L’UPR sera présente aux élections territoriales polynésiennes du 22 avril 2018, avec la liste dirigée par Jérôme Gasior, qui sera soutenu sur place par François Asselineau entre le 5 avril et le 20 avril

Télécharger en PDF
Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

L’Union populaire républicaine (UPR) sera présente lors des élections territoriales polynésiennes dont le 1er tour se déroulera le 22 avril 2018. La liste composée de 74 personnes, déposée lundi 26 mars au Haut-commissariat de la République à Papeete et intitulée « Dignité Bonheur », est dirigée par Jérôme Gasior, représentant de la section de l’UPR de Polynésie française. Le Haut-commissaire de la République, René Bidal, a donné récépissé de la liste – et l’a donc validée – le 27 mars 2018.

La présence de l’UPR à ce scrutin constitue un véritable tour de force, dont seules 5 autres listes ont été capables, et qui confirme notre implantation de plus en plus profonde sur l’ensemble du territoire français. En particulier, ni LREM, ni la FI, ni le FN, ni DLF, ni le PS, ni EELV, ni le PRG, ni le Modem n’ont été capables de présenter une liste, même avec un partenaire local. L’UPR est le seul parti national à avoir déposé une liste en son nom propre.  

Âgé de 42 ans, marié et père de deux enfants, Jérôme Gasior est originaire de Reims où il a vécu jusqu’en 2010, année de son départ pour Tahiti. Il est titulaire d’une licence de droit et d’un master en gestion de patrimoine. Il est chef d’entreprise, à la fois conseiller en investissement financier, courtier en assurance, agent immobilier et promoteur. Passionné de jeu d’échecs, il a enseigné cette discipline pendant deux ans.

Jérôme Gasior et sa liste ont pour objectif de rassembler les Polynésiens en dehors du clivage entre autonomistes et indépendantistes, pour faire appliquer, pour de vrai et de façon complète, le statut actuel de la Polynésie et exiger de l’État qu’il remplisse pleinement ses fonctions, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

François Asselineau, président de l’UPR et candidat à l’élection présidentielle de 2017, se rendra en Polynésie pendant 16 jours pleins, entre le 5 avril et le 20 avril, afin de prendre une part active à la campagne électorale, non seulement dans l’île de Tahiti mais aussi dans les îles sous-le-vent, aux Tuamotou et aux Marquises. Il s’agit d’une durée inhabituellement longue pour un responsable politique national, preuve de l’intérêt qu’il porte à l’avenir du « Fenua ».

Contact :

presse@upr.fr

06 72 02 57 34

Suivre François Asselineau et l’UPR sur twitter :

@UPR_Asselineau
@UPR_Officiel

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :