Étienne Chouard sur l’info.re : « Je donne ma voix à Asselineau pour retirer aux médias le prétexte de ne pas l’inviter par manque de voix. Nous avons besoin du travail d’Asselineau pour comprendre qu’il faut se libérer de l’UE. » 12 mai 2019

Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

Lors d’un entretien sur L’info.re, média réunionnais, Étienne Chouard a rappelé que même si pour lui l’élection n’est pas la solution pour s’émanciper, il va tout de même apporter sa voix à François Asselineau.
Cela afin d’empêcher les médias de ne pas l’inviter pour le prétexte qu’il n’a pas assez de voix. Car, comme lui, François Asselineau se bat contre l’Union Européenne et que son travail doit être plus largement médiatisé pour que les Français comprennent qu’il faut se libérer de l’UE.

L’UPR partage évidemment cette analyse et remercie Étienne Chouard pour l’honnêteté de son propos.

Nous rappelons que le dernier sondage publié par CNews plaçait le Frexit à 23 % d’intention chez les Français. Outre le fait que nous nous étonnons de ne pas retrouver ces résultats dans les sondages pour les listes proposant le Frexit aux Européennes, force est de constater que le temps de parole et de commentaire alloué au Frexit dans les médias est très loin d’atteindre les 23 %.

Il s’agit pourtant d’un sujet prioritaire et totalement déterminant pour l’avenir de la France. Dans un pays à prétention démocratique, le temps de parole devrait être le même pour ceux qui sont pour l’UE et pour ceux qui veulent s’en libérer, afin que la souveraineté nationale puisse choisir sur l’honnêteté et sur les arguments de fond.

Il est urgent qu’il y ait un rééquilibrage démocratique en France et nous remercions Étienne Chouard pour son discours qui va dans ce sens.

Aidez-nous ! Partagez :