Historique ! Le Royaume-Uni choisit la liberté et sonne le début de l’effondrement de la construction européenne

Lecture : 2 min
Aidez-nous ! Partagez :

LA VICTOIRE DU BREXIT EST ACQUISE AVEC 51,8% DES VOIX CONTRE 48,2%.

Ainsi donc, rien n’y aura fait :

– ni les menaces d’Apocalypse formulées sans cesse aux Britanniques, si d’aventure ils osaient vouloir ce qu’ont tous les peuples libres du monde,

– ni le crime mystérieux, ô combien opportun, de la députée Jo Cox, dont j’avais eu en quelque sorte la prémonition, et son exploitation abjecte par toutes les forces euro-atlantistes,

– ni les articles terrorisants publiés par Jacques Attali, Emmanuel Macron, George Soros et consorts, pour menacer les Britanniques des pires rétorsions,

– ni les scandaleux sondages bidons, qui ont été claironnés de façon triomphante et martelés à l’opinion britannique pendant le scrutin lui-même, au mépris de toute éthique démocratique.

Courageux et libre, le grand peuple britannique vient de se hisser à la hauteur de son histoire et d’administrer une formidable leçon de liberté aux autres peuples du continent.

independanceDay-brexit

En ce 24 juin au matin, une chose est sûre : l’Histoire vient de basculer.

Non seulement le Royaume-Uni va reprendre sa liberté mais tous les peuples d’Europe, les uns après les autres, vont désormais exiger d’avoir aussi la même possibilité.

En sortant leur pays de l’infâme piège tendu par Washington depuis 1951, les Britanniques viennent de rendre au monde un service comparable à celui de 1940.

En ce 24 juin 2016 au matin, la prétendue « construction européenne » vient de commencer son effondrement final.

Ce vote historique des Britanniques justifie les 9 ans de combat de l’UPR et préfigure l’inéluctable accession de l’UPR au pouvoir en France.

Vive les Britanniques !
Vive le Royaume-Uni libre !
Vive la République française !
Et vive la France libre !

François ASSELINEAU
24 juin 2016 – 05h55