RETOMBÉE MÉDIATIQUE INATTENDUE == Le Washington Post relaie le tweet de François Asselineau sur la risée planétaire suscitée par les frais de maquillage de Macron.

Lecture : 1 min
Print Friendly, PDF & Email

Retombée médiatique inattendue : le « Washington Post » du 25 août 2017 a repris mon tweet et mon photo-montage, en me citant expressément, au sujet des frais de maquillage de Macron qui font du président français « la risée de la planète entière ».

À titre de comparaison, le « Washington Post » – qui est généralement considéré comme l’un des deux quotidiens américains de référence avec le New York Times – ne m’avait pas accordé la moindre attention pendant la campagne présidentielle…

On regrettera, sans en être trop étonné, que le journaliste américain me cite comme étant « fermement de droite » (staunchly right-wing), sans doute parce que je suis « un ancien candidat qui militait pour le Frexit » (a former presidential contender who advocated of “Frexit”).

Il n’en reste pas moins que c’est la toute première fois que je suis cité nommément, et de façon particulièrement voyante, dans l’un des plus grands médias américains. C’est une nouvelle preuve que ni l’UPR ni moi-même ne sommes des inconnus pour les plus grands médias.

C’est aussi la preuve que l’arrogance du jeune Macron suscite décidément une antipathie croissante un peu partout, jusques et y compris outre-Atlantique… On devine en effet une jubilation certaine du journaliste à se retrancher derrière ma prose pour écrire que « Macron becomes the laughingstock of the entire planet ».

FA
25/08/2017

Aidez-nous ! Partagez :