=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 22 au 28 janvier 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 19 min

Le parti italien Movimento 5 Stelle (Mouvement 5 étoiles) de Beppe Grillo (M5S) abandonne sa proposition de référendum sur la sortie de l’euro. Comme beaucoup de partis qui cultivent l’ambiguïté sur les questions européennes, le M5S montre ainsi qu’il n’est qu’un autre parti leurre servant à canaliser les mécontents et à faire miroiter la chimère d’une autre Europe. L’UPR avait d’ailleurs déjà relevé en 2015 les contradictions du programme du M5S sur la sortie de l’euro. En France, comme en Italie, il appartient à chaque citoyen d’avoir la plus grande vigilance quant aux discours manipulateurs des dirigeants politiques européistes.

Source : Les Echos (24 janvier)

France

Les nationalistes corses mettent la pression

Les nationalistes corses ne se satisfont pas de l’assemblée territoriale corse fusionnée, créée contre l’avis de la population donné lors du référendum corse de 2003. Ils vont maintenant provoquer des troubles qui permettront de justifier les réformes constitutionnelles qui vont mettre fin à la France comme République une et indivisible. C’est une étape de plus dans le démantèlement de la France et son remplacement par l’Europe des régions.

Source : Le Figaro (24 janvier)

 

Impôts : la taxe sur les cabanons de jardin devrait augmenter en 2018

Les piscines, les garages et les vérandas, entre autres, sont également soumis à cet impôt.
Nous sommes dans « l’
en même temps » macronien :

  • On annonce des réductions sur les taxes d’habitation, mais on augmente en même temps les différentes taxes périphériques pour compenser.
  • On sort les yachts de l’assiette de l’ISF et en même temps on augmente les taxes sur les cabanons.

Source : France Soir (24 janvier)

 

À Davos, Macron ne tient pas le même discours en français qu’en anglais

La rhétorique macronienne du « en même temps » – c’est -à-dire « l’escroquerie intellectuelle », pour parler en bon français – vient d’apparaître une nouvelle fois dans toute sa splendeur lors du séminaire de Davos :

  • Macron a dit en anglais ce qu’il fait (baisse du coût du travail et du capital, flexibilisation de l’emploi), dans la ligne de ce que demandent les GOPÉ.
  • Mais, en même temps, Macron a émis des vœux pieux en français sur des thèmes où des améliorations, qui sont rendues impossibles en raison de notre appartenance à l’UE (croissance équitable, lutte contre la pollution et l’évasion fiscale).

Source : Huffington Post (25 janvier)

France – Entreprises

 

La Sécurité sociale dévoile à des employeurs les motifs d’arrêt de travail de leurs salariés

Le secret médical est bafoué : les données des patients vont remonter aux employeurs. La prochaine étape sera-t-elle la transmission aux banques et aux assurances ? Qui va vous accorder un prêt ou vous donner un emploi si vous avez une maladie ?

Source : L’Express (25 janvier)

 

La Société générale se saisit de la rupture conventionnelle collective
En vigueur depuis le 1er janvier, cette nouvelle disposition prévue par les ordonnances Macron réformant le Code du travail, traduction en droit français des dernières GOPÉ, a l’avantage (pour les employeurs…) d’être plus souple et plus rapide qu’un plan « de sauvegarde de l’emploi » (PSE) ou qu’un plan de « départs volontaires » autonome. Neuf cents postes sont menacés.


Source : Les Echos (21 janvier)

 

Carrefour supprime 2 400 postes

Les hypermarchés subissent des critiques sur leurs « valeurs » et voient leurs clients se tourner vers des réseaux bio et alternatifs, les circuits courts, les petits commerçants de quartier – ce qui est une bonne nouvelle par ailleurs. Carrefour accuse aussi du retard dans le secteur du numérique.

Source : Le Figaro (22 janvier)

 

France – Pressions médiatiques

 

Relations difficiles entre l’Élysée et la presse régionale

Après avoir bénéficié d’une campagne de louanges ininterrompue ayant permis son élection, Macron verrouille sa communication. Ainsi, un journaliste de La Voix du Nord s’est vu interdire l’accès à la visite par le président d’une usine Toyota, et on lui a suggéré d’acheter les photos officielles pour son article. Photos imposées, relecture imposée : voilà le système médiatique aux ordres voulu par le locataire de l’Élysée.

Source : La Voix du Nord (20 janvier)

 

Une vingtaine de médias et des journalistes dénoncent les pressions de Vincent Bolloré

Le groupe Bolloré est coutumier des procédures en diffamation contre des médias, des journalistes et des organisations indépendantes depuis une dizaine d’années.

Source : 20 minutes (24 janvier)

Vincent Bolloré, patron de Vivendi.

 

 

France – Loupés de l’Assemblée nationale

« On a merdé » : l’hémicycle clairsemé pour commémorer le traité de l’Élysée

Seulement un quart de la représentation nationale était présent pour commémorer ce traité en présence de Wolfgang Schaüble, le président du Bundestag allemand. Alors que le Bundestag était réuni, lui, au grand complet. Une faute diplomatique qui traduit que, même les députés de la majorité, qui affirment pourtant en chœur être des « européens convaincus », se fichent en réalité comme d’une guigne de la fable du couple franco-allemand, dont l’histoire officielle mensongère nous assure qu’il serait le « moteur de la construction européenne ».

Source : RT (24 janvier)

 

 

 

 

Le président du Bundestag, Wolfgang Schaüble, devant un parterre clairsemé pour « fêter » le traité de l’Élysée et le prétendu « couple franco-allemand ».

 

L’Assemblée nationale refuse de contraindre Lactalis à publier ses comptes

Même si ce n’est pas illégal, la non-publication des comptes par Lactalis avait fait grand bruit lors d’un récent numéro de Cash Investigation. Force est de constater que les députés préfèrent protéger les puissants plutôt que l’intérêt de la Nation.

Source : L’Obs (25 janvier)

 

Appartements privés de l’Assemblée nationale : 1 700 m² pour loger les fonctionnaires, sans loyer

Certains fonctionnaires de l’Assemblée nationale occupent gratuitement des logements de fonction aux superficies démesurées au sein même du palais Bourbon, en plein cœur de Paris. Ces avantages durent depuis des décennies.


Source : France Inter (22 janvier)

Royaume-Uni

Le marasme n’a pas eu lieu : les économistes se sont trompés concernant les conséquences du Brexit

En raison de sa fiscalité intéressante et de son système juridique fiable, la Grande-Bretagne demeure attractive pour les investisseurs étrangers. De plus, les exportateurs britanniques ont profité de la faiblesse de la livre.

Source : Express.live (18 janvier)

 

Le Brexit ne va pas si mal qu’on l’avait pensé, dit Cameron

Le précédent Premier ministre britannique reconnaît ainsi la fausseté et la malhonnêteté des arguments apocalyptiques qui avaient été levés contre le Brexit pendant la campagne référendaire.

Source : Euractiv (25 janvier)

 

Theresa May promet des sanctions contre les chefs d’entreprise qui s’en « mettent plein les poches »
Le Premier ministre britannique dénonce les hauts dirigeants qui récoltent de gros bonus pour avoir placé le bénéfice à court terme avant le succès à long terme. Elle veut mettre en place au printemps de nouvelles règles. Voilà les mesures pour la pérennité de ses entreprises que peut prendre un pays qui redevient souverain.

Source : BFM Business (21 janvier)

Europe

Un livret de préparation à la guerre doit sauver [sic] la Suède de l’invasion russe

Intitulé Si la guerre arrive, le petit manuel du parfait résistant suédois n’avait pas été réédité depuis 1987. Trente ans plus tard, l’optimisme, né de la dislocation de l’Union soviétique et la fin de la Guerre froide, n’est plus de mise. L’OTAN a besoin d’un ennemi pour exister afin que les peuples restent sous sa coupe.

Source : Ouest France (22 janvier)

Le livret « Si la guerre arrive » republié par le gouvernement suédois face à la « menace russe ».

 

Bruxelles veut renforcer la propagande européiste à l’école

« C’est aussi et surtout à l’école que l’on devient européen. » Telle est l’idée phare du premier « Sommet européen de l’éducation », qui vise à réfléchir sur le futur des systèmes scolaires en Europe. L’objectif est de développer une « identité européenne », ainsi que d’adapter les compétences des élèves aux besoins actuels du marché. Former de bons consommateurs-entrepreneurs sans racines culturelles autres que la soupe états-unienne, voici l’avenir civilisationnel de l’Europe…

Source : La Croix (25 janvier)

 

 

États-Unis

 

Aux États-Unis, des foires aux enfants à adopter

Aux États-Unis, les couples peuvent adopter des enfants et s’en séparer quelques mois plus tard, sans avoir à se justifier. Une adoption sur quatre serait ainsi annulée. Les sociétés et associations qui cherchent à les placer utilisent des méthodes très marketing dans des pages de catalogues et au cours de défilés d’enfants à adopter. Ce sont les dérives d’un monde ultralibéral(iste), où l’argent peut tout acheter.

Source : LCI (22 janvier)

 

« Vous devez le faire » : Biden se vante d’avoir contraint des Européens réticents à sanctionner Moscou

De l’aveu du précédent vice-président américain, les sanctions contre Moscou n’étaient pas dans l’intérêt des Européens qui se sont tout de même pliés aux demandes américaines. C’est une nouvelle démonstration que construire l’Europe pour faire contrepoids aux États-Unis est un mensonge éhonté.

Source : RT (25 janvier)

Joe Biden, vice-président sous la présidence Obama.

 

Ukraine : Washington adopte de nouvelles sanctions contre la Russie, Moscou menace d’une riposte

Un an après l’élection de Trump, en est-ce fini avec la politique, prônée pendant sa campagne, d’apaisement avec la Russie ?

Source : Le Monde (26 janvier)

 

L’importation de panneaux solaires chinois taxée aux États-Unis

En tant que pays souverain, les États-Unis sont à même de prendre les mesures pour protéger leur industrie. Au contraire, dans l’UE, la France doit docilement s’en remettre à la Commission européenne, qui avait mis deux ans pour taxer les panneaux solaires chinois, ce à quoi elle veut maintenant mettre un terme.

Source : Le Temps (23 janvier)

 

Neutralité du Net : New York contre-attaque

Après le Montana, New York oblige les fournisseurs d’accès à respecter la neutralité du Net, une disposition enterrée par le régulateur avec le soutien de Trump. En France, l’UPR défend la neutralité du Net, indispensable pour garantir la liberté d’expression.

Source : Le Monde (23 janvier)

 

Monde

Brésil : le passeport de l’ex-président Lula confisqué par la justice

La confiscation du passeport intervient à la suite de la condamnation (sans preuve) de l’ancien président pour corruption passive et blanchiment d’argent. Lula est malgré tout donné ultra-favori par les sondages au scrutin d’octobre et un tiers des Brésiliens seraient prêts à voter pour celui qui clame son innocence et se dit victime d’un « pacte diabolique », destiné à lui barrer la route vers un troisième mandat. S’il n’est pas autorisé à concourir à l’élection, l’élection présidentielle perdra beaucoup de son sens car la gauche n’aura pas de leader charismatique. Ceci ferait le beau jeu de Michel Temer, arrivé au pouvoir par un coup d’État institutionnel, qui pratique une politique de régression sociale tous azimuts, et poursuit ses efforts pour éloigner le Brésil des BRICS.

Source : France 24 (26 janvier)

 

Macron veut accroître les sanctions européennes contre le Venezuela

Macron dénonce la « dérive autoritaire » au Venezuela et a exprimé le souhait que les sanctions soient renforcées, au nom des « valeurs européennes ». Il s’était bien gardé d’invoquer ces mêmes valeurs lors de ses déplacements en Arabie saoudite.

Source : Le Parisien (26 janvier)

 

Recyclage des déchets : Pékin fait souffler un vent de panique

En interdisant l’importation de certains déchets, la Chine, première destination mondiale pour le recyclage, fait peser le risque d’un « scénario catastrophe » pour les pays occidentaux. Ce qui jette une lumière crue, au passage, sur l’hypocrisie de l’UE et des États-Unis, qui n’ont de cesse de critiquer la Chine pour son rôle dans la pollution mondiale, mais qui sont aux abois lorsqu’ils découvrent que ce pollueur n’accepte plus de leur servir de poubelle…

Source : Sud Ouest (22 janvier)

Paysage urbain dans une Chine voulant lutter contre sa pollution.

 

Divers

François Asselineau répond aux questions des internautes sur YouTube

Deux heures de questions-réponses sur des sujets divers.

Source : UPR (24 janvier)

 

Plaintes de l’UFC-Que Choisir contre des fabricants de produits alimentaires et de cosmétiques

100 % des produits analysés contiennent des nanoparticules, mais dans la très grande majorité des cas, cette présence est passée sous silence, en totale infraction avec la réglementation. « Si la taille des nanoparticules est infinitésimale, le doute sur leur impact sanitaire et environnemental est, lui, gigantesque. »

Source : Que Choisir (23 janvier)

 

Les 1 % les plus fortunés ont accaparé 82 % des richesses créées l’an dernier

Oxfam fait ce triste constat au niveau mondial. La France n’échappe pas à ces inégalités : en 20 ans, la fortune totale des dix plus grandes fortunes françaises a été multipliée par 12, pendant que le nombre de pauvres augmentait de 1,2 million de personnes. Le modèle ultralibéral imposé par l’UE est un terreau pour les inégalités et ne correspond pas au souhait des Français : il est grand temps que nous puissions appliquer une politique économique qui ne nous soit pas imposée par les traités européens.

Source : La Tribune (22 janvier)

 

La correction des failles dans les puces d’Intel tourne à la catastrophe

La majorité des puces sont affectées par deux failles de sécurité. Avec une expertise technique importante, un pirate pourrait prendre le contrôle d’un ordinateur et dérober des mots de passe. Intel a tout d’abord minimisé le problème, puis a apporté des correctifs qui sont catastrophiques, les processeurs pouvant perdre jusqu’à 25 % de leur vitesse, avec des comportements imprévisibles.

Source : Le Temps (26 janvier)

 

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel : la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée).

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :