour leur propre souveraineté et "état social".
Considéré du point de vue universaliste, la proposition du M'pep est carrément raciste.
Du point de vue patriotique, c'est vendre nos territoires et concitoyens français à des puissance étrangères.

Je tenais à vous faire part de cette triste trouvaille pour moi qui comptais aller vers le M'pep, mais qui remarque que la gauche dite souveraine a les mêmes obsessions déstructurantes et malsaines que la "gauche" de pouvoir.
Je resterais à l'UPR car au moins c'est clair, net et précis.
Par Christophe (20/01/2015)
Bonjour messieurs et Dames
Je découvre avec attention votre parti aujourd'hui et je suis en parfait accord avec vos propositions et analyses sur la politique catastrophique de la France nous attachant systématiquement à la politique voulues par quelques financiers richissimes qui veulent gouvernés la planète au détriment de toute libertés.
Ma question: par rapport aux évènements qui ce produisent ces jours j'ai le sentiment que si on voulait nous entrainer dans un conflit dans un proche avenir on n'agirait pas autrement ?
Cordialement
Par Marc (20/01/2015)
Bonjour Messieurs
Je viens de découvrir dernièrement (sur Youtube), la personnalité, et les discours de Mr ASSELINEAU, et à travers, l'UPR.
Je veux lui dire merci beaucoup Mr ASSELINEAU, vous m'avez beaucoup appris.Des choses qu'on ignorait sur la vraie histoire.Et comme il invoque toujours des proverbes dans ses discours, comme "Si tu ne sais pas oû tu vas, regarde d'oû tu viens"
J’adhère, moralement,sur sa vision de la France, de l'Europe et du monde…surtout
Le "désir" historique et structurel d’hégémonie sur le monde,et de la voracité incessante des USA.
J’espère que le discours de Mr ASSELINEAU, et le programme de l'UPR, trouvera une place dans la conscience libre des français.
Par Abdel (Casablanca, Maroc) (16/01/2015)
Bonjour Monsieur Asselineau
J'ai découvert il y a peu, vos conférences sur internet. Cela fait 63 ans que je suis bête, je le suis de moins en moins grâce à vos conférences et je vous en remercie vivement.(je fais allusion à votre proverbe Chinois).
J'essaie de faire passer votre message le plus possible dans mon entourage ou lors de rencontre, j'incite les gens à écouter vos conférences car vous détenez la vérité sur l'Europe. Mais c'est une tâche difficile. Votre conférence sur l'histoire de France est géniale. Vous représenter pour moi un homme politique de très grande valeur et j'oserai, si vous le permettez, vous comparer au Général De Gaulle, la Grande France, notre cher Pays.
Je serai présent à Wancourt (62). Serez-vous l'animateur car j'aimerai vous rencontrer et adhérer à votre parti ce jour là. Continuez votre combat pour sauver notre pays de la décadence. J'essaie aussi par ma modeste contribution à vous aider dans cette tâche difficile car nombre de Français sont endormis et pourvu qu'il ne soit pas trop tard lors du réveil
Bon courage Monsieur Asselineau
Amitiés Respectueuses
Par Jean-Marie (15/01/2015)
Monsieur

Français 35 ans émigrant du canada, je "surfais" sur le nette car outré de ce qui se passe avec Dieudonné et son interpellation et des dérapages graves de nos élites dans cette affaire. J' avoue, après 35 ans comme un bon soldat européen (j' ai été élevé avec ca) je ne crois plus en l' Europe de même que dans nos élites et j' étais tenté de voter FN. Après quelques vidéos de vous sur internet et un discours posé et construit vous avez réussi à me convaincre de beaucoup de choses et surtout de regarder le FN autrement merci. Il n'y a pas de petites victoires….

Je vous souhaite le meilleur pour la suite , dommage que vous ne soyez pas plus médiatisé, je ne connaissais pas l' UPR.
Par Cédric (14/01/2015)
Monsieur Asselineau et toute l’équipe UPR

Je tenais simplement par cet envoi, et suite à mon adhésion, à vous temoignez toute ma gratitude et tous mes encouragements.

Je suis depuis maintenant plus d’un an votre action et je me suis penché en profondeur dans vos conférences et publications. Passée ma réticence première face à ce fou qui préconise l’impensable, je me suis renseigné,j’ai verifié,recoupé, echangé etc…. .Votre vision des choses a eu un effet dévastateur et salutaire, je pense, sur les fondements de ma pensée politique. Fondements, j’ai l’honneteté de le dire à posteriori, conditionnés par 20 ans d’une implacable vision unilatérale et « parfaite » de cette Europe qu’on nous a fait construire.

Que de temps perdu, en questionnements stériles, en engagements inutiles, à me demander toutes ces années dans quelle camp finalement était la vérité, alors que tout le monde me mentait. Quel choc de découvrir, avec votre travail, que l’on était perdu depuis autant de temps. Et les conséquences dramatiques de cet état de fait, et de cette ignorance, sur notre vie de tous les jours.

Merçi donc, à vous et votre équipe, de m’avoir montré la route à suivre et d’éclairer notre avenir sous un angle différent.

Si par quelques moyens que ce soit, je puis vous être utile en Vendée, n’hésitez surtout pas à me contacter. Ce sera avec plaisir que je vous apporterais mon aide dans la mesure de mes possibilités.

Je vous adresse mes plus sincères salutations, une bonne année 2015 et évidement toute la réussite possible pour l’UPR
Par Sébastien (12/01/2015)
Merci a Mr François Asselineau pour sont Analyse du billet

" L’UPR ne participera pas aux manifestations de récupération organisées dimanche 11 janvier par les dirigeants euro-atlantistes. "

Sans aucun doute L'UPR représente le seul espoir pour la France
Oui les Français semblent être frappé par une amnésie foudroyante ce qui est très inquiétant .
En réalité l'heure est grave , pour ne pas dire très grave .
Merci a François qui incarne plus que jamais notre seul espoir
En espérant que ce message lui sera retransmit et qu'il puisse avoir au moins le temps de le lire .

Cordialement .
Par José (12/01/2015)
C'est avec une grande satisfaction que j'ai pris connaissance de la décision de l'UPR de ne pas participer à la manifestation organisée le 11/01/2015 à PARIS par les euros-atlantistes.
Les motifs évoqués dans le communiqué de presse du 10/01/2015 sont judicieux et j'approuve sans réserve.
Je me permets de présenter tous mes vœux à Monsieur ASSELINEAU et aux dirigeants de l'UPR.
Par Raymond (11/01/2015)
Bonjour Monsieur .
Merci pour tout ce que vous faites et pour vos tout récents messages qui montrent que l'UPR ne tombe pas dans le piège des réactions émotionnelles et de la manipulation ambiante à grande échelle .
Votre décision de ne pas participer à cette manifestation est dans la cohérence de vos analyses et de votre action politique . Elle vous honore . Merci encore .
Je joins un lien intéressant qui va dans le même sens ..
Poursuivons la résistance !
http://www.les-crises.fr/indecense-rendons-hommage-a-charlie/
Par Philippe (11/01/2015)
Bonsoir Monsieur Asselineau,
Nous venons d'adhérer à votre mouvement, convaincus en quelques jours suite aux visionnage de vos conférences.
Nous vous remercions dès à présent de l'espoir que vous nous donnez.
Nous vous souhaitons beaucoup de résistance et de courage afin que votre parti puisse prendre l'ampleur nécessaire à la réalisation de vos propositions politiques.

Cordialement,

Par Patricia et Guillaume (05/01/2015)
Monsieur Asselineau,

J'ai cinquante ans et c'est la première fois de ma vie que j'adhère à un mouvement politique parce que je crois que l'UPR pourrait légalement nous sortir du "bourbier européen" pour tout simplement retrouver notre liberté en tant que nation Française et notre indépendance monétaire, économique en sortant du "carcan de l'euro" et des "directives de Madame Merckel.
Au sein de l'Europe, un pourcentage toujours plus grand de populations exclues socialement et économiquement par la pauvreté.
Une Dette sans fin…
l'OTAN devient de plus en plus cette émanation armée de l'empire Euro-Atlantique essayant de déstabiliser géo stratégiquement le Moyen-orient, l'Afrique et la Russie avec un risque réel d'escalade vers une autre guerre mondiale.

(Un entretien de Madame Angela Merkel qui lance une nouvelle charge contre Vladimir Poutine. Dans un long entretien au quotidien conservateur Die Welt, paru ce dimanche, la chancelière allemande estime que la crise ukrainienne est seulement un exemple de la stratégie de déstabilisation de la Russie dans l'est de l'Europe:
https://www.youtube.com/watch?v=DKCAg7gH7dw)

Bon, maintenant que j'ai énuméré votre programme parcequ'il devient pour moi, comme pour de plus en plus de citoyens, "une urgence Nationale".
Je tenais à vous féliciter personnellement, Monsieur Asselineau, parce que je pense que vous êtes une personne d'honneur et que votre combat politique est de la plus haute importance pour un peuple et une nation entière.
Comme de plus en plus d'adhérents ou de sympathisant j’espère ne pas me tromper en vous croyant…
Je pense que votre choix personnel de quitter le "système" dans lequel vous avez évolué fut aussi guidé par votre grandeur d'âme et votre conscience humaine plus que par ambition personnelle.
Au sein de l'UPR, je pense que vous êtes entouré de cadres excellents ,sincères, fidèles aux idéaux de la République et de la constitution Française qui partagent comme vous la volonté de sauver notre pays.
Devenez un vrai Président pour le peuple et la nation Française, Monsieur Asselineau. vous avez la force, l'intégrité, les compétences, le courage et la vision politique de changer l'histoire dans un meilleur sens.
Nous serons de plus en plus à vous suivre si vous arrivez à nous faire oublier que nous avons été si souvent trahis…

PS: J'espère que je n'ai pas trop mobilisé votre attention par ce mail personnel, parce que vous devez vous devez être très occupé à préparer le véritable changement.
Par Jerome (04/01/2015)
Cher Monsieur Asselineau,
En farfouillant dans youtube je suis tombé sur vos conférences que j’ai écoutées en nombre (happé comme par une bonne série américaine !!). Depuis mon non de 2005 au TCE, je ne suis plus retourné aux urnes. C’est un jeu de dupes où le désir de pouvoir est à nu car les responsables qui le briguent savent ne rien pouvoir en faire. A défaut de vraiment pouvoir exercer ce pouvoir, ils cherchent à en revêtir le costume et l’ambition ne peut même plus se prévaloir de la sincérité. C’est devenu un jeu d’illusions où la parole est donc devenue vide. Du théâtre de l’absurde qui ne dit pas son nom.
Votre parole à vous est bien différente : elle redonne un sens à mon vote de 2005 ; elle va vers l’action claire et tangible ; elle propose, par des actes, de redonner une consistance à la démocratie; elle restaure la pédagogie en politique, l’esprit d’analyse contre celui des synthèses tronquées, l’érudition et la précision contre l’enfumage rhétorique. Vous remettez la science et l’humanité au cœur de la parole politique contre le déni de réalité et le cynisme. Et puis on sent en vous beaucoup de gentillesse, je veux dire donc aussi dire de noblesse. C’est pourquoi j’adhère.
Si j’ai déjà adhéré à des syndicats, je n’ai en revanche jamais pris la carte d’un parti politique. Bien que je croie en la nécessité d’agir au niveau politique, j’ai toujours jusqu’ici préféré ce que Kundera appelle « la sagesse de l’incertitude ». C’est une position fertile du point de vue intellectuel mais un peu planquée, moralement parlant, car elle éloigne du choix, et de l’action. S’est ajouté à cela l’espèce de fatalisme que la nature grandissante de l’illusion démocratique a installé peu à peu en moi.
Aujourd’hui, vos réflexions et vos propositions font que ma croyance en la nécessité de l’action peut devenir réalité. Je vous en remercie.
Bien cordialement.
Par Olivier (14/12/2014)
Bonjour,merci à vous de nous ouvrir les yeux sur la France et l'Europe je suis de tout cœur avec vous et votre combat,j'ai vue vaut vidéo sur internet et ça m'a énormément toucher, vous êtes un homme juste comme on n'en vois plus a la télé et ne changée surtout pas merci.
Par Ouadane (12/12/2014)
Bonjour, je suis tomber par hasard sur vos conférences et je dois vous dire que vous même et votre site internet m avais appris beaucoup de chose . Je remercie internet car je n avais jamais entendu parler de votre mouvement citoyen. Votre discours ainsi que votre analyse m'a permis, de mieux appréhender ce qu est l Europe. Car en effet comme vous le dite si bien on ne nous donne pas toutes les clefs pour mieux comprendre ou la politique actuelle vis à vis de l Europe nous mène. Je vous remercie de votre éclairage qui fut clair pour moi et qui me permet de me positionner à ce jour . Cordialement un future membre de L Union Populaire Républicain.
Par Alexandre (12/12/2014)
Bonsoir ;

Pour commencer, un grand Bravo à toute votre équipe pour l'incroyable travail que vous faites.
De nos jours la vérité est devenu une chose abstraite où sur le plan humain par exemple, le paraître prévaut sur l'être.

Je ne sais pas comment tout cela va finir mais si l'on conjuguais par exemple crise économique, politique et climatique cela se solderait probablement en crise sismique et dès lors un point de non retour serait franchi pour le genre humain.
Nous n'en sommes pas encore la mais…

Je pense que les élites du monde de demain dont vous faites indéniablement partie sauront rassembler les peuples en leur donnant la voie à suivre.

Pour ma part, je sème une petite graine en mettant en ligne un site.
Ce site que j'ai ouvert il y a une petite semaine tentera de regrouper des articles, des images et des vidéos qui vont dans votre sens, dans celui de la vérité et de la justice.

Je collecte un maximum d'informations les publies et les sauvegarde précieusement dans un souci de censure de la part des réseaux sociaux comme Youtube ou Dalymoption par exemple.

Je soutiens vivement depuis ma petite commune Genevoise en Suisse, votre parti et me joint à vous en tant que résistant au Mensonge, à l'Oligarchie, au Sionisme et à toute dérive qui pourrait soulever l'homme contre l'homme.

Vous avez du pain sur la planche et surtout, protégez-vous de ce qui n'est pas vous car dans les ténèbres qui tentent d'asservir l'humanité, vous êtes un phare encore très fragile.

Courage ! Vous êtes le Futur !
Par Stphane (12/12/2014)
Bonjour François,

Je suis adhérent de votre parti depuis avril 2014.

Je viens de m'expatrier en Australie et hier j'ai assisté au discours de François Hollande à la communauté française en Australie.

Affligeant !

J'ai écouté votre discours sur ORAL OM5 TV et je vous félicite. Je vous admire et je suis enfin comblé d'entendre le son de votre voix plus agressive. Il faut que vous soyez plus agressif car les gens ont besoin d'un nouvel homme fort et vous êtes le seul capable de l'incarner : à condition que vous soyez plus agressif dans vos propos. (comme l'était le Général de Gaulle)

Je suis en Australie et je souhaite développer votre parti dans ce magnifique pays. Pourriez vous me mettre en relation avec d'autres membres de votre parti en Australie, à Sydney pour être plus précis ?

Merci beaucoup François

Si vous souhaitez venir à Sydney pour faire une conférence avec la communauté française, ce sera un immense plaisir de vous accueillir.

Cordialement
Par Olivier (19/11/2014)
Excellentes conférences sur la tragédie de l'euro et la régionalisation!
Par Claude (18/11/2014)
Un grand merci pour les excellentes analyses de mr Klein.
Je vis en Espagne depuis 12 ans et suis, après avoir travaille dans différentes régions, basé a Barcelone, ou les tensions politiques sont palpables, je me réjouis de vous lire car vous me permettez, grâce a votre travail, de participer aux débats notamment sur l’indépendance, avec un point de vue très différent de celui qu' on entend d'un cote comme de l'autre
Merci encore avec tous mes encouragements pour la suite
Salutations
Par Christophe (13/11/2014)
Monsieur Asselineau,

Tout d'abord, je voulais vous remercier de m'avoir ouvert les yeux sur le monde qui nous entoure. depuis je dors moins bien, mais plus instruits.

Je viens vers vous suite à une conversation avec un couple d'amis à qui j'ai parler de votre militantisme, plutôt intéressés, toutefois ils m'ont posé une question à laquelle je ne pouvais pas répondre.

Leur Question:

Quelle sont les intérêts des pays membres de l'UE de rester dans l'UE ?
bien sur je ne parle pas des pays recevant de large subsides comme les pays de l'est
mais de pays aisés voir moyennement aisés.

Merci de votre réponse.
Par Alexandre (05/11/2014)
Bonjour Monsieur…Je viens vous remercier pour vos conférences que j'écoute et regarde sur internet. Elles me permettent de colmater bien des lacunes et incompréhensions concernant l'avenir de notre beau pays " LA FRANCE " mais qu'en reste -t-il ? Je ressentais, mais ne pouvais pas exprimer, cette douleur que m'infligeais nos politiciens félons lors de leurs interventions. Je dis toujours au travail : un peu de pommade pour le peuple pour mieux l'enchainer, ça coute pas cher de leurs parts, mais attention : ils suivent une route tracée…je pensais bien aux USA… mais ne pouvais imaginer cette perversité, manipulation par tous les moyens possibles. Etre les Maitres du monde! Le Nouvel Ordre Mondial mis en place par le clan " BILDERBERG " j'essaie de m'informer en utilisant cet outil que je possède. Le site " des moutons enragés " me guide et m'a conduite vers vous. Aujourd'hui à 60 ans et un CEP en poche… je redécouvre l'histoire de France! A part trimer (femme de ménage) pour le capitalisme , élever mes enfants (qui m'ouvrent les yeux sur le monde réel) je suis sortie de ma léthargie…il me reste du travail et j'ose espérer que le peuple un jour va se réveiller et prendre son destin en main….ce n'est pas demain! mais, qui sait à force de subir…tout peut arriver. Dans un an la retraite, changement de domicile et surement plus la possibilité de garder cet ordinateur. Je fais et refais les comptes je vais devoir jouer serré. Donc, je tenais à vous remercier et je vous avoue que je vais me gaver de vos conférences, je ne veux pas mourir inculte et vais transmettre à la jeunesse qui m'entoure. (excusez-moi pour la mise en ligne mais je ne connais pas le fonctionnement pour alinéa).
Par Chantal (04/11/2014)
Bonjour M. Asselineau,

je vous adresse ce message pour vous manifester mes chaleureux remerciements pour le travail que vous produisez, le courage et la précision dont vous faites montre. A ce titre, j'estime que vous êtes une exception dans le paysage politique français et je vous souhaite toute la réussite que vous méritez dans la montée de votre parti.

Comme bien d'autres, j'étais convaincu que l'Europe était une bonne chose sans réellement savoir pourquoi. Le lavage de cerveau opéré par les médias avait été efficace.

Par ailleurs je ne regarde plus les émissions à caractère "politique" de la même manière et considère qu'il ne s'agit la plupart du temps que d'une mise en scène grotesque plutôt qu'un débat de fond… Votre intervention chez M. Ruquier en est la parfaite illustration, votre temps de parole ayant été gâché à vous défendre face à des journalistes haineux tentant de vous stigmatiser plutôt que de vous interroger sur vos idées de manière objective.

Sachez par ailleurs que je suis ingénieur informaticien expérimenté et que je vous propose mes services à titre gratuit (www.yyyyyyyy.fr) pour vous aider dans votre développement en lequel je crois profondément.

Vous en faites ce que vous voulez.
Bien à vous.
Par Olivier (28/10/2014)
Bonjour Monsieur,
Merci beaucoup pour votre mot de bienvenue. Je serais vraiment intéressée à participer à l'essor de l'UPR, mais je suis actuellement expatriée au Maroc où je travaillerai pour une période d'environ 1 an.

Je dois vous dire, toutefois, que je suis canadienne et non française. Je suis une ardente militante de l'importance des racines françaises du peuple québécois. J'aime énormément la France et trouve très important que toutes les personnes ayant bénéficié de son rayonnement universel se sentent responsable de son sort.

Merci de m'inclure dans votre liste de diffusion et au plaisir de faire votre connaissance dans un avenir rapproché.
Par Manon (24/10/2014)
Monsieur Asselineau,

Je tiens a vous remercier de m avoir ouvert les yeux, a vraiment m intéressé a mon pays et devenir un citoyen responsable et lucide.

Depuis des années je voyais mon pays partir en déconfiture, ecoutais nos politiques, je sentais un problème sans pouvoir le nommer.

La révélation en tombant sur votre mouvement republicain, enfin j ai les reponses a mes questions, jai analysé, décortiquer et verifié vos dire, avec effrois jai tout compris tous c est mis en place et en vous voyant face a vos détracteur, sur le replis de la france sur elle même etc... J ai vu les manoeuvres politiciennes auxquels je ne pretais pas attention, desormais elles me semblent bien moins subtil, et oui faisons de la france un pays qui réussi et qui se protege, mettons de l ordre dans notre constitution, afin de créer les gardes fou necessaire face a nos dirigeants sclérosé.

Le mois prochain, je compte adhérer a l UPR et prendre des responsabilités au sein du parti car tel est mon souhait, face a cette situation scandaleuse, je ne peux me resoudre a rester passif et spectateur, il en va de l avenir de notre pays et vous m avez donné l envie de me battre!

Cordialement
a tres bientot
Par Jérémie (16/10/2014)
Bonjour,

Depuis quelques semaines, je diffuse joyeusement les excellents supports que vous avez créés pour atteindre nos buts. Bravo à l'équipe et aux individus qui fabriquent ces supports. Pas simple, compte-tenu de la diversité du public (y compris au niveau simplement formel : quand on connait personnellement ses correspondants, on sait qu'une musique dramatique en fond aidera certaines personnes à se concentrer et à ouvrir leur perception, tandis que cette musique de fond en dérangera d'autres, qui la percevront comme un bruit parasite qui s'adresse au pathos plutôt qu'à la raison… Bref c'est pas facile, donc c'est justement la pléthore de documents différents qui permet de répondre à nos besoin de supports de communication pour convaincre.)

Bref. Il y a quelques semaines, je suis tombé sur une page qui regroupait plusieurs déclarations d'hommes politiques au sujet de l'UE, tous partis confondus, depuis les années 90. Cette compilation était renversante. Depuis, je cherche à retrouver ce document, mais je ne tombe plus dessus (il y a bien quelque chose d'un peu semblable sur article50.eu , mais ce n'est pas ça du tout que je cherche : je cherche un document où, par exemple, Sapin est cité en 1992 environ, déclarant que bientôt grâce à l'UE l'industrie française va pouvoir prospérer comme jamais, la croissance décoller et le chômage disparaître (j'exagère à peine).

Je vous serais reconnaissant de m'envoyer le lien par mail : il doit bien y avoir quelqu'un qui sait où se trouve cette page, je n'ai pas rêvé.

Bien cordialement,
Par Pierre (15/10/2014)
je suis très content de vous avoir connu et je vous suit depuis seulement 1 mois et c'est la première que sa m'arrive dans toute ma vie et j'aurai le 12 décembre 34 ans. Je vous regarde sur internet chaque jour, vos conférences, vos débat à la télé, le dernier sur bfm bussness, bien sur toujours sur internet car je n'ai même plus envie de regarder la télé tellement il nous diffuse des mensonges en permanences je n'ai plus le cœur à sa. Personne ne peux rivalisé avec vous pour le moment et j'espère que vous serai beaucoup plus connu que sa, je suis chef de cuisine pas très intelligent par rapport à vous mais je met toutes mon intelligence sur mon métier car c'est tous ce qui me reste. et j'espère chaque jour mieux vous connaitre et espère aussi de tout cœur que vous serai à la présidence de 2017 je n'hésite pas à en parler à mon travail, car vous m'avez redonner la confiance de mon pays et à la politique mais seulement à la votre, enfin fier d'être Français! je n'avais plus d'espoir alors que nous tombons de jour en jour dans le gouffre, svp faite vite nous avons besoin de vous car autour de moi et dans mon milieu rien ne va plus je serai à l'unanimité avec vous et vos idées quitte à sortir de l'euro et en souffrir un moment si sa emmène vers un bon objectif et de relever la France que j'ai temps aimé, merci d'exister et d'être près de votre peuple qui souffre temps en silence j'espère à bientôt et je n'hésiterais pas a voter pour vous j'ai tend à dire mais je travail beaucoup car je me lève du lundi au vendredi a 2h30 du matin pour aller sur Paris et rentre a 19h30 tous ceci pour une misère qui serre à payer des factures qui ne cesse d'augmenter d'année en année sans que rien ne change et je ne parle pas de mon ou notre salaire si je continu comme sa ainsi que tous les autres dans mon cas, je doute qu'on puisse vivre afin de profiter de notre retraite qui ne fais que de s'allonger! en tous cas merci de ce petit rayon d'espoir! on compte sur vous, mes 4 enfants, mes collègues, le peuple et moi même car vous êtes notre avenir!
juste une petite question que feriez vous vous pour les personnes aussi minime que nous dans notre pays?
ps: milles excuses pour les fautes!
Par Pascal (02/10/2014)
Monsieur Asselineau ,

Pardon de commencer par vous parler de moi ,mais c'est pour que vous puissiez me "situer"…
J'ai 44 ans ,je suis musicien ,guitariste ,mais socialement le plus souvent sans emploi ,enchainant des saisons à XXXXX comme ouvrier ,ma compagne est militante et déléguée de la CGT dans le cadre de son emploi à YYYY ,je n'ai pour ma part jamais adhéré à un parti politique ,ni même ,je l'avoue ,jamais été inscrit sur les listes électorales ,ayant constaté depuis mes plus lointains souvenirs politique (je me souviens encore très bien du débat pour la présidentiel de 81 ,qui m'avait passionné) que l'on mentait aux français à chaque élection et cela quelque soit le parti politique.
Je suis profondément humaniste ,révolté contre les injustices sociales ,et je pense qu’être raciste ou même simplement xénophobe est ,pour le moins ,une déchéance intellectuelle.

Tout cela pour vous dire que ,non seulement j'ai adhéré à l'UPR (que j'ai connu sur youtube grâce à une de vos conférences) ,mais que ,pour la première fois de ma vie donc ,je vais m'inscrire comme électeur et faire profiter de ma voix à l'UPR chaque fois que cela sera possible.

Merci ,Monsieur Asselineau ,de m'avoir redonné confiance en la politique ,merci d'utiliser une logique implacable ,merci de continuer votre combat pour la seule issue possible.

Je vous aiderai dans la mesure de mes (très maigres) moyens ,en me mettant à la disposition de l'UPR en périodes électorales pour toute tache militante ,ou en soutenant vos thèses dans les commentaires de Mediapart auquel je suis abonné par exemple ,même si une équipe malfaisante semble présente pour vous calomnier ,ou mépriser ,mais sans jamais un seul argument (et pour cause) pour contrer la logique quasi scientifique de l'UPR
(mais visiblement pas que sur Mediapart : j'ai été stupéfié de voir que le mouvement nauséabond de Soral à droit à un long article sur wilkipedia ,mais pas l'UPR ,qui renvoi à un parti homonyme du début du 20ieme siècle !)

Je n'ose imaginer la vie que vous devez mener à prêcher dans le désert médiatique ,à parcourir notre pays jours après jours ,à essayer d'ouvrir les consciences ,alors encore merci de porter nos voix monsieur Asselineau.
J'allais écrire "longue vie à l'UPR" mais en fait ,j’espère quelle sera la plus courte possible car ,alors ,cela voudra dire que vous avez été élu et que votre mandat nous aura redonné le "droit de vote" ,donc…
Courte (mais très fructueuse) vie à l'UPR !
Par Laurent (15/09/2014)
Bonsoir M. Asselineau,

ayant conscience de votre niveau de sollicitation auprès des adhérents ou sympathisants UPR, je me permets tout de même de vous laisser ce message personnel pour vous remercier de votre travail mais aussi de l'honnêteté intellectuelle dont vous faites preuve, et ce, même si cette lettre risque de se noyer dans les méandres de votre boite mail.

Je tiens a vous dire, en ces temps difficiles pour la France, que cela fait grandement plaisir de constater qu'il existe toujours bel et bien de vrais patriotes qui seraient prêts à faire preuve d'abnégation et s'effacer derrière l'intérêt général.

Bien que relativement jeune, j'avoue en effet ne plus reconnaître la France, ce grand pays avec une grande histoire et une belle culture qui s'est malheureusement complètement affaissée depuis la fin du Gaullisme et cette fameuse construction européenne qu'on nous a pourtant vendue comme la panacée de tous nos problèmes.

Votre discours sur la France et son destin, votre volonté de rétablir l'indépendance et la souveraineté, votre critique de l'union européenne et de l'influence des Etats-Unis heurtent ma sensibilité et m'ont encouragé à adhérer au sein de votre parti.

Votre parti, dont les idées représentent une part croissante de la population Française, pourrait de ce fait être un exutoire, une bouteille d'oxygène idéologique mais aussi électorale face au bipartisme persistant en France depuis un triste soir de Novembre 1970.

En somme, j'ai pris ces quelques minutes de mon temps libre pour vous remercier à titre personnel pour votre investissement mais aussi remercier les sympathisants UPR qui se battent eux aussi à leur échelle pour ne pas oublier la France telle qu'elle est à ce jour, telle qu'elle a été mais surtout telle qu'elle pourrait être.

En espérant vous croiser un jour lors d'une de vos conférences.
Amicales salutations.
Par Benjamin (28/08/2014)
Bonjour Monsieur Asselineau,

il y a quelques jours, j'ai envoyé un mail à la commission européenne en leur disant que j'étais citoyen français et que je voulais appliquer l'Article 50 pour sortir de l'Union européenne.
Je sais que cela paraît dérisoire même peut-être que cela va vous faire rire mais je me suis dit que je pouvais tenter quelque chose !
Par Anonyme (28/08/2014)
Bonjour,
J'ai apprécié votre discours du 27 avril 2012 et il est temps que la France sorte de cette Europe qui l'asphyxie déplorablement et de l'emprise de ces américains oligarques.
Par Sandro (18/08/2014)
Bonjour,
je me réjouis d'avoir découvert l'existence de l'UPR il y a quelques mois. Les deux conférences "L'Europe c'est la guerre" et "l'Histoire de France" ont été décisives pour faire de moi un sympathisant de l'UPR; et je souhaite que l'UPR puisse mettre en oeuvre son programme en 2017.
Mais je tremble à la pensée des attaques externes et internes qui ne manqueront pas de menacer le succès du mouvement.
C'est pourquoi, j'encourage l'UPR non seulement à tenir ferme ses positions politiques, mais aussi à veiller à son intégrité morale et à une conduite juste en toute chose.
Je ne doute pas que ce ne sois déjà le cas, mais ces choses formeront une protection salutaire lorsque les orages de l'adversité s'abattront contre le mouvement.
Vous savez sans doute qu'il existe 15 couplets de la Marseillaise, mais que seuls les sept premiers ont été retenus officiellement.
J'aimerais cependant attirer votre attention sur le huitième couplet dont voici le texte :
"Dieu de clémence et de justice
Vois nos tyrans, juge nos coeurs
Que ta bonté nous soit propice
Défends-nous de ces oppresseurs
Tu règnes au ciel et sur la terre
Et devant Toi, tout doit fléchir
De ton bras, viens nous soutenir
Toi, grand Dieu, maître du tonnerre"
Ce couplet ne s'accorde sans doute pas avec une république laïque, mais je crois cependant qu'il donne les clefs nécessaires au salut de cette république.
Un retour durable de la souveraineté nationale nécessite une puissance capable d'implanter dans tous les coeurs l'amour de la vérité, de la justice et de la liberté ("juge nos coeurs"). Il est écrit quelque part : "La justice élève une nation, mais le péché est la honte des peuples"
L'UPR est un mouvement purement politique, et doit le rester. Mais la religion a aussi, de son côté, un rôle à jouer, car tout homme possède une âme avant d'avoir des convictions politiques.
C'est pourquoi, j'encourage l'UPR à poursuivre son combat politique avec humilité et modestie, en espérant que la Providence le soutiendra de son bras souverain.
Par Kevin (18/08/2014)
bonjour j ai découvert votre parti hier soir par hasard voulant trouver une video me narrant l histoire de France je suis tomber sur celle de Mr François Asselineau.
j ai étais convaincu et veux voir Mr Asselineau nous sortir de l euro ; mais pour ca il faut contrer systématiquement le monstre médiatique
pour n en cité qu un et qui es fondamental et de reprendre le reportage de capital l'édition spécial qu as fais M6 sur le retour du franc.
sans dénoncer le conditionnement reprendre systématiquement tout leur chiffres toutes leur hypothèse prouver avec vos chiffres qu ont pourra toujours rester un pays puissant et riche
la patri la nation la souveraineté le peuple ..
Mr Asselineau l'a précisé dans la vidéo L'Histoire de France , Louis XVI a été mis hors jeu car il ne défendais plus les intérêts de la France et des français .
Alors Mr Asselineau monté au front et martelet avec conviction que les français ce sont toujour battu pour la nation et que c est la leur . Parvenez y
Mr asselineau avec une idee pareil vous rentrer dans l histoire de la belle France.
Par Abdel (15/08/2014)
Cher Monsieur,

C'est avec beaucoup d'attention que je suis votre action politique. Vos conférences, vos discours et vos interventions médiatiques sont un véritable bol d'oxygène dans le monde politique français d'aujourd'hui. Elles enseignent, dessinent des perspectives et redonne le goût du combat et de la grandeur.

Je vis à l'étranger, au Cambodge. Les possibilités de militer ici sont assez limitées. Mais je tenais à vous témoigner toute ma considération pour votre œuvre et mes encouragements pour la poursuite du combat.

Respectueusement.
Par Jean (13/08/2014)
Cher Monsieur,

C'est avec beaucoup d'attention que je suis votre action politique. Vos conférenes, vos discours et vos interventions médiatiques sont un lvéritable bol d'oxygène dans le monde politique français d'aujourd'hui. Elles enseignent, dessinent des perspectives et redonne le goût du combat et de la grandeur. Je vis à l'étranger, au Cambodge. Les possibilités de militer ici sont assez militer. Mais je tenais à vous témoigner toute ma considération pour votre œuvre et mes encouragements pour la poursuite du combat.

Respectueusement.
Par Jean (Cambodge) (13/08/2014)
Bonjour, je suis un fidèle lecteur de votre site et j'avais envie aujourd'hui de vous exprimer mon soutien à vos idées et à la façon dont vous les exprimez. Nous sommes de plus en plus nombreux à réaliser que nous sommes complètement manipulés et qu'il est temps de reprendre en main notre destin puisque personne ne le fera à notre place.
La France n'est plus que l'ombre d'elle même et une reprise en main de notre souveraineté nationale au plus vite est nécessaire.
La bataille que vous menez est la bonne et pour moi vous êtes la seule formation politique qui soit crédible actuellement. Aucune autre.
Je vous encourage à maintenir votre pression sur ce gouvernement qui ne mérite pas de terminer son mandat.
Par Etienne (09/08/2014)
Bonjour,
Je m'appelle Raphaël, j'ai 13 ans, je suis passionné de politique. Je collectionne les affiches électorales, les circulaires… Je n'ai malheureusement aucune affiche de l'Union Populaire Républicaine. Dans le but d'enrichir ma collection, auriez-vous la possibilité de m'en faire parvenir ?
Par Raphaël (23/07/2014)
Les statistiques suisses confirment qu’il n’existe aucun rapport entre la taille d’un pays et son niveau de vie et d’emploi.

L'UPR est le seul parti en France qui tient un discours-raisonnement à mettre en opposition avec les autres partis qui eux tiennent un discours-émotions s'appuyant sur un marketing bon enfant.

L'UPR fait appel à l'intelligence des français et non à leurs pulsions.
Par Laurent (08/07/2014)
monsieur Asselineau est un homme qui dit la verité concernant le traité européen , ( mais il cite aussi l'article 50 du TUE ( d'ailleur le TUE , nous TUE ! ) hum , excusez moi , ca m'a echappez … donc l'article 50 est la " solution " pour le ou les pays du CE qui veulent retrouvez leurs souveraineté et surtout leurs independance economique , nationale etc , etc … simplement pour dire ceci : continuez monsieur Asselineau , car vous ete un des rare a osez dire tous haut ce que beaucoup ne peuvent pas dire ou ne veulent pas dire : cette europe est une machine infernal ! … de tous coeur avec vous monsieur Asselineau … mes respect
Par Bernard (05/07/2014)
À Monsieur Asselineau

Tout d'abord, je tenais à vous remercier pour les différentes conférences que vous mettez à disposition du grand publique, et de tout le travail que ces dernières impliquent.
Depuis longtemps, il était très difficile pour moi de trouver un parti politique, et avant tout une personne expliquant les véritables enjeux de l'Europe.

Je fais partie d'une génération, que j'aime à décrire, comme celle d'Internet. Elle n'a pas nécessairement le recul pour comprendre, et surtout anticiper les décisions qui sont prises actuellement . Cependant elle a pour elle de vouloir changer de cap, et très rapidement. Cette jeune génération n'a eu aucun bénéfice à l'Euro et voit son environnement social se détériorer à grand pas. Elle voit des choix diplomatiques désastreux, alors qu'ils devraient être ce qui rassemblent les français de toutes confessions et origines.
Malheureusement beaucoup se laissent influencer par de faux problèmes qui divisent au lieu de rassembler.

Merci encore de nous éclairer sur les vrais enjeux de l'Europe
De mon côté, je continuerai à orienter les personnes vers votre site et différentes vidéos, et également de relayer votre discours qui m'a plus que convaincu.

Très amicalement et avec tout mon soutien.
Par Alexandre (29/06/2014)
Monsieur Asselineau,

Il y a quelques années, j’ai fait votre connaissance par le réseau AgoraVox. D’abord intrigué par les idées que vous défendez, les positions que vous adoptez, les solutions que vous préconisez, j’ai ensuite pris le temps, par des visites de plus en plus fréquentes de votre site, d’analyser en profondeur votre vision de la situation politique de la France et du contexte euro-atlantiste dans lequel elle se trouve.

J’en suis arrivé à voter pour votre candidat aux dernières élections européennes.

C’est dire si j’ai été convaincu par votre mouvement de rassemblement. L’union des peuples pour rétablir la démocratie n’est pas un parti qui nous placerait de fait dans une opposition vis-à-vis des autres partis, mais un mouvement de rassemblement qui, cerise sur le gâteau, laisse le choix de la sensibilité politique. Comme on peut l’entendre ça et là, j’ai plutôt le cœur à gauche, mais je ne veux pas être contraint de rejeter systématiquement toute idée dite de ‘droite’. Ce que je rejette en revanche et de manière appuyée, c’est la corruption qui touche toutes les couches de la société, c’est la main mise sur nos services publics par les grands groupes industriels et financiers, c’est le bâillonnement systématique des citoyens de notre beau pays, la France, par une camisole médiatique terriblement efficace qui fausse nos capacités de clairvoyance comme une camisole chimique fausserait nos capacités cognitives.

Président d’une association de défense d’usagers dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, j’ai pu mesurer à quel point le système actuel est verrouillé dans une perspective exclusive de profit au mépris des usagers, des règlements, des lois, et avec une complaisance manifeste des élus, des EPCI, des agences gouvernementales, des services préfectoraux et même des services de justice ! Ce n’est évidemment pas cette société-là que je veux préparer pour mes enfants.

Je voudrais souligner quelques points.

Tout d’abord, vos analyses, novatrices, pertinentes et toujours référencées par des documents, des faits historiques, des recoupements subtils et autres preuves indiscutables, sont d’une redoutable efficacité. Je salue l’énorme travail de fond qui est produit pour obtenir ce résultat, la pugnacité et l’objectivité des personnes qui le réalisent. Concernant les faits historiques, il est stupéfiant de découvrir comment l’Histoire officielle est parfois et certainement souvent ‘arrangée’ pour ‘cadrer’ avec la pensée globale, celle qui sied aux oligarchies occidentales. En donner une autre lecture est un acte démocratique, courageux et respectueux de vos lecteurs, sympathisants et adhérents.

Ensuite votre courage, le vôtre et celui de vos proches collaborateurs. Nous ne comprenons véritablement le courage dont vous faites preuve qu’à la mesure de la puissance effroyable des forces qui ne veulent pas que vous existiez. Elles sont nationales et internationales, politiques, financières, médiatiques et agissent via les nombreuses sphères de pouvoir, de police, de renseignement, de groupes d’influence, pour que rien ne change dans le système actuel, habilement et patiemment construit depuis des décennies. S’attaquer à cette machinerie lourde, en dénonçant notamment les desseins inavoués des plus hautes instances des Etats-Unis auraient pu paraître suicidaire, si ce n’était basé sur des preuves irréfutables.

Je voudrais aussi saluer la sérénité et le calme avec lesquels vous exposez vos analyses dans vos articles, vos conférences et vos débats. Vous avez parfaitement compris que le fond peut souffrir de la forme insuffisamment travaillée, et vous vous démarquez de la quasi-totalité des intervenants politiques actuels.

Votre communication est exemplaire à plus d’un titre. Je ne connais pas d’homme politique qui détaille et explique à ce point sa pensée politique, ainsi que son plan d’action. Je conçois que l’UPR ne puisse pas faire l’unanimité, mais je suis persuadé qu’après un approfondissement sérieux de vos positions et projets, les françaises et les français verront les lignes de leurs certitudes bouger sensiblement.

Votre persévérance aussi doit être soulignée ; Vous avez le combat politique le plus difficile qui soit parce que le système, pire que de vous combattre, vous ignore ; Ainsi, toucher les personnes est une tâche extrêmement compliquée ; De plus les amener sur vos idées après des décennies de pensée unique est extrêmement difficile ! Malgré ces difficultés, vous semblez animé d’une foi que rien ne peut atteindre.

J’arrête là mes compliments en espérant ne vous avoir pas trop gêné.

Ce qui m’empêche d’adhérer à l’UPR est ma fonction de président d’association qui requiert une neutralité politique absolue. C’est en tous cas ma conception. Mais je vous exhorte à continuer, à croître et à convaincre de plus en plus de citoyens que la voix de la démocratie, celle que vous défendez, passe par l’application de vos solutions. A chaque fois que cela est possible, je distille à mes interlocuteurs choisis des sujets de réflexion tirés de vos analyses. Mais les gens sont rétifs au changement, vous savez cela sans doute mieux que moi…

A titre d’anecdote, je reçois chez moi un gendarme et sa famille en visite amicale. Nous en venons tout naturellement à parler des policiers et bien sûr à les opposer à force d’arguments au corps de la gendarmerie. J’apprends alors que la France paye à l’U.E. une forte amende chaque année tout simplement parce qu’elle possède deux forces de police ! L’U.E. n’en autorise qu’une seule ! C’est fou comme les choses se comprennent mieux quand on les voit sous l’angle U.E., le rattachement de la Gendarmerie au ministère de l’intérieur, l’entreprise de gommage des différences des traitements ‘sociaux’ entre les deux corps, etc..

C’est peu dire qu’il y a quantité d’autres ‘niches’ fiscales européennes alimentées à son insu par le contribuable français ! A ce titre il serait intéressant d’en établir une liste exhaustive et de quantifier la participation du contribuable français à cette extorsion de fonds à échelle continentale !

Vous souhaitant une large adhésion du peuple à vos solutions, vous encourageant à continuer votre combat qui est à présent celui de milliers de personnes, je vous adresse mes plus vifs remerciements et félicitations pour le travail accompli.
Par Pascal (24/06/2014)
Message d'encouragement particulièrement en ce jour! Je viens d'apprendre qu'un habitant de l’île de Sein vient d'adhérer aujourd'hui, quelle journée pour un symbole aussi fort que celui là! J'en ai la larme à l’œil, lors de cet évènement, c'était la pagaille noire et l'exode sauvage, personne en France n'avait l'envie d'écouter la radio, c'était le sauve qui peut! Ce n'était pas ce qui rentrait dans la valise en priorité d'ailleurs… Ce moment m'a toujours fasciné, choisir là, dans la minute un choix aussi important! Je suis fier de faire partie de personnes qui renouent avec ces éléments passés si puissants, je pourrais dire aux miens: "J'étais avec ceux qui firent leur île de Sein 2.0"
En avant! Et ça ne sera pas le quart de la France cette fois!
Par Virgile (18/06/2014)
Cher monsieur,

Je viens d'adhérer à votre mouvement pour une durée de un an. Je vous connaissais déjà par un amis très connu de la sphère souverainiste.

J'ai été subjugué par vos conférences fleuves et ce que vous mettez en relief notamment sur les origines philosophico-historique de l'Union Européenne. Ce sont vos conférences et la lecture de programme de l'UPR (l'aspect sortie de l'Euro a été éclairé par la lecture du document Sapir/Murer de Respublica) qui m'ont poussé à cette adhésion éclair.

Je ne peux que vous inciter à continuer vos conférences et votre travail.

En attendant de me rendre utile au parti, je vous souhaite, cher monsieur, une excellente soirée.
Par Bertrand (18/06/2014)
Monsieur ASSELINEAU,
je tiens tout d’abord à vous remercier pour la clarté et la qualité d’informations que j’ai trouvées sur votre site, site que j’ai découvert lundi dernier !!!!

Ensuite je vais vous faire un aveu : cela fait 30 ans que je me rends plus aux urnes tellement je n’arrive pas à trouver du sens à la politique et aux discours des différents partis…

Ayant toujours assumé mes choix de vie et d’actions, cela ne me posait pas de problèmes (jusqu’à lundi) même si parfois je sentais une dissonance en moi par rapport à la mémoire de toutes ces femmes et ces hommes qui se sont battus pour faire reconnaître le droit de vote des femmes en 1944…

Malheureusement, je ne me retrouvais dans aucun parti politique et bien au contraire, je n’y voyais que de la manipulation mentale.

Le vote blanc n’étant pas reconnu, alors je me suis abstenue…
Pour autant, depuis quelque temps, au fond de moi quelque part, je sentais une gêne grandissante : est-ce une bonne raison de ne pas voter sous prétexte que les votes ne servent à rien !!!

Facile de dire cela, mais n’ai-je pas moi aussi une part de responsabilité dans cette grande pièce de théâtre, pardon, dans cette tragédie !!!! …

Je ne voulais pas entrer dans ce que je caractérisais de parfait troupeau de Panurge même si j’étais consciente que l’on pouvait peut-être y trouver des moutons noirs et faire chuter Panurge !!!!

Existait-il encore de grands hommes (ou femmes) intègres et prêts à se battre avec bienveillance, dignité et respect pour des valeurs républicaines, pour des peuples, pour la paix….

Et voilà qu’il y a quelques jours, je tombe sur votre site…

C’est la première fois que j’adhère à un parti, comme beaucoup de vos adhérents à ce que j’ai pu voir.

C’est la première fois que je sens que je vais reprendre ma place dans la vie citoyenne, parce que j’en ai envie, parce que vous vous adressez de manière respectueuse, simple –mais non simpliste-, courageuse et honnête aux Français.

Vos vidéos sont d’une extrême clarté, les argumentaires sont solides, rien n’est survolé et cerise sur le gâteau parfois une petite pointe d’humour vient donner une touche de couleur à l’extrême gravité de la situation pour que l’on n’oublie pas que tout est possible et que nous pouvons faire changer les choses…

C’est tout bête mais ce soir, par cette adhésion à l’UPR, symbolisé par ce rameau d’olivier, porteur d’espoir, de paix et de victoire, je me sens retrouver ma place au sein de mon pays qui est la France….

Alors, merci…
Bien cordialement
Par Véronique (30/05/2014)
Monsieur .
Merci pour votre missive. Je ne me suis pas privée de vous faire connaitre avant les élections. Bien sûr les réactions sont diverses, les peurs sont là, l’endoctrinement ne disparaitra pas toujours facilement, mais le chemin se fera. Espérons pas trop tard !

Vous devez à Churchill mon adhésion, car, lisant dernièrement ses mémoires de guerre et voyant toutes les occasions manquées d’éviter la guerre, je me suis demandée, à l’heure actuelle où était « le grand méchant loup » et notre aveuglement. Je suis

« tombée », par hasard, (mais y en a- t-il un ? ) sur vos émissions .

J’apprécie particulièrement votre clarté et votre pédagogie et je vous trouve aussi extrêmement courageux. Je suis heureuse , pour la première fois -j’ai 78 ans- d’adhérer à l’U P R et de le soutenir car jusqu’à présent je n’avais pu me résoudre à aucun parti.

Avec tous mes remerciements, mon soutien et ma sympathie.
Par Annie (28/05/2014)
Je suis Néerlandaise de naissance, et je vis depuis 25 ans dans votre pays, ou j'ai mise au monde 4 enfants, fière qu' elles ont vu le jour sous l'égide Liberté Egalité Fraternité.

J'ai voté UPR hier.
Et je lai vécu comme une 1er pas déclaré sur ma route de demander la 'double' nationalité.
Et je me suis sentie fière de vivre q je pense votre pays un Beau pays, comme le mien du reste. Et que la rencontre des deux peut que se faire dans la clarté et le respect démocratique.
Nous avions voté Non au referendum sur ratification Europe. Que les bases sont saines et bonnes et fières, et q nous nous rencontrons!

Merci de votre existence, merci de votre courage et merci de votre combat.
Par Atty (26/05/2014)
M. Asselineau,

Je tiens à vous témoigner, après ce scrutin, ma modeste expérience. Après m'être investi avec une foi surprenante, dans cette campagne qui fut trop courte, je suis assez déçu du résultat de ma ville qui semble être dans la moyenne nationale. Néanmoins, je trouve ce jour des raisons de continuer le combat car les clefs que vous nous donnez laissent une trace indélébile à qui veut bien prendre le temps de les écouter. C'est une force dont seule l'UPR est capable, et j'ai toucher autour de moi, plus de monde que je ne le pensais ! J'admire votre témérité et vous remercie profondément pour le combat que vous menez, pour notre pays, pour nos enfants. Vous nous donnez tant d'espoirs depuis sept années que j'aimerai vous en donner une once à mon tour.

Avec mon plus profond respect.
Par Thibaut (26/05/2014)
Bonjour, cher Mr Asselineau

Je me présente, je suis lycéen dans les Deux-Sèvres (à Niort plus précisément), j'ai actuellement 18 ans.
Je vous écris car je vous suis depuis maintenant près de deux ans, et je n'ai pas pu rester indifférent après n'avoir vu qu'une seule de vos conférences. J'ai donc poursuivi mes recherches sur le parti de rassemblement qu'est l'UPR.

J'ai désormais visionné toutes vos conférences, vos passages médiatiques et vos passages radios. Après tout ce temps passé à m'intéresser à votre travail, je me suis permis de vous écrire car il est très important pour moi de vous exprimer mon soutient.

Je n'ai que 18 ans, mais grâce à votre travail, j'ai pris goût à m'instruire politiquement.
L'UPR est, vraisemblablement, un grand mouvement politique qui restera dans l'histoire, c'est certain.
Il l'est par sa volonté de rassemblement, par la pertinence de ses analyses, par sa pédagogie sans égal, par sa bienveillance, grâce à vous et à votre labeur.

De voir l'expansion exponentielle de votre taux de progression me réjouit au plus haut point chaque jour, et c'est devenu une de mes principales préoccupations. A vrai dire, je fait tout ce qui est en mon pouvoir, à mon échelle, pour vous faire connaître (non sans difficultés). J'ai pu vous faire connaître à mon père, à mes frères à quelques uns de mes amis qui maintenant se tiennent au courant de vos actions. Je compte d'ailleurs adhérer d'ici peu.

A défaut de répondre à ce petit message, j'espère vivement que vous le lirez. Toutes mes pensées vous accompagnent. Je vous souhaite de réussir tout ce que vous entreprendrez.

Merci de votre précieuse attention.
Par Eric (16/05/2014)
Cher Monsieur Asselineau,

Je suis un ancien sympathisant du Front De Gauche. Le discours de Mr Mélenchon était pour moi le seul discours valable et sans langue de bois mais il ne souhaitait pas sortir de l'Europe ce qui a causé en moi une énorme déception.

Puis j'ai vu vos conférences qui m'ont beaucoup ému car votre énergie, votre culture, votre amour de la France et votre pédagogie m'ont amené à m'interroger profondément comme jamais je ne l'avais fait. Soyez sûr, que comme beaucoup apparemment, nous avons entendu votre message et vous soutenons dans votre combat.

Combat auquel j'ai souhaité partager en ayant pour cela adhéré à votre mouvement dans un premier temps puis en prenant part à ce combat en militant par la suite et prendrai contact en ce sens avec votre délégué régional. J'ai également incité bon nombre de mes proches, mes parents, amis et tout mon entourage à regarder vos conférences pleines de pédagogie et d'intelligence.

Encore merci Mr Asselineau pour l'énergie que vous déployer et soyez sûr que l'homme de gauche que je suis a bien compris que les clivages ne sont pour l'instant plus d'actualité et comptez sur mon soutien pour relayer avec la même modération et la même détermination vos analyse au sein de mon entourage.

Bien à vous.
Par Anonyme (11/05/2014)
Bonjour Président !
Je suis nouvellement adhérent de l'UPR et j'en éprouve une immense satisfaction... Je suis heureux d'avoir trouvé dans votre discours et dans vos engagements une vision salutaire et juste de la situation, un catalyseur apaisant et rassurant de l'indignation... Votre pédagogie me parle, elle convainct sans s'affoler, elle a la force de la vérité également... Votre stature et votre langage, viatiques de la bonne éducation française, participent, en outre et nécessairement, à la reconnaissance et à la crédibilité médiatiques...
J'admire franchement votre courage... Il faudrait trouver plus grand que l'Everest pour ajuster une métaphore à la hauteur de l'effort que représente la difficulté de cette périlleuse escalade... La tâche est ardue, les adversaires nombreux et dévoués, quand les partisans sont isolés et désordonnés, les alliances douteuses ou partielles... Vous aurez besoin de sherpas ! J'en suis avec fierté...
Je suis auteur-interpréte, je vous envoie dès demain mon dernier opus...
Sinon, pour compléter l'article paru dans l'Express sur notre brillant linguiste, le lien vers son passage sur France Culture... Hélas !, pour nos oreilles et pour le service public, intervient Brice Couturier, imbécile notoire, atlantiste assumé, journaliste à Radio France de toutes façons...
https://www.youtube.com/watch?v=lEoxON1wDIk
Cordialement,
Par Guillaume (06/05/2014)
Bonjour ,

Je me présente , je suis Yassin, j'ai adhéré a votre parti aujourd’hui et j'en retire une immense fierté. Je désespérais de trouver un mouvement politique qui reflète mes idées. J'en été même à me poser la question si il fallait que je créé mon propre mouvement et je suis tomber sur l'UPR .

Je suis actuellement étudiant en faculté de Droit et j'aimerais organiser votre venue dans mon université . J'aimerais également avec votre accord, militer au sein d'une section jeunesse étudiante.
Je vous adresse mes sincères félicitations ainsi que mon profond respect pour votre action.
Par Yassin (29/04/2014)
Bonjour!!
J'ai suivi par internet les informations et les conférences données par Mr Asselineau et je dois dire que la politique est devenu moins "soporifique" quand il détaille ses idées contrairement à d'autres, qui m'ennuie avec leurs promesses non tenues et leurs idées pleines d'opportunisme !!

Je voterai pour vous, bien que je ne vote plus depuis longtemps, mais je le répète, votre programme m'intéresse!!

Bon courage et bonne chance !!
Par Kamel (24/04/2014)
Père et grand père, je fus extrêmement choqué, lors du référendum de 2005, de voir qu'une grande partie du peuple souverain, celui du monde du travail, des sciences, de l’art, ceux qui vivent de leur travail et non de celui des autres, n’étaient plus entendus.
Assistant impuissant à le descente aux enfers de notre pays, soucieux de l’avenir de notre jeunesse, je tapais ces quelques mots dans un moteur de recherche : « Qui gouverne la France ! ».

La rapide découverte du site de l'UPR me surpris dans un premier temps. Par la suite, le bon sens des analyses eut raison de la méfiance que j’éprouve vis-à-vis du système politique aujourd’hui. Quelques temps après, je devenais adhérent à un parti politique (UPR) pour la première foi de mon existence.

Grand merci a vous ainsi qu’à toute l’équipe de l’UPR, de rassembler les français sur les valeurs fondamentales de la république.
Par Jean-François (22/04/2014)
A l'attention de Monsieur François Asselineau,

Je vous exprime tous mes remerciements, non seulement pour votre accueil mais aussi pour l'ensemble de votre travail qui participe à l'élévation des consciences.

Sympathisant de gauche depuis toujours, mais toujours avec un regard sans complaisance, seul les positions de l'UPR rencontrent un écho salutaire pour la Démocratie. C'est pourquoi moi qui n'est jamais pris une carte par peur des dogmatismes serviles, je suis fier d'apporter ma modeste contribution à un élan populaire mais républicain.

Je suis très attaché à la notion de l'intérêt général, au détriment des intérêts privés. Notions clairement affichées par l'UPR.
Par Eric (11/04/2014)
Bonjour,

merci d'avoir prit l'initiative de créer ce parti qui me redonne espoir.
J’attends la naissance de mon premier enfant, et je souhaite lui offrir une France qui lui donnera toute ses chances de réussite et qui le protègera de tous ce qu'on peut voir ou entendre comme stigmatisation, xénophobie, catastrophisme économique et social, chez les médias ou chez les partis politiques.

A leur tête le FN (Front Nuisible), un épouvantail qui ne faut pas sous-estimer. C'est un véritable cancer qui ronge la société et une véritable menace pour la paix sociale. Le FN doit être combattu par un vrai parti politique, qui fait office de chimio pour purifier les consciences de ceux qui adhèrent à leurs idées.

Continuez d'informer cette population manipulé de toute part et ramenez à la raison ceux qui sont tombés dans leurs pièges ou ceux qui se sont égaré par manque d'une vraie alternative politique.

L'UPR peut gagner le cœur de tous les abstentionnistes et de tout ceux ou celles qui se résolvent à faire des votes sanctions en pensant qu'il suffit de jongler d'un parti à un autre pour que les choses changent. Toutes ces personnes ignorent l'existence de l'UPR .

Je souhaite voir une France qui fait rêver les générations futur et en finir avec cette France totalitaire vulnérable et soumise aux différentes influences et lobbies qui dictent la vie de ce pays et de ces habitants. (population d’origine étrangère inclue)

De nationalité Algérienne je réside en France depuis 2 ans, marié à une Française et simple employé dans une scierie, je tente tant bien que mal de subvenir aux besoins de ma famille, dans quelques mois je pourrais demander la nationalité Française, j'utiliserais ce droit pour soutenir vos listes.

Je suis convaincu de la réussite de NOTRE parti qui adopte une ligne de conduite totalement inédite (à ma connaissance) il est en parfaite cohésion avec ma vision politique, ce parti mérite donc d’être connu et soutenu.

j'ai vécu en France de 2000 à 2005 et je n'est jamais vue cette union européenne d'un bonne œil (méfiance oblige), tout le monde est d'accord avec le concept de "l'union fait la Force", tout le monde connait le concept de diviser pour mieux régner, mais très très peut de personne connaissent le (nouveau) concept "d'unir pour mieux régner".

En conclusion vive l'UPR et vive la France populaire et indépendante
Par HEH (05/04/2014)
Juste vous dire que l'accès à vos idées et à votre site devrait être gratuit, laïque et surtout OBLIGATOIRE pour tout citoyen en âge de voter.
Par Jean (21/03/2014)
Monsieur, je dois dire que je suis choqué de voir le FN européiste que je croyais mieux connaître et bien je dois dire que je tombe de haut, j'ai écouté et vu parole d'élu avec vous sur Prorussia tv, 3 fois tant j'ai été pris par vos paroles et votre argumentation, car vos 3 points importants sont les miens je me retrouve en vous et je vais quitter le FN en ne reprenant pas de carte !
Par JB (19/03/2014)
Cher Monsieur Asselineau,

Je tenais à vous présenter tous mes vœux pour cette année 2014, et à vous remercier pour votre remarquable travail d’analyse qui est, de toute évidence, un fantastique vecteur de pensée alternative à la médiocrité informationnelle dont on nous abreuve quotidiennement. Je suis particulièrement admiratif de cette honnêteté intellectuelle qui vous est singulière, et qui démontre qu’il existe encore cette notion d’engagement politique sincère et authentique.

Bien à Vous,
Par Eric (06/02/2014)
Bonjour.

J'ai regardé vos différentes vidéo et je dois dire que ce que vous y dites m'a convaincu.
J'étais un européen convaincu, je pensais vraiment que l'euro nous aiderait à évoluer, et quelle n'est pas ma déception de constater que l'union européenne ne profite qu'à l'oligarchie et aux plus riches des financiers.
Je voudrais donc savoir comment devenir adhérent de votre formation politique et en devenir membre.
J'attends avec impatience votre réponse, merci.

Très amicalement
Par Benoit (05/02/2014)
Bonjour M. Asselineau,

Vous me comptez depuis aujourd'hui comme adhérent de l'UPR. Je suis vos analyses avec intérêt depuis quelques temps déjà. J'ai un profil habituel apparemment, je n'ai jamais adhéré à aucun parti mais j'estime aujourd'hui que la situation de notre pays est critique et nécessite la mobilisation des français responsables, républicains et libres.
Je l'ai fait pour soutenir l'UPR et contribué à vous faire connaitre car je souhaite que vous puissiez développer vos idées dans les grands médias.

J'ai 45 ans, 1 enfant et suis cadre dans la maison "X", un bon exemple de réussite "à la française".

Vive la France, vive l'UPR. Bien à vous,

A.C.
Hauts de Seine
Par A.C (05/02/2014)
Bonjour,

je vous découvre pour la première fois "Qui gouverne la France et l'Europe''. Je suis fortement impressionné par votre conférence. J'ai quitté la France il y a déjà 13 ans. Dégouté et déjà conscient de ce qui se déroulait dans mon pays. J'ai quitte la France pour cause de déception et sans espoir d'un changement possible. Je n'ai jamais voté de ma vie. Déjà 53 ans mais je prendrais bien volontiers le choix de voter pour une première fois pour vous soutenir. Je vais donc m'inscrire a l'ambassade de Jakarta au plus vite. Également, difficile a expliquer mon cheminement mais nous vivons en quelque sorte ici en dessous du seuil de pauvreté. riz additionné de sel est trop souvent notre seul moyen de survivre avec mon épouse et mes enfants. Impossible donc de devenir un adhérent a votre parti. Dommage et veuillez m'en excuser
Par Anonyme (26/01/2014)
Monsieur Asselineau,

J'approuve vos discours depuis longtemps.
J 'espère simplement que vous êtes honnête avec nous car le peuple est bafoué depuis tellement de temps par les politicards. Je ne peux adhérer a votre parti, pour moi les fins ( faim ) de mois sont le 15 de chaque mois .... mais je tenais a vous faire savoir mon soutien, en espérant que les choses changent rapidement et dans le bon sens.

Cordialement.

Aurelie de la France '' d'en bas''
Par Aurelie (26/01/2014)
Bonjour,

Merci de m'avoir ouvert les yeux sur la politique française et européenne, la politique ne m'intéressait jamais réellement et là, sur votre site j'ai visionné la quasi totalité de vos conférences qui sont très informatives.

J'aurai une question concernant le TTIP : Si l'UE signe les accords transatlantiques, sera-t-il possible de revenir dessus en sortant de l'UE ?

Sincères salutations , un sympathisant convaincu.
Par Francis (29/12/2013)
Bonjour,

Je compte adhérer rapidement à l'UPR, ce que j'ai appris grâce à vous m'a totalement chamboulé !
J'ai 42 ans et je n'ai jamais voté, mais aujourd'hui j'ai décidé de franchir le pas grâce à vous. Il faut absolument que vous soyez plus connu (les personnes autour de moi ne vous connaissent pas !), J'en parle autour de moi mais le cercle est restreint ! Comment puis je vous aider efficacement ?
Mes moyens financiers sont devenus plus que limités, mais mon désir de faire avancer les choses rapidement est sans limites.

Merci M. Asselineau de m'avoir ouvert les yeux.
Par Olivier (24/12/2013)
Monsieur,

Je me réfère à l'article "La vérité commence-t-elle à se faire jour ? Al-Qaida serait une émanation des services secrets américains dans le cadre d'une gigantesque opération « Gladio B »". L'article renvoie à la page Wikipedia sur Gladio. Peut-être serait-il plus judicieux de renvoyer directement aux travaux du Prof. Daniele Ganser, un chercheur suisse, professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Bâle.

Je profite de l'occasion pour vous dire combien j'admire votre travail et vous envoyer un salut d'amitié et de solidarité depuis la Suisse. Lorsque vous prendrez le pouvoir en France, pensez à y introduire la démocratie directe (droits d'initiative et de référendum menant au scrutin populaire). Bien que la démocratie directe ne fasse pas partie de la tradition française, je pense que le peuple français pourrait comprendre l'intérêt qu'il y a à l'adopter comme rempart contre les dérives des "élites" politiques.
Avec mes respectueuses salutations,
Par Lisa-Marie (22/12/2013)
Bonjour à Mr Asselineau et à toute l'équipe UPR,

Voici bientôt 2 ans, lorsque la présidentielle bâtait son plein et que les
candidats n'étaient pas encore "officiellement" sélectionnés, un ami
m'invitait fortement à me pencher sur François Asselineau.

Par curiosité, j'ai donc poussé la porte du site de l'UPR et n'y suis pas resté bien
longtemps. Je croyais avoir tout compris du positionnement "anti-Europe" et
m'étonnais que mon ami baigne dans cette mouvance d'idées plus proche de
Dupont-Aignan dans le meilleur des cas ou de du FN dans le pire…

Forcément quand j'ai dit ça poliment à mon ami, il n'était pas du tout
d'accord. Il me disait que ça n'avait rien à voir avec les clivages
habituels gauche-droite et qu'il fallait absolument que je regarde les
"conférences". Mais la scène politique française étant déjà bien
embouteillée, pourquoi allais-je perdre du temps à découvrir un illustre
inconnu, et en passant au bas mot plus de 3 heures sur youtube par dessus le
marché !

Après tout, si ce François Asselineau était si intéressant, il n'avait qu'à
passer à la télé et à la radio. Encore une fois, l'offre en politique ne
manque pas, non ?

Mais cet ami plutôt têtu revenait à la charge. Il savait que ma curiosité
finirait par l'emporter. Alors il a commencé à m'envoyer des liens vers des
extraits. Je ne les ai pas tous regardé ("pas le temps") ou alors rapidement
("j'ai d'autres choses à faire !") mais une fois, par amitié, vraiment par
amitié, j'ai fais cet effort. Regarder vraiment ce qu'il m'envoyait.

Après tout, ce n'était qu'un court extrait. Cela parlait du référendum suédois. Ou
plus exactement du thriller politique suédois sur l'adoption de l'euro.
Je me souviens c'était un vendredi, en tout début d'après-midi, juste avant
de reprendre le travail.

Très honnêtement, je n'ai pas travaillé cette après-midi là. Au lieu de ça
j'ai du regarder en quasi totalité la présentation du programme présidentiel
de François Asselineau. Pour la première fois, j'ai trouvé du temps… pas le
choix ! Il fallait que j'en vois plus !

Je ne dirais pas que ma vie a changé cette après-midi là mais ma vision des
choses oui. Enfin a commencé de changer. Car il y a eu des rechutes. Je
croyais, par exemple, que François Hollande imposerait de la croissance dans
les traités européens une fois élu. Quand j'y pense aujourd'hui… ça me fait
bien sourire…

Alors bien sûr, il y a quelques (rares) approximations ou exagérations dans
les présentations de François Asselineau. Mais d'une manière générale je
n'ai jamais trouvé de faille. C'est la grille de lecture qui répond à
absolument toutes les questions sur le monde d'aujourd'hui.
Mais bien plus que cela, c'est le souffle politique que je n'avais jamais
imaginé rencontrer. J'ai toujours été intéressé par la politique, j'ai
toujours voté et cru en nos institutions. J'ai parfois voulu adhérer à tel
ou tel parti mais sans jamais franchir le pas car il y avait toujours des
positionnement rédhibitoires à mes yeux. Et puis, pour être honnête, je n'ai
jamais eu le moindre sentiment d'appartenance au drapeau français. La
patrie, tout ça, c'est bon pour les anciens combattants et le FN n'est-ce
pas.

Et bien non.

Non et mille fois non. François Asselineau m'a donné foi en ces valeurs que
je croyais au mieux désuètes au pire puantes. J'ai compris l'importance des
couleurs de notre drapeau, des paroles de notre hymne national (que jamais
avant je n'aurais assumé !!!). Car finalement il a fait le travail que nos
institutions ont abandonné depuis bien longtemps : il met du sens dans ces
symboles, nous rappelle dans quel horizon historique ils se situent. Et là
tout à coup, j'ai découvert que c'était MES valeurs que je boudais sans même
le savoir !

Qui a t-il de plus fort que de ressentir à nouveau du sens dans son
appartenance à un peuple, à des idéaux simples et pourtant si universels que
sont la déclaration des droits de l'homme ou le programme du CNR avec ses
bien nommés "jours heureux" ?

Alors pour tout cela monsieur Asselineau merci. C'est un bien modeste
réconfort que je vous envoie. Je ne suis d'ailleurs pas sûr du tout que vous
lirez mon pauvre témoignage mais il encouragera au moins je l'espère
l'équipe UPR. Oui, merci à tous pour ce précieux cadeaux de redonner du sens
aux choses, d'éveiller les esprits aux autres et à toutes les cultures du
monde. Merci de porter cette voix politique alors que tout est contre vous.
J'ignore si l'UPR sera un jour pesant sur l'échiquier politique mais je suis
pour ma part depuis le début de l'année un adhérant indéboulonnable ! Je
suis impatient de renouveler cet engagement et vous envoie mes plus sincères
encouragements.

Bien cordialement,

PS : cet ami obstiné est aujourd'hui délégué UPR en Mayenne, lui aussi, je
ne le remercierai jamais assez !
Par Olivier (22/12/2013)
Cher Monsieur ASSELINEAU.

Cela fait presque quatre ans que je suis avec intérêt vos conférences en ligne,
cela fait aussi dix ans que je constate dans mon propre pays, ainsi que dans les pays que j'ai l'habitude de visiter, les dégâts socio-économiques, culturels et agro-alimentaires occasionnés par la construction européenne dont je ne saurais énumérer le détail tant la liste serait longue,
mais ceci n'est bien entendu pas le but de ce rapide courrier.

C'est après un long esseulement que j'ai retrouvé en l'UPR une grande
part de mes propres constats. Frappé aussi bien par la pertinence que par la droiture morale de votre mouvement qui sans détour aborde la base de mes propres préoccupations,
je ne pouvais rester plus longtemps dans le silence en étouffant ma colère sans agir. .
C'est donc avec une certaine difficulté qu'en tant que belge j'ai décidé de m'associer pour un temps aux tourments d'un pays qui en dehors de sa langue ne me concerne pas directement.

Par la consonance de mon nom vous devinerez sans doute que je suis le fruit d'une de ces nombreuses union mixtes, c'est sans doute cet aspect qui me confère une lucidité accrue que de
nombreux belges ont perdu, à savoir la chance d'appartenir à une nation pour décider de son avenir.
La Belgique trop petite et impuissante par la complexité de ses institutions face au rouleau compresseur européen, me pousse donc à m'allier provisoirement au premier pays ami de la Belgique, la France, qui je l'espère par son influence, aura la force nécessaire pour entraîner mon propre pays, ainsi que d'autres, hors de la construction européenne et de l'euro avant qu'il ne soit complètement dépecé par un pouvoir européen qui ne comprend rien à la fine mécanique d'un pays multi-communautaire
et d'un peuple assoiffé de justice.

Je vous prie d'agréer l'assurance de ma sincère considération.
Par Ben (21/12/2013)
Je tien à vous remercier , et je vous encourage dans votre combat , j'aurai voulu adherez à votre parti mais je ne suis pas francais mai je tien à vous dire que votre vision et entraint de gagner du terrain la preuve je vis en algerie et je suis d'accord avec vous , l'europe et en train de se dissoudre . et merci continuer en commence à vous connaitre et je vous suis de l'autre coter de la rive.
Par Gheribi (Algérie) (19/12/2013)
Bonjour,
Je souhaite faire part d'un témoignage de nouvel adhérent.

C’est lors d’une discussion d’octobre 2011 avec un ami que j’ai pour la première fois de ma vie entendu quelqu’un critiquer l’Europe dans son essence même. A l’époque, je ne pouvais que m’offusquer du discours de ce proche en lui opposant que le problème n’était pas l’Europe mais l’idéologie ultra-libérale qui la parasite. Il faut une « autre Europe » lui disais-je.

Puis à intervalles de plus en plus réguliers, ce sujet revenait sur la table et de manière toujours plus virulente. L’Europe vassale des États-Unis, l’Europe chrétienne (et raciste) en croisade, l’Europe création américaine etc.

Je n’en croyais pas mes oreilles mais son argumentation tenait la route mordicus à tel point que j’achetai le livre « l’Europe pour les nuls » (qui reçut d’ailleurs le prix du « livre européen ») afin d’élargir ma connaissance en la matière et de faire le poids dans nos débats. Sauf que sur les 400 pages, je n’atteignis pas la 100ième (Pire que les bruits de bottes, le silence des pantoufles dirait Max Frisch).

Quelques temps plus tard, cet ami m’avoua avoir adhéré à un mouvement politique qui prônait la sortie de l’Europe. L’électeur du Front de Gauche que j’étais manqua de s’évanouir. Mon ami était devenu un facho ! J’exagère mais quand même, c’était grave… Puis vint un jour de septembre 2013 où il m’envoya un dossier sur l’Iran (Le sabotage de la présence française en Iran) qui m’interpella.

Lorsque j’en su la provenance, j’eus un mouvement de répulsion.

Mais comme j’aime à le dire « on se résigne toujours face à l’évidence ». L’analyse était tellement décapante que je commençai à avaler tous les dossiers de l’UPR.

J’étais subjugué par cette grille de lecture tellement révolutionnaire à mes yeux que je m’attelai rapidement au visionnage des conférences de François Asselineau.

Le programme de l’UPR, qui gouverne l’Europe, les 10 raisons de sortir de l’UE etc. Tout s’accélérait. J’ai passé des nuits, raté des cours et snobé des soirées entre amis. Cela me paraissait tellement secondaire par rapport à ce que j’étais en train d’apprendre. Tout ce que l’on m’avait enseigné sur l’Europe (de bonne foi, je pense) s’effondrait.

Puis vint une conférence de Monsieur Asselineau en décembre 2013 sur la tragédie de l’Euro. Je m’y rendis et les 5h de discussion ôtèrent définitivement les dernières réticences que j’avais à l’idée d’adhérer à un parti.
Je rentrai chez moi à 1h du matin et devins le 3697ième membre de l’UPR.

Ce témoignage est sûrement teinté de l’enthousiasme de la nouveauté mais le programme et la charte de l’UPR en formant l’unique point de ralliement, il est dès lors impossible d’être trompé. J’ai donc une pleine confiance en notre mouvement et son potentiel que j'attends de pied ferme les élections européennes 2014.

« Vive la France libre dans l’honneur et l’indépendance »
Par Pierre (19/12/2013)
J'ai découvert votre parti vraiment par hasard et depuis ce jour (1 mois environ), il n'y a pas une journée où je ne me connecte pas sur www.upr.fr pour lire vos analyses, écouter vos conférences (j'ai par ailleurs écouter celle d'Avignon hier - Les partis politiques respectent-ils l’intelligence des français ? ) et vous pouvez vous vanter de m'avoir réconcilié avec la politique.

Enfin quelqu'un qui prend le temps d'analyser et d'expliquer de façon claire la situation de notre pays là où les autres estiment que ce n'est pas nécessaire soit par ce qu'ils n'y comprennent rien eux même ou qu'ils pensent que les français sont trop bêtes pour ça.
Après avoir assisté à votre conférence d'Aix, j'ai pris la décision d'adhérer à votre mouvement et chaque jour, j'invite mes amis à vous découvrir, à passer outre la première réaction de rejet.

En effet, bercer depuis mon plus jeune âge par l'Europe et ses bienfaits, après une scolarité où l'on nous a expliqué les rouages de la construction européenne, ma première réaction a été : il nous joue la théorie du complot américain.

Mais curieux de nature, j'ai fouillé et là deuxième effet kiss cool... je savais déjà qu'on se payait ma tête mais là c'est quand même énorme. Et puis en y réfléchissant, les événements sont devenus beaucoup plus logiques.

Continuez à nous faire part de vos analyses et encore merci pour ce que vous faites.

Cordialement,
Par Eric (29/11/2013)
Bonjour à Mr Asselineau et à toute l'équipe UPR,

Voici bientôt 2 ans, lorsque la présidentielle bâtait son plein et que les candidats n'étaient pas encore "officiellement" sélectionnés, un ami m'invitait fortement à me pencher sur François Asselineau.

Par curiosité, j'ai donc poussé la porte du site de l'UPR et n'y suis pas resté bien longtemps. Je croyais avoir tout compris du positionnement "anti-Europe" et m'étonnais que mon ami baigne dans cette mouvance d'idées plus proche de Dupont-Aignan dans le meilleur des cas ou de du FN dans le pire…

Forcément quand j'ai dit ça poliment à mon ami, il n'était pas du tout d'accord. Il me disait que ça n'avait rien à voir avec les clivages habituels gauche-droite et qu'il fallait absolument que je regarde les "conférences". Mais la scène politique française étant déjà bien embouteillée, pourquoi allais-je perdre du temps à découvrir un illustre inconnu, et en passant au bas mot plus de 3 heures sur youtube par dessus le marché !

Après tout, si ce François Asselineau était si intéressant, il n'avait qu'à passer à la télé et à la radio. Encore une fois, l'offre en politique ne manque pas, non ?

Mais cet ami plutôt têtu revenait à la charge. Il savait que ma curiosité finirait par l'emporter. Alors il a commencé à m'envoyer des liens vers des extraits. Je ne les ai pas tous regardé ("pas le temps") ou alors rapidement ("j'ai d'autres choses à faire !") mais une fois, par amitié, vraiment par amitié, j'ai fais cet effort. Regarder vraiment ce qu'il m'envoyait. Après tout, ce n'était qu'un court extrait. Cela parlait du référendum suédois. Ou plus exactement du thriller politique suédois sur l'adoption de l'euro.

Je me souviens c'était un vendredi, en tout début d'après-midi, juste avant de reprendre le travail.

Très honnêtement, je n'ai pas travaillé cette après-midi là. Au lieu de ça j'ai du regarder en quasi totalité la présentation du programme présidentiel de François Asselineau. Pour la première fois, j'ai trouvé du temps… pas le choix ! Il fallait que j'en vois plus !

Je ne dirais pas que ma vie a changé cette après-midi là mais ma vision des choses oui. Enfin a commencé de changer. Car il y a eu des rechutes. Je croyais, par exemple, que François Hollande imposerait de la croissance dans les traités européens une fois élu. Quand j'y pense aujourd'hui… ça me fait bien sourire…

Alors bien sûr, il y a quelques (rares) approximations ou exagérations dans les présentations de François Asselineau. Mais d'une manière générale je n'ai jamais trouvé de faille. C'est la grille de lecture qui répond à absolument toutes les questions sur le monde d'aujourd'hui.
Mais bien plus que cela, c'est le souffle politique que je n'avais jamais imaginé rencontrer.

J'ai toujours été intéressé par la politique, j'ai toujours voté et cru en nos institutions. J'ai parfois voulu adhérer à tel ou tel parti mais sans jamais franchir le pas car il y avait toujours des positionnement rédhibitoires à mes yeux. Et puis, pour être honnête, je n'ai jamais eu le moindre sentiment d'appartenance au drapeau français. La patrie, tout ça, c'est bon pour les anciens combattants et le FN n'est-ce pas.

Et bien non.

Non et mille fois non. François Asselineau m'a donné foi en ces valeurs que je croyais au mieux désuètes au pire puantes. J'ai compris l'importance des couleurs de notre drapeau, des paroles de notre hymne national (que jamais avant je n'aurais assumé !!!). Car finalement il a fait le travail que nos institutions ont abandonné depuis bien longtemps : il met du sens dans ces symboles, nous rappelle dans quel horizon historique ils se situent. Et là tout à coup, j'ai découvert que c'était MES valeurs que je boudais sans même le savoir !

Qui a t-il de plus fort que de ressentir à nouveau du sens dans son appartenance à un peuple, à des idéaux simples et pourtant si universels que sont la déclaration des droits de l'homme ou le programme du CNR avec ses bien nommés "jours heureux" ?

Alors pour tout cela monsieur Asselineau merci. C'est un bien modeste réconfort que je vous envoie. Je ne suis d'ailleurs pas sûr du tout que vous lirez mon pauvre témoignage mais il encouragera au moins je l'espère l'équipe UPR. Oui, merci à tous pour ce précieux cadeaux de redonner du sens aux choses, d'éveiller les esprits aux autres et à toutes les cultures du monde. Merci de porter cette voix politique alors que tout est contre vous.

J'ignore si l'UPR sera un jour pesant sur l'échiquier politique mais je suis pour ma part depuis le début de l'année un adhérant indéboulonnable !

Je suis impatient de renouveler cet engagement et vous envoie mes plus sincères encouragements.

Bien cordialement,
Par Olivier (29/11/2013)
Bonjour Monsieur Asselineau,

Tout d'abord, félicitations pour votre intervention à l'IEP d'Aix en Provence. Les commentaires sont vraiment positifs. Je ne vous cache pas que vous avez créer la surprise et mis à mal bien des a priori, vous réconciliez avec la Politique et la France nombre de nos étudiants. Je souhaiterais m'engager au sein de votre structure.

Le second point, j'effectue des recherches sur un thème important de la politique française contemporaine. A ce sujet, pourrions nous échanger sur ce thème? Ou si votre emploi du temps est chargé comme je m'en doute je pourrais m'entretenir avec un de vos cadres dirigeants.

Bien cordialement et républicainement,

Merci d'avance, c'est pour la France !
Par Stéphane (21/11/2013)
Bonjour
Suite à la conférence sur la défense je voulais vous faire par de mon sentiment patriote. je suis heureux d'être derrière Monsieur François Asselineau.je regrette de ne pouvoir faire plus que parlé autour de moi de L'UPR; je voudrai tellement faire plus!!!
Je ne suis qu'un technicien...
(Je ne comprend pas que les français même sans connaitre l'UPR ne se soit pas tous détourner de tous les politiques; bon sans !! ça crève les yeux qu'il sont corrompus.)
Modestement un adhérent dévoué.
Par Nicolas (21/11/2013)
Je partage votre position sur l’Europe, je ne vois pas ce qu'elle nous apporte mais je vois en partie ce qu'elle nous coute. Il faut sortir de ce merdier très rapidement car la misère va s’amplifier, nous sommes a la merci des allemands, Hollande applique leur ordres, nous sommes dans la merde.
Par Serge (21/11/2013)
Je prends toujours plaisir à vous écouter.
Petit-fils de résistant fusiller en 1944 à Lyon, je pense que la France a besoin de vous.

Par Eric (11/11/2013)
Bonjour,

Tout d' abord je tiens à vous remercier, et à vous faire part de mon admiration pour le travail que vous avez accompli malgré la honteuse perfidie des plus puissants médias, qui s' emploient à tenir à l' écart le seul parti qui peut réellement sortir les français de leur trou.

Je suis conscient, comme beaucoup de personnes de ma génération, qu' un problème de grande ampleur est présent, latent, alors que les médias nous gavent de débilités plus abrutissantes les unes que les autres.

D' abord pour détourner notre attention, mais peut être aussi pour donner plus de crédit au journaux télévisés, qui placés entre deux niaiseries dans la grille de programmation télé ,donnera l' impression aux téléspectateurs qu' ils ont affaire à un média d' information sérieux et intelligent qu' il pourront gober plus facilement. La première réaction qu' on a en écoutant ou en lisant le programme de votre parti, c'est: "OUF !! IL ÉTAIT TEMPS !

ENFIN !!!" enfin la vérité qui va pouvoir secouer d'une part, tous ceux qui ne sont pas convaincu de notre asservissement, mais d'autre part et surtout, ceux qui aujourd'hui font partie d' une population qui rejette l' information !!!!??

Sans doute par peur de passer pour des idiots parce que de toute façon personne ne comprend rien aux réels problèmes de notre société profondément malade. Nous sommes néanmoins de plus en plus nombreux à vouloir une réelle alternative, conscients qu' un problème est sous nos yeux mais sans pouvoir complètement le comprendre (pour cause donc de manque d' informations voire de désinformation), et nous sommes donc désemparés pour justifier nos opinions face à ceux qui sont lobotomisés par la télé et qui restent convaincus que notre système économique et politique est en quelque sorte un aboutissement de l' évolution de l' humanité.

e m' excuse de vous faire perdre du temps pour vous faire lire quelque chose que vous savez déjà, mais il est tellement réconfortant et rassurant de savoir qu' une réelle alternative est possible, qu' on peut encore compter sur des présidents comme François Asselineau, que je ne peux m' empêcher de vous faire part des raisons de mon soutient à 200%.

Suite à un souci de carte bancaire je suis dans l' impossibilité de valider mon adhésion dans l'' immédiat, mais sachez que mon inscription à l' UPR n' est qu' une question de jours.

Enfin je constate que Wikipédia, l' encyclopédie "libre" ne propose toujours pas de version française de la page concernant Monsieur Asselineau. C'est tout simplement incroyable.

Je m' étonne également de ne pas avoir l' entendu une seule fois sur France inter, radio pourtant très intéressante et apparemment objective, que j' écoute tous les jours. Quand on se rend compte de la culture, du bon sens, de la vivacité d' esprit et évidemment des fondements du programme politique de Monsieur Asselineau, on comprend qu' il pourrait avoir un énorme impact sur l' opinion publique en très peu de temps si une radio telle que France inter acceptait de l' inviter dans une émission ou un débat, ce qui mettrait de gros bâtons dans les rouages du mécanisme mis en place par les instigateurs d' une Europe qui pourrit, instigateurs qui sont probablement les mêmes que ceux qui tiennent le couteau sous la gorge de, par exemple, Monsieur Jean-Luc Hess.

Merci encore, ne lâchez rien.
Par Frédéric (05/11/2013)
Bonjour Mr Asselineau ,

Je tiens à vous dire que je vous suis depuis quelques 3 à 4 ans , j'ai visionné des centaines d'heures vos diverses conférences à travers la France dont celle que vous avez effectué en Belgique (destruction des nations et eurorégions), je suis un sympathisant de votre parti politique UPR, je souhaiterais vous accueillir dans ma ville de Chalon-sur-Saône en Bourgogne d'ici la fin d'année, j'ai une opportunité de vous avoir une salle, je serais actif pour distribuer des flyers pour la date proposée par vous, je serais très heureux de vous rencontrer de vous présenter à ceux qui n'ont pas eu cette chance ultime de vous écouter et débattre avec vous sur le sujet de l'Union européenne, comment en est-on arrivé la ?, de comment en sortir avec la solution de l'article 50 du TFUE.

Je m'adresse à vous, pour l'amitié et l'ouverture de cette éveil et la connaissance que vous m'avez permis d'avoir tout au long de l'écoute des diverses conférences à travers la France par le biais de Youtube et votre site officiel de l'UPR.
Cordialement et Amicalement.
Par Thibault (04/11/2013)
Mille encouragements pour l'UPR, et bravo à Asselineau, qui mériterait par anticipation une statue dans les villes de France.
Grand homme! A la dimension historique assurément.
Pardon pour mon message, il concerne le tract "l'Europe vous escroque" ; je trouve, malgré l'ironie, que la fille sexy contraste avec la noblesse sérieuse de nos vues, et très franchement, qu'elle en peut presque supplanter le contenu écrit du tract.
Pardon et merci encore à vous et à Monsieur Asselineau!
Par Bernard (02/11/2013)
Bonjour,
Je vous remercies pour votre attention portée à la nation, quand viendrez-vous dans le nord 59, surtout dans les zones hors Lille comme Valenciennes, Maubeuge, Fourmies (1er mai) ?
Merci.
PS : ce qui m' intéresse, c' est l' idée de France libre.
Par Christophe (02/11/2013)
Bonjour,

Pour M. le président de l'UPR, merci pour les vidéos qui mon permis de m’informer de la situation de la France, mais aussi des pays de l’Europe.
Cordialement.
Par Daniel (28/10/2013)
Recevez mes remerciements pour cette seconde Université d'automne de l'UPR ou je suis venu pour la 1 er fois. Je revisionnerai avec plaisir l' ensemble des interventions dés que celle ci seront disponibles, je pense que celle ci ont enthousiasmés la grande majorité des personnes présente, pour ma part ce sera avec plaisir que je reviendrai l'an prochain et ci possible pour vous donnez un coup de main.
Félicitations a vous tous qui avez organisé cette événement, de plus dans un lieu exceptionnel.
Par Christophe (22/10/2013)
Bonsoir monsieur Asselineau,
:
N'ayant pas pu me déplacer à Tour ce week-end je viens de lire votre compte rendu de la 2ème université de l'UPR et tenais à vous féliciter, vous et tous ceux qui ont préparé cet évènement. Je suis malheureusement très peu disponible pour les déplacements mais mon intérêt pour vos conférences est intact depuis le début. Que de chemin parcouru pour moi depuis que je connais l'UPR ! C'est même incroyable et je n'y étais pas préparée lorsqu'en Mars 2012 je vous ai découvert. Malgré les grandes difficultés que je rencontre autour de moi pour intéresser les gens à notre mouvement, je veux croire que les choses évolueront au mieux et que de plus en plus de personnes ouvriront les yeux... Màis il reste d'innombrables obstacles à franchir et les consciences endormies sont tellement loin de se douter de ce qui se passe que l'issue paraît très incertaine. Un mail m'est parvenu récemment annonçant votre passage à Jouy-le-Moutier pour bientôt. C'est avec très grand plaisir que je vous y attends, étant moi même jocassienne, en espérant réussir à faire se déplacer le plus grand nombre de personnes possible.

Un grand merci pour tout ce que vous faites et pour l'espoir que vous suscitez.

Bien à vous
Par Pascale (22/10/2013)
Monsieur Asselineau
Je suis un petit vigneron de l'Hérault qui a votre age et qui subit les méfaits de l'UE et la trahison de nos élites depuis sa jeunesse (concurrence déloyale de l'Italie puis de l'Espagne , de la Grèce enfin destruction de la France dans tous les domaines par nos gouvnts traitres successifs ).
Je suis vos conférences assidument depuis 3 ans que je vous ai découvert grace à internet et vous mettez des mots sur ce que je pressentais depuis tjrs .
Je suis admiratif de votre courage , ténacité, abnégation dans votre entreprise de sauvetage de notre pays .
Notamment sur la question Syrienne ou nous avons frolé la guerre mondiale .
Pour le moment je ne suis pas prêt à adhérer pour des raisons personnelles mais je serais fier de pouvoir vous aider .
Je voulais vous faire une suggestion (à laquelle vous avez du penser avant moi mais bon ...)
Puisque tous les médias de nos maitres vous boycottent : pourquoi ne pas créer votre propre journal ? (car tout le monde n'a pas internet ou ne s'en sert pas pour chercher la vérité)
Vous avez à votre service tout le réseau de vos adhérents et surtout sympathisants (peut etre 10 fois plus nombreux) ainsi que le réseau de la poste .
Si vous éditiez un petit hebdomadaire je suis sur que des gens comme moi seraient prets à s'abonner pour le diffuser auprès de leurs proches .
Ensuite je pense depuis longtemps qu'un livre pour vous faire connaitre du public fait cruellement défaut . (pour sa propagande de guerre le mentor de nos présidents sort un livre ou un film tous les 6 mois ... !)
A suivre ...
Par Laurent (22/10/2013)
Cher Monsieur,

Je fais suite à vos conférences dont je prends connaissance sur Internet depuis seulement quelques semaines et étudie avec beaucoup d'intérêt.

Je me permets de vous dire que j'éprouve une grande estime pour votre personne et pour le travail remarquable que vous faites sur le terrain et sur le fond.

La somme d'information historique, économique, politique, sociologique que vous apportez à portée de clic m'est une révélation, pour ne pas dire un électro-choc!

Je vous prie de croire Cher Monsieur en l'assurance de mes sentiments les meilleurs, de ma fraternité et de ma sympathie pour l'action que vous menez.

Vive la France.

Par Wilfried (16/10/2013)
Merci pour votre courage, pour votre combat, continuez, continuez à la grâce de Dieu.
Très cordialement
Par Olivier (15/10/2013)
Cher Monsieur,

J’ai assisté à la conférence de samedi dernier à Nantes «l’hyper puissance américaine est-elle sur le déclin ? » et celle d’avril sur « qui gouverne la France et l’Europe ? ». Je tiens à préciser que je ne suis pas, pour le moment, adhérent à l’UPR .
Tout d’abord, je vous félicite pour vos brillantes conférences, vos connaissances, votre culture et votre humour décapant ! Votre formation d’énarque n’est sans doute pas étrangère à l’aisance qui ressort de votre présentation, par ailleurs, très claire, très concise et agrémentée de sources implacables. Que dire sauf que vous m’impressionnez à chaque fois, moi, pauvre citoyen moyen, néanmoins, réveillé et sorti de la caverne, chère à Platon. Quelles leçons, vous donnez à ces soi-disant élites qui nous gouvernent ! Pauvre France, le (vrai) Gaulliste que vous êtes, assurément, quand j’écoute votre propos, bouillonne certainement en observant toute cette clique d’imbéciles qui, hélas, sont au pouvoir !
Je travaille dans une collectivité territoriale (mairie) et je me suis aperçu, au fil du temps, de la dérive de certains élus, à savoir, le clientélisme, les conflits d’intérêt, les « magouilles » de plus en plus fréquentes, et fait nouveau, ils ne s’en cachent même plus ! Pourquoi s’en cacheraient-ils d’ailleurs, puisque les élus de l'opposition restent silencieux, je soupçonne, ces derniers, de se taire, alors qu’ils savent, parce qu’ils ont l’intention de faire la même chose en cas d’alternance. Le problème, c’est qu’il n’y a aucune entité ou autorité indépendante supérieure qui contrôle les actes des élus. Il ne faut pas oublier qu'ils jouent avec les deniers publics, ce qui est gravissime mais qui s'en soucie !
J’ai bien conscience que la plupart des gens ne vivent pas dans le monde réel ou ne voient pas le monde tel qu’il est, sans doute, sont-ils influencés, voire même, endoctrinés par les médias qui déforment la vérité des choses ? En revanche, les citoyens sont responsables de leur apathie, en effet, il est bien plus simple de rester dans son fauteuil à regarder les émissions débiles à la télévision plutôt qu’agir comme vous le faites, c’est admirable ! Vous avez sans doute renoncé à une carrière prometteuse de haut fonctionnaire afin d’informer, d’alerter les citoyens, ce qui prouve votre détermination, votre dévouement à la France et la sincérité de votre âme. Qu’il est difficile de réveiller nos proches, nos collègues enfermés dans une logique qui échappe à toute réalité même en leur présentant des preuves implacables ! Il faudrait un événement très grave pour qu’ils puissent se réveiller, ils sont enfermés depuis très longtemps
dans leur conformisme. Pour changer, il faut, bien sûr, une remise en question complète de ce qu’on a appris, et comme affirmait Platon, le plus difficile, ce n’est pas la connaissance de la réalité, mais la transmission de cette connaissance. Actuellement, on filtre le moustique, mais on laisse passer le chameau, je vous rassure, je ne suis pas à l’origine de cette citation.
En conclusion, je me demande si votre combat n’est pas perdu d’avance. Les dés sont pipés, la corruption des individus et des âmes est tellement répandue que j’ai bien peur que la messe soit dite.

Peut-être suis-je résigné ou pessimiste ou tout simplement réaliste ?
Par C. (15/10/2013)
Bonjour, monsieur Asselineau. Je vous ecrire, parsque ma situation est particulaire. Tout d'abord je ne suis pas francais, je suis polonais, legionnaire aussi, j'ai 23 ans. Je ne sais pas meme, si n'etant pas francias, je peux faire partie de votre mouvement. Mais franchement, je m'en fiche, une fois payement effectue, j'ai eu le sentiment de acomplir quelque chose de bon. Je n'avait pas de connaisance de politique, j'etais completement ignorant. Je suis tombe sur vous, par hasard, en
regardant youtube.com . J'ai commence de vous suivre y a 2 mois un peu pres, pour les raisons educatives comme je l'ai dit. Votre facon de vous exprime est si bon, que parlant de choses vraiment complique, meme un etranger peux vous comprendre. Alors merci pour tout, que vous aviez acommpli jusq'alors, dans le delai de 6 mois je quitte arme, et 2 ans je serai francais moi aussi, si tu va bien. Et au mesure de possibilite, je vais vous suivre.
Par Adrian (15/10/2013)
Bonjour Mr Asselineau,

Adhérent à l'UPR depuis quelques mois mais vous suivant depuis bientôt un an, j'ai passé un certain temps à décortiquer vos conférences et vos articles a tel point que cela m'a prit plus de temps que de vous lire et de vous écouter.

Je tiens à vous encourager, à vous féliciter et à vous remercier pour votre démarche. Votre argumentaire est simple, concis et synthétique (malgré la longueur de vos conférences, longueur hélas nécessaire pour faire le tour de cette guerre économique qui se joue) et je n'ai, pour la première foie aucune interrogation sur les faits exposés.

Vous êtes le premier parti dont les arguments sont d'une logique transparente, sont justifiés et cités. Cela ne laisse pas de place au doute pour celui qui a encore le courage de regarder la vérité aussi terne soit elle et non de se la construire. Vous avez su répondre à toutes mes interrogations et honnêtement, je n'ai pas trouvé moyen de vous contredire. D'ailleurs peu de gens que je rencontre ne trouve moyen de vous contredire, ils sont malheureusement dépassés par leur manque d'information, ou par cette volonté attirante de faire confiance en attendant des jours meilleurs. Heureusement, beaucoup choisissent de vous porter intérêt !

Dans ce contexte, vous êtes un personnage unique et essentiel, vulgarisant tous ces rouages soit disant complexes. Je vous remercie du temps et de l'énergie que vous consacrer à luter contre la désinformation et du respect que vous témoigner à vos concitoyens en faisant cela.

J'espère un jour avoir un savoir ou des compétences qui pourraient vous donner un coup de pouce (avant 2017...), en attendant je me contente de vous faire connaitre à mon échelle.

Je souhaitais donc, par la présente, vous encouragez à continuer et vous dis un grand bravo ainsi qu'a toute votre équipe qui se dévoue pour l'UPR. Vous avez fais plus en quelques années que les deux comédiens qui sont passés au théâtre de la présidence pour nous jouer cette lassante farce de mauvais gout.
Par Julien (18/09/2013)
Bonjour,

C'est avec une curiosité et une envie de faire de la France notre pays une
nation fière et unie sans les idées raciste du fn sans le populisme du front
de gauche que je suis entrain de rejoindre vos rang et déserter le PG de
jean Luc Mélenchon.

A très bientôt je l'espère
Par Samuel (18/09/2013)
Cher monsieur Asselineau,

Je suis heureux de vous écrire ce message. Il y a tout juste un an, je ne vous connaissez pas. Et c’est durant une longue période de chômage et d’errements, que j’ai pu prendre le temps de m’intéresser en profondeur à la situation de la France par le biais de conférences sur internet, comme celles de Frédéric Lordon, Etienne Chouard et bien d’autres. Et je suis heureux car je viens d’adhérer à votre mouvement politique, l’Union Populaire Républicaine.

J’ai soif… depuis de nombreuses années … soif de vérités. On dit que mourir de soif est la pire des morts possible où l’on se sent glisser peu à peu vers la folie. Et c’est bien le cas de la France aujourd’hui. Elle a soif. Une soif tiraillante et lancinante.
Vos conférences m’ont permis d’apaiser cette aridité. Une oasis au milieu d’un désert intellectuel implacable à une époque terrible où, comme le disait Shakespeare, « des idiots dirigent des aveugles ».

Ces médiocres se sont autoproclamés dictateurs d’un empire européen inexistant et abusent d’une autorité qu’ils nous ont usurpé. Mais je reste globalement optimiste car le peuple finit toujours par s’exprimer tôt ou tard et l’Histoire de France l’a montrée à de nombreuses reprises.
C’est la raison pour laquelle je ne peux que vous encourager à la patience. L’UPR grandit de manière inexorable, le temps viendra où l’on ne pourra plus nous ignorer et ils se rendront compte à ce moment là qu’il sera trop tard pour arrêter le processus. Nous parlons ici de physique : plus un corps est massif et cohérent et plus son champ gravitationnel local augmente. Ajoutons à cela que les forces militantes des « deux grands partis » s’épuisent, alors que celles de l’UPR se renforcent de jours en jours.
J’insiste sur le point de la cohérence, contre vents et marais il faudra garder le cap. L’UMP et le PS se disloquent par manque de cohérence, à vouloir résorber le chômage, stopper les délocalisations, maintenir la sécurité, diminuer les effectifs de police et de justice, garder l’UE et l’euro en invoquant le rayonnement de la France à l’étranger et le maintien de sa souveraineté nationale, le tout en même temps.
C’est dans ces conditions que la croissance de l’UPR ne s’arrêtera pas et la censure ne sera qu’un retard davantage qu’une limite réelle et tangible. Il faut faire confiance à la rumeur pour porter aux oreilles de nos concitoyens l’existence de l’UPR, il s’agit du plus vieux média du monde et malgré ses défauts, une fois lancée rien ne peut l’endiguer, celle-ci se propagera et s’insinuera de vallons en vallées et de sierras en plaines. Les évolutions viennent toujours de la base, jamais du sommet.

Je tenais aussi avant de conclure ce message à vous signaler que malgré ma condition d’étudiant, j’ai souhaité adhérer pleinement à votre mouvement en m’acquittant de la cotisation normale pour une personne, car je le sais, je le sens, cet investissement fait sur l’avenir sera d’un très bon usage.

Faite en sorte que ces 30€, bien que symboliques soient dûment employés au service de notre pays.
J’ai un rêve pour ma nation. Celui d’avoir une influence positive sur le monde. Mais aujourd’hui, j’ai mal à la France. Quand on existe on rayonne, quand on n’existe pas, on ne rayonne pas, on se meurt.

Cordialement et vive la France,
Par Frédéric (16/09/2013)
Bonjour, je suis un jeune franco-marocain de 37 ans bientôt ne en France, je suis agréablement surpris de voir qu'il y est en France des français comme vous. Moi je suis désabusé par l'état d'esprit de manière quasi générale de nos concitoyens, en tant que basané et musulman de surcroît je me sens stigmatisé au quotidien dans mon pays. Pourtant j'en ai donné des impôts à ce pays beaucoup même, j'ai même porté les couleurs nationale en equipe de france de boxe anglaise. Je pensais que j'étais assimilé au moins par mon parcours, mais souvent cette assimilation est renvoyé à de la mauvaise intégration... Juste pour vous dire que j'avais l'intention de quitter la France et sa stigmatisation et a ce moment je vous découvre et je me suis dit putain y a encore des vrais hommes dans ce pays... Et la commence une véritable réflexion pour moi.. Et je me dis cet homme m'a donné une autre vision de la pensée..
Merci Monsieur.
Par Rachid (25/07/2013)
Après 4 heures de conférence, je veux vous remercier du sérieux des informations données. Je retrouve dans votre travail une vision que je souhaite soutenir.
Par HR (17/07/2013)
Bonjour monsieur,

avant tout permettez-moi de vous dire combien je suis avec un intérêt grandissant vos publications. Quelle n'est pas ma déception lorsque certains jours je ne trouve pas de nouvel article sur votre site!
J'ai entendu parlé de vous suite à l'article vous concernant sur notre blog terredecompassion. Depuis je ne cesse de parler de vous autour de moi tant tout ce que j'ai lu jusqu'à maintenant me provoque. J'ai été diplômé il y a 11 de l'IEP de Paris et ai depuis, pour diverses raisons que je ne détaillerai pas, laissé de côté la chose politique. Je me souviens bien cependant combien tous les mensonges que vous décrivez m'ont été assenés. Les dossiers sur De Gaulle et Schumann ont été les plus déterminants pour moi. Bref...
Je constate avec joie que malgré le chaos croissant que vous décrivez et la censure à votre encontre qui ne décroît pas (c'est un euphémisme), vous n'êtes pas amer, et c'est pour moi le point essentiel.
J'ai été particulièrement ému par l'article que vous avez publié sur le témoignage du journaliste ayant interviewé Snowden et aimerait en faire une recension sur www.terredecompassion.com. M'autorisez-vous à le citer? J'entends à utiliser la traduction que vous avez faite?
J'envisage à l'avenir de faire quelques recensions de ce que je trouve dans vos publications, me permettez-vous là aussi de vous citer sans reprendre la totalité des articles?

Permettez-moi de vous féliciter pour ce travail courageux et opiniâtre, et de vous remercier pour cette recherche de vérité qui fait beaucoup de bien dans le paysage politique actuel.

Acceptez monsieur toute mon admiration et mes salutations les plus respectueuses.
Par Clément (11/07/2013)
Bonjour Monsieur Asselineau,

Vous ne me connaissez pas encore, et pourtant moi je vous connais, pour avoir regardé pas mal de vos conférence ô combien instructives.

Grâce à elles, je peux dire que j'en ai appris plus sur l'euro, la construction européenne et l'UE que je n'en ai jamais su de ma vie. Et je pense que je peux ajouter que, maintenant, j'en sais plus sur l'euro, la construction européenne et l'UE que... quasiment le 100% des Français (sauf bien sûr ceux qui ont assisté à vos conférences) ainsi que n'importe quel gouvernement européen.

Je me permets de vous faire parvenir ce mail pour vous demander votre opinion sur l'entrée de la Lettonie dans l'euro, sachant que la monnaie commune est vouée à exploser (je me réfère à votre conférence "La tragédie de l'euro").

Avant d'oublier, je souhaite vous faire savoir que je viens tout juste de rejoindre l'UPR, et vos conférences - je ne les ai pas encore toutes visionnées - ont été un facteur décisif dans mon adhésion. Vous pouvez partir du principe que je suis dès à présent adhérente pour un bon paquet d'années.

Vous souhaitant tout le meilleur pour vous et l'UPR en général, je vous présente, Monsieur Asselineau, l'expression de mes plus cordiales salutations.
Par Sophie (10/07/2013)
Je tiens à témoigner toute ma reconnaissance a votre parti et aux conférences au combien instructives et relativement claires que vous faites.
Ce samedi, je suis allé travailler à Mulhouse pour le compte d'un musé à l'occasion du festival de l'automobile . A l'issue nous avons été gentiment convié à boire un verre par le directeur du musée et nous sommes entés dans des discutions sur l'histoire .Nous avons abordés des sujets politiques et j'ai profité de l'enseignement précis de mes connaissances historiques et géopolitiques qui ont été accueilli avec une certaine admiration pour un bonhomme de ma classe sociale c'est à dire ouvrier d'exécution dans les travaux publique .
L'homme de culture à qui j'avais affaire avait, je l'avoue, une certaine ouverture d'esprit qui m'a bien plus car, j'ai comme beaucoup j'ai eu un mal fou à me faire recevoir pas les maires du territoire de Belfort. Mon propre maire m'a refusé un entretien devant tous ses employé et conseiller communaux en prétextant qu'elle était apolitique.Cela tombait bien car votre parti l'est et malgré tout, cela ne l'a pas fait changer d'avis .J'ai demandé en quel honneur elle refusait de ne pas recevoir ses administrés la réponse: "Nous ne parrainons personne" J'ai tenté de vous présenter en vain j'ai juste pu lui dire votre nom et prénom .
Bref à la fin de la discussion avec le directeur du musé j'ai expliqué que beaucoup de ces connaissances étaient acquises grâce à un parti politique boycotté par les grands médias parce qu' il explique la vérité au français. Lui mettant la puce à l'oreille, il m'a demander de lui même quel parti et j'ai lui parler de vous . I l m'a dit qu'il retiendrait on verra bien
Bonne continuation et merci pour votre engagement, j'ai retrouvé une certaine fierté (notamment sur la Marseillaise) de ma nation merci à toutes et tous de l'UPR quelque soit leur condition philosophique religieuse ou politique.

Par Fabrice (06/07/2013)
De retour en métropole depuis peu (nous habitions Marie-Galante), nous avons découvert l'existence de l'UPR. Les analyses politiques que vous exposez sont les nôtres déjà depuis plusieurs années. La qualité de votre argumentation, la pertinence de vos propos, nous ont définitivement convaincu de la finalité réelle de la construction européenne. Dommage! Une belle idée trahie, dès sa genèse, par nos élites...Nous vous apportons tout notre soutien dans cette lutte illégale et féroce de formatage des esprits et de volonté de soumission du peuple français a des valeurs qui ne sont pas les siennes. Dans l 'attente future de notre adhésion.

Bien cordialement
Par E et T (04/07/2013)
Grand merci Monsieur Asselineau pour cette nouvelle conférence [à Bruxelles].

J’ai 67 ans et grâce à vous je me retrouve comme sur les bancs de la fac devant son Maître !continuez à être « bavard » j’adore !

Bien cordialement
Par Nelly (01/07/2013)
Cher Monsieur,

Il y a bien des raisons, fondées, d’adhérer à vos analyses à vos actions. Je regrette simplement de ne pas avoir découvert l’existence de l’UPR plus tôt. Mais je comprends aussi mieux pourquoi les raisons objectives pour lesquelles vos idées et vos positions demeurent savamment ignorées par les médias dominants et sont contenues par la grande majorité des journalistes.

À ma mesure de fourmi, pauvre et fragile (autant financièrement que physiquement), je ne peux faire de mon geste qu’une question d’honneur (c’est en l’état ce qu’il reste) et faire partager de mon mieux les diagnostics que vous posez, les interrogations que vous soulevez, l’attitude que vous adoptez.

Quand on appartient à une Nation qui s’appelle la France, résister est un devoir. La vérité et la sincérité sont des armes lentes mais d’un pouvoir dévastateur.

Je vous remercie pour votre engagement que je souhaite vivace, car le combat est et sera rude.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Cher Monsieur, l’expression de ma haute considération.

L. D. - 1er juillet 2013

Post-scriptum : quelques explications relatives aux renseignements livrés dans ce formulaire. Sorte de FAQ personnelle ou justification de mon geste.

1 – j’ai toujours été de gauche, bien que cette notion soit une catégorie peu opératoire depuis quelques décennies, si elle l’a jamais été au fond.

2 – il est à mes yeux impératif qu’une parole politique porte les questions que soulèvent les choix consentis par les dirigeants successifs de notre pays dans l’environnement socio-politique européen et mondial qui est le nôtre désormais.

3 - les dangers de dictature mondiale, comme de conflits dévastateurs, ne cessent de monter (Cf. les drônes et la guerre aérienne sans pilote et sans soldat au sol) contrairement aux affirmations lénifiantes d’une oligarchie aussi surpuissante qu’aveugle, intouchable. On ne gouverne pas les peuples contre leur volonté. Les lendemains ne s’annoncent pas chantants en la circonstance. Moi qui suis plutôt d’un naturel optimiste, bien que réaliste, je n’ai jamais été aussi inquiet, à raison je pense, devant le développement de la situation tant en France que dans le monde.

4 – à une époque où tant de gens aux affaires publiques se déclarent, à propos de tout et de n’importe quoi, « responsables », bien peu le sont réellement.

5 - la réalité de mon choix.
Engagé, je l’ai toujours été. Ceci n’est qu’une continuité, de rupture apparente, au regard de mes actions passées. Pourquoi mon adhésion, et un aussi faible montant, alors ? Partant du principe de l’action impérieuse, un soutien de 10 € aurait été ridicule. Une adhésion à ce prix est aussi ridicule, mais j'y joins la dimension symbolique, celle de prendre une carte. Alors que j’ai peu de goût pour les cartes.
La maladie et la crise économique ont un effet cumulé ravageur sur les populations. En la matière, je ne suis pas passé entre les gouttes. Je monte donc au front avec mes faibles moyens mais fort de la conviction, fondée en fait et en logique, de la justesse des analyses que vous développez depuis 2007. La « littérature » savante, scientifique, objective et honnête (l’honnêteté ne semble plus être la qualité cardinale d’une majorité de l’élite) confirme mon appréhension de la situation.

6 - Pourquoi ne puis-je pas faire plus, et notamment m’engager plus avant pour porter physiquement la voie de l’UPR ? Parce que ma situation professionnelle ne me le permet pas. Que mon état de fragilité économique – comme c’est celui de millions d’autres personnes – desservirait l’action de votre mouvement. Parce que je considère l’engagement en politique comme n’étant pas une fin en soi, que je n’en attends pas de bénéfice, que la politique n’est pas un métier, au mieux une activité très prenante. Pour mener une action politique efficace et honnête, il est indispensable de ne pas dépendre de la politique.

Voilà, Cher Monsieur, la justification de ma prise de position.

Il est urgent que la démocratie mue, que l’espace public de dialogue et de débats (de véritables débats, longs et remplis de solides arguments) soit revivifié, que l’intérêt commun retrouve une force qu’il a perdu une vertu qui lui a été déniée.
Par Anonyme (01/07/2013)
Cher Monsieur,
Mon mari et moi qui habitons Carcassonne, regardons avec intérêt vos conférences sur Internet et suivons toutes vos interventions. Anciens européens convaincus, nous constatons de jour en jour que l'ensemble "euro-union européenne-Otan" n'est que l'instrument d'une politique néo-libérale impulsée par les Etats Unis et une "élite" atlantiste (sans parler de la zone de libre-échange euro-atlantique !).
Nous constatons par ailleurs une progression dans les esprits des thèses du Front National qui laisse entendre qu'elle mettra en œuvre une sortie de l'Europe associée à une politique xénophobe anti musulman et une conception ethnique de la nation (contraire à la vision de la nation issue de la Révolution française). Ces deux derniers points rendent inaudibles toute idée de sortie de l'Europe et démonétisent toutes les bonnes raisons de le faire.
Il nous parait donc urgent que votre parti organise des conférences à Carcassonne où vous pourriez développer votre ligne politique qui seule permet la sortie de l'Europe en restant fidèle aux idéaux universalistes de la Révolution française.
En espérant pouvoir un jour vous entendre dans cette "province profonde".

Recevez, Monsieur, nos cordiales salutations.
Par Sonia (25/06/2013)
Bonjour,

Je me permet de vous écrire pour vous témoigner toute ma sympathie a votre égard , ne soyez pas décu , quand au résultat du premier tour de l élection législative du lot , continuez s.v.p , nous avons grandement besoin d hommes comme vous et comme l ' a été Charles de Gaulle !!!! nos cerveaux ont tellement été lobotomisé depuis des générations , qu il n est pas évident de changer leur façon de pensé .je suis un grand admirateur de vos conférences , tellement riches d infos , et j'essaie moi aussi d en parler autour de moi .en espérant vous rencontrer peu être un jour dans le calvados , ce qui serait un honneur pour moi , je vous souhaite bon courage , ne lâcher rien , on a besoin de vous !!!!

Cordialement .
Par David (14) (20/06/2013)
M.Asselineau,

J'imagine que vous devez être quelque peu déçu de n'avoir obtenu que 189 suffrages au scrutin de dimanche. En effet, le score pourra paraître maigre, mais n'a rien de déshonorant pour un parisien fraîchement débarqué sans aucun soutien médiatique dans une circonscription rurale certainement plus habituée à voter pour des gens du cru.

La démystification d'une propagande déversée depuis tant d'années est un travail de longue haleine, et ces 189 suffrages ne sont que le début de la récompense (d'ailleurs, y avait-il autant d'auditeurs Français de la BBC voici 73 ans ?). Grâce à vous, nombre de gens ont compris qu'il était non seulement possible, mais aussi vital de se défaire de l'union européenne.

Pour ma part, j'en ai la ferme conviction depuis longtemps. A la fin des années 90, en IUT, j'avais mis dans l'embarras mon prof d'économie en lui rendant un devoir ou j'expliquais qu'il était nécessaire de quitter l'union européenne pour pouvoir pratiquer une relance efficace, et que le PS avait, en 1983, trahi son électorat et le pays entier en préférant lâchement la soumission à l'Europe à l'application de ce qu'il avait promis. J’avais obtenu 13 pour la qualité du raisonnement, mais pas plus à cause d'une conclusion qui déplaisait à l’enseignant. Il avait alors dit à toute la classe que la solution était « une relance européenne », que « l'avenir c'était l'Europe »... et je n'avais osé répondre. Quel dommage de ne pas avoir connu vos analyses à l'époque.

C'est toujours dur d'avoir raison envers et contre tous, cela peut engendrer une certaine aigreur. Mais vous ne représentez pas seulement 189 électeurs :
-Il y a plus de 3000 adhérents derrière vous.
-Il y a une bonne dizaine de milliers de sympathisants.
-Il y a d'autres mouvements comme le M'PEP ou le PRCF qui partagent sincèrement l'objectif de sortie de l'UE.
-Et il y a les 2/3 des Français ayant compris que Maastricht était une erreur, et qui n'attendent que de vous connaître. De savoir qu'on peut sortir de ce merdier, sans tomber dans les dérives racistes des uns ou les impostures des autres comme des uns.

C'est pourquoi je suis convaincu que votre tâche sera récompensée, et que même si par malchance vous ne pouviez bénéficier personnellement des fruits de vos efforts sur le plan politique, le pays tout entier finira par y gagner.

Aussi, je suis certain qu'à l'avenir on se souviendra qu'au début du 21ème siècle, la Libération de la France a commencé quand un énarque habitué à hanter les cabinets ministériels a eu le courage de renoncer aux privilèges découlant de son statut pour aller parcourir campagnes et garrigues, malgré un "vent" médiatique fortement contraire, afin d'éclaircir les Français sur le piège mortel dans lequel ils ont été coincés et de leur présenter une solution pour extirper le pays de ce piège.

Bravo pour votre action et meilleurs encouragements pour la suite.
Par C.M (19/06/2013)
Cher Monsieur,
Vous avez un fan à Abu Dhabi !
Si à l'occasion vous devez faire escale ici, je me ferai un plaisir de vous faire découvrir les principales attractions.

Bien cordialement.
Par J.B (19/06/2013)
Bonjour.

J'écoute votre conférence avec Alain Malégarie. Ses arguments et ses gesticulations sont d'une faiblesse affligeante.

L'intérêt de ce genre de débat réside dans la diffusion de vos idées. Votre contradicteur n'avait pas le niveau, sans parler de ses procédés minables. Bravo à vous.

Bien cordialement.
Par Jérôme (14/06/2013)
Bonjour Monsieur Asselineau,

Je viens de découvrir votre travail via le visionnage de votre conférence à Namur.
Merci beaucoup pour votre analyse très bien étayée et très cohérente.
Cela recoupe et complète bien beaucoup de choses que j'ai déjà lues ou entendues.

Bien cordialement
Par Sylvie (13/06/2013)
Bonjour,
Je viens de voir que nous venons de franchir la barre symbolique de 3000 adhérents. Oh certes, ça reste petit diront certains, mais c'est déjà une victoire étant donnée l'omerta que les médias ont pratiquée sur l'UPR depuis plusieurs années (ça s'améliore aujourd'hui, preuve que la persévérance paye).
Pour ma part, j'ai adhéré depuis plus de deux mois, et pas un seul instant, je ne l'ai regretté, bien au contraire.
Je parle de notre mouvement à de plus en plus de personnes de mon entourage, preuve que nos idées font leur chemin.
Je tiens à apporter une nouvelle fois tout mon soutien à monsieur Asselineau et aux militants de l'UPR, pour leur obstination, que ce soit sur internet ou sur le terrain.
La tâche que nous avons entreprise est difficile, mais j'espère de tout cœur que nous y arriverons.
Fraternellement, et que d'autres victoires succèdent à celle-ci.
Par Pierre (04/06/2013)
Bonjour,

Je voudrai faire plus ample connaissance avec l'UPR et ses adhérents. Je m'étonne de ne jamais entendre parler de vous dans les médias traditionnels, en effet passionné d'histoire, je vous ai découvert sur youtube, où j'ai suivi avec beaucoup d'attention une de vos conférence sur l'Histoire de France.
Seuls les passionnés d'histoire vous connaissent donc ?
Salutations.
Par Vincent (04/06/2013)
À quelques jours de Noël 2012, j'ai rencontré une femme sympathique en faisant mes courses. Elle m'a parlé de François Asselineau et de l'UPR. Je ne connaissais ni l'un ni l'autre.

J'ai passé des heures à regarder les conférences de notre Président et à la mi-janvier, j'ai adhéré en ligne. Je voudrais témoigner de mes raisons.

En tout cas pour les gens de ma génération, l'école républicaine n'a jamais manqué de nous enseigner l'histoire de la révolution française. Je me souviens que chaque année, de la 6ème à la terminale, cet épisode majeur de l'histoire de France faisait partie du programme. Au bout du compte, la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 89 est ancrée dans nos esprits. Son affichage est d'ailleurs très répandu dans les lieux publics. Une très large majorité de français adhère à ces principes républicains, pour une fois parfaitement définis, contrairement aux soi-disant valeurs proclamées par l'UMPS.

J'en veux pour preuve les résultats du référendum d'approbation de la constitution de la Ve République, le 28 septembre 1958. La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789 est placée en préambule de notre constitution. Le OUI l'a emporté avec 82,6% des suffrages exprimés et tout de même 65,87% des inscrits. Le taux de participation a été le plus élevé de toutes les consultations populaires de la Ve République : 80,63%.

C'est ici qu'il faut souligner la hiérarchie des lois. Les traités internationaux priment sur les constitutions des états signataires. Donc, en adoptant les traités européens successifs, la France a, de fait, changé de régime constitutionnel. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il a bien fallu consulter le peuple. Voici ce que ça a donné :

Le traité de Maastricht n'a été approuvé le 20 septembre 1992 que par 51,04% des suffrages exprimés. Mais avec un taux de participation de seulement 69,7%, cette courte majorité ne représente plus que 34,37% des inscrits.

Combien d'électeurs ont approuvé la constitution européenne, le 29 mai 2005 ? Le OUI a perdu sèchement avec 45,33% des suffrages exprimés. Le taux de participation étant de 69,34%, cette minorité ne représente plus que 30,65% des inscrits. Les effets de cette dernière consultation ont été particulièrement graves. Le 8 février 2008, nos représentants élus ont sciemment décidé de ratifier le traité de Lisbonne alors que le peuple leur avait retiré explicitement le mandat de ratification pour un texte quasi équivalent à peine 33 mois auparavant.

Le résultat de tout ça est qu'à la naissance de la Ve République, 2 français sur 3 étaient d'accords entre eux sur un système de gouvernement. À partir du traité de Maastricht, 7 français sur 20 ont imposé aux autres un nouveau système. Depuis l'acte scélérat de notre représentation nationale, 3 français sur 10 imposent aux autres notre système de gouvernement actuel, c'est à dire la tutelle européenne.

Il est amusant de constater que c'est précisément 70% des français qui se disent actuellement mécontents de la politique menée. C'est à dire les 7 sur 10 qui se font imposer la loi des 3 autres.

Il est choquant d'entendre la classe politique continuer de vanter les mérites de notre démocratie alors qu'elle n'existe plus… mais alors plus du tout.

Une offense grave a été commise envers le peuple français. Cette offense doit être réparée. Et seul le peuple assemblé peut obtenir cette réparation.

Parmi les 70% de français mécontents, certains, lassés du balancier droite/gauche, voudraient faire la révolution avec des fourches, des piques ou même des balais. Même en cas de succès, un telle révolution violente conduirait inévitablement à ce que 3 français sur 10 imposent un système politique aux 7 autres ; simplement, ce ne serait plus les mêmes. J'ai de sérieux doutes sur la possibilité qu'une véritable démocratie puisse émerger d'un tel chaos.

Aucun parti traditionnel ni aucun homme politique connu et médiatisé ne propose de réparer l'atteinte à notre démocratie. On ne parle que de gauche ou de droite, de politiques de redistribution ou de politiques nationales. Personne ne propose sérieusement de consulter le peuple souverain sur la question essentielle de notre cadre constitutionnel.

Et je n'oublie pas Monsieur Mélenchon qui n'a pas la moindre chance de pouvoir faire voter un jour son esbroufe de 6ème république. Je rappelle au passage que, pendant la campagne présidentielle, il réclamait déjà sa constitution et voulait qu'elle soit sociale, laïque et écologique. C'est déjà le cas de la Ve république. Elle est définie comme telle dans son article 1, et elle a rajouté à son préambule la charte de l'environnement de 2004. De plus, il est clairement malhonnête de proposer une nouvelle constitution sans proposer de dénoncer les traités qui lui sont supérieurs. Monsieur Mélenchon n'a d'ailleurs obtenu que 11,1% des suffrages exprimés et compte tenu d'un taux de participation de 79,48%, son score représente 8,66% des inscrits. C'est un peu léger pour une nouvelle constitution.

Et puisque je suis dans les chiffres, je rappelle que l'accès au pouvoir a été barré à Jean-Marie Le Pen par 82,21% des suffrages exprimés soit 62% des inscrits en 2002. Le rejet du Front National a été aussi puissant que l'approbation de la Ve république. Là encore, dans ces conditions, je ne vois pas comment sa fille Marine Le Pen pourrait accéder au pouvoir, et à titre personnel, je m'en réjouis.

Heureusement, il y a l'UPR, créée par François Asselineau, et le programme que j'ai lu propose en tout cas la réparation de l'offense subie par le peuple français. Je n'ai entendu personne d'autre proposer de sortir d'un cadre constitutionnel dont le peuple n'a pas voulu et qu'il a même clairement refusé. S'il ne devait y avoir qu'un seul motif à mon adhésion, ce serait celui-là.

J'ai la conviction que le rassemblement du peuple que propose François Asselineau va bientôt rencontrer une audience insoupçonnée. Tout simplement parce que son électorat potentiel est, à minima, de 15.449.508 français : ceux qui ont dit NON en 2005. Évidemment, certains électeurs âgés de cette époque nous ont malheureusement quitté, mais ils ont été inévitablement remplacés par de nombreux jeunes électeurs qui ne comprennent pas la soi-disant politique qui s'impose à eux.

Je récuse totalement l'accusation de populisme. Je suis un démocrate et je suis de ceux qui pensent que le peuple ne peut avoir que raison, Vox Populi, Vox Dei. Il s'agit moins ici d'une adhésion à un choix politique que d'une volonté de rendre au peuple la possibilité d'un choix.

Je récuse également toute idée de nationalisme. Il se trouve que je suis français, que ma langue d'usage est le français et que je vis en France. Alors, oui, mon pays c'est la France. Le jour où des élections générales transparentes auront lieu dans toute l'Europe au suffrage universel, le même jour et pour le même objet, j'accepterais de me sentir européen. Mais, de mon vivant, je suis bien persuadé que ce jour-là n'arrivera pas. La construction européenne qui prétend défendre la démocratie aurait dû d'ailleurs soumettre les TUE et TFUE, parce qu'ils sont équivalents à un cadre constitutionnel, à l'approbation des peuples d'Europe, en même temps et dans des conditions irréprochables d'information. Elle ne l'a pas fait. Voilà une preuve, s'il en fallait une de plus, que le discours de l'Europe est un mensonge.

Il existe de nombreuses autres raisons d'adhérer à l'UPR, mais quiconque a écouté ne serait-ce qu'une seule conférence de François Asselineau, comprend parfaitement tout ce qui est en jeu.

En revanche, je comprends mal les raisons qui font obstacle à une adhésion à l'UPR.

Lorsque vous voulez assister à une rencontre sportive, à un concert ou une pièce de théâtre, vous devez acheter votre billet à celui qui vous propose le spectacle. Moi, je veux assister au rétablissement de la démocratie en France, j'ai donc acheté mon billet au seul parti politique qui propose ce spectacle-là.

Je n'avais jamais adhéré à aucun parti auparavant. En adhérant à l'UPR, je n'ai pas eu une seule seconde l'impression d'aliéner mon libre-arbitre.

À mes yeux, ne pas adhérer revient à acter, sans réagir, la disparition de notre démocratie. Pourtant, ceux qui me lisent sont déjà dans un désir de résistance à l'oppression. Alors je voudrais rappeler que rien ne se fera sans vous. La révolution française du XXIe siècle ne se fera pas toute seule et ce n'est pas par l'opération du Saint-Esprit que la souveraineté du peuple sera rétablie.

Le nombre d'adhérents de l'UPR sera déterminant dans la poursuite de cet objectif.

Je remercie Monsieur François Asselineau pour la constance, la qualité et l'intensité de son engagement.

À titre d'encouragement final, je ne résiste pas au plaisir de vous rappeler un texte magnifique, d'une grande actualité parce qu'il est à la fois universel et intemporel. Il s'agit du préambule de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789. C'est donc par le préambule du préambule que je termine…

« Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. »

S'en suit la Déclaration elle-même que je vous laisse libres d'aller relire…
Par Vincent (02/06/2013)
Faisant peu à peu le plein d'informations sur votre site particulièrement soigné dans sa forme et solide sur le fond, je tiens à vous adresser toute mon admiration et tout mon soutien pour la création d'abord d'un parti comme l'UPR, pour la force tranquille ensuite de vos démonstrations qui ne laissent à vos interlocuteurs que le choix entre l'irritation sans réponse ou la réponse sans substance.
Permettez au nouvel adhérent très admiratif devant votre solide culture historique, linguistique et culture tout court d'ailleurs, et à l'angliciste que je suis, de vous signaler la bonne prononciation du prénom anglais Nigel : un G qui se prononce non pas comme dans Gars mais comme dans DJibouti ; (la transcription phonétique internationale ne passe pas dans cette boîte à message).
Bien cordialement,
Par Patrick (30/05/2013)
Bravo
ne lachez rien je ne parle que de vous et me reconnais dans vos propos enfin un vrai patriote, Français et fils d immigre j ai eu peur que la France ce perd dans le bildeberg show
qui est votre representant ds la region de perpignan continuez la verite triomphera de toute facon ils ont perdu d avance ca craque de partout je viens de rentrer d asie et je rentre ds vos rangs cordialement et mes respects mr asselineau
Par Bernard (28/05/2013)
Monsieur Asselineau,

J'ai actuellement 16 ans et vous m'avez beaucoup éclairé sur les enjeux de la France concernant l'euro et l'Union Européenne. Vous êtes pour moi le seul à même de sortir notre pays de la crise dans laquelle nous sommes plongées.
Je tiens à vous remercier de l’honnêteté et du sens du patriotisme dont vous faites preuve en informant les français. Je vais essayer de parler à mon entourage de l'UPR.
Je vous témoigne ainsi toute ma sympathie et une très bonne continuation dans votre longue entreprise.

Cordialement.
Par Matthieu (19/05/2013)
Monsieur Asselineau,

Je ne manque pas une de vos interventions. Je suis admiratif de vos talents oratoires et du contenu de vos discours, toujours brillants. Je suis en accord avec la totalité de vos opinions, ce qui est bien rare. Je m'approprie vos informations et me documente pour relayer vos opinions auprès de mon entourage et de mes collègues. Je travaille pour une agence d'état d'environnement et nous instruisons notamment des dossiers FEDER :). J'ai bien noté comment les médias vous traite lors de votre apparition sur France 24. Madame Marie-France Garaud a fait une intervention chez Tadéi, il y a peu de temps. Je trouve cette dame brillante et excellente. Elle m'avais convaincu en 1992 lors du référendum. Je vous trouve beaucoup de points d'accord avec elle. Est-il envisageable d'avoir un débat avec cette dame? Vous connaît-elle?

J'attends avec impatience un débat avec des personnalités plus pointus que Monsieur Malégarie (vous ne vous lui avez laissé aucune chance) car il n'est pas à votre niveau. Je fais partie de vos supporters qui souhaitent affiner leurs arguments par des débats contradictoires de meilleures qualités (du côté de vos contradicteurs).

Je continue à suivre vos discours en soirée ou le week-end pendant que la semaine je collabore sur le FEDER.

Je vous témoigne également par cet e-mail tout mon soutien et mes encouragements dans votre combat.

Sincères salutations,
Par Jean-philippe (18/05/2013)
Corps du message :
Bonjour Monsieur. Je suis ravie d'avoir reçu ma carte d'adhérent cette semaine (et mon fils en même temps d'ailleurs). C'est grâce à lui que j'ai connu votre mouvement et nous vous suivons depuis déjà 6 à 8 mois sur internet. C'est la toute première fois pour moi que j'adhère à un parti politique car c'est tout simplement la 1ère fois que quelqu'un m'en parle avec franchise et vérité. Pour cela Merci. Je me reconnais totalement dans vos propos et je souhaite qu'enfin les médias soient obligés de tenir compte de vous et votre mouvement et vous permettent de vrais débats sur les chaines qui s'adressent au plus grand nombre... pour qu'enfin nous fassions bouger les choses ! Merci à vous et bonne journée ! (j'espère qu'un jour vous ferez une conférence à La Rochelle nous y serons fidèlement)
Par Jeanine (15/05/2013)
Monsieur ASSELINEAU
Je viens de recevoir ma carte d'adhérent et je vous en remercie.Merci pour le travail et l’effort que vous fournissez.
cordialement
Par Bernard (Marseille) (14/05/2013)
Cher Mr. Asselineau

Je tiens a vous remercier par votre capacité d´avoir, presque toujours, raison (c´est une façon polie d´eviter le toujours) Je suis surpris ausí de votre elan fisique ¡ vous avez de la carrure ! et finalmen je vous suis reconnaisant du sacrifice du soi que vous fettes, pour nous aider a comprendre les enjeux actuels. Je fais extensible ces propos a votre equipe. Je voudrais, si vous me le permetez, vous aporter une idée, aprés la grande manifestatión du 9 de Mai, içí a l´Espagne, pour protester contre les coupes budgetaires de l´enseignement, je crois q´une conference sur le sujet de l´ecole publique pourrait aporter quelques adherents, parmi les parents, a votre mouvement. J´ai fait quelques recherches sur le sujet et je vous assure qu´il y a du materiel.

Avec mes meilleurs souhaits pour vous et l´equipe UPR, veuillez agréer ma consideratión distingée.

P.S Veuillez excuser ausí mes fautes de gramaire.
Par Joaquin (Espagne) (13/05/2013)
Monsieur,

Actuellement jeune étudiant de 22 ans en école d'ingénieur, je me passionne depuis peu pour toutes vos conférences. Elles sont en effet effarantes de lucidité. Je vous remercie de m'avoir empêcher de me désintéresser totalement de la politique. Je diffuse autant que je le peux vos idées dans mon entourage.

Sachez que vous bénéficiez désormais du soutien de nombre de mes amis et de ma famille.

Je vous souhaites une très bonne continuation.
Par Pierre-Henri (12/05/2013)
Cher Monsieur Asselineau,
Merci d'exister comme vous le faîtes ! Vous êtes simplement brillant.. Je fais le maximum pour vous faire connaître autours de moi et après...le charme opère tout seul !
Ne pourrait on pas organiser des opérations de ce style auprès des membres du parti puisque votre talent opère si bien ...Il faudrait prendre en main très sérieusement cet aspect "commercial". Ce que vous fournissez comme effort est colossal, il est urgent de mettre en place un plan marketing d'envergure ! Un plan à votre niveau ... Parce que vous le valez bien !
Bien respectueusement,
Par Monique (11/05/2013)
Mon adhésion est-elle encore valable sur l'année 2013 ? Je ne me souviens plus la date de mon adhésion en 2012 !
Au besoin, rappelez-moi la date à laquelle je dois réadhérer en 2013 ! Merci !

Je vous renouvelle mon soutien à notre mouvement. M. ASSELINEAU, par ses analyses éclairantes, extirpe de notre inconscient pour le transformer en prises de conscience, la programmation mentale que les élites apatrides autoproclamées, implantent dans nos cerveaux ! J'ai voté non à Maatstrich et non au Traité de Lisbonne !
L'intuition est salvatrice ! Merci, M. ASSELINEAU pour votre courage, votre oeuvre de pédagogue, votre ténacité, fidèle à la mémoire du Général de Gaulle. La mémoire n'est pas du passé nostalgique, mais un héritage vivant. Elle rejaillit transformée, enrichie de siècle en siècle, fidèle aux principes et aux sources qui lui ont donnée une âme ! ...
Par Mouloud (09/05/2013)
Bonjour M. ASSELINEAU,

N'étant pas encore adhérent à l'UPR, j'accorde une attention toute particulière à vos arguments concernant la nécessité pour un pays d'avoir une banque centrale indépendante. Etant passionné de bourse et plus précisément exerçant mon esprit critique sur le marché des changes, j'attire votre attention sur le commentaire suivant tiré du site Dailyfx (site financier reconnu et spécialisé dans l'analyse des changes et de leur corollaire l'analyse des politiques monétaires des pays du monde) :

"L'expansion des prêts du secteur privé ainsi que le rétrécissement du déficit commercial font que la RBA pourrait rester à l'écart, et le Gouverneur Stevens pourrait prendre une position de politique monétaire plus neutre alors que les dernières baisses de taux continuent d'avoir une influence sur l'économie réelle. Cependant, le ralentissement de la consommation ainsi que l'assouplissement de la croissance des prix pourraient pousser la RBA à mettre en place son cycle d'assouplissement en 2013, et la banque centrale pourrait continuer sa politique accommodante l'année prochaine afin de combattre les risques baissiers qui entourent la région. " (Analyse de David SONG, trader analyste chez DailyFx)

En fait pour préciser le contexte, il y a eu un ralentissement de l'activité économique en Australie ces derniers temps et les traders s'interrogaient sur la possibilité que le taux d'intérêt de la devise australienne soit déprécié de manière à favoriser un soutien à l'activité économique notamment par la relance des exportations. Cependant compte tenu d'une amélioration de la balance commerciale et d'une augmentation des prêts privés mesurés par un certain nombre d'indicateurs, la question de cette dépréciation effective était posée. Le marché était partagé au 06/05/2013 entre un maintien à 3% du taux d'intérêt ou alors plus marginalement une dépréciation de 0,25%. Finalement la banque centrale australienne soucieux de combattre le chômage et le ralentissement économique opta pour une dépréciation de la devise de 0,25% le 07/05/2013. La majorité des traders croyaient plutôt au maintien, donc la décision fut un peu surprenante quoique envisagée. Que nous apprend cette exemple ?

que tous les pays du monde surveillent le cours de leurs devises comme le lait sur le feu. En langage économique académique on parle de "fine tuning" (qui pourrait être traduit par "gestion au plus serré"). Même dans le cas où les évènements fassent douter de l'opportunité d'intervenir sur une monnaie, quand les banques centrales jugent nécessaires de le faire elles le font en toute indépendance au point de surprendre des professionnels de marché. ça se passe tout le temps comme ça sur le marché des changes. Et on en vient à votre argument : la France pourrait-elle le faire pour elle combattre son chômage et son ralentissement économique ? bien évidemment comme vous le dites si bien, non. Du fait de notre appartenance à l'euro, un instrument majeur de régulation économique nous est refusé alors que des pays économiquement indépendants en usent (voire abusent ?) en permanence sur ces marchés. C'était là le sens de cette citation somme toute ordinaire pour quelqu'un qui interviendrait sur le marché des changes.

Ce que j'apprécie chez vous c'est votre discours quasi scientifique, il n'y a pas de langue de bois, ni de faux semblants ou de démagogie. Les choses ont dites parce que la raison impose de les dire. Et c'est ce dont nous avons besoin en France, des hommes politiques qui s'adressent à l'esprit cartésien des français (et non à leur ventre ou à leur émotivité).

Je porte donc une attention toute amicale à vos arguments.

cordialement,

le lien de l'article : http://www.dailyfx.com/actualite_forex_trading/fondamentaux/actualite_forex/2013/05/06/AUD_USD__Trader_la_reunion_de_la_Banque_centrale_australienne__RBA____fr.html
Par Laurent (08/05/2013)
Bonjour,
Je souhaite vous faire part de le joie que me procure l'intérêt politique que vous participez à faire revenir chez moi.
J'étais sensible à la politique à l'âge de l'enfance et a été dégouté vers mes 18 ans. Maintenant, j'ai 24 ans et je retrouve un axe politique qui évitera peut être une révolution.
Je vous remercie pour vos analyses que je vais continuer à suivre.
Mes amitiés


Par Florian (08/05/2013)
Madame, Monsieur,
Résident depuis peu dans le Lot-et-Garonne, je ne connais que peu de monde.
Si vous pouviez communiquer mon mail à des adhérents du 47 afin que nous puissions entrer en contact, je vous en serais reconnaissant.
Cela fait plaisir de voir un homme, d'une très grande compétence, oser se rebeller et créer un nouveau parti politique non corrompu où l'on peut voir des gens du petit peuple dans son organisation.
M. Asselineau et l'UPR me redonnent de l'espoir dans l'avenir.
Merci.

Par Anthony (23/04/2013)
Bravo pour toutes les conférences que vous menez dans toutes les régions de France !
Vous êtes actuellement le seul homme politique français en qui j'ai confiance et qui me donne l'espoir de croire en la France.
Merci !
Continuez ainsi, nous y arriverons.

Par YRC (22/04/2013)
Bonjour Monsieur Asselineau,
Bravo pour toutes les conférences que vous menez dans toutes les régions de France !
Vous êtes actuellement le seul homme politique français en qui j'ai confiance et qui me donne l'espoir de croire en la France.
Merci !
Continuez ainsi, nous y arriverons.
Par YRC (22/04/2013)
Bonjour Mr Asselineau et bonjour à toute l'équipe grandissante de l'UPR,

Je vous suis avec grand intérêt depuis 2009, ai adhéré au mouvement UPR en 2011 et ai enfin
pu assisté physiquement à vos conférences très récemment. Enfin un parti politique qui informe et prend le temps d'informer les citoyens, qui analyse les faits au lieu de sonder les Français.

Sans aucune intention au départ, je me suis trouvé de plus en plus imprégné du mouvement
UPR qui associe rigueur et constance des analyses, honnêteté et courage, recherche de la vérité et rejet des ambiguïtés.

Les articles et les nombreuses conférences ont permis de me déformater politiquement et me sortir d'une léthargie intellectuelle et politique dans laquelle nos médias traditionnels nous plongent. Avec un peu de temps et de persévérance, la vérité s'impose finalement et amène une véritable libération. Il est clair que la France doit à nouveau exister, une France libre et souveraine, libérée d'une occupation européiste et américaine, une France populaire et ouverte sur le monde, renouant avec son Franc et les grandes heures de son Histoire.

L'UPR par son élan, ses valeurs et les vérités qu'elle porte est le mouvement qui permettra- j'en suis convaincu-de redonner la France à tous les Français. Les Français pourront ainsi sortir d'une crise d'identité et retrouver l'espoir et l'honneur qui manque terriblement actuellement, l'espoir et l'honneur autour d'un peuple, une nation, une monnaie.

Même si l'UPR a de grands combats devant elle -percer le mur médiatique puis combattre la propagande européiste agressive, la vérité portée par l'UPR l'emportera.

Un grand grand Merci à Mr Asselineau.

Vive l'UPR, vive la France.
Par Sébastien (10/04/2013)
Corps du message :
Monsieur Asselineau,
je me permets de vous contacter pour vous exprimer, avant tout , ma pleine sympathie pour ce formidable mouvement qu'est l'UPR que je suis depuis bientot 3 annees. Je me reconnais entierement dans votre combat.
Je suis originaire de Leffrinckoucke, ville ou vous avez fait une conference en Decembre dernier.
Je reside en Angleterre, a Londres, depuis 10 ans et ce, bien qu'etant profondement amoureux de ma patrie et de ma culture.
vous avez mentionne a plusieurs reprises que vous aviez plusieurs sympathisants resident dans la capitale anglaise.
J'aimerais pouvoir rencontrer ses sympathisants et peut etre mettre en place une antenne a Londres pour l'UPR.
que me suggerez vous pour que ce projet puisse voir le jour ?
bien cordialement
Par Nicolas (10/04/2013)
Bonsoir, je passe par le formulaire aprés vous avoir contacté via facebook, je suis résident de l'ile de la Réunion et j'aimerait avoir des renseignements sur le parti implanté ici svp. En effet je vous suis depuis quelques années déja aprés avoir assisté a une conférence sur Paris de LLP, docteur Dumestre etc... J'ai effectuer des recherches et j'ai découvert votre parti qui défend réellement les intérêt du peuple et non ceux d'une gouvernance mondiale .
J'ai trouvé for dommage que vous n'ayez pas pu obtenir vos signatures pour les présidentielles. Je ne suis pas politicien et je n'ai pas de "tchache" mais si je peut apporter ma contribution quand a la diffusion des messages que vous véhiculez, ce serrez sans hésitations .
Bonnes continuation a vous .
Par Stéphane (10/04/2013)
Je suis Kabyle de citoyenneté française et algérienne, né en France de parents immigrants. La révolution algérienne a créé un état d’esprit patriotique algérien. Sans la Kabylie, cette révolution n’aurait jamais pu aboutir en faveur de l’indépendance algérienne ; sans compter la bataille d’Alger.
La kabylie aurait pu avoir son indépendance mais elle a préféré rester fidèle au reste de l’Algérie, territoire Tamazgha.
Une fois l’indépendance acquise, le gouvernement algérien (Benbella, Boumédienne et jusqu’aux années 1980 sauf erreur) a demandé au gouvernement français (peu important l’allégeance du parti politique au pouvoir) de surveiller les mouvements politiques amazighes (des kabyles) exilés en France pour la reconnaissance de l’identité amazigh.
J’ai grandi en France en espérant retrouver une réconciliation identitaire et nationale entre ces deux peuples. J’ai découvert en vivant à l’étranger que j’avais en moi une culture française que je chéri encore aujourd’hui. Peut-être pas autant que la culture amazigh mais vous allez découvrir plus bas ce que je ne m’attendais pas de vivre...
Jusqu’à aujourd’hui, la politique étrangère française n’a jamais changé pour coloniser encore autrement ses anciennes colonies. Je fus équerré et dégouté de cette domination de l’homme par l’homme pour ses intérêts personnels. J’ai quitté la France, j’ai évité l’Algérie et je déteste toujours le gouvernement algérien avec sa politique d’arabisation et d’islamisation au détriment des autres religions (souvenez-vous de cette femme algérienne et chrétienne avec dix livres du Nouveau Testament condamnée pour prosélytisme et ce n’est que la pointe de l’iceberg).
Et bien, quand j’ai visionné pour la première fois l’une des conférences de François Asselineau, j’ai ressenti de suite une flamme au centre de ma poitrine,. C’est une flamme patriotique. Et dès la fin de cette vidéo, j’ai aussitôt adhéré à son Parti politique Union Populaire Républicain. Je ne pensais pas que cela me serait arrivé un jour.
Jadis, mes ancêtres kabyles ont sauvé l’Algérie car elle fait partie intégrante de son patrimoine culturel et territorial amazigh. Aujourd’hui grâce à un homme comme François Asselineau, j’ai décidé de sauvé la France pour les mêmes raisons que mes ancêtres pour l’Algérie.
Merci à tous.
Par Sheshonq1er (08/04/2013)
Bonjour Mr Asselineau,
Je vous avais déjà contacté concernant le livre de Geir Lundestag "Europamérique..." et vous m'aviez très aimablement répondu.
Ainsi j'ai suivi sur Ustream votre conférence à Strasbourg sur l'Europe des régions qui été une fois de plus très pertinente.
C'est pour cela que je suis très frustré que les médias vous ferme leur porte ( en effet ils ont notamment énormément d'influence sur mes parents qui utilisent très peu internet, et même si j'ai essayé de leur parler de vous et de l'UPR, ils ne vous prennent pas pour une alternative crédible parce que vous n'êtes justement pas dans les grands médias, même s'ils sont comme tout le monde désabusés des politiques).
Pour ma part en tant qu'étudiant en classe préparatoire aux grandes écoles de commerce et adhérent depuis presque 1 an, j'ai trouvé vos propos en adéquation avec mes cours d'AEH, d'économie... Je dois cependant reconnaitre que je ne me suis pas encore vraiment investi dans l'UPR car je préfère me concentrer sur mes concours que je passerai dans quelques jours...
Enfin je voulais vous demander directement si vous comptiez écrire un livre pour théoriser votre pensée politique (que j'achèterai) et afin d'aider à votre médiatisation.
Sachez que vos conférences me motivent à croire encore en la politiques et elles ont changé ma façon de voir le monde. Grâce à elles j'ai eu le déclic, et je suis plus critique sur l'opinion des autres dans ma vie en général (et pas seulement dans le cadre de l'UPR). Et je tenais sincèrement à vous en remercier.
Vive l'UPR,
Vive la République,
Vive la France,
Par Laurent (05/04/2013)
Je viens de passer plusieurs heures en votre compagnie et je suis abasourdi, comment susciter ce sursaut républicain, comment des hommes politiques ont il pus nous tromper à ce point, je suis comme un enfant qui vient d'apprendre que le pere noel n'existe pas, mais que le mensonge lui existe. merci de m'avoir ouvert les yeux.
Par Hervé (24/03/2013)
Bonjour à toute l'équipe de l'UPR,

Je ne pouvais me permettre d'adhérer (pour ma première fois) à un parti politique, - ce qui était pour moi quelque chose d'absurde - il y a encore quelques mois. Je vous félicite pour le bon sens que vous apportez. Je penchais beaucoup vers le FN ou DLR… Mais après moult vidéos de ces deux sons de cloche peu dissonants et plutôt séduisants à entendre, PAF !… Je tombe sur une conférence de François Asselineau ! Bref… Plus de débats stériles qu'on a tant entendus, finissons-en et marchons droit vers l'essentiel, c'est évident !

La goutte d'eau, c'est l'histoire avec Chypre. « Bonjour nous sommes des fleurs (la Troïka) nous venons chercher votre argent ! (qui est le nôtre). Nous ne voyons pas comment résoudre le problème que nous avons créé ! Merci et à bientôt ! Là on a des billets pour la France ! C'est bientôt le lundi de Pâques ! ». Alors moi je dis stop…

Pour tout vous dire, et je crois que ce n'est pas les paroles d'un illuminé, je n'ai pas envie que nous finissions tous nus dans la rue, les magasins vides, et une guerre civile.

Alors pour moi la France a un grand coup à jouer, montrons l'exemple avant que cette « crise » soit déviée sur un choc des civilisations. Dans l'espérance de votre réussite que je souhaite indéniable et la plus juste, je contribue en toute logique et honnêteté à ajouter une petite pierre à l'édifice.

Sans information pas de convictions.

V.

19 mars 2013 - Pas-de-Calais

et joyeux anniversaire à l'UPR !
Par V (21/03/2013)
J'ai découvert tout récemment le formidable travail d'information que vous avez entrepris avec votre équipe, pour rendre compréhensible la situation de la France.

Après avoir visionné vos conférences et lu la Charte de l'UPR, je suis convaincue de la justesse de vos analyses.
Bien cordialement
Par C.G (19/03/2013)
Bonjour,
Je viens de me régaler une fois de plus en regardant la dernière vidéo de Mr Asselineau.Que c'est clair et argumenté!
Comme il apparait évident que nos dirigeants sont des traitres envers la nation,il me vient une réflexion:
-si la constitution française est bafouée au profit d'intérêts qui ne sont pas ceux du peuple,n'y aurait-il pas des recours possibles en justice?
N'ayant aucune compétence en ce domaine je m'interroge mais je sais qu'il y a des juristes pointus en la matière.
Si individuellement et de manière concertée plusieurs milliers de citoyens
déposent une plainte devant un tribunal compétent ,on pourrait peut être faire bouger les choses.( ? )
Les conférences sont assez claires pour réveiller les citoyens mais ce sera insuffisant pour leur rendre leurs droits.Il faut clairement passer à la vitesse supérieure car il y a le feu!
Bien cordialement et encore bravo pour les conférences.
Par Lucien (17/03/2013)
Bonjour M. Asselineau,
Je regarde toujours avec une attention très gourmande, les vidéos d'informations que vous diffusez. Et je suis consterné par l'ampleur des dégâts que vous dénoncez et surtout par ce que nous cachent nos infâmes gouvernants.
De cette Europe mortifère, à notre république "bananière" il y a de quoi être désespéré.
Après avoir visionné votre vidéo... "Mais où est passée la République ?", je me suis demandé comment le peuple pouvait protéger et surtout rendre inviolable notre constitution Républicaine, si les gouvernements qui se succèdent, la réécrivent et la vident de son sens initial pour leur propre intérêts, en tenant le peuple éloigné de toutes décisions ?
Il serait aussi très intéressant (par vidéo à diffuser) que vous nous informiez quant à votre position sur les banques. Une simple Nationalisation de celles-ci, ne suffirait pas et une réforme en profondeur et d'ampleur même, est attendu depuis longtemps par les français.
Il ne fait aucun doute aujourd'hui, qu'une majorité de français voudraient se libérer du joug des banques et des menaces que celles-ci font peser sur leur niveau de vie.
Comme sous la gouvernance de De Gaulle que j'ai connu, si chaque citoyen (je parle pour un particulier) pouvait percevoir directement son salaire ou ses revenus sans devoir en passer par un système bancaire corrompu jusqu'à la moelle, ce serait déjà un grand pas de fait en direction de la liberté du peuple français. Et là, les banques afficheraient un peu moins de morgue et de mépris à l'encontre des citoyens.

Aujourd'hui, la situation est telle, que ce sont les banquiers qui décident de notre argent, des sommes que nous pouvons retirer, et de plus nous devons payer des frais bancaires aussi exorbitants qu'inutiles pour en disposer. C'est un comble !!!... c'est même un racket pur et simple !
Une telle mesure, visant à museler les banques - les mettre au pas - au profit exclusif et service du peuple, c'est à n'en pas douter une mesure qui toucherait le coeur de beaucoup de français. Nul doute, que cette mesure aurait un retentissement assez conséquent sur vos campagnes.

Etes-vous prêt M. Asselineau à nous dire,ce que vous comptez faire pour nettoyer les écuries d'Augias, ces écuries bancaires ?
Je vous remercie de votre attention et au plaisir de vous lire et de vous écouter.
Chaleureusement vôtre,
Par Gérard (15/03/2013)
Bonjour,

Je viens de découvrir certaines de vos conférences et elles sont remarquables à plus d'un titre ! à propos de votre interview au Salon de l'Agriculture 2013, vous évoquez l'introduction des farines animales dans l'alimentation poissons et poulets: saviez-vous que cette nouvelle "valorisation" a créée une tension sur le marché des matières premières "petfood" et que celle-ci menace une entreprise dans laquelle j'ai travaillé 15 ans comme comptable...

Le sort de plus de 700 employés sans compter les sous-traitants de la société **** à **** est en jeu (l'entreprise ne dégage plus de bénéfices et les actionnaires se donnent 3 mois de réflexion, après un sauvetage financier de la Communauté d'Agglo l'année dernière... le coup des matières premières - par la raréfaction - ayant explosé)

Pour le reste, surtout à propos de l'OTAN...je suis à 100% en phase avec votre analyse... en 1984 je connaissais la base américaine de Baden-Baden, j'ai quelques anecdotes à ce sujet, mais aussi plus récemment nos côtes (d'Opale) sont régulièrement survolées par les hélicoptères SHINOOK noirs sans marquages des forces spéciales de l'OTAN - surtout au moment des JO de Londres... et dernièrement des frégates antimines américaines étaient basées dans le port de Boulogne sur mer pour une campagne de nettoyage du détroit...l'américanisme en marche !
Par Anonyme (07/03/2013)
Bonjour Monsieur,

J'ai visionné votre allocution sur "Qui gouverne la France et l'Europe?". Waouh! Vous avez su expliquer un sujet complexe, en prenant le temps de faire un come-back sur l'histoire de notre pays. Je tenais simplement à vous dire combien j'ai apprécié votre sujet. Bien des thèmes abordés dans l'allocution, je le savais. Mais vous avez su me faire voir, comprendre le sujet sur différents angles. Et quelque soit l'angle, on arrive à la même conclusion.
Encore Bravo et merci.
Par Valery (06/03/2013)
Voilà des mois déjà que je vous suis et si la politique m'a définitivement écœuré j'ai encore une lueur d'espoir, faible, certes mais encore présente. François Asselineau incarne à lui seul l'espoir que la France sorte de ce marasme dans lequel nous ont plongé ces politicards de gauche comme de droite. L'ostracisme dont il a été l'objet lors des présidentielles s'expliquent parfaitement par la justesse de ses propos et la vision de la France qu'il tente d'imposer.

Puissiez vous continuer ainsi et ne pas trahir vos idéaux !
Par Alim (Nord) (02/03/2013)
Monsieur,

Je me permets, après avoir passé la nuit entière à écouter vos conférences de vous exprimer mon sentiment :
Quelle agréable surprise pour moi qui ne regarde plus la télévision ni la presse depuis longtemps, qui n'ai jamais pu m'encarter dans aucun parti politique car trop jeune pour avoir fait partie de mouvements dignes de mon attention sans prétention aucune. Quelle agréable surprise de voir un parti politique ouvertement conscient des enjeux , des objectifs et de l'immense manipulation, que de heurts j'ai vécu en ne votant pas, en affichant plutôt des articles de Zo d'axa à chaque élection municipale, j'ai perdu récemment des amis parce que je ne me prononce pas pour le mariage gay dont je me contre fiche, c'est un faux problème qui nous cache ce qui se fait réellement, parce que les priorités pour mes enfants sont ailleurs ! Je fais de l'éducation populaire un fer de lance et vos conférences sont ce que j'ai entendu de plus pertinent en matière politique, en matière d'information, d'analyse. Je vous remercie d'avoir le courage de dire au nom des citoyens français ce qu'on n'ose même plus dire par peur d'être taxé d'idéaliste, utopiste, anarchiste et surtout parce que pressés comme des citrons, nous ne voulons plus perdre de temps avec l'immense ignorance de ce siècle. Je fais partie du petit nombre de gens qui ont dit non à l'Europe après avoir lu l'ensemble du projet mais combien n'ont pas su le lire ? je souhaite à votre parti de grandir suffisamment pour éclairer les français et les autres. Vous portez à mon humble avis un vrai projet "révolutionnaire" et tant que c'est encore un peu possible içi, j'espère que vous pourrez continuer à exprimer et révéler ce qui d'évidence dérange nos représentants et leurs fanatiques illusionnés de gauche comme de droite. Bravo et encore merci !
Par Karen (01/03/2013)
je vous découvre peut être parce qu'enfin j'ouvre les yeux sur l'entreprise de destruction que devient la gouvernance européenne .il faut en sortir vous étiez prophète en votre pays et comme tout prophète c'est dans le désert qu'il va prêcher un certain temps . mais le temps s'accélére et l'évidence est de votre coté . je serai attentive à votre engagement qui devient le mien mon seul souci c'est sortir de cette nasse où des rapaces sont venus nous ruiner . il en va de notre cohésion sociale de notre contrat social de notre démocratie.
Par Joëlle (Var) (23/02/2013)
Bravo!!

Enfin quelqu'un qui dit la vérité en France.
Par Andrew (05/02/2013)
Bonjour Monsieur Asselineau,

Je tenais à vous remercier.
En effet, cela fait maintenant quatre ans que je cherche à comprendre ce qui se passe autour de moi et mes proches. Je sais que cela fait quatre ans car cette quête date de l'année 2008, en pleine crise des subprimes ; je me suis posé la question suivante : qu'est-ce que c'est, dans le fond, l'argent ?
Jusqu'à la semaine dernière j'avais récolté un grand nombre de pièces d'un seul et même puzzle mais je n'arrivais pas encore à voir l'image complète. Puis j'ai visionné votre conférence "Qui gouverne la France ?" et j'ai compris.
C'est pour cela que je vous remercie.
Je pense que votre thèse est exacte. Je pense également que l'adversaire est très fort. Je ne suis pas encore certain de vouloir entrer dans l'action, mais en attendant je viens d'adhérer à l'UPR.

Bon courage, et au plaisir de vous lire.
Par Denis (01/02/2013)
Bonjour et merci !
Pourquoi merci ?
Car malgré ma lecture juste de l'histoire, mon éducation, ma culture et ma curiosité, et bien je pensais vraiment être devenu fou et paranoïaque au vue de la désintégration de la place de notre pays en ses propres murs et sur la scène Internationale.
Et bien non ! Je ne le suis pas , et merci car je me sens moins seul !
Vous me faites renaitre, et je vois en vous l'étoffe d'un homme d'ETAT comme la France n'en a pas connu depuis BONAPARTE, ou DE GAULLE.
Je vous assure de mon soutien, et dès ce soir, je mets en lien pour tous mes contacts mail, la vidéo de votre conférence fleuve sur la dictature Européenne!
Je serai le colibri qui fait sa part pour éteindre le feu, avec mon petit bec, j'essaierai de ramener de la culture Historique et Politique à mes amis ! Merci encore de votre honnêteté politique et de votre patriotisme ! sentiment qui aujourd'hui disparait complétement depuis la suppression du service militaire (d'ailleurs qui était la dernière chaine d'intégration de nos français d'origine étrangère si fragilisés désormais et si récupérés....)
Tout mon soutien, très cordialement,
Par Antoine (27/01/2013)
Monsieur,
Je vous remercie pour vos conférences que je suis avec beaucoup d'intérêt.
à 23 ans, je me sens concerné par l'avenir de la France et des français. j'ai enfin trouvé un parti auquel je vais pouvoir adhérer.
Merci encore de parler des vrais problèmes et de défendre nos valeurs historique.
cordialement.
Par Pierre (26/01/2013)
Bonsoir.
Cela fait peu de temps que je vous ai découvert, vous et votre parti, pourtant j’en ai plus appris en écoutant TOUTES vos conférences que j’en ai appris à l’école et en apprentissage. Je suis Suisse et cela voudrais dire que c’est moins (voir pas) mon combat mais contrairement à ce qu’on pourrait penser si. Je suis vigneron et ça va très très mal : Le conseil fédéral nous impose (ou se fait imposer par Bruxelles) la même politique agricole que ce que l’on peut voir dans le reste de l’Europe. Nous avons dû vendre du vin clair à 0.85.- FR le litre pour pouvoir récolter l’année 2013, des collègues sont en passe de faire faillite et j’ai bien l’impression que cela n’est que le début.
Nous avons manifesté. Cela n’a rien fait! Il s’importe actuellement en Suisse entre 8 et 15 millions de litres de vin en plus de ce qui est toléré, et nous disparaissons. Je sais que vous ne pouvez rien y faire et quand bien même vous avez largement assez de travail sans vous préoccuper de cela, mais c’était un clin d’œil pour vous dire que chez nous aussi tous va pas si bien.
Je fais passer votre message à tous les Français que je vois et j’en parle même à mes compatriotes. Tous sont étonné et surpris mais tous pensent que c’est impossible de sortir de l’europe alors j’essaie de leur expliquer. Je pense que vous avez encore beaucoup d’heures de débats et de conférences devant vous. Mais ce qui est bien c’est qu’enfin il y a débat.
Voilà je vous félicite de votre travaille, de votre persévérance et de votre clarté. J’espère sincèrement que vous puissiez, avec la France, sortir de ce qu’il faut appeler une oligarchie dictatoriale.
Si je puis me permettre un conseil : Je ne suis pas paranoïaque et je ne veux pas vous mettre mal à l’aise mais faites attention. J’aime aussi beaucoup l’histoire et elle a montré à mainte reprise que les dictatures n’aimaient pas les menaces surtout quand elles sont affaiblies.
Je vous ai fait un don de bon cœur mais surtout parce que je crois en vous, vous m’avez montré qu’il y a encore des politiciens honnêtes et intègres.
Encore merci et j’attends avec impatience vos prochaines conférences.
Salutations.
Par François (Suisse) (22/01/2013)
Hahaha je rigole doucement dans mon coin peut être que certaines consciences comprendront aussi.
Ils ont mis en place petit a petit ce système européen, notre démarche doit être la même : petit à petit. L'avantage majeur que nous avons, c'est que nous sommes français. Être solidaires les uns vis a vis des autres sera un atout, car même si ces périodes que nous traversons sont assez difficiles - ce qui rend les gens méfiants - j'ai confiance en mes concitoyens a 100%.
Dorénavant je fait parti de votre mouvement en soutien moral et financier a mon niveau et franchement je ne comprenais pas pourquoi les gens de mon entourage payent des partis politiques sans intérêt majeur et qui ne servent qu'a diviser les gens.

Votre mouvement m'a fait changer mon fusil d’épaule.
Par N.K (11/01/2013)
Mr Asselineau,
je suis Belge et je tenais à vous écrire pour vous remercier
après avoir vu votre exposé sur "qui gouverne réellement la France".
Je ne me rendais pas compte a quel point nous sommes tous manipulé de façon si subtile!!!???
Je me pose tellement de question après la vue de cet exposé! je suis écœuré !
Je vous encourage dans votre combat, tout le monde dois savoir se qu il se passe!!!
Par Gwennael (Belgique) (09/01/2013)
Bonjour,

Je m’appelle Eric XXX. Je tiens tout simplement à vous faire part de mon témoignage et de mon approbation aux idées véhiculées sur l’Europe par l’UPR.

J’ai pris connaissance par hasard aujourd’hui sur youtube et dailymotion de l’UPR et surtout de M. François Asselineau.

Je tiens à vous dire que les discours de votre président sur ces sites m’ont impressionné, pour ne pas dire bouleversé, grâce à la cohérence et la logique des propos tenus. Je n’ai pas pu m’empêcher de communiquer la vidéo de 2h34 heure sur youtube à plusieurs amis et collègues.

Je me considère comme socialiste. J’ai voté pour François Hollande mais la politique de l’UE n’a jamais suscité mon approbation.

Le fait que le gouvernement, sous l’impulsion de Jean-Marc Ayrault, revenant totalement sur sa promesse de campagne de renégocier les traités Européens, ait tout fait pour que le traité TSCG soit ratifié, en mettant la pression sur les députés de la majorité et sans faire de référendum, m’a mis hors de moi et a suscité mon incompréhension.

N’étant ni d’extrême droite, ni d’extrême gauche, je ne savais pas vers qui me tourner. Il y avait bien quelques députés PS comme Jérôme Guedj avec qui j’étais d’accord mais ces derniers semblaient bien isolés.

La politique de l’UE m’est de plus en plus insupportable et je suis désormais pour la sortie de la FRANCE de l’UE et de l’Euro comme M. Asselineau.

Il faut néanmoins, je crois, veiller à ce que certaines personnes qui écoutent les discours de M. Asselineau ne déforment pas ses propos et ne se mettent pas à haïr le peuple Américain car ce n’est pas ce dernier, ni même Obama lui-même qui sont mauvais, mais la politique Américaine vis-à-vis de l’Europe et un certain nombre d’action effectuées par ce dernier.

Merci à M. Asselineau pour les éclaircissements qu’il m’a apportés concernant l’Union Européenne.
Par Eric (Rueil-Malmaison) (28/12/2012)
Madame, Monsieur,

Je suis en train de découvrir avec un vif intérêt les conférences de M. Asselineau.
Je suis impressionné par la pertinence de ses analyses, et c'est peut-être la première fois que j'ai le sentiment d'adhérer sans aucune réserve à un discours politique. J'avoue que le silence médiatique qui l'entoure me scandalise. Je ne pense pas que cela soit sans remède, et je voudrais que vous lui fassiez part d'une suggestion.

Je pense que M. Asselineau ne devrait pas miser uniquement sur internet pour se faire connaître. Internet est le meilleur moyen de faire circuler les discours, mais ce n'est pas le meilleur moyen d'acquérir une légitimité (car comme chacun sait, il y traine tout et n'importe quoi sans aucun contrôle). Je lui conseille donc d'écrire un livre, respectant en cela une vieille tradition française : il aurait plus de chance d'être invité en tant qu'auteur par les radios et les télévisions, quand bien même ses écrits ne seraient qu'une redite de ses conférences.

Le média du livre est sans doute ringard, mais il a son efficacité, et des vertus que n'ont pas les présentations power point. Qu'il sache s'en servir, et je pense que son discours sera plus entendu dans l'espace public. Le monde du livre n'est pas encore totalement fermé à la contestation du système : songez donc aux succès d'auteurs comme Stiglitz ou Naomi Klein. L'édition française n'est pas encore morte : profitez-en.

Amicalement,
Par Paul (23/12/2012)
Bonjour M Asselineau,
Merci de m accepter comme ami sur Facebook !
Je suis l'un de vos grands admirateurs .

Il me fera grand plaisir de vous suivre sur FB.
J'apprécie votre rigueur intellectuelle. (La seule valable en Europe car l'autre crée du chômage...)

J'ai eu l'occasion d'écouter quelques unes de vos conférences qui sont pour moi de l'information trop souvent cachée des médias traditionnels...

Dommage que des politiques comme vous ne soient pas légions...
Au plaisir!
Par P.K (Quebec) (06/12/2012)
Je suis de vos nouveaux adhérents, récemment au BOTZARIS Café.
Surement comme d'autres, j'ai attendu assez longtemps avant de faire le pas, probablement dégoûté de la politique... Vous avez été pour moi une bouffée d’oxygène en pleine asphyxie. Depuis trois ans je suis chacune de vos apparitions sur le web (j''ai aussi assisté une fois à une réunion et aussi à une conférence...). Vos paroles confirment les intuitions de beaucoup de gens et mettent tout en lumière. Je suis heureux de voir la croissance exponentielle de l'UPR, résultat de votre pédagogie. Chapeau bas !!
Par ailleurs, je peux vous apporter mes compétences (je ne sais pas si ça peut vous aidez mais bon...). Je suis interprète français mandarin depuis longtemps et si vous voulez traduire des documents en chinois, ça ne me pose pas de problèmes...
Sinon, je vis dans le Val de Marne, nous sommes une petites bandes d'environ 6 adhérents UPR tous de Créteil pouvant être dispo localement...
A bientôt,
Par Sébastien (Créteil) (26/11/2012)
Cher monsieur Asselineau,

Je viens par la présente vous faire part de mon indignation et de mes inquiétudes grandissantes concernant la belle et grande institution que je sers depuis maintenant près de quinze ans. Je tenais également à vous faire part du grand espoir que vous et votre parti représentez pour moi depuis que je vous ai découvert. Mais pour commencer, je tiens à me présenter succinctement…

J’ai XX ans, je vis en concubinage et j’ai un enfant de XX ans. Je suis sapeur pompier depuis près de quinze ans, je suis sous officier.

Me posant des questions sur les raisons de la déliquescence de notre société, sur notre avenir et celui de notre pays, c’est en faisant des recherches sur internet que j’ai découvert votre parti politique au début 2011. Après avoir consulté de nombreuses analyses de nombreux experts ou soi-disant experts, qui pour certains ont eu le mérite de m’ouvrir les yeux sur l’envers du décor caché derrière le paravent des médias alignés, sans pour autant réussir à éclairer la scène totalement, j’ai découvert l’une de vos conférences.

Dès lors, c’est avec une passion dévorante que j’ai regardé l’ensemble de vos analyses, de vos articles d’actualité, que ce soit sur le site de l’UPR ou sur votre page Facebook. Quel bonheur lorsque début décembre 2011, j’ai découvert votre programme pour la présidentielle, le seul qui pouvait à mes yeux rassembler l’ensemble de notre nation derrière un homme et son projet !

Quel déception aussi lorsque, avec une honnêteté qui vous honore au plus haut point, vous avez publié le nombre incroyablement faible des parrainages que vous aviez reçu ! Mais je suis d’un caractère plutôt optimiste, alors j’ai fini par y voir l’incroyable forfaiture de nos élus, ou plutôt car je ne crois pas au thème du « tous pourris » en ce qui concerne les élus de terrain, leur incommensurable aveuglement.

Alors sachez que je suis de tout cœur avec vous et que je vous soutiens dans votre combat. Ma condition de militaire ne me permettant pas d’adhérer à votre parti et de prendre activement part à votre combat (quelle déception !), j’ai néanmoins suivi à la lettre et je pense de manière éclairée vos consignes de vote en m’abstenant, et j’ai « milité et milite » toujours auprès de mon entourage personnel et professionnel (discrètement pour le dernier !), parfois avec succès….

J’en viens maintenant au fait :

Il y a quinze ans, lorsque j’ai intégré XX en tant qu’appelé, j’avais dans l’espoir de servir cette institution pendant quinze ans. A l’issue, je pouvais prétendre à quitter l’institution avec une pension militaire, et envisager une reconversion vers un métier moins exigeant physiquement et moralement pour la vie de famille.

Aujourd’hui, les réformes successives concernant l’âge de départ à la retraite font que pour espérer partir avec une pension équivalente aux conditions précédentes, il me faut 19 années de service ! (Quand dans la fonction publique l’Etat a repoussé de deux ans l’âge de départ à la retraite, les militaires sous contrat doivent 4 années de plus pour la même pension…)

Les conséquences sont nombreuses :

- Reconversion repoussée après l’âge de 40 ans puisque de plus en plus de militaires font des études ;

- Certains emplois en lien avec nos compétences ne sont alors plus accessibles (trop vieux...) ;

- Une politique interne qui tend à ne plus rengager certains jusqu’à 19 ans de service et donc après avoir « rincé » ses personnels durant leur jeunesse, les renvoyer à la vie civile sans droit à pension à jouissance immédiate ou avec des droits diminués… (Dans mon cas, départ à 17 ans et demi de service avec environ 600 euros au lieu de 850 euros à 19 ans de service, perte de 250 euros pour 1 an et demi de service supplémentaire que l’on ne m’accordera pas, et ceci mensuellement et jusqu’à ma mort !)

- De plus, la politique de reconversion est de moins en moins attrayante !

- Enfin, les emplois réservés sont de moins en moins nombreux à cause de la réduction des embauches par les collectivités territoriales.

Faut-il rappeler que le statut particulier des militaires est avant tout destiné à dédommager ceux-ci des horaires qu’ils effectuent, des contraintes notamment de mobilités, des risques qu’ils prennent, etc… ?

Mais ce n’est pas tout, car jusque là je prêchais surtout pour ma paroisse.

Du fait de la réduction budgétaire du ministère de la défense :

- Les départs pour les interventions pour feux, composés avant de 2 engins-pompe et d’une échelle (de 12 à 17 personnels) vont être limités à 1 engin-pompe et une échelle (8 personnels à 10 personnels).

- Cela est dû en partie au fait qu’avec l’augmentation du nombre d’interventions pour secours à victime et le maintien des effectifs, il faut faire plus avec moins.

- Jusqu’à quand notre institution réussira à masquer le fait que la plupart des gens qui appellent le 15 pour une maladie « à caractère non-urgente » voit des pompiers les transporter aux urgences par manque de médecins à domicile, alors même que les services d’urgence sont saturés ?

- Jusqu’à quand pourra t'elle supporter la précarisation des gens qui fait qu’il est plus intéressant pour eux de faire appel gratuitement aux pompiers plutôt que de consulter un médecin civil ?

- Jusqu’à quand devrons-nous pallier les carences en ambulances privées sans risquer de compromettre nos délais d’intervention en cas d’urgence réelle ?

- Jusqu’à quand nos personnels pourront supporter d’effectuer parfois 3 jours de garde d’affilée avec une activité opérationnelle toujours plus importante, faisant régulièrement des nuits blanches ou tronquées sans qu’un repos ne leur soit accordé le lendemain ?

- Jusqu’à quand pourrons-nous maintenir nos exigences sportives, de formations quand certains personnels effectuent plus de douze heures d’intervention sur une période de 24 heures ?

- Nos personnels sont admirables, de par leur dévouement, et ce malgré les contraintes grandissantes dans leur activité opérationnelle, leur préparation physique… Et ce malgré les inquiétudes quant à leur avenir, car comment se projeter dans l’avenir lorsque l’on n'est même plus certain que l’institution nous soutienne jusqu’au bout de nos contrats ?

- La réponse de la hiérarchie est : « vous avez qu’à aller à l’avancement ! ». Mais comment envoyer tout le monde à l’avancement alors que par nature plus le grade est élevé, moins il y a de poste (système pyramidal) ? Comment peut-on répondre cela alors que les coupes budgétaires font que les tableaux d’avancement se réduisent d’année en année ?

Que rajouter à ce constat alarmant ?

- les salaires qui ne reflètent pas le temps de travail (même pas le smic/horaire);

- la Commission européenne qui nous pose problème en exigeant un repos obligatoire de onze heures sur vingt-quatre heures, de ne pas faire plus de 48 heures par semaine heures supplémentaires comprise quand il nous arrive de faire régulièrement 48H de garde, 48H de repos, 72H de garde dans la même semaine ;

- un commandement qui, en réussissant à préserver la plupart de ses avantages au détriment de la « masse », a du coup versé lui aussi dans la résignation ! Comment ne pas être en colère de voir que les plus hautes instances militaires déclarent dans les médias à propos du futur livre blanc : « avec moins nous ne pourrons plus faire les missions qui nous sont attribuées »…

Est-ce la réponse normale ? Ne devraient-elles pas plutôt s’indigner que nos forces armées passent sous les 100.000 hommes, ne devraient elle pas s’opposer à la réduction des moyens, au point où il semble que l’armée française manque de munitions ! Sans parler du fait qu’elles ne sont même plus produites sur le sol français…

L'institution dans laquelle je travaille a une histoire ! Elle s’est distinguée notamment durant l’occupation allemande, en continuant à porter secours à la population tout en faisant de nombreux actes de résistance. Certains ont été faits prisonniers, d’autres ont été exécutés, et la résistance a concerné toutes les catégories jusqu’à ses chefs ! Mais face à l’ennemi invisible qui nous fait face aujourd’hui, j’ai peur que ce ne soit plus le cas !

Seul point positif mais pour combien de temps puisque notre armée vie à crédit : A ma connaissance nous ne sommes pas impactés par les problèmes de salaire que connaissent les autres militaires suite aux soi-disant dysfonctionnements à répétition du nouveau logiciel de gestion des soldes…

Pour ma part je continuerai à tenter de faire avancer votre noble cause avec mes petits moyens au sein de mon institution…

En espérant vous avoir intéressé un tant soit peu, veuillez recevoir, Monsieur Asselineau, mes sentiments les plus sincères.

P.S : Si je vous écris plutôt que de poster sur votre page Facebook, c’est parce que je me refuse à m’inscrire sur big brother and Co. Si toutefois vous souhaitez poster mon courrier ou y répondre sur votre page, je vous demande juste de ne pas y faire figurer mes coordonnées personnelles… Je pense que si des militaires et il y en a j’en suis sûr, vous connaissent, ils doivent être comme moi assez méfiants, il serait bon qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls.
Par Nicolas (26/11/2012)
Bonjour,
je viens de me réinscrire à l'UPR, meme si la politique est un sujet qui me dépasse.
L'UPR a l'air sincère, car je crois que si l'UPR est comme a l'arrivée les autres partis, c'est que vraiment il y a un gros problème.
Je trouve bien Mr François Asselineau, il parle bien, avec preuve a l'appui comme toujours.
Je l'ai connu avec l’histoire de France, ou j'ai appris énormément de chose.

Je le suis encore, je ne suis pas non plus a tout regarder les faits et geste, mais j'aimerai bien une fois lui poser quelque question, en tout bien tout honneur dans un avenir proche,
a bientôt groupe de l'UPR.
Par Sébastien (Hérault) (24/11/2012)
Cher Monsieur ASSELINEAU,

Ancien chef d'entreprise dans le transport routier international de bientôt 53 ans, père très inquiet pour l'avenir de mes 3 enfants adolescents et actuellement demandeur d'emploi au RSA, c'est avec une grande émotion que je viens vous témoigner mon soutien total pour votre action et les remarquables conférences que vous mettez en ligne.

Je viens justement de visionner celle concernant l'euro.

Je me permettrai, bien humblement, de vous suggérer d'envisager une version "courte" de 15- 20 minutes car j'ai essayé de diffuser auprès de mon entourage cette conférence dans sa version intégrale de 3 heures mais j'ai malheureusement essuyé régulièrement les mêmes difficultés: mon auditoire, en général, n'avait plus la capacité d'attention suffisante pour rester réceptif plus de 30 minutes.. Je pense personnellement qu'une version - résumer d'une 20aine de minutes serait, peut être, plus à même de vous permettre de diffuser le message important que vous souhaitez délivrer à nos compatriotes.

Restant à votre disposition au cas où je pourrai contribuer utilement à votre action, je vous prie de croire, Cher Monsieur ASSELINEAU, à l'assurance de mes sentiments dévoués.
Par P.S (Cantal) (20/11/2012)
Cher Monsieur Asselineau

Cela fait plusieurs semaines que je visionne vos conférences et je ne puis qu’approuver votre démarche et l’analyse géopolitique que vous faites.

Je me suis toujours intéressé à la politique, ayant fait dans ma jeunesse un bref passage au PC puis chez les Verts. J’ai toujours voté à gauche de l’échiquier politique et n’ai raté aucune élection, pensant devoir faire mon travail de citoyen.

Je suis tombé sur votre site un peu par hasard, car je m’intéressais au problème de la dette souveraine des États.

Scandalisé par l’ignorance dans laquelle les médias nous maintiennent – bien qu’intéressé par la politique et par la présidentielle de 2012 je n’ai pas eu connaissance de votre candidature et a fortiori des thèses que vous présentiez –, j’ai donc décidé, le jour de mes 58 « balais », d’entrer en résistance.

Professeur d’anglais à la retraite, j’ai du temps à consacrer à notre rassemblement national contre l’ennemi caché. Je me permets de vous transmettre un article qui corrobore une fois de plus notre analyse.

Bien cordialement
Par H.B. (Hérault) (20/11/2012)
Bonjour M. Asselineau,

Je vous écris simplement pour vous dire mon soutien par rapport au combat que vous menez...

Je suis adhérent (j'ai décidé de réadhérer récemment) et cela fait un moment que je suit vos activités, je n'ai pas encore été vous voir directement lors de vos conférences mais j'ai l'intention d'aller à une de vos conférences (et aussi plus tard aux permanences UPR en tant qu'adhérent).

J'ai d'ailleurs trouvé l'université d'automne de l'UPR très réussi.

Je vous félicite également pour l'objectif du 2000ème adhérent qui a été atteint récemment et j'espère que le mouvement va grandir très vite.

L'idéal selon moi serait que tous les membres de la dissidence française puissent s'unir malgré les divisions même si ce ne sera pas facile.

Encore Bravo à vous et à l'UPR.

Merci de transmettre mon message à François Asselineau j'espère que ça lui fera plaisir et lui donnera du courage pour la suite car il en faudra.
Par Maxime (Nord) (19/11/2012)
Cher Monsieur,
Je m’appelle D., j’ai 19 ans, je suis en première année en classe préparatoire pour le diplôme de comptabilité générale (D.C.G.) à “X” et depuis plusieurs années la politique est l’un de mes centres d’intérêt.En effet, je suis certes d’origine sénégalaise, mais j’aime la France que je considère comme mon pays. En cette année électorale, nous n’avions pas tellement eu le choix, la totalité des candidats « importants » avaient quasiment le même programme. Mais, pour des raisons diverses, j’ai quand même voté pour Sarkozy au second tour.Il y a eu après les vacances de juillet, et je me suis souvenu alors que dans une application que j’avais sur mon Smartphone, il y avait comme candidat potentiel François Asselineau. Je me suis donc intéressé à l’UPR. Et quelle fut ma surprise lorsque j’ai comparé votre programme avec celui des autres candidats, notamment de celui pour qui j’ai voté au premier tour, Dupont-Aignan.J’ai compris la tournure désastreuse que prend la France, mais comme je suis quelqu’un d’optimiste, je crois au changement (bien sûr pas à la continuité d’un Hollande).J’ai longtemps hésité avant de rejoindre un parti, bien que j’ai parlé de l’UPR à ma nouvelle classe. Mais aujourd’hui, l’union (pas l’UE) doit faire la force.
Vous êtes les seuls à prendre en considération l’avis des Français, et c’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé d’adhérer à l’UPR.En espérant contribuer à l’agrandissement de mon premier parti politique.
Par D.K (Nanterre) (18/10/2012)
Monsieur,
On m’avait parlé de vous, je n’ai pas été déçu par votre allocution lors du débat proposé hier par le Forum démocratique. Je regrette qu’il n’y ait pas eu de débat à proprement parler, mais ce n’est manifestement pas de votre fait. Je tâcherai de faire un compte-rendu pour le magazine allemand X… dont je suis collaborateur occasionnel pour la France. N’hésitez pas à me transmettre le texte ou la vidéo de votre allocution si c’est possible.
Cordialement.
Par N.J (09/10/2012)
Cher Monsieur ASSELINEAU,
C’est toujours avec plaisir et vif intérêt que je lis vos interventions que j’approuve entièrement.
Ce petit mot pour vous demander si dans la crise que nous traversons les fonctionnaires de l”UE, particulièrement de la Commission, ont-ils vu leur salaire et retraite amputés de façon scandaleuse comme en Grèce ?
Merci et bon succès,Georges depuis Athènes
Par George (Athènes) (06/10/2012)
Mr Asselineau !!
Je voulais juste vous féliciter pour votre passage chez taddei. Quel émotion ce fut pour moi de vous voir parmi les autres invités , moi qui vous suis depuis le début !!!! vos vidéos n’avais même pas 300 vues. Votre monté en puissance n’est que le fruit de la vérité et de la clarté avec lequel vous nous exposait les problème mais surtout les solutions . Moi qui n’est que 29 ans je ressent pour vous ce que devait ressentir les gens pour de Gaulle.

Vous êtes l’unique solution politiquement qu’il nous reste. Continuer a montrer que nous pouvons être patriote, être nationaliste sans tomber dans le racisme, la discrimination ou autre. Ce serait grandiose que vous arriviez a casser plus de 20 ans de manipulation du front national qui nous interdit par ses pensés nauséabonde d’être patriote. Je n’ai jamais adhéré a un parti, n’ai jamais voté. vous êtes le seul homme politique qui a réussi a me convaincre au moment ou je n’y croyais totalement plus. J’avais compris depuis longtemps que de la droite extrême a l’extrême gauche c est blanc bonnet, bonnet blanc.En tout cas merci encore pour votre travail votre énergie et vos conviction qui font du bien et me donne encore l’espoir que tout n’est pas perdu .

Amicalement Francois!
Par François (04/10/2012)
Monsieur,
je vous présente toutes mes félicitations et que tous les pays francophones amis de la France sont fiers de vous.
Avec vous et l’u.p.r, c’est la dignité et l’espoir retrouvés.votre chouette d’athéne est bien arrivée au Sénégal et la raison de l’histoire vous donnera raison.
Un sympathisant africain.
Par Ousmane (Sénégal) (01/10/2012)
À l’attention de M. François ASSELINEAU
Monsieur,Mon adhésion à l’UPR étant effectuée, après des heures consacrées via Internet à découvrir votre action perron politique et votre personnalité, je vous [signale] que c’est la première fois de mon existence que j’adhère à un parti politique.Comment j’ai découvert l’Union Populaire Républicaine.Au tout début du mois de juillet 2012, prospectant le contenu d’un blog, un article capte immédiatement mon attention : « MES, pacte budgétaire : coup de théâtre en Allemagne…” Internaute tout récent est encore très inexpérimenté, je suis âgé de 63 ans.Les indications de source (UPR) et d’auteur (François Asselineau) ne me disent alors rien mais je confie ces entrées à Google et les pages et les vidéos UPR s’ouvrent à moi… Et m’intéressent assez fortement pour que je leur consacre beaucoup de temps – et ma meilleure attention – au cours de ces deux derniers mois.Ce qui se passe alors dans mon esprit doit apparaître au travers du texte que j’ai proposé afin de le remettre à mes contacts personnels, et que voici :

Quelques mois avant de mourir, François Mitterrand a livré son testament politique au journaliste Georges–Marc Benamou :

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort… Apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

(Extrait du livre Le dernier Mitterrand publié chez Plon)

Si vous considérez pouvoir toujours ajouter quelque chose à votre culture politique, ce qui est tout à votre honneur, les textes et les vidéos qui sont disponibles sur le site Web de l’Union Populaire Républicaine (UPR) vous intéresseront à coup sûr.

Découvrez à votre tour pourquoi le silence le plus complet est organisé à l’encontre de l’UPR et de l’action de son président. Comprenez pourquoi vous ne savez probablement encore rien sur ce sujet. Apprécier la qualité des analyses et la constance des positions politiques de l’UPR et en particulier de son président François Asselineau.

Si le temps que vous pouvez consacrer à votre culture politique est très limitée, utilisez les documents qui ont été « taillés » pour répondre à une situation qui n’est pas seulement la vôtre : upr–djamelito.blogspot.fr/videotheque.

Si vous disposez d’un peu plus de temps, ne manquez surtout pas la conférence donnée par François Asselineau le 6 juillet 2011 : « Qui gouvernent réellement la France ? », Celle qu’il a donnée le 8 décembre 2011 : « L’Europe, c’est la paie ! », Celle qu’il a donnée le 15 juin 2012 : « L’Europe sécuritaire ». Ce sont là, parmi d’autres exposés de François Asselineau, des documents dignes du meilleur intérêt. Ils sont disponibles en ouvrant la rubrique « conférences en ligne » sur le site www.upr.fr

Vous conviendrez très bientôt que grâce à la qualité que François Asselineau sait donner à ses communications, rien est difficile à comprendre. Nous n’avons donc que d’inavouables raisons de « tenir nos deux hémisphères cérébraux dans le même sabot » !
Par J.F (12/09/2012)
Monsieur Asselineau,
J’ai bien apprecie votre analyse du sort inevitable de l’euro. Vous avez bien raison. En ce qui concerne votre comprehension du systeme de ‘despotism’ Europeene, je suis d’accord. On ne voit que le tyrannie Europeene en Angleterre. Le democratie a disparu entierement.Donc, merci a vous pour vos explications, financieres et politiques, claires et directes.
Par Steve (Liverpool) (11/09/2012)
Cher Francois Asselineau,
je m’appelle C.V., suis un eleve de 1ere a l’ ecole XXX a Paris dans moins de 10 jours et j’aurai 16 ans le 1er novembre. Ce que je vous ecrit est extremement important pour moi. Je vous ai decouvert il y a environ 1 an et depuis je m’interesse enormement a vos idees, a vos actualites et a la politique en general; je suis d’accord avec vous sur tous les points. Quand je vois tous les malheurs que font directement ou indirectement tous ceux que vous combattez si intelligemment, les barbaries en Libye, les suicides si importants en Grece et en Espagne, le soutien au regime du Bahrein, les salaires impressionnants que recoivent des hommes politiques comme Christine Lagarde pour des salaires miserables pour d’autres, la volonte de detruire la Syrie… je ne peux pas logiquement m’empecher d’avoir du degout pour cela et de la tristesse.

Ainsi, etant une des seules personnes a vous connaitre dans mon entourage et voulant faire le bien autour de moi, j’essaie de vous faire decouvir a tous ceux que je peux et principalement a tous mes ”amis” sur facebook. (si vous pouviez aller sur ma page facebook, ce serait formidable) Le probleme est que de plus en plus je me prends des insultes, du foutage de ma gueule, des commentaires desagreables… mais quand meme, en verite, quelques encouragements. Lorsque j’en parle a des amis, cela finit parfois un peu violemment verbalement du cote de mon interlocuteur qui crie au blaspheme devant mes idees. Ils disent alors que ce que je fais est trop bete, dangereux, que j’ai 15 ans et que ce ”ne sont pas des affaires qui interessent des enfants de 15 ans”… Ils disent que mes videos que je poste sont scandaleuses.

Ainsi, je suis actuellement en train de m’interroger:

Dois-je continuer de faire ce que je fais, c a d, de poster regulierement des videos, des citations, des explications pour denoncer le systeme?

ou bien dois-je tout arreter, laisser ce qui se passe de scandaleux se passer sous mes yeux sans pouvoir reagir ni essayer de raisonner les gens que je connais et compter seulement sur l’espoir que vous etes pour gagner cette bataille contre, appelons-le par son nom, Satan ? Parce que si vous gagnez cette bataille, combien d’humains sauverez-vous d’abord en France qui est la lumiere du monde puis sur la Terre eclairee par cette lanterne ? Dois-je rester passif ?

Bien sur, il peut y avoir dans votre reponse un peu des deux questions, mais je vous en supplie, repondez-moi clairement ce qui, je vous assure sera une des meilleurs choses qui pourrait m’arriver en ce debut d’annee scolaire.

Je vous salue et m’accroche a l’espoir d’une reponse qui pourra me guider dans ma vie.
Par C.V (28/08/2012)
Bonjour,
Je me permets de vous écrire pour vous dire merci.Je fais parti des françaises qui ne votent pas. Pour moi, la démocratie est illusoire et ressemble à une téléréalité basée sur la séduction et la superficialité des propos que je me refuse d’alimenter. Lorsque j’ai découvert votre parti, j’ai eu pour la première fois envie de voter. Malheureusement, il n’a pu être présent aux présidentielles.Je suis infirmière en psychiatrie, ai 28ans et, comme la plupart des personnes de mon âge, n’ai aucune foi (si l’on peut continuer à employer ce terme dans un héritage patriarcal) ni confiance dans nos institutions. Travailler, en analysant son environnement, dans les hôpitaux psychiatriques permet d’observer une caricature du système européen et de ses conséquences financières, organisationnelles et humaines.

C’est affligeant. Mais le pire c’est qu’aujourd’hui, les jeunes n’ont aucune confiance en eux, ont intégré que leurs initiatives et leurs idées étaient à inhiber et ils estiment que les institutions et leurs lois servent à protéger l’homme de lui même. Donc, non seulement ils n’ont pas d’intérêts pour le cadre qui les régie mais ils pensent ne rien pouvoir envisager de mieux. Nous sommes en plein Orwell et le quotidien fondamental devient difficile (manger sans s’empoisonner, se loger, travailler avec valeurs humaines, etc…) Les gens n’échangent plus leurs utopies et leurs envies de changement car, comme elles n’ont pas été reconnues par leurs pairs et qu’elles n’ont pas de place dans la robotisation demandée au quotidien, inconsciemment ils estiment qu’elles ne valent rien. L’image que perçoit l’homme de lui même correspond à celle qu’on lui renvoie. Lorsqu’il est dépossédé de sa responsabilité économique, idéologique et de sa participation au sein de l’évolution de son pays, il se considère inutile et devient un parfais mouton à berger dictatorial.

Je suis très triste de constater régulièrement cela auprès des jeunes.Donc, merci de fournir un contre-exemple nécessaire afin de redonner une place aux possibilités de changement, merci de lutter au quotidien car, lorsque j’essaie d’éveiller les débats j’ai ENFIN un EXEMPLE POLITIQUE concret à donner (car la philosophie et l’économie intéressent peu de jeunes)! Merci de mener cette guerre contre le silence et l’aliénation.

Continuez cette contestation historique qui nous permet d’avoir encore bonne conscience sur la nature humaine!

Cordialement.
Par Elodie (24/08/2012)
Monsieur Asselineau,
Par votre travail pédagogique, vos analyses pertinentes et votre démarche courageuse, vous redonnez envie à de nombreuses personnes désabusées par ce système de croire enfin en la politique.
Merci à vous!
La route sera longue, mais votre conviction semble immense.
Par Damien (Belgique) (23/08/2012)
Bonsoir ou Bonjour,
Votre vision de l’économie et de la politique européenne est très rafraîchissante. Très heureux de vous avoir écouté sur la toile.

Je suis gynécologue et obstétricien c’est-dire si vos préoccupations sont au coeur de la médecine.
Par Dr Jean-Marie K. (21/08/2012)
Bonjour M. Asselineau,
Il n’y a jamais eu de troisième partie de votre article très intéressant sur PSA qui s’intitulait “non assistance à peuple français en danger”.

Est-il toujours en cours de rédaction ou est-ce que d’autres événements de l’actualité vous ont poussé à l’abandonner?

Je vous remercie en tout cas pour votre travail, vos conférences et votre regard sur l’actualité qui changent des stupidités et des mensonges des médias traditionnels!

Cordialement,
Par Charles-Henri G. (13/08/2012)
Je suis fier d’être français quand je vois des hommes d’envergure, tel Monsieur avec un grand M François Asselineau.
Encore une fois merci pour la limpidité de vos analyses.
Par Lakhdar (09/08/2012)
Bonsoir,
comme la coutume “facebookienne” l’exige, merci pour l’acceptation !
Jusqu’à hier soir vous m’étiez parfaitement inconnu, mais sur mon iphone, traînait quelques podcasts sortit de nul part, l’insomnie aidant, je décide de me lancer dans l’inconnu : plusdeconscience.net “manipulation de l’opinion et monnaie unique”.
Vous n’imaginez pas avec quelle délectation j’ai bu chacune de vos paroles au sujet de l’épisode suèdois. En 2002, de toutes évidences j’étais encore bien jeune et assurément €iste convaincu (mais pas €péiste). Aujourd’hui il en va bien évidement différemment et je dois bien avouer que les interlocuteurs à même d’avoir une vision critique de l’€ ne sont pas légion.
Mon activité, à propos de laquelle je préfère rester discret (c’est l’incarnation du mal), nous dirons donc que je fais de l’informatique, m’a finalement conduit avec un retard certain aux mêmes conclusions que vous, et à ce propos votre papier sur la conférence de “mario” m’a beaucoup amusé, et rassuré…j’en était arrivé à penser que j’avais été victime d’une hallucination auditive.
Bref, je ne suis finalement pas surpris de vous avoir “découvert” par hasard, mais ravi de l’avoir fait, si de toutes évidences nos points de vue comportent nombres de divergences, ceux que nous partageons seront pour moi riches d’enseignement.
Merci, et très bonne nuit
Par Alexandre (09/08/2012)
Bonjour Mr Asselineau,
un ami commun m’a fait découvrir vos conférences et franchement je vous tire ma révérence, je ne pensais pas qu’il exister des politiciens aussi conscient qui ne participe a cette perfide hypocrisie en France que l’on appelle la démocratie…bon courage pour votre combat!
Par Mohammed (09/08/2012)
Bonjour monsieur,je vous remercie pour votre franchise et votre expertise… vous m’avez sans le savoir, plus d’une fois tiré d’affaire… Que Dieu vous garde.
Par Benjamin (08/08/2012)
Monsieur Asselineau,

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai visonné vos vidéos sur internet.
Votre prise de position face aux américains m’a rejoint.
Nous avons le même combat, ici au Canada, alors que nous sommes liés à eux par un accord de libre échange.

On véhicule dans les média que la croissance des années 90 et 2000 était liée à cet accord, je ne le crois pas. Aujourd’hui le dollar canadien vaut plus que celui des américains, et eux s’enfoncent entrainant le monde avec eux.

Merci pour votre excellent travail !
Par Philippe (Canada) (12/06/2012)
Bonjour,
Un grand merci à toute l’équipe de l’UPR, et en particulier à Monsieur Asselineau, pour toutes les conférences dont il nous a gratifiés. Magistrales, argumentées, sourcées, et bien plus encore, empreintes d’humanisme et de bon sens.

Les différents passages média méritent aussi que l’on prenne la peine de les écouter. Je dois dire que je suis ébloui par la qualité et la clarté constantes de tout ce que j’ai visionné. L’image, en effet, y joue un rôle important.

Je trouve aussi appréciable, sur votre site, cette actualité européenne, revue et corrigée, au gré des soubresauts de la politique, et richement illustrée.

Par ailleurs, pour ne rien manquer de cette actualité, j’ai paramétré mon navigateur IE pour qu’il s’ouvre avec deux onglets : celui d’un moteur de recherche et celui sur les Articles d’actualité du site de l’UPR.

Il suffit d’aller dans le menu Outils, Options Internet, puis sous Page de démarrage, de faire un retour à la ligne après sa page habituelle, et de faire un copier-coller de ce lien, puis de valider :

http://www.upr.fr/liste/actualite

Bien cordialement,
Par G.H (28/05/2012)
Bonjour Monsieur Asselineau.
Je voulais simplement vous dire que j’ai été surpris malheureusement par le nombre de signature que vous avez obtenu. Je pensais sincèrement que vous en auriez plus. Je suis triste et déçu pour moi, pour vous et pour la France et dégouté de ce système qui est en place contrôlant tout ce qu’il y a sur son passage.
De mon coté, je fais circuler au maximum vos vidéos et je sais qu’elles produisent un déclic chez les personnes.
De ma part, je vous demande donc de continuer avec plus de force, de vigueur et de courage. Ne lâcher rien car les habitant de la France finiront par connaître la vérité et voir la réalité comme elle est.
Très cordialement.
Par J.D (28/05/2012)
Monsieur Asselineau,
J’ai découvert l’existence de votre mouvement lors de votre passage sur les antennes de SUD-RADIO pendant la campagne présidentielle.J’ai écouté vos conférences sur Internet.

J’ai tout de suite été impressionné par la puissance et la précision de votre argumentation sur tous les sujets que vous abordez.

Votre raisonnement fait toujours référence à des arguments contemporains ou historiques vérifiables, car vous en citez les sources, ou à des textes juridiques incontournables.

Je comprends mieux le monde, les forces en présence et leurs luttes d’influence. Je vous en remercie.

J’essaie de répandre votre pensée autour de moi. Moi aussi, je désire rester un homme libre attaché à son pays, à son histoire, à sa culture et à ses traditions.

Cordialement
Par J.D (médecin à Toulouse) (25/05/2012)
Monsieur Asselineau,
J’ai découvert votre mouvement en septembre dernier et à cette époque j’ai lu certaine de vos analyses qui m’ont parue intéressante mais j’ai eu l’impression (fausse) que vous étiez un doublon de Nicolas Dupont-Aignant et me revendiquant de gauche je ne pouvais pas adhérer à toutes l’idéologie de NDA. De plus les analyse que j’ai pu voir et lire à l’époque était uniquement anti-euro, or ça n’était pas assez pour moi pour vous soutenir.Je me suis finalement intéressé à monsieur Mélanchon qui avait en commun avec vous certaines idées et qui me paraissait le plus apte à amener plus de justice sociale que n’importe lequel des autres candidats “validé” par le système. Monsieur Mélanchon à eu sur cette campagne électorale une vrai démarche éducative qui m’a donné envie d’aller plus loin. Je me suis petit à petit rendu compte que son programme ne tenait pas si nous restions dans l’Europe, de plus sa politique fiscale me parait trop clivante pour remporter une élection présidentielle. J’ai d’ailleurs découvert par la suite que vous le faisiez remarquer sur votre blog.J’ai, depuis écouté votre programme sur youtube ainsi que votre conférence sur l’histoire et certaines de vos interventions média. Je trouve que votre programme était de loin le meilleur et je n’ai pas trouvé une ligne à contester.
Je souhaite adhérer à l’upr, je veux le faire d’ici un ou deux mois histoire que ma participation financière soit un peu plus conséquente.Je vous souhaite beaucoup de réussite. Vous me redonnez foi en la politique. Merci.
Cordialement
Par Antoine (19/05/2012)
Cher Monsieur Asselineau,
Bien que vous ayant découvert il y a peu, je pense qu’il faudrait mieux organiser votre publicité via l’internet ! En effet votre capacité exceptionnelle à expliquer et à communiquer devrait être révélée au plus grand nombre !
Vous l’avez compris : je vous trouve brillant !
J’espère que je pourrai voter pour vous en 2017 !
Bien à vous,
Par M (03/05/2012)
Bonjour,
Je suis un jeune de 20 ans et suis tombé sur votre site récemment un peu par hasard. Je prends mon temps pour fouiller votre site, mais mes principes politiques n’ont que très rarement été autant en accord avec un parti.
Je vous apporte donc mon total soutien !
Bon courage pour la suite 🙂
Par M.D (02/05/2012)
Bonjour Monsieur,
En vous remerciant également pour votre réponse, veuillez s’il vous plaît transmettre mes salutations et encouragements à M. Asselineau dont le travail, l’audace, l’honnêteté et le patriotisme sont énormes! De même pour vous, ses assistants et délégués. Bravo!Même depuis la Belgique d’où je considère ces élections présidentielles françaises 2012, excusez-moi, comme une véritable bouffonnerie et ressentant un sentiment d’absurdité voyant qui l’on sait devenir le Président de votre riche et ancienne nation, j’aurais aimé voir M. Asselineau représenter la France; pour les idées justes et les justes causes qu’il défend mais aussi, en tant que chef suprême d’une telle nation, pour sa culture et connaissance de langues étrangères, sa présence ou prestance, sa connaissance de la France dans tous les sens du terme et pour son courage.Je ne cesse quant à moi, à mon humble (et “étranger”) niveau, depuis la Belgique, de faire passer par mes courriels de nombreuses conférences de M. Asselineau et autres articles sur l’UPR à mes contacts. Et ce depuis au moins deux ans…Il m’en revient toujours des avis extrêmement positifs et la sensation que les gens ont compris les buts cachés de l’UE et de l’euro…mais qu’ils n’osent le montrer! Je suppose qu’en France, au vu des résultats de dimanche, vous en avez beaucoup aussi…

On a l’impression que la plupart de nos concitoyens se complaisent ainsi dans ce monde où les acquis les plus précieux d’une nation libre et indépendante sont de plus en plus pillés voir confisqués outrageusement sans qu’il y ait de fortes contestations. Oui, lentement mais sûrement, les nations d’Europe sont asservies en esclavage à une sorte d’empire colonial des temps modernes dont les idées me semblent cauchemardesques et ne laissent envisager…rien de bon.Il est vrai qu’en ce moment, de la Belgique où je réside au Portugal de mes origines, en passant par votre pays la France, il y a une affaire, pardon, un “business” qui marche (pour “être à la mode”, les Français ne se souciant même plus de cette invasion de la langue anglaise dans leur quotidien); les médias, les jeux télévisés, les programmes “reality show”, les journaux télévisés présentés par de “grands journalistes”, etc…qui ne sont là que pour “lobotomiser”, si vous me permettez cette expression, les cerveaux de nos compatriotes qui, me semble-t-il, véritablement drogués avec ces drapeaux bleus aux étoiles d’or et ces médias-mensonges, n’ont plus rien de patriotes.

Je vous prie de bien vouloir transmettre mes amitiés à M. Asselineau et vous souhaite bonne continuation et bon courage.
Par J.M (23/04/2012)
J’ai pu observer que vous n’avez même pas pu accéder à ce premier tour, ce qui aurait pourtant été de nature à poser les vrais problèmes.

J’espère que vous persévérerez dans cet effort malgré la difficulté et l’ingratitude de ce chemin.
Par T. (19/04/2012)
Bonjour,
J’apprécie particulièrement les pensées de Mr Asselineau.
Je trouve regrettable qu’il ne soit pas présent à cette élection…
Quelle est la raison principale ?? J’imagine qu’il s’agit d’un « black out » total des médias…
Par T. (17/04/2012)
Bonjour,
Continuez vos actions s’il vous plait.Vos démarches, votre qualité d’expression et vos volonté sont un exemple fort pour beaucoup.Les échecs ne sont que relatifs car ce sont des transition entre deux succès pour moi ; et la vie peut paraître pleine d’échecs, mais ce n’est qu’une partie du mur, qui permet en fait de “monter” et voir de plus en plus haut et grand.
Bonne journée
Par B (13/04/2012)
Bien que n’étant pas français, je tenais à vous témoigner mon soutien et mon admiration pour tout ce que vous avez fait et que vous continuerez de faire.Je me fait un devoir, comme la plupart de vos adhérents, de faire circuler autour de moi, vos analyses mais aussi celles d’autres personnalités boycottées.Il me reste à souhaiter qu’il y ai plus de gens comme vous ailleurs dans le monde pour faciliter l’éveil des consciences, manipulées depuis trop longtemps par des médias vendus à un système construit pour nous enchainer petit à petit.

Veuillez, Monsieur, agréer l’expression de mes salutations les plus distinguées.
Par H.H (Belgique) (12/04/2012)
Monsieur Asselineau,

je tenais à vous remercier pour le mince espoir de liberté que vous donnez aux français.

J’espère sincèrement que vous saurez trouver les solutions afin de déjouer ce système injuste et dégradant pour toutes les personnes devant s’y soumettre.

J’espère aussi que le jour où la véracité de vos analyses apparaîtront au grand jour, l’UPR saura en défendre la “paternité” et ne laissera aux autres parties conformistes l’opportunité de se les approprier. Il semble qu’en trois mois, n’importe qui peut faire oublier cinq ans de manipulations et se racheter une image un tant soit peu louable.

Au plaisir de vous rencontrer lors d’une de vos conférences.
Par M.J (07/04/2012)
Bonjour Monsieur,
J’ai aujourd’hui vingt-sept ans, et je tiens à vous dire que vous êtes la première personne politique qui a su mettre des mots sur le malaise que j’éprouve quant à notre avenir. Vous le faites sans entrer dans l’extrémisme (auquel j’ai par ailleurs déjà adhéré) et votre discours est de loin le plus construit que j’ai pu entendre également. Ca fait plaisir de ne pas avoir à faire à de la vulgarisation permanente qui ne pousse pas les logiques dans leurs retranchements et laisse la vague impression d’être pris pour un idiot utile (par moment).Je vous adresse donc un grand merci pour la cause que vous embrassez et vous signifie mon soutient de coeur et d’argent dans la mesure de mes maigres moyens.Espérant pouvoir assister à une de vos conférences très prochainement, je vous prie d’agréer monsieur mes salutations distinguées.
Par J.B (06/04/2012)
Cher M. Asselineau,

Merci de vous faire le porte-parole d’idées complètement méprisées par notre société.

Mon frère et moi adhérons à votre parti afin de vous témoigner en tous points notre soutien.

Vos idées nous ont donné l’envie de militer pour lutter face au désenchantement que la France connaît depuis quelques décennies.

Nous défendons quotidiennement vos idées à l’aide de vos arguments, face à nos proches et amis, et chaque débat renforce le doute dans la tête de nos contradicteurs, tout en renforçant nos convictions.

Nous espérons vous voir lors d’un prochain meeting à Paris et n’hésiterons pas à ramener nos proches.
Par L. et Y. R. de C. (Paris) (03/04/2012)
Bonjour,je vous écris juste pour vous féliciter pour vos positions et votre engagement.Vous représentez le mieux et de très loin les idées et positions qui sont le miennes, je n’ai jamais écouté un discours aussi avisé et républicain que le votre.

Merci, continuez a vous battre,

cordialement,
Par Franck (02/04/2012)
Merci de m’avoir ouvert les yeux sur la situation actuelle et sur les nombreux problèmes que posent l’union européenne. Je suis personnellement touché par l’harmonisation européenne en ce qui concerne la biologie médicale qui devient un marché soumis à la concurrence. La profession se démédicalise (malgré l’accréditation des laboratoires qui a quand même des côtés positifs), les déserts médicaux augmentent, les financiers entrent en jeu..Le modèle de système de santé qui se met en place n’est pas le notre…Je vois bien tous les autres problèmes que posent l’UE grâce à vos conférences.Continuez, vous étiez l’unique candidat avec un vrai programme solide. La censure des média est scandaleuse. Continuez à vous faire connaitre.

Cordialement,
Par B.S (02/04/2012)
Monsieur Asselineau

Je voulais vous remercier pour tous les dossiers que avez pris la peine d’écrire et que vous avez mis en ligne ; je les ai envoyés à tous mes amis et lecteurs de blog . Y compris pour vos vidéos sur l’histoire ; je me suis régalée en vous écoutant ! Vous êtes l’un des rares à ne pas nous prendre pour des “idiots” excusez moi pour ce terme . C’est en cherchant et en essayant de comprendre les enjeux de la politique européenne que l’on nous propose que je vous ai trouvé sur le net; Et je suis vraiment déçue que vous n’ayez pas eu vos signatures .

Merci pour tous vos efforts et j’espère que vous continuerez à nous éclairer ; N’abandonnez pas s’il vous plait ..
Par Mme H. (29/03/2012)
Ce que vous faîtes est incroyable, et donne une lueur d’espoir pour l’avenir. Je mettrais ma pierre à l’édifice en ce qui concerne votre expansion comme vous l’avez fait pour rétablir une démocratie saine. Je suis profondément attristé par le fait que vous n’ayez pas eu les 500 parrainages, mais soyons fort car le plus dur reste à faire. Encore merci pour tout ce que vous avez fait.
Par R.B (28/03/2012)
Bonjour à tous,

J’ai découvert l’UPR et M. Asselineau sur internet le jour du dépôt des signatures des candidats à la présidentielle. J’ai tout de suite formulé le voeux que votre mouvement puisse participer à ces élections et éclairer l’ensemble des français. Hélas, trop tard !

Le discours de M. Asselineau si clairvoyant et droit m’a énormément touchée et j’ai effectivement pour la première fois de ma vie eu envie de m’intéresser à la politique… c’est du jamais vu, moi qui ne voulais plus en entendre parler.

J’avoue avoir été extrêmement impressionnée par votre position et le courage avec lequel vous démontrez la situation insensée dans laquelle notre pauvre pays se trouve plongé aujourd’hui. Oui il y a vraiment urgence en effet et beaucoup de choses que j’ignorais c’est vrai, et je remercie M. Asselineau pour permettre à des gens comme moi d’ouvrir les yeux. Il est vrai que je ne regarde plus la télévision depuis de nombreuses années, je me suis donc complètement déconnectée de ce média soporifique et à l’évidence le niveau du discours à l’UPR est mille fois supérieur à tout ce que l’on peut entendre en cette période électorale. Je l’en remercie vivement car la médiocrité ambiante est réellement catastrophique et symptomatique du mal !

Je mesure aussi l’ampleur du mensonge quotidien que les gens avalent à la télé… c’est dur !

Et bien en entendant la cohésion de votre discours, sa sincérité, son authenticité, (programme de l’UPR pour la présidentielle, conférences et interviews) sachez que j’ai ressenti beaucoup d’espoir.

Je me sens donc fière d’être française car enfin des personnes osent dire que la France est une belle démocratie et la défendront jusqu’au bout.

En me posant la simple question : “suis-je française ?” ou “suis-je européenne ?” la seule réponse qui signifie quelque chose est que je suis française, un point c’est tout. C’est aussi simple que ça.

Dans les prochains jours, je tiens à vous envoyer un don, si modeste soit-il car c’est la moindre des choses. Je reste connectée à l’UPR (mais désolée je ne suis pas sur Facebook !) et ensuite je déciderai.

Je vous encourage de tout coeur.

Merci et continuez !!!!!!!!
Par Pascale (27/03/2012)
Cher M. Asselineau et adhérents de l’UPR.

Je suis consterné et attristé par les récentes nouvelles qui vous ont vus priver de participer au débat présidentiel français.

Au-delà du manque de démocratie de notre pays j’appréhende aussi la nullité de cette campagne a venir.

D’ailleurs elle commence déjà sous les pires auspices étant donné que les candidats se sont jetés comme des vautours sur les récentes actualités qui ont malheureusement voulu que des gens ont été tués. Cependant je suis révolté de voir le figaro qui titre “Mohamed Merah Terroriste Islamiste” en première page.

Cette imbécilité profané par le Figaro mais pas seulement me fait honte, me rend triste pour ma patrie. Voyez-vous je vis actuellement aux états-unis et cela fait 2 ans que je vis avec ma fiancée qui s’avère être noire, et pour être honnête cela m’effraie un petit peu de rentrer en France et de penser a mes futures enfants qui vont grandir dans une France ou l’on cultive la haine de plus en plus avec en ligne de mire un choc des civilisations brutale et sanglant. Cela dit depuis que je vous ai découvert j’ai retrouvé la foi et pourtant je suis athée… Je tenais simplement a vous dire que je ne saurais vous remercier assez et la France ne saurais vous remercier assez du travail que vous faites, de votre dévouement, de votre amour pour la France et pour l’humanité toute entière.

Ne serais-ce que pour le travail énorme d’information que vous faites, j’attends chaque jour avec impatience vos analyses et posts sur facebook car vous faites le travail que les journalistes ont abandonné depuis trop longtemps. Je souhaiterai faire plus pour vous aider mais cependant j’ai ma propre voie et mes propres moyens a créer pour apporter ma pierre a l’édifice et rendre a la France et au monde la liberté et la paix la plus grande et la plus prospère. Bien Cordialement, Pace e Salute !
Par G.R (23/03/2012)
D’autres commentaires fort intéressants ont déjà exprimé en grande partie ce que je pense moi-même.

Je suis très déçue de vous avoir découvert trop tard pour pouvoir vous apporter une quelconque aide efficace pour la campagne présidentielle. Je fais partie de ceux qui ne votent plus depuis un moment, puisque leurs idées ne sont jamais représentées dans cette parodie de démocratie dans laquelle nous vivons.

Je fais partie de ceux, comme ce monsieur sans logement, sans travail qui sont “éveillés” aux réalités abjectes de la “matrice” qui nous entoure. Je vous transmets tous mes encouragements et vous assure de mon soutien.

Celui-ci pourra se transformer en adhésion dès que j’aurai pris connaissance de toute la teneur de votre programme. Dès à présent, je diffuse vos messages, vidéos etc. à mes amis, ma famille, ceux qui comme moi partagent les analyses sur notre monde pour que nous soyons nombreux parmi ces “éveillés” à vous soutenir et porter le mouvement de l’UPR en avant, loin en avant.
Par M.L.P (23/03/2012)
Bonjour à vous toutes et tous, Je viens de regarder la vidéo de Monsieur Asselineau sur le site de l’UPR. Je partage bien entendu votre déception quant à la décevante réalité démocratique dans laquelle nous vivons aujourd’hui.

Ce jeune parti qu’est l’UPR m’a redonné envie de m’intéresser à la politique, vos idées m’ont touché, bouleversé je dirai même. C’est la première fois que j’adhère à un parti et j’en suis heureux. L’UPR n’a plus qu’à tracer son chemin désormais. 17 parrainages ? Je trouve çà plutôt rassurant… Charles de Gaulle, lui aussi, était seul en Angleterre. J’ai 31 ans, et je vais suivre l’évolution de vos idées avec beaucoup de plaisir.

Merci,
Par Charles (21/03/2012)
Bonjour Monsieur Asselineau,
Merci pour ce que vous faites.Bien sûr continuez, nous continuerons à vos cotés.Bien à vous et autour de vous.
Par Caroline & Vincent (21/03/2012)
Cher monsieur Asselineau, et chers amis de l’UPR.

Je suis quelqu’un qui ne se laisse pas étiqueter et qui refuse de résumer sa pensée en un seul mot, un seul sigle.

Oui je suis communiste, écologiste, anarchiste, souverainiste, alter-mondialiste, conspirationniste, tout cela et tant d’autres choses encore. Un homme libre.

Nous venons d’horizons politiques et philosophiques différents, et pourtant, j’aurais voté pour vous. J’ai d’abord pensé ne pas voter aux prochaines élections présidentielles parce qu’aucun candidat ne proposait de solution concrète aux vrais enjeux de notre société, notamment en sortant de l’Europe, de l’euro et de l’OTAN. J’ai eu tord. J’ai découvert, trop tardivement, faute de couverture médiatique équitable (le mot est faible…), votre candidature. Vous êtes en effet le seul candidat à s’engager très clairement et concrètement sur ces sujets, et bien d’autres.

J’ai écouter votre programme (une vidéo de 5 heures passionnante et détaillée) visant à rendre le pouvoir au peuple français. Bien sur, étant moi-même beaucoup plus à gauche que vous, il y a certainement beaucoup de points sur lesquels nous différons, mais vous êtes le seul candidat qui propose ce que j’attends. Le seul. Honte sur la gauche toute entière de ne pas avoir un seul candidat à votre hauteur. De même que c’est un républicain, Richard Gage, qui est un des principaux portes-parole du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre 2001, de même que c’est aussi un républicain, Ron Paul, qui est un des principaux adversaires de la banque nationale états-unienne entre les mains de banquiers privés, c’est vous, François Asselineau, homme de la droite française, qui seul avez le courage de défendre concrètement les idéaux qui devraient normalement être chers et prioritaires aux hommes et femmes de gauche. L’honnêteté et l’intelligence n’ont pas de parti. Contrairement à la très floue ‘assemblée constituante’ de la ‘sixième république’ tout en restant inféodés à l’euro-atlantisme de Jean-Luc Mélenchon, vous exprimez des positions très claires quant aux sujets les plus important de notre avenir (Europe, OTAN, monnaie, constitution, guerres illégitimes…).

Votre programme à la fois ambitieux et humble pour redonner la souveraineté au peuple français et briser les chaines que nous avons aux pieds est concret, réaliste et précis. Je ne suis pas d’accord avec tout ce que vous proposez, mais je suis d’accord sur l’essentiel, chose qui ne m’est jamais arrivé en 25 de ma vie d’électeur. Je me sens représenté sur les questions fondamentales que je me pose au quotidien et qui me coupent de la majorité des français qui se contentent d’analyses partielles et superficielles pour diriger leur (in)action politique, c’est un sentiment vraiment nouveau pour moi. Malheureusement, vous n’avez pas obtenu les 500 signatures. Malgré votre sérieux et votre expérience du gouvernement et de l’administration, malgré un mouvement dynamique qui grossit de jour en jour, vous n’en avez obtenu que 17, ce qui est bien la preuve que nous ne vivons PAS en démocratie. Vous avez maintenant le courage d’appeler à ne pas aller voter durant ces présidentielles, afin de donner le moins de légitimité possible aux candidats qui ont passé le filtre de l’obéissance à la dictature euro-atlantiste. Bas les masques. C’est la décision que j’avais de toute façon prise avant de connaitre l’existence de votre mouvement et de votre programme. Rendez-vous dans 5 ans (et bien avant au quotidien !), monsieur Asselineau, car vous m’avez redonné le gout de me battre, et le baume au coeur de me sentir moins isolé, moins incompris, moins méprisé.

Merci, monsieur Asselineau, de tenir le langage de la vérité et de l’intelligence, qui transcende les partis et les clivages classiques, afin d’aborder les problèmes DE FOND, à l’instar du Conseil National de la Résistance et de son programme dont vous vous êtes largement inspiré et dont vous avez courageusement rappelé l’importance et l’ampleur des enjeux à vos concitoyens. Je ne peux malheureusement pas adhérer à l’UPR pour l’instant, car la vie m’a jeté sur le bord de la route, et il me faut d’abord penser à survivre et m’en sortir (et de toute façon je n’ai pas d’adresse). Mais vous avez ma sincère sympathie et mes plus vigoureux encouragements. Si j’ai la chance de retrouver un travail et un logement, je serai fier et heureux de vous apporter un soutien plus concret. En attendant, haut les coeurs, et en avant vers un puissant rassemblement de citoyens de tous horizons qui ont pour point commun de vouloir redonner le pouvoir au peuple ! Peut-être qu’après, on passera notre temps à nous crêper le chignon, mais nous le ferons dans un pays libre et démocratique !

Pascal , libre dans sa tête et dans son coeur
Par Pascal (21/03/2012)
Bonjour,

Je viens de voir votre vidéo qui fait état, avec amertume, des parrainages, qui n’est pas très surprenant mais qui restait une occasion “pacifique” de faire évoluer le débat et cela n’annonce rien de bon dans la marche forcée du peuple, qui devient ostentatoire.

Simplement j’aimerai que vous vous rendiez compte de l’impact que vous avez sur un français de 1ere génération d’origine maghrébine (pour situer le degré de désorientation et de désillusion que je peux représenter sociologiquement lol), M.Asselineau rend fier d’être Français et ce n’est pas peu dire, si l’on mesure l’insondable impact intérieure et extérieure que ça peut représenter pour des personnes aussi désorienter et désabuser comme je peux les représenter. Ayez confiance en votre travail, votre mérite et votre réussite sont établies malgré les énormes obstacles malgré lesquels vous nous atteignez.

Il semble que toutes les représentations collectives d’ampleur se sont fourvoyer en s’adaptant à ce système et c’est tout à votre honneur que vous payer le cout de la vérité, à ce propos; « Les avantages du mensonge sont d’un moment, ceux de la vérité sont éternels ; mais les suites fâcheuses de la vérité, quand elle en a, passent vite, et celles du mensonge ne finissent qu’avec lui. » (Diderot) bon courage et n’oubliez pas que beaucoup sont avec vous et presque tous sans le savoir…..
Par Mohamed (21/03/2012)
Cher Monsieur Asselineau,

Comme beaucoup de sympathisants sans doute, j’ai été déçu de ne pas vous voir sur la liste des candidats ayant obtenus les 500 signatures, même si le risque paraissait grand. J’imagine donc que pour vous qui vous êtes investi autant, le coup est rude… Ne perdez pas courage, je suis sûr d’ailleurs que ce n’est pas le cas, mais savoir que l’on est pas seul est une grande force. Vos idées font leur chemin petit à petit .

Je m’en aperçoit régulièrement quand j’argumente en leurs faveurs autour de moi. l’histoire nous montre que l’on a du mal à se réformer sans crises grave… Espérons malgré tout que nous n’aurons pas trop à souffrir d’une prise de conscience trop tardive! à bientôt de vous écouter ou de vous lire sur votre site ou ailleurs

Bien respectueusement
Par Carol (21/03/2012)
Le combat continue. Vous n’êtes plus un inconnu et votre succès va croissant. Félicitation et merci de nous ouvrir les portes de la connaissance.
Par Thierry (19/03/2012)
Une pensée pour vous, Monsieur ASSELINEAU.
Si l’espoir que je mets en votre discours reste intact, je le sais malgré tout abattu ce soir suite au verdict qui ne vous portera pas en phase finale de ces présidentielles.Imaginant votre tristesse, je tenais à vous exprimer ma sympathie et mon soutien.
Par Alain (19/03/2012)
Courage, François,
on te suit et on te soutient ! Bravo pour ton courage et ta probité,
amicalement,
Par Muriel (17/03/2012)
Bonjour Mr Asselineau,

D’abord un grand MERCI pour vos conférences et interventions, qui m’ont permis d’y voir plus clair sur de nombreux points complexes – ou en tout cas non explicites – concernant les nombreux pièges qui se referment sur nous aujourd’hui.

[...]

J’ai bien sûr visionné votre conférence sur l’Histoire de France, et je voulais savoir si vous aviez une bibliographie à me conseiller sur le début du XXème siècle en France. En effet j’aimerai mieux connaître cette période afin de mieux comprendre le contexte de ces articles (et de ceux à suivre), dont j’ai l’intention d’en faire la plus large diffusion possible.

Encore une fois, vous avez toute ma gratitude, Il n’est pas sûr que sans des hommes comme vous, des hommes comme moi sortiraient de leur tanière pour se mettre aussi en mouvement.

Je vous souhaite une excellente continuation et je souhaite de tout coeur que vous obteniez les voix nécessaires pour vous présenter à la Présidence !

Amicalement,
Par Henri (15/03/2012)
Bonjour,

j’adhère pour la première fois de ma vie à 31 ans à un parti politique. Votre discours de vérité m’a séduit ! Vous avez tout mon support. Bravo pour votre courage !
Par B.G (03/03/2012)
Bonjour Mr Asselineau,

Tout d'abord je tiens a vous remercier pour votre excellence, je ne suis pas adherant mais je voterais pour L'UPR au prochaines élections.

Je suis plus que satisfait de la défaite de Clinton, mais surtout cette élection nous à tous bien démontrer a quel point tout ce système journalistique de propagande s'est planté en beauté!!!!!! quel bonheur!!!!!!!

J'espère vous voir sur les chaines TV avant la fin des élections françaises (que ces ordures de médias fassent leur travail de journaliste et non de partisans pour un monde sous le ton de l'arnaque permanente)

Je ne suis pas adhérent et je ne souhaite pas le devenir mais sachez que je vante votre travaille autour de moi et que déjà pas mal de personnes on choisis votre bulletins pour la prochaine échéance

Longue vie a vous Mr Asselineau , je vous souhaite de tout cœur la réussite dans l'intérêt de la France

Par M. M. Hauts de Seine (00/00/0000)
Bonjour Mr Asselineau,

Tout d'abord je tiens a vous remercier pour votre excellence, je ne suis pas adhérent mais je voterai pour L'UPR aux prochaines élections.

Je suis plus que satisfait de la déffaite de Clinton, mais surtout cette élection nous à tous bien démontrer a quel point tout ce système journalistique de propagande s'est planté en beauté!!!!!! quel bonheur!!!!!!!

J'espère vous voir sur les chaines TV avant la fin des élections françaises (que ces ordures de médias fassent leur travail de journalistes et non de partisans pour un monde sous le ton de l'arnaque permanente)

Je ne suis pas adhérant et je ne souhaite pas le devenir mais sachez que je vante votre travaille autour de moi et que déjà pas mal de personnes on choisis votre bulletins pour la prochaine échéance

Longue vie a vous Mr Asselineau , je vous souhaite de tout cœur la réussite dans l'intérêt de la France.
Par M.M. (Hauts-de-Seine) (00/00/0000)
Cher Monsieur,

Je fais suite à vos conférences dont je prends connaissance sur Internet depuis seulement quelques semaines et étudie avec beaucoup d'intérêt.

Je me permets de vous dire que j'éprouve une grande estime pour votre personne et pour le travail remarquable que vous faites sur le terrain et sur le fond.

La somme d'information historique, économique, politique, sociologique que vous apportez à portée de clic m'est une révélation, pour ne pas dire un électro-choc!

Je vous prie de croire Cher Monsieur en l'assurance de mes sentiments les meilleurs, de ma fraternité et de ma sympathie pour l'action que vous menez.

Vive la France,
Par Wilfried (00/00/0000)
Monsieur
Je vous suis depuis quelques années et je vote pour vous ou votre parti dés que possible !
J'ai 51 ans, je suis femme au foyer et j'aspire comme vous à sortir mon pays des pièges de l'UE, de l'euro et de l'Otan . J'ai vu qu'il vous manquait 11 candidatures féminines pour la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Je vous propose donc la mienne , bien que je ne sois pas adhérente ,car je tiens à voter pour vous aux régionales !
Je suis totalement ignorante de ce que cela implique , mais si je le peux , je serai ravie de vous aider ainsi à clore votre liste! Et je ne me dédirais pas!
Je vous prie , Monsieur, d'accepter mes remerciements pour le travail d'éveil que vous effectuez , cela représente pour moi une lumière d'espoir dans la nuit sombre que notre pays traverse.
Par Isabelle (00/00/0000)

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Back to Top

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :