CONFIRMATION TRIOMPHALE DU PROGRAMME DE L’UPR == la Première ministre britannique annonce qu’elle activera l’article 50 du T.U.E. avant fin mars 2017 pour « faire du Royaume-Uni un pays de nouveau souverain et indépendant ».

Télécharger en PDF
Lecture : 7 min
uk-drapeau-et-big-ben
———————-

Le Royaume-Uni va activer l’article 50 du T.U.E avant fin mars 2017, comme l’UPR ne cesse de le proposer aux Français depuis des années.

La Première ministre britannique, Mme Theresa May, vient d’annoncer officiellement, ce 2 octobre 2016, que le Royaume-Uni activera l’article 50 du Traité de Lisbonne, pour déclencher la procédure de sortie de l’Union européenne, « avant fin mars 2017 ».
 
Dans un entretien au journal Sunday Times paru ce 2 octobre 2016, Mme Theresa May explique ainsi qu’elle présentera une nouvelle législation afin d’abroger le « European Communities Act » de 1972, l’acte d’adhésion de son pays à l’Union européenne. Cette seconde étape devrait avoir lieu lors du discours de la reine devant le Parlement, prévu en avril ou mai 2017.
 
« Cela marquera la première étape pour faire du Royaume-Uni un pays de nouveau souverain et indépendant », a déclaré Theresa May, soulignant que cela marquera « la fin de l’autorité de l’UE au Royaume-Uni ».
 

Commentaire

Ce 2 octobre 2016 est un jour historique.
 
Par cette annonce officielle, la Première ministre du Royaume-Uni vient de confirmer à la fois :
– que le choix du peuple britannique sera respecté,
– que le Royaume-Uni va bel et bien sortir définitivement de l’UE,
– que celle-ci n’aura plus « autorité » sur le pays, lequel va donc redevenir souverain et indépendant,
– et que tout ceci va se dérouler selon la procédure juridique prévue par l’article 50 du traité de l’Union européenne.
 
Un peu plus de 9 ans après que j’aie créé l’UPR, cette décision souveraine de ce grand peuple qu’est le peuple britannique constitue une confirmation triomphale, à la fois des analyses et du programme de l’UPR.
 
Depuis le haut Moyen-Âge, les Britanniques ont montré la voie de la démocratie et de libertés publiques à tout le continent européen et au monde.
 
Inventeurs de la Magna Carta de 1215, de l’Habeas Corpus, de la monarchie parlementaire, des syndicats, restant seuls en guerre contre l’Allemagne nazie de juin 1940 à juin 1941, protecteurs de Charles de Gaulle et de la France Libre, les Britanniques viennent d’inscrire un nouveau titre de gloire à leur histoire millénaire : ils sont les premiers à sortir de la dictature européenne et ils vont montrer la voie à tous les autres peuples d’Europe.
 

Comme beaucoup de Français, je suis très attaché aux idéaux républicains de notre pays mais très respectueux aussi de la tradition monarchique britannique, et c’est pourquoi j’illustre ce grand jour par l’hymne national britannique, le « God Save the Queen ».

Vive le Royaume-Uni libre !
Et vive la France libre !
 
2 octobre 2016

Enregistrer

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

François Asselineau, Président de l’Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :