La « tactique du salami » : Les euro-régions pour démanteler la France et la soumettre à l’empire euro-atlantiste

Lecture : 2 min

strasbourg-eu
Comme le savent mes lecteurs, l’oligarchie euro-atlantiste vise à démanteler les États-nations d’Europe – pour piller leur patrimoine et soumettre leurs populations – en procédant toujours de la même façon : insidieusement, sans répit, et tranche par tranche.

Cette manœuvre – dite « tactique du salami » – vise à détricoter un par un tous les symboles et toutes les références à l’unité nationale d’une part, à vendre à des intérêts privés tout le patrimoine public d’autre part. J’en parle d’ailleurs, dans mon dernier entretien d’actualité (à partir de 25’45 »).

Cette tactique du salami est en cours en Catalogne, en Écosse, en Flandre, mais aussi souterrainement en France. Comme nous l’apprend aujourd’hui la page Facebook UPR-ALSACE, le site internet officiel de la ville de Strasbourg vient ainsi de décider récemment de troquer son « .fr » par un « .eu ».

Ce site, qui présente Strasbourg comme une « eurométropole », ne comporte plus aucune référence à la France.

Tout cela se passe, bien entendu, sans l’avis des Strasbourgeois ni des Alsaciens.

Ainsi, chaque détail et repère qui rattachent encore les Français à leur pays est minutieusement détruit.

Quant à François Hollande, dont le rôle constitutionnel est d’être « le garant de la souveraineté et de l’indépendance nationale », il se rend chaque jour un peu plus coupable de haute trahison.

Si les Français ne se ressaisissent pas au plus vite, la France risque de s’engager pour de bon sur le chemin de la désintégration nationale où l’Espagne, la Belgique et le Royaume-Uni sont déjà lancés.

Au bout du processus de cette destruction des États-nations, ce sont les féodaux du XXIe siècle (Goldman Sachs, JP Morgan, Monsanto, etc.) qui auront transformé les peuples d’Europe en serfs d’un impitoyable et nouveau Moyen Âge.

François Asselineau

François Asselineau, Président de l’Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :