=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 26 février au 4 mars 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 19 min


En France, en 2017, 530 médicaments vitaux sont introuvables. C’est un record, et un phénomène tout à fait inquiétant pour la santé des Français. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) explique ces pénuries par le fait que la France est mise en concurrence avec les autres pays pour les réapprovisionnements de médicaments… et se retrouve défavorisée à cause du manque d’attractivité de ses prix pour les laboratoires pharmaceutiques. La maximisation des profits dans le domaine de la santé, au détriment du devenir des patients, est la directe conséquence de notre appartenance à l’UE, en particulier à cause des
articles 168 et 169 du TFUE.

Source : Pourquoi docteur (28 février)

France

JO 2024 : arrangements avec la loi, exigences du CIO… les dessous de la fièvre olympique dévoilés

Le CIO pourra imposer ses conditions à Paris pour les JO de 2024. Un véritable régime d’exception va être mis en place, qui permettra de contourner la loi française en matière d’aménagement du territoire et d’environnement. Les partenaires commerciaux pourront ainsi exploiter gratuitement l’espace public sans verser de redevance. Des panneaux publicitaires pourront orner les parcs naturels et les immeubles « classés ou inscrits au titre de monuments historiques ».

Source : RT (26 février)

 

La reconstitution historique interdite par une directive européenne sur les armes

La transposition en loi française de la directive européenne sur les armes 2016/1148  pourrait bien sonner le glas des associations de reconstitution historique. Elle remet en cause le droit de posséder et transporter des armes de collection historiques, même lorsqu’elles sont inoffensives.

Source : France bleu (26 février)

Entretien avec la Coordination rurale
La Coordination rurale est un syndicat représentant 22 % du monde agricole en 2018. À l’image de l’UPR, la Coordination rurale n’a pas une forte exposition médiatique, pourtant elle est douée d’arguments. Nous vous laissons en juger par la qualité de cet échange.
Source : UPR (3 mars)

France – Travail et chômage

 

De futurs ex-salariés de Castorama et de Brico Dépôt appelés à former leurs successeurs polonais.

Dans l’univers ultralibéral de l’UE, on demande aux victimes de l’article 63 du TFUE de bien vouloir creuser leurs tombes.

Source : France info (1er mars)

 

Tupperware : l’usine française ferme

La production est délocalisée en Grèce où le coût de la main d’œuvre est bien plus faible après les multiples plans d’austérité imposés par l’UE. C’est un exemple de plus de l’inexorable désindustrialisation de la France du fait de notre appartenance à l’UE et de l’article 63 du TFUE.

Source : Centre presse (1er Mars)

 

Le gouvernement renonce à « l’assurance chômage pour tous », promesse de Macron

La ministre du Travail Muriel Pénicaud annonce ce vendredi 2 mars une telle limitation de l’ouverture du droit à l’assurance chômage aux indépendants et démissionnaires que la promesse faite par Emmanuel Macron durant sa campagne pour l’élection présidentielle paraît vidée de sa substance.

Source : Marianne (2 mars)

 

Ces camionnettes de l’Est zigzaguent avec la loi

Les réglementations sur le transport routier imposent des limitations sur le temps de repos, le nombre de chargements, la circulation le week-end, la limitation de vitesse… La parade a été trouvée, avec la multiplication de véhicules de moins de 3,5 tonnes. À leur volant, des chauffeurs, travailleurs détachés, originaires des pays de l’Est, sous-payés et corvéables à merci.

Source : Ouest-France (3 mars)

France – Disparition des services publics

La mise en concurrence et la destruction de la SNCF sont la conséquence directe de notre appartenance à l’Union européenne
La mise en concurrence des services publics et de la SNCF est gravée dans le marbre par les traités européens (articles 106 et 121 du TFUE).

Source : UPR (1er mars)

 

Des avocats reprennent un morceau d’Orelsan pour défendre leur tribunal

Des juristes du Havre ont détourné le dernier succès du rappeur normand pour dénoncer la prochaine réforme de la justice de proximité, qui risque de créer des déserts judiciaires.

Source : le Monde (28 février)

Internet par satellite : grosse friture sur la ligne entre Orange et Eutelsat

Alors que la mise à disposition du haut débit en France pourrait être prise en charge de façon régalienne avec un État à la manœuvre de grands opérateurs publics au service du peuple, ce grand chantier est livré à un panier de crabes obéissant à la loi de l’argent dans l’objectif du profit et non du service.

Source : la Tribune (26 février)

 

Une enveloppe de 87 millions d’euros pour des prestations de conseil au profit du ministère des Armées

L’armée est-elle une administration comme une autre ? Est-il normal que des marchés publics de l’armée soit attribués à des sociétés privées étrangères, et en particulier américaines ? Ou n’est-ce finalement que la conséquence de notre vassalisation par le biais de notre appartenance à l’OTAN ?

Source : Sud-Ouest (27 février)

France – Guyane

 

L’UPR au Salon international de l’agriculture 2018 : spécial Guyane

François Asselineau (président-fondateur de l’UPR), Vincent Brousseau (responsable de l’UPR pour les questions monétaires) et Charles-Henri Gallois (responsable de l’UPR pour les affaires économiques) se sont rendus au Salon de l’agriculture 2018, en commençant par les stands guyanais.

Source : UPR (27 février)

 

François Asselineau invité politique de Guyane la 1re

Ce sont les médias guyanais qui font la leçon aux médias de la métropole sur la nécessaire neutralité journalistique au sujet de la politique !

Source : UPR (28 février)

 

Radio Péyi : débat entre François Asselineau (UPR), Danièle Obono (FI), et Alix Madeleine (LREM)

Bravo aux médias Guyanais et aux participants pour un débat auquel on n’assiste jamais en France métropolitaine.

Source : UPR (28 février)

Entretien spécial Guyane – Retour sur la campagne de Georges Mignot, le candidat UPR de la 2e circonscription.
François Asselineau et Vincent Brousseau ont été en Guyane pour soutenir la candidature de Georges Mignot, candidat UPR de la 2e circonscription de Guyane pour les élections législatives partielles. Dans ce bref et dépaysant entretien, François Asselineau revient sur les derniers jours de la campagne.

Source : UPR (3 mars)

France – Magouilles

Détournement de bien public : Urvoas visé par une enquête préliminaire

L’ancien ministre de la Justice, auteur de la loi scélérate Urvoas, est soupçonné de détournement de bien public à l’occasion de l’acquisition d’une permanence sur son indemnité de frais de mandat.

Source : Valeurs actuelles (26 février)

Jean-Jacques Urvoas

 

Guadeloupe : le maire de Terre-de-Haut condamné à deux ans de prison

Louis Molinié, proche de Macron, a été condamné pour des faits de détournement de fonds, favoritisme, blanchiment et recel à deux ans de prison, cinq ans de privation des droits civiques et à dix ans d’inéligibilité. La peine est assortie de la confiscation de trois biens immobiliers.
Source : France-Antilles (23 février)

 

Europe

Martin Selmayr et les comploteurs de la Commission

Coup tordu au sommet de l’UE : l‘Allemand Martin Selmayr devient le patron de l’administration européenne à l’issue d’un épisode qui envoie valser la démocratie dans les choux de Bruxelles. Désormais, les Allemands détiennent les postes clés des institutions de l’UE : secrétariat général du Parlement européen (Klaus Welle), secrétariat général de la Commission (Martin Selmayr), présidence de la Banque européenne d’investissement (Werner Hoyer), direction du Mécanisme européen de stabilité (Klaus Regling), secrétariat général du Service européen d’action extérieure (Helga Schmid). Et malgré cette domination, les médias français vont continuer de parler de Macron comme leader de l’Europe et ressortir le mythe du couple franco-allemand.
Source : Libération (25 février)

Jean-Claude Juncker et Martin Selmayr

 

Un actionnaire chinois prend le contrôle de Mercedes

Li Shufu, 10e fortune de Chine, est devenu l’actionnaire principal de l’entreprise automobile allemande Mercedes avec 9,7 % du capital de Daimler, la maison mère. L’Allemagne aurait-elle vraiment permis ce rachat s’il n’y avait eu l’UE et son article 63 qui interdit tout contrôle des flux de capitaux ? Les désastres industriels touchent la France mais aussi ses voisins : il est temps de se poser la question du maintien dans l’UE.

Source : RTL (26 février)

 

La crise lettone met en cause la responsabilité de la BCE

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a dû s’expliquer devant le Parlement européen lundi. En effet, la BCE assure depuis 2014 le rôle de superviseur afin d’assurer la solidité des banques, mais a été incapable de détecter les opérations de blanchiment massives d’une banque lettone. Après la faillite en cours de l’ABLV, deux autres banques lettones sont sur la sellette.

Source : le Temps (26 février)

 

Le journal Suisse le Matin a consacré un long article à François Asselineau

Il est à noter qu’aucun média français n’a jamais égalé cette performance depuis la création de l’UPR il y a onze ans, et ce même pendant la présidentielle. Il est sûrement à considérer qu’il s’agit là d’un indicateur inquiétant de la situation de la liberté d’opinion en France.

Source : UPR (28 février)

 

Carles Puigdemont renonce à briguer la présidence catalane

Énième épisode d’une série comico-tragique, le leader catalan, poursuivi par l’Espagne, laisse sa place à Jordi Sanchez, actuellement emprisonné à Madrid.

Source : le Figaro (2 mars)

Union européenne – Article 48 du TUE : on ne peut pas modifier les traités

L’Allemagne demande la suppression du droit de veto des États pour la politique étrangère de l’UE

En position dominante dans l’UE, l’Allemagne voudrait supprimer la possibilité de veto des États en matière de politique étrangère. Cependant elle va devoir convaincre l’ensemble des 27 autres États d’aller dans son sens, puisqu’une telle modification requiert l’unanimité des membres, en vertu de l’article 48 du TUE.

Source : EU Observer (1er mars)

Ursula von der Leyen, ministre de la Défense allemande

 

Au sommet, les Vingt-Sept veulent éviter l’ornière d’une réforme des traités

Tous les beaux discours fédéralistes de Macron et de Juncker se brisent sur le mur de l’article 48 du TUE qui requiert l’unanimité des États pour toute modification des traités. Les dirigeants européens sont lucides et savent que l’UE est dans une situation de blocage, confirmant les analyses que fait François Asselineau depuis de nombreuses années.

Source : Euractiv (23 février)

Royaume-Uni

Négociations sur le Brexit : une première mouture qui fâche (les Britanniques)

Une première mouture du texte concernant la sortie du Royaume-Uni a été dévoilée. La frontière avec l’Irlande est une grosse pierre d’achoppement. La Commission européenne veut une frontière qui soit lâche entre les deux pays, ce qui est tout à fait inacceptable pour le gouvernement britannique.

Source : la Tribune (28 février)

 

L’ancien Premier ministre John Major plaide pour un second référendum sur le Brexit

À l’instar de Tony Blair, il semble avoir du mal avec le concept de démocratie. En UE, quand on ne vote pas bien, il faut revoter…

Source : RTBF (28 février)

 

Privatisation du rail ? La Grande-Bretagne l’a fait… et c’est un échec pour les usagers

Prix six fois supérieurs à la moyenne en Europe, retards, service déplorable, grèves sont les conséquences de la privatisation du rail il y a plus de vingt ans en Angleterre.

Source : RT (1er mars)

Passagers attendant un train pour Londres après une grève du Southern Rail (Rail du Sud), le 10 janvier 2017

Russie

Poutine vante la puissance militaire russe face à l’Occident

Face à Washington, la Russie montre ses muscles, et précise que son armement nucléaire vaut aussi pour la défense de ses alliés. Il est grand temps que nous sortions de l’OTAN avant d’être entraîné dans une guerre par un jeu d’alliances du même type que celui qui a provoqué la Première Guerre mondiale.

Source : RTL (1er mars)

 

Facebook ne trouve pas de preuves de l’ingérence de la Russie lors du vote du Brexit

Les complotistes sont donc ceux qui prétendent connaître l’ingérence. La vraie fake news est de prétendre que les fake news venues de Russie transmises par les réseaux aient joué un rôle de désinformation tel qu’il aurait pu influencer le vote. Gageons que cette dépêche de Reuters ne sera pas reprise par les médias mainstream français.

Source : Reuters (28 février)

 

Fromages « made in Russia » : l’histoire de succès nés de l’embargo

À la suite des sanctions de l’UE, les rayons des supermarchés russes se sont trouvés vides de fromages importés de France. En toute logique, des entrepreneurs russes se sont lancés dans la production locale, important le savoir-faire français. Ce sont donc des marchés qui disparaissent pour les producteurs français, à cause d’un lâche alignement sur la doctrine étrangère de Washington, imposée par notre appartenance à l’OTAN.

Source : Insolentiae (28 février)

Monde

 

La monnaie officielle des îles Marshall sera une crypto-monnaie
Ce pays, qui regroupe plus de 1 200 îles de l’océan Pacifique, a adopté mercredi une loi déclarant l’officialité de sa monnaie numérique, appelée sovereign (SOV), pour remplacer rapidement le dollar américain, utilisé jusqu’alors. C’est une nouvelle mise en lumière de la défiance mondiale croissante à l’égard de cette monnaie de singe appelée dollar.

Source : ZdNet (1er mars)

Drapeau des îles Marshall

 

Trump frappera les importations d’acier et d’aluminium d’importantes taxes

En tant qu’état souverain, les États-Unis ont le droit de prendre des mesures de protectionnisme intelligent. C’est un levier que la France n’a plus du fait de son appartenance à l’UE. L’article 3 du TFUE fait en effet de l’union douanière une compétence exclusive de l’UE.

Source : la Presse.ca (1er mars)

Divers

La disparition des vers de terre, aussi grave que le réchauffement climatique

Notre civilisation est en train de surexploiter toutes les ressources de la nature au détriment des animaux ou des insectes qui peuplent la terre et ses océans. En cause, un modèle ultralibéral faisant de l’argent et de la consommation de masse un objectif premier dans la vie…

Source : RTBF (25 février)

 

L’Iglou, l’invention d’un bordelais pour aider les sans-abris à se protéger du froid

Un abri pour les sans-abris, permettant de maintenir une température de 15 degrés quand bien même il gèle dehors : bravo !

Source : France bleu (25 février)

 

Enfants trop exposés aux écrans, risques pour la motricité de la main

Alerte au Royaume-Uni : à force d’utiliser les écrans tactiles, des enfants n’arrivent plus à tenir un stylo… Il y a urgence à stopper la politique du tout-numérique dans l’éducation.

Source : France info (28 février)

 

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel : la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée).

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Alexis Comte, Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, David Pauchet

Relecture : équipes de relecture, François Asselineau

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :