Compère MÉLENCHON et commère LE PEN assurent le spectacle

Download PDF
Lecture : 4 min

Dans le cadre de son émission censée être « iconoclaste », M. Bourdin, journaliste de la radio RMC, a décidé d’inviter M. Mélenchon et Mme Le Pen pour un « débat » en ce jour de la Saint-Valentin. Quelle nouveauté renversante ! C’est un véritable concentré de dissidence !
MELENCHON et Marine LE PEN

Cette énième invitation de ces deux mêmes responsables politiques conforte, une énième fois, les analyses de l’UPR. En fait « d’opposants », M. Mélenchon et Mme Le Pen font de l’iconoclasme toujours inoffensif et sont bien des rouages du Système qu’ils prétendent combattre. Les vrais opposants, eux, sont interdits d’antenne, fût-elle prétendument « iconoclaste ».

Compère Mélenchon et Commère Le Pen ont en effet au moins 8 points communs :

  1. ils sont forts en gueule (c’est le sketch nécessaire pour faire croire aux Français qu’ils ont des convictions).
  2. ils tempêtent contre l’Europe, vocifèrent contre la perte de souveraineté, hurlent à l’absence de démocratie. (c’est impératif pour faire croire aux Français que ce sont de vrais opposants).
  3. ils sont incompétents techniquement sur le fond des dossiers (c’est également nécessaire pour montrer aux Français que leurs « coups de gueule » ne sont que des mouvements d’humeur faciles à démonter et que l’on ne peut pas leur confier des responsabilités).
  4. ils ne parlent JAMAIS – AU GRAND JAMAIS – du fait que ce sont les USA qui ont conçu la construction européenne depuis 1945, ni pourquoi ils l’ont constamment promu financièrement et médiatiquement (sinon, ils seraient interdits d’antenne).
  5. ils ne proposent JAMAIS – AU GRAND JAMAIS – de sortir la France unilatéralement de l’UE et de l’euro en vertu de l’article 50 du TUE. (sinon, ils seraient interdits d’antenne).
  6. ils ne proposent JAMAIS – AU GRAND JAMAIS – de sortir la France unilatéralement de l’OTAN. (sinon, ils seraient interdits d’antenne)
  7. ils empochent l’un et l’autre environ 15 000 euros par mois de rémunération, versés par le Parlement européen (en vertu de leur mandat de député européen, qui ne sert à rien d’autre qu’à assurer leur train de vie aux frais du contribuable, via l’UE).
  8. ils sont constamment dans tous les médias (preuve par excellence qu’ils sont extrêmement utiles au Système).
  9. enfin, ils jouent à fond et constamment, l’un et l’autre, sur le registre droite-gauche :
    — Compère Mélenchon a le mot « gauche » à la bouche dans toutes les phrases. Et il n’hésite jamais à fustiger « la droite », histoire de bien s’assurer que les électeurs de droite ne viendront jamais au PG.
    — Quant à Commère Le Pen, il n’y a pas 1 Français sur 1 000 qui pense qu’elle soit autre chose que d’extrême droite. Et elle n’hésite jamais à fustiger les immigrés, les musulmans, les fonctionnaires, les communistes, les socialistes, les ci et les ça, histoire de bien s’assurer que les électeurs de droite modérée, du centre et a fortiori de gauche ne viendront jamais au FN.

Pour le Système, ces 2 Guignols sont très précieux car ils permettent de bien maintenir la division des Français entre « droite » et « gauche ».

Car pour le Système, il est en effet crucial de s’assurer que les 55 % d’électeurs qui ont voté Non en 2005 (dont 25 % venaient de droite et 30 % venaient de gauche) ne puissent pas se retrouver dans un parti comme l’UPR, où ils pourraient former une majorité. Ce serait bien trop dangereux.

Compère Mélenchon et Commère Le Pen servent donc à ça : ce sont les chiens de garde qui font en sorte que ces 55 % ne se reconstituent pas.

C’est pour cela que M. Bourdin les reçoit pour la énième fois (en attendant TF1, France 2, France 3, RTL, EUROPE 1, France Inter, etc., etc.).

En attendant, François Asselineau, Inspecteur général des finances, qui réclame depuis quatre ans que l’on puisse sortir de l’Union européenne, n’a JAMAIS été invité sur l’un de ces médias nationaux. Dans le même temps, les vidéos de ses différentes conférences ont été vues plus de 700 000 fois sur internet.