La Russie annonce avoir trouvé, grâce à l’intelligence artificielle, un cocktail de médicaments permettant d’inhiber la réplication du Covid-19 : UN ANTIPALUDÉEN ET DES ANTIBIOTIQUES.

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min
Print Friendly, PDF & Email

L’Agence fédérale russe de biomédecine a présenté ce samedi 28 mars un cocktail de médicaments pour le traitement du coronavirus.

Le cocktail de médicaments officiellement retenu par la Russie : un antipaludéen et des antibiotiques.

Le communiqué officiel fait expressément référence aux expériences chinoise et française : « Le Centre de recherche et de production Pharmazachita, se référant à l’expérience chinoise et française, a développé un schéma thérapeutique pour lutter contre le coronavirus qui est basé sur le médicament antipaludique Méfloquine ».

Selon l’agence, ce « médicament à haute sélectivité bloque l’effet cytopathique du coronavirus dans les cellules et inhibe sa réplication, alors que les effets immunosuppressifs de la Méfloquine bloquent l’inflammation provoquée par le virus. »

« L’ajout de macrolides et de pénicillines synthétiques empêchera non seulement la formation d’un syndrome bactérien et viral secondaire, mais permettra également d’augmenter la concentration d’agents antiviraux dans le plasma sanguin et les poumons », ce qui fournira « un traitement efficace aux patients atteints de coronavirus de gravité variable ».

Source : https://fr.sputniknews.com/russie/202003281043417673-la-russie-devoile-son-medicament-pour-traiter-le-coronavirus/

Le recours à l’intelligence artificielle

Une autre dépêche venue de Russie précise que c’est à l’aide d’un système d’intelligence artificielle (un réseau neuronal artificiel) que les chercheurs russes de l’entreprise Gero ont identifié plusieurs médicaments ayant le potentiel d’empêcher le Covid-19 de se reproduire.

Ce résultat a été obtenu grâce au développement de la puissance informatique et de l’émergence de nouveaux algorithmes d’apprentissage profond (ou “deep learning”), qui aident les scientifiques à trouver de nouveaux moyens de traiter les maladies beaucoup plus rapidement.

L’intelligence artificielle leur a ainsi permis d’analyser rapidement des milliers de médicaments et leurs effets sur les bactéries, les virus, les cellules cancéreuses ou encore les tissus défaillants.

Ils ont ainsi pu mettre en évidence six médicaments qui pourraient supprimer les protéines responsables de la reproduction du virus Covid-19. Source : https://fr.sputniknews.com/russie/202003291043425796-des-chercheurs-russes-ont-trouve-les-medicaments-qui-bloquent-la-duplication-du-coronavirus-dans/

CONCLUSION : une solution qui semble très voisine de celle du Professeur Raoult

D’après ces dépêches, le cocktail de médicaments retenu par l’Agence fédérale russe de biomédecine comme efficace contre le coronavirus se compose :

d’un antipaludéen (la Méfloquine, qui est plus proche du Lariam que de la Nivaquine – chloroquine : https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9floquine). Néanmoins, la méfloquine et la chloroquine sont tous deux des dérivés des quinoléines.

d’un ou de plusieurs antibiotiques.

En attendant d’en savoir plus, cette solution russe – découverte par le passage au crible systématique de milliers de médicaments via un système d’intelligence artificielle – ne semble pas absolument identique à la combinaison proposée par le Pr Raoult à l’Institut IHU Méditerranée de Marseille.

Force est néanmoins de constater qu’elle y ressemble vraiment beaucoup.


Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :