L’UPR participe aux manifestations le jeudi 22 mars pour la défense des services publics, et contre l’Union européenne qui est responsable de leur démantèlement

Lecture : 1 min

L’UPR appelle les Français à se joindre aux manifestations prévues le jeudi 22 mars pour défendre les services publics à la française.

Les adhérents et sympathisants de l’UPR rappelleront quelle est la véritable cause de la destruction de nos services publics et de l’affaiblissement de l’État : notre appartenance à l’Union européenne et à l’euro. MM. Macron et Philippe ne sont que les exécutants zélés d’une politique gravée dans le marbre des traités européens et mise en œuvre par Bruxelles quel que soit l’avis des Français.

L’article 106 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne impose, en effet, de soumettre à la concurrence les secteurs relevant de monopoles d’État. L’euro, pour sa part, induit des politiques d’austérité sans fin dont le résultat est de réduire inlassablement les moyens de l’État, et donc des services publics qui ne fonctionnent plus normalement ou qui finissent par être privatisés.

Les adhérents et sympathisants de l’UPR rappelleront la seule vraie et unique solution à mettre en œuvre pour mettre un coup d’arrêt au saccage des services publics : le Frexit. Toute autre politique conduira inexorablement à la poursuite de leur anéantissement.

Enfin, nous mettons dès à présent en ligne notre tract spécifique à la SNCF, tiré à 60 000 exemplaires, consultable ici.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :