Parmi les 10 seuls États du monde à être totalement en paix, la Suisse est le seul pays d’Europe

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min

Parmi les 10 seuls états du monde à être totalement en paix (intérieure et extérieure), la Suisse est le seul pays d’Europe. c’est aussi le seul pays d’Europe occidentale à n’être ni dans l’UE ni dans l’Otan.

suisse-paix

Selon l’édition 2016 du classement “Global Peace Index”, réalisé par le think tank “Institute for Economics and Peace”, il n’y a que 10 pays dans le monde qui vivent en paix totale, à l’abri de tout conflit.

L’édition du 8 juin 2016 du journal britannique “The Independent” – qui relaie cette information – explique que, pour entrer dans ce cercle très fermé, le pays doit en effet être totalement en paix.
Ce qui signifie qu’ils ne doivent être engagés dans aucun conflit, qu’il soit interne (guerre civile) ou externe (par appartenance à un bloc militaire en guerre).

Au bout du compte, la liste est donc très courte : les 10 pays totalement en paix sont – selon le think tank “Institute for Economics and Peace” – par ordre alphabétique :
– le Botswana,
– le Chili,
– le Costa Rica,
– le Japon,
– l’île Maurice,
– le Panama,
– le Qatar,
– la Suisse,
– l’Uruguay,
– et le Vietnam.

Source : http://www.independent.co.uk/news/world/politics/global-peace-index-2016-there-are-now-only-10-countries-in-the-world-that-are-not-at-war-a7069816.html

Commentaires

Je rappelle qu’il y a à peu près 200 États sur terre (dont 193 États-membres de l’ONU et une dizaine de micro-États – ou d’entités étatiques controversées – non membres).

Le classement “Global Peace Index” nous apprend donc que seuls 10 – soit 5% des États sur terre – sont en situation de paix complète, interne et externe.

On peut bien entendu contester ce classement, et notamment la présence du Qatar, qui est certes juridiquement totalement en paix interne et externe, mais qui est l’un des grands financiers du terrorisme et de certains conflits au Moyen-Orient.

Il n’en demeure pas moins que, parmi ces 10 États juridiquement totalement en paix, ne figure qu’un seul État européen : la Suisse.

Ce n’est pas un hasard : parmi tous les pays de l’Europe occidentale, la Suisse est le seul État qui ne soit membre, ni de l’Union européenne, ni de l’OTAN.

L’Islande et la Norvège, qui sont les deux seuls autres États d’Europe occidentale à ne pas faire partie de l’UE (micro-États exclus : Vatican, Monaco, etc.) sont – hélas pour eux – membres de l’OTAN.

Quant aux autres États d’Europe occidentale non membres de l’OTAN (Suède, Finlande, Irlande, Autriche), ils sont – hélas pour eux – membres de l’UE.

Je souligne au passage que la Suisse, qui refuse d’entrer dans l’UE et dans l’OTAN et qui est de ce fait l’un des 10 États du monde à être totalement en paix, ne baisse pas la garde pour autant.

Selon l’adage des anciens Romains – « si vis pacem para bellum » ( = « si tu veux la paix, prépare toi à la guerre ») – la Suisse entretient une armée non négligeable. Alors que la Suisse est le 98e pays du monde par la population, l’armée suisse est la 39e armée du monde selon la liste des armées nationales par effectif.

Essentiellement constituée de civils encadrés de militaires professionnels, l’armée suisse a pour mission d’assurer la défense du territoire suisse, la sauvegarde de la souveraineté et des conditions d’existence de la Suisse et de contribuer à la promotion de la paix à l’étranger.

Conclusion

L’examen objectif des faits donne ainsi une nouvelle fois raison à l’UPR : la seule façon, pour un pays d’Europe, d’être totalement en paix – intérieurement et extérieurement -, c’est de n’être membre ni de l’UE ni de l’OTAN.

En proposant aux Français de faire sortir la France conjointement de l’UE et de l’OTAN, l’UPR a pour ambition non seulement de refaire de notre pays le phare de la libération des peuples et des nations, mais aussi de faire entrer notre pays dans le cercle restreint des États en paix avec le monde entier.

François Asselineau