EXCELLENTE NOUVELLE – Après le nouveau “NON” à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie (53,4 %), nous voulons maintenant des référendums sur l’indépendance de la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min
Print Friendly, PDF & Email

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la France et pour tous les Français, à commencer par nos compatriotes canaques, qui auraient été les premières victimes de l’indépendance.

Il faut noter que le score du Non est en retrait puisqu’il était de 56,7 % lors du référendum de 2018 .

Mais il faut noter aussi que, si 17% de citoyens français vivant en Nouvelle-Calédonie, parfois depuis 26 ans, n’étaient pas scandaleusement privés du droit de vote, LE SCORE DU NON SERAIT DE L’ORDRE DE 60%.

Nos dirigeants doivent maintenant se justifier :

➡️ auront-ils l’audace d’organiser encore un référendum dans 2 ans sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie (après celui de novembre 2018 et d’octobre 2020, ce serait le 3e en 6 ans !) comme vient de le laisser entendre Macron ?

➡️ quand arrêteront-ils de vouloir imposer à une collectivité française une indépendance de la France qu’une majorité de ses électeurs – et une majorité bien plus large de ses habitants – refuse à chaque consultation ?

➡️ pourquoi cet acharnement à faire voter les Néo-Calédoniens par référendum alors que, depuis 2005, nos dirigeants européistes refusent tout référendum en France sur les sujets les plus fondamentaux ?

Nous voulons quant à nous que soient organisés des référendums sur :

  • l’indépendance de la France de l’Union européenne,
  • l’indépendance de la France de l’euro,
  • l’indépendance de la France de l’OTAN,
  • l’indépendance de la France de l’espace Schengen,
  • l’élargissement de l’Union européenne à l’Albanie et à la Macédoine du nord,
  • la politique migratoire de la France,
  • la politique énergétique de la France,
  • la politique vis-à-vis de la dette publique,
  • le port du masque obligatoire en extérieur,
  • etc.

Les Français doivent maintenant récupérer les pouvoirs qui leur ont été volés et ceci passe notamment par l’organisation de référendums.

Il n’y a aucune raison pour n’en limiter l’exercice, encore et encore, qu’à une partie des citoyens français de la Nouvelle-Calédonie pour les forcer, de guerre lasse et contre leur gré de la majorité des habitants, à quitter la République française.

Il faut maintenant organiser des référendums sur l’indépendance de la France.

FA
04/10/2020

https://www.francetvinfo.fr/politique/referendum-en-nouvelle-caledonie/direct-referendum-sur-l-independance-de-la-nouvelle-caledonie-le-depouillement-a-debute_4128199.html

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :