Revue de presse du 2 au 8 décembre 2019

Télécharger en PDF
Lecture : 33 min
Print Friendly, PDF & Email

(AFP)

Retraite : des CRS déposent symboliquement casques et matraques contre la réforme

Une centaine de CRS ont déposé ce lundi symboliquement casques et matraques devant la caserne de Chevilly-Larue (Val-de-Marne). Ils demandaient le maintien du régime spécifique des policiers dans le cadre de la future réforme des retraites et prévoient de participer à la grève du 5 décembre.

Source : l’Express (2 décembre)

Le message envoyé au gouvernement est très fort. Si les CRS cessent de soutenir par la violence le régime de Macron, alors c’est tout le château de cartes qui s’effondre.

France – Manifestations

Saint-Nazaire : près de 10 000 manifestants pour la défense des retraites

Grosse mobilisation contre le projet de réforme des retraites à Saint-Nazaire. Selon les forces de l’ordre et les estimations de nos journalistes, il y avait près de 10 000 personnes dans les rues, ce jeudi 5 décembre au matin. Dès 10 h 30, la place de l’Amérique-Latine commençait déjà à être noire de monde.

Source : Ouest-France (5 décembre)

Et ce n’est que Saint-Nazaire ! Au final, c’est entre 800 000 et 1,5 million de manifestants qui ont défilé dans la France entière, bravant la répression pour défendre leurs retraites et leur pays attaqué de toutes parts par Macron. 

(Ouest-France)

Acclamés, les pompiers défilent en levant les mains et font reculer la police

Les sapeurs-pompiers, qui sont mobilisés depuis le début de la semaine place de la République [à Paris], ont aussi participé au défilé parisien ce jeudi. Et un peu moins de deux mois après leur manifestation, qui s’était conclue par des heurts avec la police, les soldats du feu ont adopté ce jeudi une nouvelle stratégie : ils ont défilé les mains levées, en signe de pacifisme, en tête des cortèges bloqués par les forces de l’ordre. Ce qui leur a valu de chaleureuses acclamations. 

Source : Huffington Post (6 décembre)

Bravo aux pompiers qui, dans les urgences comme dans les manifestations, protègent leurs concitoyens ! Et bravo à la police d’avoir reculé pour éviter de nouvelles pitoyables images de heurts entre les deux effectifs.

Les patrons du BTP décidés à poursuivre les blocages malgré les annonces du gouvernement

Les patrons du BTP mobilisés depuis vendredi pour bloquer les dépôts pétroliers comptent poursuivre le mouvement après la réunion de leurs représentants au ministère de l’Économie. Les avancées sont pour eux insuffisantes, car la fin de la défiscalisation du gazole non routier est maintenue.

Source : France bleu (2 décembre)

Combien de temps le gouvernement pourra-t-il encore tenir avec la quasi-totalité des catégories sociales dans la rue, avec des manifestants de plus en plus solidaires et de plus en plus nombreux, et un an seulement après la naissance du mouvement des Gilets jaunes, qui ne se démobilisent pas ?

Réforme des retraites : l’UE encourage Macron, qui sera fragilisé en cas d’échec

Plusieurs observateurs européens saluent le courage du président français, qui a pris ce dossier à bras-le-corps, mais ils s’interrogent sur sa méthode peu lisible et faite d’hésitations et d’à-coups. Le journal belge le Soir affirme qu’Emmanuel Macron joue son quinquennat sur ce sujet. Et comme les agendas des réformes en France et en Europe sont étroitement liés, un échec sur les retraites fragiliserait Emmanuel Macron sur la scène européenne.

Source : France info (5 décembre)

Rien d’étonnant à ce que l’UE soutienne Macron sur le dossier des retraites : la réforme obéit exactement à ce qui est demandé dans les GOPÉ adressées par Bruxelles à la France.

Grève contre la réforme des retraites : « Nous tiendrons jusqu’au retrait », prévient Philippe Martinez

Le secrétaire général de la CGT souligne que, « si enlisement il y a, c’est le gouvernement qui l’aura décidé ». Au quatrième jour d’un mouvement social qui a fait descendre plus de 800 000 personnes dans la rue jeudi et fortement perturbé le trafic SNCF et RATP, le responsable syndical estime que « la balle est dans le camp du gouvernement ».

Source : France info (8 décembre)

En réalité, comme pour les autres manifestations d’importance de ces dernières années, le syndicat voudra plier bagage dès que la contestation populaire se sera calmée. On peut parier que la CGT, comme les autres syndicats jaunes affiliés à la Confédération européenne des syndicats (CES), ne va pas s’opposer aux réformes voulues par la Commission européenne, qui la nourrit. Pas étonnant que la CGT perde des adhérents.

France

Toulouse : l’équipementier aéronautique Latécoère passe sous pavillon américain

Au début du siècle dernier, Mermoz, Saint-Exupéry et Guillaumet étaient aux commandes de ses avions. Installé depuis toujours à Toulouse, l’équipementier aéronautique historique Latécoère est passé mercredi sous le contrôle du fonds d’investissement américain Searchlight.

Source : 20 Minutes (5 décembre)

Et voilà un nouveau fleuron qui part sans réaction de la part du gouvernement. Soit il sait que c’est peine perdue d’essayer d’empêcher un rachat étranger à cause de l’article 63 du TFUE, qui empêche le contrôle des flux de capitaux. Soit il laisse sciemment se volatiliser les bijoux de notre pays par plaisir malsain ou obéissance servile. Soit, plus vraisemblablement, les deux. 

(A. Gelebart – 20 Minutes)

Big data : en renouvelant son contrat avec Palantir, la DGSI « lance un cri d’alarme »

La DGSI négocie le renouvellement de son contrat d’analyse des données avec la société américaine Palantir, réputée pour collaborer étroitement avec la CIA. Un choix par défaut, faute d’alternative nationale, mais surtout un « cri d’alarme » envoyé par l’agence de renseignements française, selon Yannick Harrel, qui revient sur l’affaire pour Sputnik.

Source : Sputnik (1er décembre)

Avec en sus le déploiement massif de Windows dans l’administration française, tous les secrets français n’en seront bientôt plus pour l’Oncle Sam. 

Fiché S pour islamisme radical, sa société travaillait avec le ministère des Armées

Le patron d’une société de nettoyage avec laquelle le ministère des Armées a collaboré s’est avéré être fiché S pour islamisme radical, et ce quelques jours après l’attaque à la préfecture de police de Paris au début d’octobre dernier.

Source : Sputnik (4 décembre)

Qu’y a-t-il derrière ce laisser-aller généralisé de nos dirigeants ?

Des radars mobiles privatisés bientôt en action sur les routes de Bourgogne – Franche-Comté

Le projet de loi de finances 2020 prévoit le déploiement de ces « radars privés » dans sept nouvelles Régions françaises après la Normandie. Ce devrait être le cas à la fin de 2020 en Bourgogne – Franche-Comté.

Source : France 3 (2 décembre)

Voilà encore une mission régalienne, celle de la sûreté des routes, confiée au privé. Quand l’article 106 du TFUE parle de la mise en concurrence, donc de la privatisation, des services publics, cela s’applique bien… à tous les services publics !

Pour Macron, la Russie est « une menace sur certains sujets », mais « aussi un partenaire »

Lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet de l’OTAN en Angleterre, le président français a prôné, une nouvelle fois, le dialogue et la collaboration avec la Russie. Mais il a aussi présenté Moscou comme « une menace sur certains sujets ».

Source : RT France (4 décembre)

Macron est un bon tacticien. Et, en même temps, c’est le pire diplomate que la France ait vu depuis longtemps : il n’ose pas rompre franchement avec l’atlantisme.

Un pédiatre suspendu pour avoir fait la promotion d’un traitement homéopathique de l’autisme

À Fréjus, dans le Var, un pédiatre a été suspendu un mois par l’Ordre des médecins pour avoir fait la promotion d’un traitement homéopathique de l’autisme et avoir eu une attitude hostile à la vaccination.

Source : la Charente libre (6 décembre)

Il ne s’agit pas ici d’être pro ou anti-vaccination. Il s’agit de savoir s’il est encore possible dans notre pays d’avoir des convictions propres sur ce qu’il convient de faire pour soigner au mieux même si cela ne correspond pas à la pensée dominante. Pour rappel, l’UPR soutient le développement des médecines alternatives et douces.

France – Liberté d’expression

Un million de signatures : les opposants à la privatisation d’ADP demandent à Macron de déclencher le RIP

Ce 4 décembre, le Conseil constitutionnel annonce que la barre du million de signatures a été franchie dans le projet de référendum sur la privatisation d’ADP (Aéroports de Paris). Le RIP, référendum d’initiative partagée, tant réclamé par les Gilets jaunes notamment, va-t-il avoir lieu ?

Source : France inter (4 décembre)

Un million de signatures, c’est un chiffre tout à fait significatif, qui mériterait d’un point de vue moral que soit déclenché un référendum sur la question. Malheureusement, avec la Constitution actuelle, le chiffre à atteindre est de 4,7 millions : tout porte à croire que le gouvernement va rester silencieux et jouer la montre en espérant, comme c’est probable, que ce nombre de signataires ne sera pas atteint. 

Rassemblement des partisans du référendum contre la privatisation d’ADP sur la place de la République à Paris, le 30 novembre 2019. (Maxppp – Sadak Souici – le Pictorium)

Une vingtaine de rédactions refusent de participer au Conseil de déontologie journalistique

Un Conseil de déontologie journalistique et de médiation va voir le jour le 2 décembre. Dix-neuf rédactions, dont l’AFP, Europe 1, le Figaro, TF1 ou Mediapart, s’opposent au projet et refusent d’y participer. « C’est un machin gouvernemental monté par des apparatchiks qui veulent donner des leçons aux autres et qui répondent aux ordres d’Emmanuel Macron », s’est insurgé auprès de l’AFP le 29 novembre Étienne Gernelle, directeur du Point.

Source : RT France (30 novembre)

Enfin un peu de courage des médias pour s’opposer à une mainmise macronienne totale sur leur contenu éditorial.

Les députés condamnent l’antisionisme

Au moment même où le Parlement débattait d’une résolution cruciale, un cimetière juif était profané ce mardi en Alsace, à Westhoffen.

Source : le Parisien (3 décembre)

Les députés qui ont voté ce texte savent-ils qu’il existe des rabbins antisionistes ? Ces rabbins devront-ils être poursuivis en justice en vertu de ce nouveau texte ? Et aura-t-on encore le droit de dénoncer l’État d’Israël qui, en toute illégalité au regard du droit international, occupe des territoires palestiniens ? Notons également que plusieurs intellectuels juifs ont appelé publiquement à ne pas voter ce texte.

France – Affaires

Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron maintient son « amitié » au président du MoDem et « continuera à échanger avec lui » 

François Bayrou, en tant que président du MoDem, participera d’ailleurs bien au déjeuner de la majorité organisé lundi à l’Élysée à l’invitation du chef de l’État.

Source : France info (7 décembre)

De même que Macron avait renouvelé sa confiance au président de l’Assemblée, Richard Ferrand, lui aussi mis en examen.

Emmanuel Macron et François Bayrou pendant le Tour de France, à Pau, le 19 juillet 2019. (Iroz Gaizka – AFP)

Assistants d’eurodéputés MoDem : Sylvie Goulard mise en examen pour détournement de fonds publics

L’ex-eurodéputé MoDem Sylvie Goulard a été inculpé le 29 novembre dernier. Elle est soupçonnée de détournement de fonds publics, dans le cadre de l’enquête sur les emplois présumés fictifs des assistants de députés européens. Ces soupçons lui avaient coûté son poste dans la nouvelle Commission européenne : sa candidature avait été rejetée en octobre dernier.

Source : le Parisien (2 décembre)

Son remplaçant à la Commission européenne, Thierry Breton, est-il plus ou moins véreux qu’elle ?

L’ex-eurodéputé franc-comtoise Sophie Montel est mise en examen

La Franc-Comtoise Sophie Montel, ex-eurodéputé, est mise en examen pour « provocation à la discrimination raciale », pour un guide publié avant les municipales de 2014. Elle a depuis quitté le Rassemblement national.

Source : France bleu (5 décembre)

Joli palmarès cette semaine…

Financement libyen : un proche de Sarkozy aurait perçu 440 000 euros en 2006, selon Mediapart

Un ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy aurait touché en 2006 un virement de 440 000 euros provenant du régime libyen de Kadhafi et ayant transité par un compte appartenant à l’intermédiaire Ziad Takieddine, affirme dimanche Mediapart.

Source : le Point (1er décembre)

L’étau judiciaire se resserre autour de Nicolas Sarkozy.

Jack Lang aurait reçu pour plus de 500 000 euros de costumes entre 2003 et 2018

Après des perquisitions menées à la mi-novembre au siège de la marque de prêt-à-porter Smalto, l’avocat du président de l’Institut du monde arabe invoque des « activités de représentation ».

Source : le Monde (4 décembre)

François Fillon pourrait rapidement faire figure de petit joueur.

Union européenne

Le journal danois Dagbladet Information révèle que les sondages officiels Eurobaromètre surestiment systématiquement le soutien public à l’UE

Le Dagbladet Information est un journal danois austère proposant peu d’images, un peu comparable au journal français le Monde et très lu par l’élite dirigeante du pays. Dans son édition du 3 décembre 2019, il vient de jeter un beau pavé dans la mare : il révèle que les sondages Eurobaromètre – l’organisme de sondage officiel de l’UE – ont des taux de répondants si faibles qu’ils sont dépourvus de valeur scientifique et qu’ils ont tendance à surestimer systématiquement le soutien public à l’Union européenne.

Source : UPR (3 décembre)

La propagande européiste prise la main dans le sac !

Union européenne : la Finlande veut déjà couper dans le budget de la défense

La nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, est « inquiète » des « coupes drastiques » proposées par la Finlande pour le prochain budget 2021-2027. Dans le viseur d’Helsinki : Frontex (agence européenne de garde-frontières), la défense, le numérique et l’environnement. 

Source : la Tribune (4 décembre)

Encore une illustration des intérêts divergents des États membres de l’Union européenne, dont l’UPR parle depuis des années. Concrètement, l’Union européenne est un navire ingouvernable.

Ursula von der Leyen. (Yves Herman)

OTAN

Rapport de l’OTAN : l’auto-régulation des réseaux sociaux ne marche pas

Un nouveau rapport de l’OTAN conclut que les réseaux sociaux tels que Facebook et Youtube représentent la « nouvelle frontière pour les antagonistes qui cherchent à influer sur les élections, à polariser l’opinion publique et à dérouter des discussions politiques légitimes ». Ces entreprises échouent à arrêter les faux comptes, le contenu, les likes et les followers qui pourraient influencer l’opinion publique. « L’industrie de la manipulation grandit chaque année et l’auto-régulation ne marche pas », conclut le rapport.

Source : EU Observer (6 décembre) – en anglais

L’OTAN et l’UE, deux polices de la pensée. La première est particulièrement décomplexée.

Vexé, Trump annule une conférence de presse et rentre aux États-Unis

La séquence fait tâche alors que les membres de l’OTAN avaient fait leur possible pour afficher leur unité : Donald Trump a annulé sa conférence de presse après avoir reproché à Justin Trudeau ses légères moqueries immortalisées par une caméra.

Source : le Monde (4 décembre)

Finalement, Macron n’avait pas tellement tort quand il disait que l’OTAN était en état de mort cérébrale !

Donald Trump et Justin Trudeau lors du sommet de l’OTAN à Watford (Royaume-Uni), le 4 décembre. (Evan Vucci – AP)

États-Unis

Donald Trump va taxer les importations d’acier et d’aluminium du Brésil et de l’Argentine

Les deux pays étaient jusque-là exonérés de la hausse des droits de douane sur l’acier et l’aluminium imposée par l’administration Trump depuis 2018.

Source : le Figaro (2 décembre)

Trump prend prétexte de la dévaluation des monnaies de ces deux pays, mais la baisse du cours du réal et du peso, bien réelle, n’a pas du tout été intentionnelle. Trump fait en réalité feu de tout bois pour protéger l’industrie de son pays, au risque de menacer ses alliances diplomatiques traditionnelles. Cela risque d’augmenter le poids commercial de Pékin en Amérique latine.

Taxe GAFA : les États-Unis menacent de surtaxer des produits français jusqu’à 100 %

En cause, l’instauration de la taxe GAFA en France. Parmi les produits visés figurent de nombreux fromages, les yaourts, le vin pétillant et des produits cosmétiques.

Source : l’Express (3 décembre)

Face à cette menace, Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie, a promis une « forte » riposte européenne en cas de sanctions. Il oublie que Trump ne vise pas l’UE mais la France. Il est peu probable qu’il puisse compter sur le soutien de nos « partenaires » tels que la Pologne, l’Allemagne ou le Luxembourg.

Asie

Pékin sanctionne les États-Unis après l’adoption d’une résolution controversée sur Hong Kong

Le gouvernement chinois vient d’annoncer une série de mesures de rétorsion contre la marine américaine et plusieurs ONG. Cette décision intervient après l’adoption d’une résolution sur Hong Kong, assimilée par la Chine à une tentative d’ingérence.

Source : RT France (2 décembre)

La Chine dénonce ouvertement l’ingérence des États-Unis dans ses affaires. Ne serait-il pas temps que tous les pays victimes de ces ingérences américaines fassent de même ?

Irak : le Parlement accepte la démission du gouvernement face à un mouvement contestataire d’ampleur

Dans un climat de contestation inédit en Irak, le Parlement a accepté la démission du gouvernement d’Adel Abdel Mahdi et va demander au président de nommer un nouveau Premier ministre.

Source : 20 Minutes (1er décembre)

Manifestations en Irak. (Zaid al-Obeidi – AFP)

Chine : l’achat d’un téléphone conditionné au scan du visage du consommateur

En Chine, à partir de ce dimanche 1er décembre, quiconque veut acheter un téléphone doit accepter de se faire scanner le visage. Objectif pour Pékin : une meilleure surveillance d’Internet, auquel ces téléphones sont reliés.

Source : RFI (1er décembre)

Le contrôle de la population par voie électronique ne cesse de s’accroître ; quand on connaît la nature du régime chinois, on ne peut qu’être inquiet.

Se moquant de sa dette, le Japon concocte l’un des plus grands plans de relance de la décennie

Sous la pression de son parti, qui s’inquiète de la contraction de l’activité dans l’archipel, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, devrait annoncer cette semaine un programme de soutien à l’économie flirtant avec les 108 milliards d’euros.

Source : les Échos (4 décembre)

Voilà ce que peut faire un pays lorsqu’il n’est pas soumis à une autorité supranationale qui lui ordonne sa façon de gérer sa dette, et si sa monnaie est assez forte. Précision : la dette du Japon est majoritairement détenue par les Japonais eux-mêmes.


Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.

Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet

Relecture : équipe de relecture

Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr1.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :