Revue de presse du 15 au 21 avril 2019

Télécharger en PDF
Lecture : 33 min
Print Friendly, PDF & Email

Notre-Dame : après l’incendie, « rien n’est fini » selon l’ex-architecte en chef

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est tX4IBTjfA5g_HhyQSon1T2G-WlxRcfBFTDy06ESwmoJZpI9WDL-BI8YvR-ON6hT-3qkjvSf_rLVZvBaqNTdBOZ5yn2oioXGL_XpgqFXQpLtaYlo_Lix8kyZ0hQ-SqZmpzUuaM0or.

« Rien n’est fini », selon l’ancien architecte en chef des Monuments historiques Benjamin Mouton, en charge de l’édifice religieux jusqu’en 2013. Il y a des risques liés à l’effondrement de la charpente et à l’eau projetée pour éteindre le feu. Le spécialiste doute également que la cause puisse être un simple accident.

Source : batiactu (16 avril)

Selon de nombreux spécialistes, les systèmes de sécurité étaient parfaitement performants : la thèse officielle de l’accident tient-elle vraiment la route ? Les chrétiens traversent de sombres heures. En 2019 des incendies ont en effet touché des églises à Eyguières, à Grenoble, à Paris (Saint-Sulpice), ou encore au Sri Lanka (v. plus bas). Faut-il y voir une fâcheuse série noire, ou y a-t-il là une coïncidence qui demanderait des explications ?

Le drame de Notre-Dame et l’état de notre patrimoine – Allocution de François Asselineau

François Asselineau revient sur l’incendie de Notre-Dame de Paris du 15 avril 2019. Il propose notamment une rétrospective historique de cet événement très symbolique.

Source : UPR (18 avril)

France de Macron et du « en même temps »

Autoroutes : la Cour des Comptes épingle le financement des travaux

La Cour des comptes a dénoncé jeudi les accords passés par l’État pour allonger les concessions des sociétés exploitant le réseau d’autoroutes en échange de la réalisation de certains travaux, qualifiant ces décisions de « solution de facilité ».

Source : Yahoo Finance (18 avril)

Œuvre des Républicains, la concession des autoroutes n’a jamais été remise en cause par les gouvernements successifs, et les résultats sont toujours catastrophiques pour le portefeuille du citoyen français. Seule l’UPR a promis de revenir sur ce dépouillement du peuple français, en renationalisant les grands réseaux nationaux. C’est une proposition cohérente puisqu’elle ne peut se faire qu’en dehors du cadre de l’Union européenne.

Renationalisation partielle d’EDF : l’Élysée reprend la main sur le nucléaire

La politique du « en même temps » appliquée par le gouvernement prend parfois une curieuse tournure. Alors que les députés ont adopté la semaine dernière la loi Pacte, autorisant la privatisation du groupe Aéroports de Paris (ADP), Emmanuel Macron s’apprêterait à donner son feu vert à un mouvement de renationalisation, au moins partielle, des activités nucléaires d’EDF.

Source : le Parisien (15 avril)

Bonne nouvelle, si cela est confirmé, pour la politique énergétique de la France, qui, en raison de son envergure stratégique, a vocation à rester nationale. Bonne nouvelle aussi pour la sécurité des installations nucléaires.

Armes françaises utilisées au Yémen : une note secrète contredit le gouvernement

La coalition menée par l’Arabie saoudite a utilisé des armes vendues par Paris dans le cadre de ses opérations militaires au Yémen. Malgré le discours officiel de Paris, ces armes pourraient donc être à l’origine de nombreuses pertes civiles.

Source : RT France (15 avril)

Notre appartenance à l’OTAN et notre alignement diplomatique sur les États-Unis d’Amérique nous obligent à suivre une politique étrangère qui va à l’encontre de nos valeurs et de nos intérêts.


Le président français Emmanuel Macron en compagnie du prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane. (RT France – Yoan Valat – AFP)

Plusieurs journalistes arrêtés ou blessés lors de l’acte XXIII des Gilets jaunes

Selon plusieurs sources, les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation de deux journalistes au moins. Certains d’entre eux ont également dénoncé les violences dont ils auraient été victimes en marge de la manifestation des Gilets jaunes.

Source : RT France (21 avril)

Le pouvoir cherche-t-il à réduire la visibilité des brutalités policières en intimidant les journalistes ? Le régime Macron, qui par ailleurs veut limiter le droit de manifester, accentue sa dérive fasciste.

Quand Macron promettait de reconstruire « vite » après l’ouragan Irma, sans succès

Emmanuel Macron souhaite que la rénovation de Notre-Dame soit terminée « d’ici cinq années ». Or ce n’est pas la première fois qu’il fait une promesse en ce sens.

Source : Sputnik (18 avril)

Il a déjà menti aux Antilles lors de l’ouragan Irma, puisque rien n’avance comme promis. Il ne sait d’ailleurs que mentir, c’est une réalité. Quant au délai : le château de Lunéville, incendié en janvier 2003, n’est toujours pas terminé…

Aurore Bergé, députée LREM : « Je suis persuadée que les Français sont d’accord pour travailler plus »

Selon des fuites dans la presse, Emmanuel Macron devait, dans son allocution jamais diffusée à la télévision en raison de l’incendie de Notre-Dame de Paris, annoncer son intention de faire « travailler davantage » les Français. La députée et porte-parole LREM Aurore Bergé défend la proposition du président.

Source : le JDD (20 avril)

Emmanuel Macron veut imposer aux Français la politique du « travailler plus pour gagner autant », c’est-à-dire une politique de baisse généralisée du pouvoir d’achat. Tant que la France gardera la même monnaie que l’Allemagne, il faudra se résoudre à voir le chômage monter de façon inexorable ou bien faire baisser les salaires français pour améliorer la compétitivité française. La sortie de l’euro est la clé pour mettre fin à cette politique de casse sociale.

La cour d’appel administrative de Paris annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Comme l’avaient souligné des opposants, le cahier des charges n’aurait pas été respecté.

Source : la Tribune (16 avril)

Échec et mat pour Macron, mais le combat n’est pas terminé car cette décision peut être déférée devant le Conseil d’État. Ensuite, il faudra saisir le tribunal de commerce pour obtenir l’annulation de la vente. Si à Toulouse on se réjouit, à Bruxelles on doit faire une tête d’enterrement.

Un intéressant article de Libération, qui témoigne de l’évolution des esprits

Le journal Libération a dressé dans son édition du 20 avril le portrait de Patricia Jaconelli, une jeune retraitée de 58 ans, ancienne syndicaliste CGT, Gilet jaune très assidue, qui explique que son engagement dans le mouvement des GJ est d’abord et avant tout motivé par une soif de démocratie et de liberté. Après avoir soutenu Mélenchon, elle affirme désormais voter pour l’UPR.

Source : UPR (20 avril)

La France enverra des chars et des militaires vers la frontière russe

Dans le cadre de la mission de renforcement du dispositif de l’OTAN dans les pays Baltes, le gouvernement français déploiera, à compter du 23 avril et pendant 4 mois, un contingent d’environ 300 soldats dans une ville estonienne située à 140 km de la frontière russe.

Source : Sputnik (19 avril)

La menace russe est un fantasme : c’est l’OTAN qui agresse continuellement la Russie en venant poster à sa frontière des armements massifs. La diabolisation de la Russie sert à détourner l’attention des Français de leur véritable ennemi : l’Union européenne, qui les asservit économiquement, culturellement, et budgétairement.

France de Macron et start-up nation

Cristal Union va fermer deux sucreries en France et réduire l’activité d’une troisième

Les cours mondiaux du sucre sont au plus bas depuis 10 ans. Pour l’Europe, ces cours bas et une mauvaise campagne 2018-2019 sont dramatiques. Les plus grands acteurs s’inquiètent et perdent de l’argent. Après les fermetures de sites annoncées par Saint-Louis Sucre (SüdZucker), c’est au tour de Cristal Union, un des grands noms du secteur, de fermer des sites. Trois sucreries sont concernées, à différents points de France. 310 emplois sont en jeu.

Source : l’Opinion (17 avril)

Les producteurs de betteraves vont peut-être commencer à comprendre que le principe européen de concurrence libre et non faussée s’applique aussi à leur production. L’Union européenne est le pivot de cette mondialisation, qui, loin d’être heureuse, rend malheureux nos citoyens en détruisant des sites de production qui pourtant sont porteurs sur le territoire, car le sucre est une denrée qui restera très consommée en France.

Le Syndicat national des pilotes de ligne menace de faire une grève dure en mai

Ce sont tous les pilotes français de toutes les compagnies qui ont déposé un préavis d’une semaine et non pas simplement ceux d’Air France.

Source : la Tribune (18 avril)

Cette grève est motivée par des dispositions que le gouvernement s’apprête à prendre dans le cadre des traités européens (modifications de la représentativité des pilotes et système de retraite). Il ne s’agit pas d’une grève portant sur la rémunération et autres revendications habituelles.

L’usine Banania fermée du jour au lendemain

Si la fin du site de production de Banania et Benco était prévue, elle ne devait intervenir qu’en mai prochain. Mais hier, lundi 15 avril, les responsables du site ont annoncé aux salariés la fermeture de leur usine… le jour même. Face à cette situation, les salariés n’excluent pas un recours devant les prud’hommes.

Source : Capital (16 avril)

Le groupe justifie cette décision par le déclin du marché du chocolat en poudre et la nécessité de réorganiser ses activités, mais les salariés y voient un coup de pouce à une usine allemande. Une fois encore, les traités européens, qui rendent possibles les délocalisations sans aucun contrôle (art. 63 TFUE), sapent les intérêts des travailleurs français.


Une des lignes de production de l’usine de Faverolles. (Archives)


Technip : hold-up texan sur un fleuron français

La fusion entre le français Technip et l’américain FMC a tourné à l’avantage du second. Une opération déséquilibrée dès le départ, que l’État français a laissé faire.

Source : l’Express-l’Expansion (16 avril)

L’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris nous fend le cœur, mais nous reconstruirons Notre-Dame, parce que la France dispose d’un savoir-faire exceptionnel grâce aux Compagnons du devoir. En revanche, comment récupérerons-nous les fleurons d’industrie dont nous avons été dépouillés à cause de la politique d’abandon dans laquelle se sont vautrés les européistes ?

Coup d’envoi à la libéralisation des bus en Île-de-France

La Région Île-de-France a donné mercredi le coup d’envoi à la libéralisation de l’un des principaux systèmes de transports publics d’Europe, en ouvrant à la concurrence six réseaux de la grande couronne.

Source : les Échos (17 avril)

La musique des privatisations et du démantèlement des services publics continue (art. 106 TFUE). La RATP est en fait la prochaine cible. Valérie Pécresse annonçait la fin des bouchons lors de sa campagne électorale mais elle se gardait bien d’annoncer qu’elle fait partie du club des fossoyeurs de la France et des « young leaders » de la French American Foundation, comme Macron, Hollande, Édouard Philippe, etc.

Européennes – France

Européennes : LREM annule son meeting prévu jeudi à Marseille

La campagne de la majorité est suspendue « jusqu’à nouvel ordre » au lendemain de l’incendie de Notre-Dame.

Source : le Monde (16 avril)

La belle excuse ! Cela permet à Nathalie Loiseau d’arrêter de se ridiculiser avec des meetings regroupant quelques dizaines de personnes seulement.


Nathalie Loiseau et son désormais célèbre piment d’Espelette. (France 2)


Pour les européennes, le RN abandonne officiellement la sortie de l’UE et le retour au franc

Dans ce programme intitulé « Pour une Europe des nations et des peuples », le Rassemblement national acte un changement assez notable : plus question de sortir de l’Union européenne, ni même de revenir au franc. Après de longs mois de flou, la position du RN est désormais claire : il faut modifier le fonctionnement de la zone euro.

Source : Europe 1 (14 avril)

Cette mise au point a le mérite de clarifier la situation pour tous les observateurs : le FN/RN ne propose pas le retour au franc, ni la sortie de l’UE. C’était déjà le cas depuis plusieurs années en réalité, mais cette position était dissimulée derrière un écran de fumée de propositions contradictoires. Le RN veut changer l’Europe : ceci est impossible à cause de l’unanimité requise pour modifier les traités (art. 48 TUE).

L’appareil diplomatique français en 2019 : entre la survie de la France et celle de l’UE, il faut choisir.

Deux diplomates français prennent la plume (sous pseudonyme). Selon eux, dans le monde, la voix de la France est devenue inaudible, noyée dans l’impuissant maelström européen. En cause : le népotisme généralisé et l’auto-censure d’une majorité de diplomates qui ne veulent pas froisser l’Élysée. Il est urgent de sauver notre appareil diplomatique en grand péril.

Source : UPR (21 avril)

Européennes – Brexit

Royaume-Uni : un sondage donne le Parti du Brexit de Nigel Farage favori aux européennes

Il arrive en tête avec 27 % des intentions de vote, devant les partis travailliste (22 %) et conservateur (15 %), selon un sondage de l’institut YouGov réalisé les 15 et 16 avril auprès de 1 855 Britanniques.

Source : la Libre Belgique (17 avril)

Ce scrutin pourrait marquer la débandade du bipartisme en Grande-Bretagne. C’est la réponse du peuple britannique en colère pour s’être fait voler sa démocratie ! Lors du lancement du Brexit Party, Nigel Farage a déclaré : « Nous sommes dirigés par des ânes et des incompétents. »


Nigel Farage, sur fond de logo du Brexit Party dont la couleur n’est pas sans rappeler celle de l’UPR !


Pelosi ne veut pas d’accord commercial avec les États-Unis si le Brexit nuit à l’accord de paix irlandais

La présidente de la Chambre des représentants s’ingère dans les affaires européennes pour aviser les Anglais qu’il n’y aura pas de libre-échange avec les États-Unis s’ils quittent l’Union européenne.

Source : The Washington Post (16 avril) – en anglais

Illustration supplémentaire que les groupes d’influence aux États-Unis tiennent absolument au maintien de l’Union européenne. Voir les conférences : Qui gouverne la France et l’Europe ?, Les origines cachées de la construction européenne. Le Parti démocrate apparaît d’ailleurs comme le plus impliqué dans ce processus.

Les banques de la City ralentissent le rythme des relocalisations liées au Brexit

Près de trois ans après le référendum sur le Brexit, l’exode massif de la City ne s’est pas matérialisé.

Source : l’Agefi (17 avril)

Dès qu’ils sentent leur sacro-sainte « construction européenne » menacée, les européistes prédisent toujours les pires catastrophes économiques ou autres. Sauf que, dans les faits, ce n’est que du vent.

Asie

La CPI renonce à enquêter sur les crimes de guerre en Afghanistan

Les États-Unis ont tout fait pour dissuader les juges de la Cour pénale internationale, multipliant les pressions contre la juridiction.

Source : le Monde (13 avril)

Les États-Unis ne souhaitent pas avoir à rendre de comptes à la CPI, dont ils ne sont pas adhérents. Mais inversement, ils n’hésitent pas à décider des bons et des méchants hors de toute juridiction internationale !

Explosions dans des églises et hôtels au Sri Lanka : des dizaines de morts et des centaines de blessés

Plusieurs explosions ont frappé des églises le dimanche de Pâques au Sri Lanka. Des hôtels ont aussi été visés. Le bilan actuel communiqué par une source policière à l’AFP fait état de 310 morts (aujourd’hui 22/04/2019) et de plusieurs centaines de blessés.

Source : RT France (21 avril)

Effroyables attentats : nos pensées vont aux Sri-Lankais.


À Colombo, des militaires sri-lankais se tiennent devant une des églises frappées par des explosions ce 21 avril. (Dinuka Liyanawatte – Reuters)


Gazprom reprend ses importations de gaz turkmène

Le Turkménistan a repris ses exportations de gaz vers la Russie après trois ans de suspension, a déclaré lundi le géant Gazprom au site d’information turkmène Orient.tm.

Source : le Figaro (15 avril)

Après avoir fait semblant d’appuyer le projet de pipeline Turkménistan-Azerbaïdjan, censé approvisionner l’Europe en gaz de la Caspienne, la Russie le vide désormais de sa substance. L’approvisionnement énergétique de l’Europe de l’Ouest ne se fera pas sans coopération avec la Russie, et la France ferait bien de privilégier ses intérêts en la matière, plutôt que de suivre l’absurde politique énergétique de l’UE.

Monde

Feu vert de l’UE pour négocier un accord commercial avec les États-Unis, malgré l’opposition de Paris

Des négociations commerciales seront ouvertes entre Bruxelles et Washington, malgré l’opposition de la France. La voix de Paris, opposée à celle de Berlin sur ce dossier, n’était pas indispensable à cette décision car les décisions en matière commerciale se prennent dans l’UE à la majorité qualifiée.

Source : RT France (15 avril)

La France est incapable de faire valoir ses intérêts dans l’UE : elle se retrouve systématiquement dominée par l’Allemagne qui privilégie, comme d’habitude, sa relation transatlantique.

Nouvelles sanctions de Washington contre Cuba

Washington va autoriser des plaintes contre des entreprises étrangères présentes à Cuba. L’Union européenne proteste.

Source : Tribune de Genève (17 avril)

Cela fait soixante ans que Cuba subit les ingérences, attentats et autres sanctions de son puissant voisin. L’objectif de ces nouvelles mesures est d’asphyxier encore un peu plus l’île rebelle, au moment où le Venezuela, qui en est un partenaire proche, est également sous pression. Comme d’habitude, l’Union européenne verse des larmes de crocodile.

Eau potable au Sénégal : le comité ministériel confirme la victoire (provisoire) de Suez

Le Comité d’évaluation des offres du ministère de l’Eau et de l’Assainissement vient de confirmer l’attribution, encore provisoire, du marché de la distribution de l’eau potable en zones urbaines sénégalaises au français Suez, pour une durée de quinze ans. Cette décision avait pourtant été invalidée le 13 février par l’Autorité de régulation des marchés publics. Soupçons de corruption ?

Source : Jeune Afrique (19 avril)

Faut-il voir encore une fois du favoritisme d’État, qui par ailleurs impose au Sénégal une entreprise non locale ? Une économie saine fait appel à sa main-d’œuvre locale avant tout. En France, ce n’est plus possible à cause de la directive européenne des travailleurs détachés.


Site de traitement des eaux de la Sénégalaise des eaux, le 11 mars 2015, à Dakar. (Sylvain Cherkaoui – Cosmos)


Divers

Ce champignon mortel se propage dans le monde d’une façon préoccupante !

Identifié pour la première fois il y a une décennie, le Candida auris se propage facilement, surtout au niveau des personnes dont le système immunitaire est affaibli. Alors que le nombre de cas augmente, la question de la résistance aux médicaments se pose.

Source : SciencePost (14 avril)

Il s’agit d’une résistance du champignon qui s’est développée par rapport aux antifongiques. C’est un phénomène identique à la résistance de certaines bactéries aux antibiotiques. On suscite souvent la culpabilité dans la population parce qu’elle recourrait trop à ce type de médication. En revanche, un voile pudique est jeté sur les antibiotiques injectés en quantité au bétail afin de le faire grossir. Quand bien même le Parlement européen a voulu les limiter, l’UE négocie en même temps des accords de libre-échange qui vont provoquer l’arrivée massive de viande gavée d’antibiotiques.

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel, la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée). Vous pouvez aussi recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet

Relecture : équipe de relecture

Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Beaucoup de vidéos de l’UPR TV sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.




Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :