François Asselineau interrogé par Russia Today : «Le Nobel de la Paix est un moyen pour Washington de faire prévaloir ses intérêts géopolitiques»

Print Friendly, PDF & Email

screen-shot-10-11-16-at-06-34-pm


—————————————————————————————-

François Asselineau a été interrogé par la chaîne Russia Today sur ce qu’il pense du Prix Nobel de la paix en général, et sur son attribution au président de la République de Colombie en 2016, en particulier.

L’entretien a été réalisé par téléphone depuis Moscou par Svyatoslav Chtchegolev, Producteur en chef de Russia Today, la plus grande chaîne internationale de la Fédération de Russie.

Cet entretien a été rapidement mis en ligne par la chaîne, sans que le texte ne nous ait été soumis pour relecture.

C’est ce qui explique que, si le texte reflète fidèlement la pensée du président de l’UPR, certaines formules de synthèse, ici ou là, témoignent d’un français approximatif que nos lecteurs voudront bien excuser.

 

Nobel Committee Chairman Thorbjorn Jagland presents President Barack Obama with the Nobel Prize medal and diploma during the Nobel Peace Prize ceremony in Raadhuset Main Hall at Oslo City Hall in Oslo, Norway, Dec. 10, 2009. (Official White House Photo by Samantha Appleton) This official White House photograph is being made available only for publication by news organizations and/or for personal use printing by the subject(s) of the photograph. The photograph may not be manipulated in any way and may not be used in commercial or political materials, advertisements, emails, products, promotions that in any way suggests approval or endorsement of the President, the First Family, or the White House.

10 décembre 2009 : le Président du Comité Nobel, M. Thorbjorn Jagland, remet au président des États-Unis Barack Obama la médaille et le diplôme du Prix Nobel de la Paix à Oslo, Norvège.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :