=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 19 au 25 février 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 22 min

Des manifestations massives d’agriculteurs ont lieu dans toute la France. Ces manifestations sont contre l’accord UE-Mercosur qui risque de détruire l’élevage en France, et contre les prix d’achat au rabais dans la grande distribution (que l’UPR propose de fixer à un niveau permettant de garantir un salaire digne aux agriculteurs). En même temps, Macron se fait siffler à juste titre au Salon international de l’agriculture.

Source : Le Point (19 février)

France

Business : le gouvernement veut mettre la France à l’anglais

Après avoir réduit les budgets de l’Alliance française pour l’apprentissage du français dans les pays étrangers, le gouvernement souhaite maintenant renforcer l’enseignement de l’anglais en France… alors même que le niveau de français baisse ! La maîtrise insuffisante de l’anglais est présentée comme coupable facile du déficit commercial, tandis que le rôle désastreux de l’euro et de l’article 63 du TFUE est passé sous silence. Pour relancer les exportations, l’État choisit de déléguer ses pouvoirs aux Euro-régions françaises, se rendant encore plus inutile jusqu’à sa prochaine disparition.

Source : Libération (23 février)

 

Elle ne peut pas suivre Édouard Philippe chez L’Oréal, une journaliste de France 3 pousse un coup de gueule

À quoi bon s’embarrasser de reporters quand on n’a besoin que de communicants diffusant des communiqués de presse pré-rédigés ?
Source : 20 minutes (17 février)

Marie Roussel, journaliste refusée chez L’Oréal par le monarque Macron


Le programme d’Emmanuel Macron ? Pendant la campagne présidentielle, c’est encore Asselineau qui en parlait le mieux.

Toutes les réformes des GOPÉ annoncées par François Asselineau et l’UPR sont mises en œuvre ou sont en train de l’être sous une forme ou sous une autre. Le seul moyen d’éviter la destruction de la France et de nos acquis sociaux, c’est le Frexit par l’article 50 du TUE.

Source : UPR (23 février)

 

Législatives partielles en Haute-Garonne et en Guyane

Hervé Minec, maire de la commune d’Ore, sera le candidat de l’UPR à l’élection législative partielle de la 8e circonscription de Haute-Garonne.

Georges Mignot sera le candidat de l’UPR à l’élection législative partielle de la 2e circonscription de Guyane

Sources : UPR (25 février) UPR (18 février)

 

France – Fermetures…

L’UE n’autorise plus que 4 ports français pour l’arrivée des produits bio

Une nouvelle directive européenne n’autorise plus le débarquement de marchandises bio non-européennes que dans quatre ports français. Ainsi l’UE plonge dans le désarroi les entreprises portuaires localisées dans les autres villes, et casse les éventuels circuits courts liés à ces villes.
Source : Ouest-France (23 février)

 

Menace de fermeture des urgences de nuit à Clamecy

Trente maires de la Nièvre et de l’Yonne ont décidé de démissionner, refusant que leur territoire soit « sacrifié sur l’autel de la rationalisation des choix budgétaires ». Cette rationalisation vient directement des GOPÉ, ainsi que de l’article 106 du TFUE forçant la mise en concurrence des services publics.

Source : France 3 (20 février)

 

Saint-Geyrac (Dordogne) : le fabricant de jouet artisanal poussé à la fermeture pour une question de normes européennes

Un artisan, fabriquant de jouets, doit arrêter son activité faute de pouvoir dépenser 1 500 euros par jouet pour observer les normes dictées par Bruxelles (directive européenne 2009/48/CE). Les lobbies des multinationales qui influencent les politiques de l’UE n’aiment ni les PME, ni les paysans, ni les artisans. Tout ce qui leur échappe en matière de production doit être détruit, d’une manière ou d’une autre.

Source : France 3 (20 février)

France – Payer plus

 

La pluie de PV de stationnement depuis janvier à Valenciennes excède les automobilistes et les policiers

Depuis janvier, ce n’est plus la police municipale qui s’occupe des PV de stationnement mais une société qui a pour mission de ne rien laisser passer. Une tolérance zéro qui excède les automobilistes, jusqu’aux policiers qui se font verbaliser jusqu’à deux fois par jour autour du commissariat. La loi de l’argent et du profit a remplacé le service public. On continue sur ce modèle ou on sort de l’Union européenne ?

Source : France Bleu (16 février)

 

Marché de l’eau : quand la gestion privée dérape

Depuis dix ans, nous assistons à une reprivatisation du marché de l’eau en France. Le prix de l’eau est inférieur de 10 % dans les villes qui sont en régie municipale, donc en gestion publique. Corruption, trafic d’influence, facturations illégales : la gestion privée de l’eau est loin d’être exemplaire. Malheureusement, elle s’impose en vertu de l’article 106 du TFUE.

Source : France inter (17 février)

 

L’irrésistible envolée de la taxe sur les résidences secondaires
Nice et Bordeaux, après Paris et d’autres villes attractives, vont gonfler cette année leur taxe sur les résidences secondaires. Les classes moyennes sont de plus en plus matraquées.

Source : Les Échos (19 février)

France – Travailler plus

Le forfait jour devient obligatoire

Un amendement glissé en douce dans la réforme du Code du travail permet à l’employeur d’imposer le forfait jour à ses salariés. Pour rappel, le forfait jour est un régime dérogatoire du temps de travail qui permet de travailler jusqu’à 11 heures par jour. Jusqu’à présent, le forfait jour était fondé sur le volontariat, ce qui permettait à chaque salarié de pouvoir s’y opposer individuellement. « Consolider les mesures de réduction du coût du travail », disent les GOPÉ bruxelloises…

Source : Capital (20 février)

 

Retraites : attention au bonus-malus à partir de 2019

Tous les salariés nés après 1956 qui demanderont à bénéficier de leur retraite avant 67.ans, dès lors qu’ils sont munis de tous leurs trimestres, subiront automatiquement une minoration de 10 % sur leurs pensions complémentaires. Ce malus sera appliqué durant trois ans et ce au plus tard jusqu’à 67 ans, âge à partir duquel il ne s’applique plus. Les cadres seront particulièrement touchés. Cette mesure date d’un accord de 2015, dans la droite application des GOPÉ de 2015 dictées par Bruxelles.

Source : Le Parisien (20 février)

 

Fusion des instances représentatives : « entre 150 000 et 200 000 élus » vont perdre leur mandat (FO)

La fusion dans une instance unique, le CSE (conseil social d’entreprise), imposée par les ordonnances, concerne les délégués du personnel (DP), les élus des comités d’entreprise (CE) et des anciens membres du CHSCT (comité hygiène, sécurité et conditions de travail). Plusieurs milliers de personnes devraient perdre leur mandat qui parfois est un emploi à mi-temps.

Source : Romandie (19 février)

France – Agriculteurs en colère

Protection des terres agricoles : les fausses promesses de Macron

Le président de la République veut mettre des « verrous réglementaires » sur les achats de terres agricoles par des étrangers. Mensonge éhonté puisqu’il sait parfaitement que les traités européens interdisent de telles mesures protectionnistes, en vertu de l’article 63 du TFUE.

Source : France info (22 février)

 

François Asselineau a visité le Salon de l’agriculture samedi 24 février 2018, en compagnie d’une délégation de l’UPR

François Asselineau a parlé aux agriculteurs de la sortie de l’Union européenne, indispensable pour sauver l’agriculture française, ainsi que des autres propositions que l’UPR veut mettre en œuvre.

Source : UPR (23 février)

 

Voir aussi l’article à la une.

France – Le coin des politicards

Emmanuel Macron jouera dans Pierre et le Loup à l’Élysée

Après le président qui se déguise, le président qui joue avec ses petits soldats, voici le président qui fait le clown. Il est vrai que son rôle de gouverneur de la province France l’entraîne à la comédie en faisant croire que le pouvoir est toujours à Paris et pas à Bruxelles. En tout cas, quelle dégradation pour la fonction présidentielle, encore une fois !
Source : Le Figaro (22 février)

 

La PME Le Pen relancée depuis les États-Unis

Après avoir grillé la cartouche Marine, le système médiatique cherche à relancer le FN, épouvantail du système, avec Marion Maréchal-Le Pen. Le but est d’associer le discours « souverainiste » au FN afin de décrédibiliser l’idée d’un Frexit, et de l’associer au populisme et au nationalisme. Par ailleurs, quelle crédibilité accorder à une femme politique qui prétend défendre la souveraineté nationale tout en allant faire un coup médiatique dans le pays qui nous asservit ?

Source : RTL.fr (23 février)

 

Najat Vallaud-Belkacem va travailler pour l’institut de sondages Ipsos

Une ancienne responsable politique à un haut poste d’un institut de sondage, voilà une raison de plus de nous laisser penser que les futurs sondages seront un modèle d’objectivité politique, sans aucune intention de manipulation.

Source : L’Obs (22 février)

Europe

Les Pays-Bas votent une loi pour supprimer les référendums d’initiative populaire concernant les traités européens

Quand le peuple vote mal, on supprime le vote. Les Néerlandais s’étaient prononcés par référendum contre l’accord d’association entre l’UE et l’Ukraine, et leur vote avait été bafoué. Pour éviter que ce genre d’événement ne se reproduise, les européistes interdisent tout simplement aux Néerlandais de se prononcer à nouveau par référendum sur des sujets touchant aux traités européens. Ainsi va la démocratie dans l’UE.

Source : Unian (22 février) – en anglais

 

Barroso, accusé de lobbying auprès de la Commission européenne pour le compte de Goldman Sachs

Lorsque l’ancien chef de la Commission a été recruté par Goldman Sachs, il s’était engagé à ne pas user de son influence envers la Commission européenne : promesse vaine puisque ses actions ont été révélées au grand jour. Cependant, la Commission ne voit rien à redire ! Circulez, il n’y a rien à voir : il ne faudrait pas fâcher les potentiel futurs employeurs de ces commissaires ! Ces collusions seraient risibles si elles n’avaient pas autant de répercussions dans notre vie de tous les jours.

Source : Le Soir (20 février)

L’UEFA va faire de la propagande pour l’UE lors de l’Euro 2020

Les slogans et la publicité, c’est le seul recours pour convaincre les populations que l’UE, c’est bien. Tout vrai débat de fond est systématiquement évité.

Source : EU Observer (22 février)

 

Le plus gros hedge fund du monde parie 22 milliards contre l’Europe !

Si Bridgewater joue massivement à la baisse le secteur bancaire européen, c’est que l’entreprise anticipe une crise économique majeure sur le continent. L’UE nous protège-t-elle ? ou nous mène-t-elle au contraire à notre perte ?

Source : Insolentiae (19 février)

Syrie

Ce que les médias mainstream ne vous diront pas de la Ghouta orientale

En qualifiant la situation dans la Ghouta orientale de «nouvelle Srebrenica», les médias occidentaux évitent de mentionner que la zone en question est dominée par divers groupes islamistes proches d’Al-Qaida.

Source : The Independent (22 février) – en anglais (version Française)

 

Israël arme au moins sept groupes rebelles syriens

D’après le quotidien Haaretz, ces groupes sont principalement implantés sur le plateau du Golan, région revendiquée par les deux États. Certains de ces groupes seraient liés à Al-Qaïda.

Source : RTL.be (21 février)

 

 

Sergueï Lavrov demande la fermeture « immédiate » de la base militaire américaine d’Al-Tanf

Le ministre russe des Affaires étrangères a dénoncé la présence des États-Unis dans le sud de la Syrie. D’après lui, à l’abri de la base militaire US d’Al-Tanf, les djihadistes anti-Damas reconstitueraient leurs forces.

Source : RT (19 février)

Colonne de véhicules américains (illégalement) en Syrie.

 

L’armée gouvernementale syrienne bientôt dans Afrine

Sous la pression de l’offensive turque, les Kurdes ont dû négocier le retour de Damas dans l’enclave autonome.

Source : France 24 (20 février)

Monde

L’ancien directeur de la CIA reconnaît en bafouillant l’ingérence des USA dans des élections

Alors que Washington accuse sans preuve la Russie d’ingérence dans la présidentielle, l’ancien directeur de la CIA a été pris de court lorsqu’on lui a demandé si son pays avait fait de même récemment. Il a assuré que c’était « pour la bonne cause ».

Source : RT (18 février)

James Woolsey, ancien directeur de la CIA.

 

George Soros tire les ficelles en République démocratique du Congo

Le controversé milliardaire Georges Soros a récemment rencontré un opposant au président du Congo (RDC) Joseph Kabila et lui apporte un soutien financier pour l’aider à renverser le pouvoir. Coïncidence ? Plus de la moitié de la production minière de cobalt, dont le prix explose, provient de la République démocratique du Congo.

Source : Valeurs actuelles (20 février)

 

La République démocratique du Congo vend 650 000 hectares de forêts à des entreprises chinoises

Malgré un moratoire en vigueur depuis 2002, le gouvernement congolais a attribué, début février, trois concessions à deux firmes chinoises. Leur mise en exploitation va non seulement détruire des forêts primaires mais également augmenter considérablement les émissions de CO2.

Source : Le Figaro (21 février)

Divers

Direct avec Charles-Henri Gallois, responsable UPR des affaires économiques

Charles-Henri Gallois a répondu pendant deux heures aux questions des internautes sur YouTube, autour de questions majoritairement économiques.

Source : UPR (21 février)

 

Des hybrides mouton-humain ont été développés en laboratoire

Cette avancée significative rapproche les chercheurs de la culture d’organes humains qui pourront servir à la greffe d’organes. 1 % de cellules devraient être humaines pour que la greffe d’organe fonctionne. Et, afin de prévenir le rejet immunitaire, des mesures supplémentaires seraient nécessaires pour s’assurer que les restes de virus animaux sont éliminés de l’ADN du porc ou du mouton. Pablo Ross et ses collègues reconnaissent la nature controversée de leur travail, mais ils estiment avancer avec prudence. Cette aventure rappelle le roman de l’Île du docteur Moreau. À partir de quel pourcentage l’animal devient-il humain ? Quel traitement serait réservé à l’élevage de ces créatures ? Quelles nouvelles maladies pourraient ainsi se transmettre à l’homme ?

Source : National Geographic (19 février)

 

Daimler a utilisé des logiciels pour passer les tests antipollution

Les enquêteurs américains chargés de Daimler ont découvert que les voitures du constructeur allemand étaient équipées de logiciels qui auraient permis de franchir en trichant les tests sur les émissions polluantes des moteurs Diesel. Une manipulation de plus de la part des industriels de l’automobile concernant le diesel, révélée dans un Cash investigation récent.

Source : Les Échos (18 février)

 

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel : la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée).

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Alexis Comte, Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, David Pauchet

Relecture : équipes de relecture

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :