Nouvelle et grave crise de l’euro en vue !

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min
Print Friendly, PDF & Email
Graphique repris du compte Twitter du professeur Eric Dor :
https://twitter.com/ericdor_econo

Le solde négatif Targets2 de l’Italie bat un nouveau record historique

Comme le souligne Eric Dor, professeur d’économie à l’IESEEG, le solde Target2 de la Banque d’Italie vient d’atteindre un nouveau record historique en avril 2020, à 512 899 milliards d’euros !

Rappelons que ce solde désigne le montant cumulé des capitaux sortis d’Italie pour aller se placer dans d’autres pays de la zone euro. Notamment en Allemagne, mais aussi aux Pays-Bas, au Luxembourg…

Ce solde résulte de l’accumulation des déficits de la balance commerciale, de la balance des services, et aussi des placements de capitaux ayant quitté la péninsule italienne pour s’investir, notamment en Allemagne, dans la perspective d’une explosion de l’euro.

Comme l’UPR l’a maintes fois rappelé, si l’euro explose, les capitaux placés dans une banque commerciale en Allemagne seront automatiquement convertis dans le nouveau deutsche Mark résultant de la désintégration de l’euro ; tandis que s’ils restent placés dans une banque commerciale en Italie, ils seront automatiquement convertis en nouvelles lires italiennes.

Or tous les économistes et tous les marchés financiers savent que dans ce cas :
– le nouveau deutsche Mark grimpera de quelque 20 à 30 % par rapport au cours actuel de l’euro vis-à-vis du dollar,
– tandis que la nouvelle lire devrait se déprécier de 15 à 30 % par rapport au même cours.

Cette anticipation est l’un des principaux moteurs qui alimente la fuite des capitaux de l’Italie vers l’Allemagne, au point de battre un nouveau record en avril (dernières données disponibles).

Ce nouveau record du solde #target2 négatif de l’Italie est en soi déjà très inquiétant quant à la viabilité de l’euro à terme.

Mais on en prend connaissance au moment même où le Tribunal constitutionnel allemand de Karlsruhe vient de disqualifier les arrêts de la #CJUE et de donner un coup d’arrêt à la croissance sans fin des rachats de dettes d’États par la BCE .

Je renvoie à mon analyse : https://www.upr.fr/actualite/la-decision-historique-du-tribunal-constitutionnel-allemand-du-5-mai-2020/

Conclusion : nouvelle et grave crise de l’euro en vue

Alors que la décision de la Cour suprême allemande met en émoi la communauté financière mondiale et les dirigeants de l’UE – à commencer par les dirigeants italiens – ce nouveau record du solde négatif Target2 de l’Italie donne à penser qu’une nouvelle crise de l’euro est en vue.

Mais cette crise pourrait être encore bien plus grave que les précédentes car, cette fois-ci, la Banque centrale européenne a vu ses capacités d’intervention singulièrement bridées par la spectaculaire décision du Tribunal de Karlsruhe du 5 mai dernier.

FA
08/05/2020

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :