L’évènement politique de notre grande fête du Brexit du 31 janvier 2020 : le 1er grand rassemblement des partisans de la souveraineté nationale.

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min
Print Friendly, PDF & Email

François Asselineau a organisé ce vendredi 31 janvier 2020 une grande soirée pour célébrer l’évènement historique que constitue le Brexit, à l’espace « Atelier Basfroi » dans le 11e arrondissement de Paris.

S’inscrivant dans l’esprit du Conseil national de la Résistance de 1943-44, cet évènement politique exceptionnel a permis de rassembler, le temps d’une soirée, des personnalités françaises de bords politiques très différents mais partageant une même joie de voir nos voisins britanniques se libérer de la tyrannie de l’Union européenne.

Notre photo montre ainsi tous les responsables réunis se réjouir de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, au moment des 12 coups de minuit. De gauche à droite :

  • Florian Philippot, président des Patriotes, ancien vice-président du Front national,
  • Martine Fumey, vice présidente du Club des entreprises n° 1 français de l’export,
  • Dominique Jamet, cofondateur de l’Union nationale citoyenne, ancien vice-président de Debout la France, ancien journaliste à Marianne, France-Soir et au Figaro,
  • Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, député, ancien candidat aux élections présidentielles de 2012 et 2017,
  • (derrière Nicolas Dupont-Aignan) Pierre Lévy, rédacteur en chef du mensuel Ruptures, ancien journaliste à l’Humanité et ancien militant syndical à la CGT.
  • Jacques Cheminade, président de Solidarité & Progrès, ancien candidat aux élections présidentielles de 1995, 2012 et 2017,
  • François Asselineau, président-fondateur de l’UPR, ancien candidat à l’élection présidentielles de 2017, organisateur de la grande Fête du Brexit,
  • Philippe Pascot, écrivain et ancien maire-adjoint d’Évry auprès de Manuel Valls,
  • Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate, ancien maire de Rambouillet et ancien député des Yvelines,
  • John Laughland, universitaire anglais, de nationalité française et britannique, auteur de The Tainted sources of Europe, traduit en français par La Liberté des nations,
  • Gilles Casanova, secrétaire général adjoint du Front démocrate et de l’Union des démocrates et des écologistes, ancien conseiller de Jean-Pierre Chevènement,
  • Djordje Kuzmanovic, président de République souveraine, ancien porte-parole et conseiller de Jean-Luc Mélenchon pour les questions internationales et de défense,
  • (derrière Djordje Kuzmanovic) David Bourgeois, un citoyen a l’initiative des jardins d’entraide.

Le Comte de Paris, Jean d’Orléans, prétendant au trône de France, avait envoyé son représentant personnel, Bruno Cazelles, à titre d’observateur (non présent sur la photo).


Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :