L’UPR est le seul mouvement politique en France qui publie en temps réel
le nombre de ses adhérents

Les responsables de l’UPR

Monsieur David WENTZEL

Délégué régional de la Lorraine

Lui écrire

Je suis né en 1985 dans la commune de Saint-Dié-des-Vosges, sous-préfecture qui se situe à l'est du département, non loin de l’Alsace. Je suis très attaché à ce département, car j'adore la montagne et la nature en général.

J'ai effectué des études en alternance à partir de 17 ans pour devenir géomètre, ce qui m'a conduit à entrer assez rapidement dans le monde du travail. Je suis issu de deux familles modestes d'ouvriers. Très jeune, j'ai été confronté aux dures réalités économiques engendrées par la délocalisation des industries du bassin vosgien.

Ma mère fut malheureusement l’une des nombreuses victimes de ces vagues de licenciement et des fermetures d'usines de textile, qui constituaient l’une des principales industries du département. Ces entreprises ont profité des traités européens (notamment des articles 32 et 63 du T.F.U.E.) pour aller installer leurs sites de production dans des pays où la main d'œuvre et la fiscalité sont à moindre coût. J’en ai vu le résultat à la maison !

Mais l'industrie n'est pas le seul secteur touché dans notre département. L'agriculture subit également la politique dictée par l'U.E. (notamment des articles 38, 39 et 40 du T.F.U.E.), avec une forte baisse du nombre de petites fermes, qui disparaissent au profit de grandes exploitations aux techniques de monocultures.

Aujourd'hui, c'est à mon tour de connaitre les tourments dus à ce système financier sans âme. J'ai eu l'occasion d'effectuer 4 années d'apprentissage et plus de 6 ans en tant qu'employé dans des cabinets de géomètre-expert, preuve que j’étais apprécié. Mais cela n’a pas empêché que je sois congédié pour des raisons économiques. Depuis, j'éprouve les pires difficultés à retrouver un emploi dans les Vosges en rapport avec mon domaine professionnel.

Tout ceci m'a donc amené à me poser une question : Comment un État qui avait un rayonnement planétaire et qui était connu pour être le pays des Droits de l'Homme, est-il devenu un État en crise permanente et qui participe à différentes guerres aux justifications plus qu'obscures ?

N'ayant pas fait de grandes écoles, j'ai dû entamer ma quête d'informations par moi-même. Que ce soit en passant par des lectures, en visionnant bon nombre de reportages ou en fouillant sur Internet, il me manquait toujours certaines données. Jusqu'au jour où mes recherches aléatoires m'ont amené à suivre très attentivement une vidéo de Monsieur Asselineau. J'y ai alors trouvé des éléments nouveaux et cruciaux pour répondre à ma question initiale sur notre système politique et sur la mainmise des États-Unis sur l'Union Européenne. D'un seul coup, tout m’est apparu clairement et simplement.

Après avoir vu toutes ses conférences et les avoir mises en relation avec toutes les informations que j’avais accumulées jusqu'ici, tout s'est éclairé. J'ai compris que la Constitution française était reléguée au second rang par les différents traités européens que personne ne connaît, et qui sont de toute façon difficilement compréhensibles pour le commun des mortels et très souvent dépourvus d'humanisme.

J'ai été définitivement convaincu en découvrant le fantastique programme présidentiel de l'U.P.R., inspiré de celui du Conseil National de la Résistance, qui est sans commune mesure avec ceux des autres partis.

Cela fait maintenant plus de deux ans que je suis attentivement l'U.P.R. et plus d'un an et demi que j'en suis adhérent.

Or, au cours de ces deux ans, j'ai pu constater que la situation se dégrade de plus en plus rapidement :

  • dans les Vosges, mais aussi en France et en Europe, que ce soit au niveau du travail, des dettes, des services publics, de la qualité de vie, etc...
  • dans le monde, avec de plus en plus de guerres, l'asservissement de l'U.E. par les États-Unis qui apparaît maintenant de façon aveuglante, ou encore avec des affaires de type « Snowden » (un homme que je trouve, soit dit en passant, très courageux), etc...

C'est donc devenu pour moi une évidence et un devoir de m'impliquer activement pour la cause de l'Union Populaire Républicaine, afin qu'un maximum de personnes aient accès aux informations très précises, délibérément snobées par les médias, qui y sont données. J'invite d'ailleurs tous les adhérents et sympathisants ainsi que tous les Vosgiens avides de renseignements à me contacter.

Je terminerai en disant que je souhaite que l'on se sorte de la tutelle imposée par les dirigeants des U.S.A, dans le but de rétablir la démocratie et retrouver notre souveraineté ainsi que les grands principes de notre République qui ont disparu, c'est-à-dire Liberté, Égalité, Fraternité.

Back to Top