François Asselineau à été reçu très chaleureusement par M. Neko Hnepeune, président de la province des îles Loyauté (Nouvelle Calédonie)

Lecture : 2 min

L’entretien s’est déroulé le 27 septembre 2018 au siège de la présidence des Îles Loyauté, à We, chef-lieu de l’île de Lifou et ville principale de la Province des îles Loyauté.
Au cours de ce long entretien d’une durée de 1h30, j’ai :

– fait le point sur l’évolution de l’UPR (que le président des Loyauté connaissait très bien),

– présenté mon analyse du prochain référendum sur l’indépendance de la Nouvelle Calédonie et justifié notre appel à voter contre,

– exposé notre vision de la Nouvelle Calédonie au XXIe siècle, fondée sur une très large autonomie dans le cadre d’une République française redevenue indépendante de l’UE et de l’OTAN et veillant à poursuivre la résolution des disparités sociales qui affectent ce territoire.

– annoncé que l’UPR sera présente aux élections provinciales de mai 2019.

De son côté, le Président des îles Loyauté a rappelé qu’il avait appelé à voter Oui à l’indépendance mais a convenu que la question du financement actuel de 71% du budget du territoire par la France demeurait sans réponse en cas de succès du référendum.

Il a écouté avec beaucoup d’attention mes analyses et a reconnu que les Calédoniens devraient regarder tous ensemble vers l’avenir en cas d’échec du référendum.

Il a convenu également que le gel actuel du corps électoral (30 000 électeurs d’origine métropolitaine sont exclus du scrutin) ne pourrait pas être poursuivi indéfiniment après la consultation du 4 novembre.

Nous nous sommes mutuellement félicités de l’apaisement des tensions survenu de façon très perceptible en Nouvelle-Calédonie depuis les accords de Matignon et d’Oudinot et nous nous sommes séparés dans un climat de grande sympathie et de respect mutuel.

FA
27 septembre 2018

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :